Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les pré-requis en langue anglais pour faire du commerce

De Simon, publié le 15/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Quel Niveau d’Anglais pour Aller en École de Commerce ?

Apprendre l’anglais en école de commerce est quasiment obligatoire. L’école de commerce prépare au monde de l’entreprise et peut ouvrir vers une carrière à l’international.

Vu que l’anglais est la langue des affaires par excellence, le Business english, il est essentiel d’avoir le niveau le plus haut possible.

Même si vous avez bien préparer le bac d’anglais…le niveau requis peut-être bien supérieur.

Au cours des études et de ses cours d’anglais, l’étudiant doit faire un ou plusieurs stages à l’étranger, pour parfaire sa pratique et découvrir le fonctionnement d’une entreprise hors de la France.

Même si les étudiants n’ont pas une idée précise pour leur avenir, l’école permet de définir sa voie professionnelle, grâce à de nombreux stages dans le monde du travail et la possibilité d’aller étudier dans une université à l’étranger, souvent anglophone.

En école de commerce, l’effet de groupe est bénéfique, grâce à des travaux en groupe et une vie associative développée.

En fonction des grandes écoles et du niveau de recrutement, les exigences ne sont pas les mêmes.

Toutefois, toutes les écoles proposent une épreuve d’anglais, qui peut prendre différentes formes : écrit et oral, sous forme d’une conversation avec le jury, un débat entre étudiants ou la présentation d’un commentaire de texte.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Présentation des écoles de commerce

Aujourd’hui, quelque soit son profil, il est possible d’intégrer une école de commerce, à condition d’être motivé et de réussir le concours. L’école est accessible après le baccalauréat d’anglais, une prépa ou par le biais des admissions parallèles. L’entrée se fait obligatoirement sur concours. Ces derniers sont payants : environ 120 euros par école mais gratuits pour les boursiers.

Quel est le niveau d'anglais requis pour intégrer une école de commerce ?

Il faut savoir, avant d’intégrer une école de commerce, que ce sont des établissements privés et que ce type d’études est onéreux entre 6000 et 9000 euros par an. Selon le cursus choisi, la formation se déroule en 3, 4 ou 5 ans après le bac d’anglais. De plus de plus de personnes entrent en école de commerce, par le biais des admissions parallèles, suite à un bac +2 (IUT, BTS ou L2).

Faut-il être bilingue ?

Le bilinguisme n’est pas obligatoire.

Toutefois, un bon niveau est requis. Il est essentiel d’avoir une bonne maîtrise de l’anglais, avec une compréhension orale assurée, de solides bases en grammaire et en vocabulaire.

L’apprentissage du Business English et la lecture de la presse anglophone sont des atouts indéniables pour avoir une bonne note au concours d’entrée.

L’entrée en école de commerce post bac

Les élèves qui arrivent en école de commerce post-bac peuvent venir des filières ES, S, L ou STMG (sciences et technologies du management et de la gestion).

Dès la sortie du lycée, il est possible d’intégrer l’école de commerce pour 3 ans et décrocher un diplôme, appelé le bachelor.

Il faut préparer le concours : Atout +3, Bachelor EGC et Ecricome bachelor. Certains cursus nécessitent 4 ou 5 ans d’études.

Dans ce cas, il faut préparer le concours Accès, Link, Pass, Sésame ou Team.

Par exemple, pour Atout +3, l’épreuve d’anglais est obligatoire.

Le candidat est évalué sur l’expression, la compréhension, le vocabulaire, la grammaire et la prononciation. Le coefficient n’est pas le même selon les écoles : à l’école Sup de co de La Rochelle, il est de 3, tandis qu’à l’EM de Normandie, il est de 5.

L’entrée en école de commerce post prépa

Il est possible d’intégrer une école de commerce après une classe préparatoire ECS économique et commerciale (option scientifique), ECE (option économique), ECT (option technologique) ou littéraire. Les écoles comme HEC ou Essec proposent un diplôme grande école en 3 ans, équivalent au master.

Quel est le niveau en anglais dans une école de commerce ?

Pour intégrer l’Essec par exemple, il faut se présenter à 2 épreuves de langues vivantes, dont une doit obligatoirement être de l’anglais.

En LV1, l’épreuve de coefficient 6 dure 30 minutes.

Le candidat doit dégager les idées principales et commenter en anglais, un texte en français et avoir une discussion libre avec le jury.

Il faut savoir que 80% des cours sont en anglais, avec des enseignants anglophones qui viennent du monde entier. Les élèves sortant parlent couramment l’anglais.

L’entrée en école de commerce par admission parallèle

Il est de plus en plus fréquent d’intégrer une école de commerce, grâce aux admissions parallèles (appelées également admissions sur titre), quelque soit le niveau bac d’anglais + 2/3/4 ou 5, le profil et la spécialité. Les concours accessibles sont Passerelle 1/2, Tremplin 1/2 et le concours HEC-ESCP.

Pour le concours Passerelle 2, l’entretien en anglais est obligatoire en LV1. Il se déroule en 2 temps : le commentaire d’un texte audio et une conversation avec le jury. En LV2, il est possible de choisir entre l’allemand, l’arabe, l’espagnol, l’italien, le russe ou le chinois. Le choix de langue étrangère est obligatoire (cours anglais pour la plupart).

L’épreuve d’anglais lors du concours d’entrée en commerce

Chaque école propose ses propres épreuves en langues, qui permettent d’évaluer le niveau du candidat à l’entrée, en matière de compréhension et d’expression écrite ainsi que d’aisance orale.

Pour un grand nombre de candidats, la plupart des écoles n’exigent qu’une épreuve de langue, l’anglais en LV1 (programme d’anglais au lycée).

Toutefois, dans certaines grandes écoles, comme l’ESSEC ou HEC Jouas, il est possible de la passer en LV2. Les épreuves durent entre 15 et 30 minutes.

Quels sont les différents types d’épreuves que peuvent passer les candidats ?

• Un résumé et un commentaire en lien avec un article de presse récent, durant 20 minutes et une discussion avec le jury. Pensez à vous tenir au courant de l’actualité anglo-saxonne sur la culture, la politique sociale, le commerce ou l’économie.

• Un sujet Iéna. Cette épreuve de 20 minutes fait suite à la diffusion d’un enregistrement d’un dialogue oral. Le candidat doit synthétiser et commenter le dialogue. Le jury peut lui poser des questions en lien avec ce support audio et avoir une conversation libre avec le candidat.

A savoir que le sujet Iéna est conçu par une banque de sujets, ce qui permet au candidat de ne pas passer qu’une fois cette épreuve pour plusieurs écoles.

• Un sujet Ecricome. C’est un enregistrement d’article de presse, sans support écrit. Pendant 20 mn, le candidat doit faire une synthèse et un argumentaire personnel en lien avec le sujet. Ensuite, le jury lui pose des questions relatives à l’article. Il peut y avoir un nombre d’écoutes limité et l’interdiction de revenir en arrière.

• Un débat de 15 minutes avec un ou plusieurs candidats, qui porte sur un sujet défini par un professeur (souvent un sujet d’actualité).

• Une préparation de 20 minutes d’une synthèse et d’un commentaire de texte, qui est souvent un article de presse en français. Le candidat doit ensuite faire sa présentation et restituer son travail en anglais.

En LV2, l’épreuve se déroule comme une épreuve de bac, avec la lecture d’un texte, un commentaire mêlé à une conversation, avec un professeur et la traduction partielle du texte.

Les tests d’anglais

Le fait d’avoir une certification en langue est un plus pour entrer en école de commerce, même si cela n’est pas obligatoire.

Le passage de ces tests est payant, entre 80 et 200 euros, dans un centre agréé ou une université.

Aujourd’hui, il existe 10 tests de langue différents, qui permettent d’attester le niveau d’anglais.

Comment passer le toeic pour intégrer une école de commerce ?

On distingue 2 types de tests : les tests ETS appelés TOEIC et les tests Cambridge. Si les TOEIC sont très connus, les Cambridge sont de plus en plus exigés pour vérifier les connaissances des candidats. Pourquoi cet engouement pour les Cambridge ? En raison d’une évaluation par QCM pour les TOEIC, les Cambridge sont considérés comme les plus pointus.

Les certifications sont des éléments à mettre en valeur au concours d’entrée en école en commerce. Elles peuvent être acquises au cours des études (en cours d’anglais par exemple). Ce sont des éléments à ajouter son CV pour une candidature à un stage.

En fonction du score obtenu, l’étudiant a un niveau défini par le CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues) :
• A1 : utilisateur élémentaire débutant avec 120 points.
• A2 : utilisateur élémentaire intermédiaire avec 225 points.
• B1 : utilisateur indépendant niveau seuil avec 550 points.
• B2 : utilisateur indépendant avancé avec 785 points.
• C1 : utilisateur expérimenté autonome de 945 points.

Au cours de son cursus en école de commerce (cours anglais compris), l’étudiant peut aller un semestre dans une université anglophone. Le test TOEFL permet de faire certifier son niveau d’anglais académique.

Le test se déroule durant 4 heures sur ordinateur avec des réponses à des questions ouvertes ainsi que des QCM de compréhension et d’expression orale et écrite.

Il faut obtenir 90 points pour être accepté dans une université anglophone.

L’équivalent avec Cambridge est le FCE (First Certificate Examination) qui correspond au niveau B2.

Le test TOEIC BridgeTM certifie le niveau d’anglais pour le niveau débutant / intermédiaire, tandis que le le test TOEIC Listening and Reading atteste d’un niveau intermédiaire / avancé, avec un vocabulaire professionnel.

Ce sont des QCM en compréhension orale et écrite, de 100 à 200 questions. Le test TOEIC Speaking and Writing, quant à lui, est un oral de 20 minutes enregistré et un écrit d’1H et non un QCM (passer le toeic n’est vraiment pas insurmontable).

Le niveau B2 est exigé pour l’obtention du diplôme d’école de commerce et requis par un grand nombre d’entreprises.

Les tests de Cambridge permettent d’évaluer un niveau plus élevé que le TOEIC, avec le CAE (Certificate in Advanced English), de niveau C1 ou le Bulats (Business Language Testing Service).

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *