Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
4

Les mots qui vous aideront à parler facilement italien

De Romain, publié le 08/03/2017 Blog > Langues > Italien > Le Vocabulaire de Base de la Langue Italienne

Apprendre la langue italienne pour un français se révèle plus facile qu’il n’y parait.

Venant toutes deux d’une même langucoue latine, si vous voulez apprendre une langue étrangère, il sera plus aisé de vous débrouiller, de vous perfectionner et d’approfondir vos connaissances dans la langue de Dante Alighieri.

Au contraire, apprendre l’allemand, apprendre le chinois, apprendre le russe ou apprendre l’anglais sera moins naturel pour nous.

Vous avez décidé de prendre des cours d’italien ?

C’est une excellente idée.

Pour pratiquer, améliorer votre compréhension et consolider vos connaissances, nous vous recommandons de vous rendre directement en Italie.

Nous vous donnons quelques mots de vocabulaire de base qui vous aideront à communiquer et à vous faire comprendre, une fois sur place.

Vocabulaire basique italien

Par vocabulaire basique italien, nous entendons tous les termes qui faciliteront votre immersion dans le pays.

Les petits mots faciles à retenir  qui vous permettront d’aborder sereinement des personnes parlant l’italien.

Comment se faire comprendre simplement en italien ? Au téléphone ou dans la rue, il y a certains mots basiques à connaitre.

Voici le vocabulaire indispensable pour votre expression italienne :

  • Oui : si ;
  • Non : no ;
  • Bonjour : buongiorno ;
  • Au revoir : arrivederci ;
  • Salut : ciao ;
  • S’il vous plait : per favore ;
  • Merci beaucoup (et merci) : grazie mille (grazie) ;
  • Comment vas-tu ? : come stai ?
  • Excusez-vous de vous déranger (et excusez-moi) : scusi il disturbo (Scusi) ;
  • Enchanté : piacere ;
  • Au secours : aiuto ;
  • Bonne soirée/bonne nuit : buonasera/buonanotte ;
  • À demain : a domani ;
  • À tout à l’heure : ci vediamo dopo;
  • À bientôt : a presto ;
  • Combien ça coûte : Quanto costa ?
  • Bonne chance : in bocca al lupo.
  • Aujourd’hui : oggi ;

Mots italien pour définir la date :

  • Lundi : lunedì ;
  • Mardi : martedì ;
  • Mercredi : mercoledì ;
  • Jeudi : guivedì ;
  • Vendredi : venerdì;
  • Samedi : sabato;
  • Dimanche : domenica;
  • Janvier : gennaio ;
  • Février : febbraio;
  • Mars : marzo;
  • Avril : aprile;
  • Mai : maggio;
  • Juin : giugno;
  • Juillet : luglio;
  • Août : agosto;
  • Septembre : settembre ;
  • Octobre : ottobre ;
  • Novembre : novembre ;
  • Décembre : dicembre.

Et pour finir notre sélection des termes de base, n’oublions pas les chiffres italiens :

  • 0 : zero ;
  • 1 : uno ;
  • 2 : due ;
  • 3 : tre ;
  • 4 : quattro ;
  • 5 : cinque ;
  • 6 : sei ;
  • 7 : sette ;
  • 8 : otto ;
  • 9 : nove ;
  • 10 : diece;
  • 20 : venti ;
  • 30 : trenta;
  • 40 : quaranta ;
  • 50 : cinquanta ;
  • 60 : sessanta ;
  • 70 : settanta ;
  • 80 : ottenta ;
  • 90 : novanta ;
  • 100 : cento ;
  • 1000 : mille.

Comme en français, il y’a de nombreuses exceptions, mais avec ces éléments, vous devriez pouvoir commencer à vous débrouiller.

Vocabulaire intermédiaire italien

Avec notre sélection de mots et d’expressions dits de « vocabulaire intermédiaire », vous pourrez démarrer facilement une conversation en italien et bien préparer votre échange linguistique.

Tout d’abord, pour se présenter :

  • Je m’appelle : mi chiamo ;
  • Je suis français : sono francese ;
  • Bienvenu(e) : benvenuto (a) ;
  • J’ai… ans : ho… anni ;
  • Parlez-vous le français ? : parla francese?
  • Je ne parle pas l’italien : non parlo italiano ;
  • Je parle un peu italien : parlo un po’ d’italiano.

Certaines fois, vous aurez du mal à comprendre votre interlocuteur. Non, les italiens ne parlent pas Latin !

Tout comme les Français, les Italiens de langue maternelle peuvent parler très vite (et l’accent ne facilite pas les choses).

Voici quelques expressions qui vous aideront :

  • Quoi ? : Come ?
  • Je ne comprends pas : non capisco ;
  • Je n’ai pas entendu : non ho sentito ;
  • Pouvez-vous parler un peu plus fort svp ? : si può parlare un po’ più forte, per favore ? 
  • Pouvez-vous répéter lentement svp ? : si può ripetere lentamente, per favore ?
  • Pouvez-vous épeler svp ? : si può incantesimo, per favore ?
  • Pouvez-vous l’écrire svp ? : si può scrivere, per favore ?

Tous ces termes vous serviront si vous partez en voyage en Italie ou si vous voulez y résider.

D’ailleurs, une fois sur place, dans le cas où vous avez besoin d’être guidé :

  • À droite : a destra ;
  • À gauche : a sinistra ;
  • Tout droit : dritto ;
  • À côté de : accanto a ;
  • Où est ? : dov’è ?

Voici la traduction des différents moyens de transport et mots de vocabulaire associés qui vous serviront pour vos déplacements en Italie :

  • Voiture : auto ;
  • Vélo : bicicletta ;
  • Bus : autobus ;
  • Train (gare) : treno (stazione) ;
  • Avion (aéroport) : piano (aeroporto) ;
  • Un billet pour… : un biglietto per ;
  • Où va ce train ? : dove va questo treno ?
  • Rue : via.

Nous avons tous besoin de nous nourrir. Quelques termes liés à la nourriture et à la boisson à connaitre :

  • Petit-déjeuner : colazione ;
  • Déjeuner : pranzo ;
  • Diner : cena ;
  • Manger : mangiare ;
  • Boire : bere;
  • Poisson : pesce;
  • Poulet : pollo;
  • Jambon (porc) : prosciutto (carne di maiale) ;
  • Bœuf : carni bovine;
  • Fromage : formaggio ;
  • Pain : pane ;
  • Fruit : frutta ;
  • Pâte (évidemment) : pasta ;
  • Œuf : uova ;
  • Riz : rizzo ;
  • Sel/poivre : sale/peperone ;
  • Eau (gazeuse) : acqua (frizzante) ;
  • Vin : vino ;
  • Bière : birra ;
  • Jus : succo ;
  • Thé/café : tè/caffè.

Comment se nourrir convenablement sans connaitre le vocabulaire adapté ? Les célèbres pâtes italiennes : un plat que vous vous devez de goûter.

 

Avec tous ces mots de vocabulaire, vous pourrez commencer une conversation avec un natif, vous nourrir et vous déplacer dans la ville italienne où vous vous situez.

Vocabulaire avancé

Avançons un peu dans votre apprentissage de la langue et de la culture italienne.

Vous avez appris le nécessaire en cours d’italien pour parler et commencer à vivre à Rome, Florence, Milan ou toutes autres villes de l’Italie.

Il vous reste maintenant à chercher un logement :

  • Chambre libre : camere libre ;
  • Une personne/deux personnes : une persona/due persone ;
  • Visiter : visitare ;
  • Salle de bain : bagno ;
  • Télévision : televisione ;
  • Salon : salone ;
  • Pièce : pezzo ;
  • Appartement : appartamento ;
  • Maison : casa ;
  • Hôtel : albergo.

    La mgnifique ville de Venise n'attend plus que vous ! Visiter ou séjourner à Venise : un rêve sur le point de devenir réalité.

Une fois installé, voici une liste de courses d’objets du quotidien :

  • Savon : sapone ;
  • Shampooing : shampoo ;
  • Dentifrice : dentifricio ;
  • Rasoir : rasoio ;
  • Déodorant : déodorante ;
  • Brosse à dents : spazzolino da denti ;
  • Papier toilette : carta igienica ;
  • Tampon : assorbenti interni ;
  • Parfum : profumo.

Concernant les bâtiments qui vous seront utiles :

  • La banque : la banka ;
  • Boutique de vêtements : negozio di abbigliamento ;
  • Le marché/supermarché : il mèrcato/supermercato ;
  • Le centre commercial : il centro commerciale ;
  • La poste : l’ufficio postale ;
  • La station-service : la stazione di benzina ;
  • Le restaurant : il ristorante ;
  • La boite de nuit : la discoteca ;
  • L’hôpital : l’ospedale ;
  • Le commissariat : la polizia ;
  • La boulangerie : il panificio ;
  • Le cinéma : il cinema.

Trucs et astuces pour vous faire comprendre en italien

Avec tous les mots de vocabulaire que nous venons de vous apporter, vous avez la possibilité de vous faire comprendre dans des interactions simples avec les Italiens et Italiennes.

Rome et sa vie nocturne : une expérience que vous ne devez pas louper. Vous avez maintenant tous les éléments pour aller à Rome et découvrir une ambiance inoubliable.

Évidemment, il vous faudra prendre ensuite des cours d’italien en ligne (avec exercice et leçon adaptés) ou en école.

Cela vous servira à améliorer votre connaissance de la langue et à apprendre de nouvelles notions (verbe, adjectif, adverbe, grammaire italienne, etc.).

Cela dit, il existe toujours des moyens de vous faire comprendre en langues étrangères, même sans parler la langue du pays où vous vous rendez.

Utilisez des gestes pour vous faire comprendre

La première technique est d’utiliser un maximum de gestes en parlant. Voire de mimer ce que vous voulez dire.

Des chercheurs ont démontré l’importance des signaux physiques dans un dialogue. Ils estiment que 60 % de notre communication est non-verbale.

Sans oublier que les Italiens sont bien connus pour utiliser énormément les mains pour s’exprimer.

Usez et abusez donc de votre gestuelle.

Internet : un outil formidable quand on ne connait pas une langue

Avec internet, c’est encore plus facile puisque vous pouvez chercher une image de ce que vous voulez dire. Pensez donc à acheter un forfait téléphone et données mobiles au cas où.

Vous pouvez aussi vous aider d’un outil online pour traduire vos phrases ou vos mots. Le plus connu est Google Traduction.

Votre téléphone se transforme donc en véritable traducteur italien qui peut vous sauver la mise à de nombreuses reprises.

Essayez de parler dans une langue où vous êtes à l’aise

Il ne vous est jamais arrivé d’être à court de vocabulaire dans une langue que vous maîtrisez mal ?

À ce moment, vous pouvez vous rabattre sur une autre langue pour vous faire comprendre.

Le français, par exemple. Les Italiens sont nos voisins donc peut-être que certains d’entre eux parlent un peu français (voire sont bilingues français/italien ou italien/francais). Vous pouvez aussi essayer l’espagnol ou l’anglais.

N’hésitez pas à demander à votre interlocuteur s’il parle une autre langue que sa langue natale.

Pour terminer, nous vous proposons quelques sites proposant des cours d’italien en ligne pour apprendre de nouveaux mots de vocabulaires importants :

  • Larousse: avec la possibilité d’entendre la prononciation des mots ;
  • Wikitravel: qui vous donne des indications sur la façon de bien prononcer les familles de mots italiens.

Et surtout : n’ayez pas peur d’aller à la rencontre d’Italiens et de l’histoire de l’Italie. C’est la meilleure façon d’apprendre l’italien gratuitement.

Idéal aussi pour apprendre à parler italien gratuitement, connaitre ses expressions idiomatiques et progresser dans cette langue aussi belle que chaleureuse.

Pour terminer, si vous aimez les belles phrases, nous vous aidons à trouver le proverbe italien qui convient à la situation. Voici une sélection de proverbes que nous aimons bien (avec leur traduction) :

  • Chi due lepri caccia, una perde e l’altra lascia : Qui chasse deux lièvres, en perd un de vue et laisse échapper l’autre.
  • Criticare è più facile che fare : La critique est aisée, mais l’art est difficile.
  • Aiutati che il ciel t’aiuta : Aide-toi, le ciel t’aidera.
  • Chi monta più alto che non deve cade più basso che non crede. Plus on monte plus dure est la chute.
  • A nulla serve piangere sul latte versato. Il ne sert à rien de pleurer sur le lait répandu.
  • Chi contro a dio gitta pietra, in capo gli ritorna.  Si tu jettes une pierre dans le Ciel, elle te retombe sur la tête.
  • Fortunato in amore non giochi a carte. Heureux au jeu, malheureux en amour.
  • Quando si parla del lupo se ne vede subito la coda. Quand on parle du loup, on en voit la queue.

Vous remarquez que certains sont similaires entre nos deux langues.

Le vocabulaire italien lié à la politesse

C'est durant la période baroque, du 17ème au 18ème siècle, que l'Italie a connu son heure de gloire dans la musique. En Italie on aime mettre les formes, le terme « Cavaliere » (chevalier) est utilisé pour designer Berlusconi.

Alors qu’on utilise généralement le tutoiement en Italie, pour “vouvoyer” en italien, on fera appel à l’expression “dare del Lei”.

Le pronom personnel Lei  – ou sous-entendu – s’utilise à la fois au masculin et au féminin pour s’adresser à une seule personne et s’utilise à la 3ème personne du singulier à l’inverse du français (qui s’utilise à la deuxième personne du pluriel).

Que ce soit Lei ou les autres pronoms directs (La, L’) et indirects (Le) ceux-ci commencent toujours par une majuscule !

On accorde une grande importance aux titres honorifiques en Italie.

Les années d’études, les diplômes et le statut sont valorisé dans une règle de savoir-vivre incontournable. Par conséquent, on utilisera des formules comme « avocatto » ou « dottore »/“dottoressa” lorsqu’on fait face à un interlocuteur respectivement avocat ou docteur.

Petite précision : pour le statut de « dottore » celui-ci est utilisé dès bac +3, de quoi mettre en lumière tous les étudiants ayant une licence sans pour autant qu’ils étudient la médecine.

 

Aussi, comme en français, les mentions de politesse se font nombreuses à l’écrit. On utilisera des formules comme « gentilissimo » pour commencer sa lettre, ce qui signifie « très gentil monsieur ».

Par ailleurs, de nombreuses formules de “cortesia” (courtoisie) pour montrer sa  “buona educazione” sont courantes en Italie :

  • Per piacere : S’il vous plaît
  • Grazie : Merci
  • Scusi? : Pardon ?
  • Mi scusi : Excusez-moi
  • Mi dispiace : Je suis désolé(e)
  • A bientôt : a presto.
  • Au revoir : arrivederci.
  • Bonjour : buongiorno, ciao.
  • Ça va bien : bene grazie.
  • Comment allez-vous ? : come sta ? ou amical : come stai ?
  • Je vous en prie : prego.
  • Merci : grazie.
  • Pardon : scusi.
  • S’il vous plaît : per favore

Le vocabulaire italien professionnel

Dans les codes de la mode italienne, en particulier dans le monde des affaires, il est important d’être sobre, d'arborer des couleurs sombres. Le code vestimentaire est une obligation en Italie, cela permet de justifier de ses compétences et de sa position sociale.

Loin d’être “en bas du tableau” au niveau commercial comme les médias peuvent parfois le mentionner, l’Italie est un des pays les mieux classés dans le monde en termes de développement et de produit intérieur brut. Son indicateur de Développement Humain (IDH) est le 27ème le plus élevé sur 190 pays !

Avec l’un des marchés les plus importants au niveau mondial – on connait tous la réputation transalpine dans les produits de luxe notamment – l’Italie reste un partenaire commercial non négligeable.

Les échanges commerciaux entre la France et l’Italie sont nombreux, et dans le milieu des affaires il est évident qu’il est préférable de savoir communiquer en italien de manière professionnelle.

Que ce soit pour donner une impression de sérieux des collaborateurs, pour avoir un statut plus professionnel aux yeux des clients ou encore pour prospecter et démarcher de nouveaux contrats, l’italien des affaires est conseillé voire obligatoire.

Dans le milieu des affaires, de nombreuses règles sont à respecter pour s’assurer un business florissant :

  • Les discussions sont souvent très animées,
  • Les Italiens sont des personnes plutôt tactiles,
  • La qualité est plus importante que la quantité (notamment lorsqu’on offre du vin !),
  • Les Italiens détestent les comportements hautains ou condescendants,
  • Les Italiens sont parfois laxistes sur les horaires (restez tout de même ponctuel).

Une certaine balance doit donc être observée lorsqu’on fait des affaires en Italie entre des techniques de management très modernes et des attitudes plus anciennes de camaraderie.

Savoir négocier en italien, parler italien durant les réunions, intégrer une entreprise italienne dans le tourisme, la restauration ou le luxe oblige à perfectionner sa compréhension écrite et orale de la langue de Dante.

Peu de francophones savent parler cette langue, et pourtant les similarités avec le français, la mondialisation des échanges commerciaux et le fait de parler une autre langue que l’anglais est un atout de taille.

Pour réussir son entrée en matière, voici un condensé du vocabulaire italien pour le milieu des affaires :

  • il lavoro : le travail
  • il lavoretto : le petit boulot, le job
  • in subappalto : en sous-traitance
  • il contratto di lavoro : le contrat de travail
  • il contratto a tempo determinato/indeterminato : le contrat à durée déterminée/indéterminée.
  • la forza lavoro : la force de travail
  • l’assunzione : l’embauche
  • il periodo di prova : la période d’essai
  • la disoccupazione : le chômage
  • rimanere disoccupati : se retrouver au chômage
  • lavorare in proprio : travailler à son compte
  • delocalizzare una fabbrica : délocaliser une usine
  • salire nella gerarchia aziendale : monter dans la hiérarchie de l’entreprise
  • il datore di lavoro : l’employeur
  • il principale : le patron
  • la manodopera : la main d’oeuvre
  • il dipendente/l’impiegato : le salarié/l’employé
  • l’operaio : l’ouvrier
  • lo stagionale : le saisonnier
  • la pensione : la retraite
  • il sindacato : le syndicat
  • risolvere una vertenza : résoudre un conflit
  • scioperare : se mettre en grève
  • fabbrica : usine
  • sopprimere posti di lavoro : supprimer des emplois
  • C’est combien ? : Quanto costa ?
  • C’est très bon marché : E a buon mercato
  • C’est trop cher ! : E troppo caro !
  • Pouvez-vous baisser le prix ? Si puo abbassare il prezzo ?
  • Je voudrais acheter… ça, celui-ci ! Vorrei comprare…che, di questo !
  • J’adore/ Je déteste : Adoro/ Odio
  • Argent : Soldi
  • Je ne fais que regarder : Sto solo guardando.
  • Dove si trova la banca ? : Où se trouve la banque ?

Musique : ces mots italiens qui ont fait le tour du monde

Qu'est-ce qu'un adagio ? La musique de Zucchero (ici à droite avec le chanteur de U2, Bono), emblème de la chanson italienne, a elle aussi fait le tour de la planète !

Alors que nous avons été bercés aux sons des musiques d’outre Atlantique, la langue italienne porte pourtant en elle le champ lexical lié au solfège !

En effet, loin de Michael Jackson, Stevie Wonder et Ray Charles, c’est l’Italie qui, dès l’époque de la Renaissance et du baroque, marquait les instruments de sa particularité linguistique.

Compte-tenu de l’importance des musiciens italiens et de la création artistique qui régnait dans cette région – autant dans l’interprétation vocale qu’instrumentale des partitions – c’est tout un “pan” de termes du vocabulaire italien qui se sont inscrits dans le langage musical.

Ainsi, sans jamais avoir étudié l’italien, la plupart des Français sont capables de citer des mots ayant tous eu une influence dans la musique classique…

  • A cappella : Comme dans une chapelle. Chant sans accompagnement d’instruments.
  • Adagio : lent.
  • Allegro : vif et gai.
  • Altissimo : très haut.
  • Andante : allant.
  • Concerto : concert.
  • Crescendo : croissant (de plus en plus fort).
  • Decrescendo : décroissant (de moins en moins fort).
  • Forte : fort.
  • Mezzo forte (modérément fort).
  • Opera : œuvre.
  • Pianissimo : très doucement.
  • Piano : doucement.
  • Poco a poco : peu à peu.
  • Un poco forte : un peu fort.
  • Un poco piano : un peu doux.
  • Presto : rapide.
  • Tempo : mouvement / temps.

Par ailleurs, alors que l’on ne retrouve que très peu de chansons italiennes faisant l’éloge de la France, il existe une quantité considérable de chansons françaises faisant la gloire de l’Italie !

Ainsi, comme une sorte d’hommage à la grâce à l’italienne, de nombreux artistes de chez nous ont mis en avant la langue de Dante, tels :

  • Nino Ferrer,
  • Claude Barzotti,
  • Dalida,
  • Etienne Daho,
  • Serge Reggiani,
  • Hervé Vilard,
  • Sheila,
  • Charles Aznavour
  • Ou encore Dany Brillant.

Des mots comme Dolce Vita, des expressions comme Tu vuò fà l’americano (tu veux faire l’Américain) ou encore des régions comme Capri, Venise et Rome ont trouvé leur place dans l’histoire de la chanson française.

Les mots de liaison italiens

Il est vivement conseillé de poursuivre les formules de politesse tout au long de la phrase ou de la conversation, une fois celles-ci employées. En italien, « voi » est la version plurielle de « tu ».
Il s’utilise lorsqu’on parle avec plusieurs personnes (amis ou parents) que l’on tutoie individuellement.

Où et donc or ni car ?

C’est de cette façon que quelques mots de liaisons français nous avaient été présentés lors de nos études. L’italien, grâce ou à cause de ses racines latines, est une langue très proche du français, dans laquelle on retrouve des mots de liaisons, connecteurs logiques ou encore mots charnières similaires.

Ces mots, qui assurent une jonction entre les propositions, les phrases ou les paragraphes d’un énoncé, permettent d’améliorer la fluidité dudit texte, et de situer plus précisément les les événements, les personnages et les objets dans le temps et dans l’espace.

Alors qu’on s’en donnait à cœur joie dans nos rédactions, devoir d’argumentations et travaux d’expression écrite, on les retrouve aujourd’hui dans les livres, journaux et magazines.

Voici une liste de mots de liaison en italien qui permettent aux élèves qui souhaitent réussir leur cours d’italien d’améliorer leur texte avec plus de cohésion et cohérence :

  • Da sempre : depuis toujours
  • Dapprima : d’abord
  • Poi : ensuite
  • Invece : au contraire
  • Un tempo : autrefois
  • Oggigiorno, ai nostri giorni : de nos jours
  • Ormai : désormais
  • In futuro : dans l’avenir
  • Sempre più, sempre meno : de plus en plus, de moins en moins
  • Spesso, talvolta : souvent, quelquefois
  • Nella maggior parte dei casi, per lo più : dans la plupart des cas, le plus souvent
  • Pero, tuttavia : cependant, toutefois
  • Invece : au contraire
  • Mentre : tandis que
  • Quindi, dunque : donc
  • Difatti, in effetti : en effet
  • Inoltre : de plus
  • Percio : c’est pourquoi
  • Cioè : c’est-à-dire
  • Nonchè : ainsi que
  • Per quanto riguarda : en ce qui concerne
  • Purtroppo : malheureusement
  • Per fortuna : heureusement
  • Come si dice, come si vede : comme on le dit, comme on le voit
  • Va notato che : il faut noter que
  • Dal punto di vista : du point de vue
  • Di solito : d’habitude
  • Si è soliti pensare che : on a l’habitude de penser que
  • In linea di massima : en règle générale
  • In primo luogo : premièrement
  • In secondo luogo : deuxièmement
  • In terzo luogo : troisièmement
  • Secondo me, a parer mio, da parte mia : selon moi, à mon avis
  • Va notato che : il faut noter que

BONUS : quelques mots d’argot italien !

Pour ceux qui sont encore en mode “capito niente” en italien, je vous propose de découvrir quelques mots d’argot en italien.

En effet, même s’ils varient de région en région et que la plupart de ces mots d’argot sont encore méconnus du « grand public », ils sont d’une grande aide pour rapidement faire son intégration dans les rues italiennes.

Des formules de “madonna” (terme générique pour appeler les blasphèmes ) dans le nord de l’Italie, des patois de Modena à Mantoue, ou encore du folklore culturel de la vie quotidienne : voilà ce qu’on peut trouver dans l’argot italien.

On dit souvent que les premiers mots qu’on apprend dans une nouvelle langue vivante, en séjour en immersion linguistique avec la population locale, ce sont les insultes.

Pour l’Italie, comme pour la France, on est servi :

  • Minchia signifie “gland”. Il s’utilise pour dire “merde” comme en français,
  • Terrone signifie : “Sudiste”. Une manière de dire beauf et de se moquer de la province,
  • Polentoni fascisti signifie : Mangeurs de polenta fascistes. Insulte des italiens du sud pour ceux du Nord,
  • Che cavolo signifie “Quel chou”. Une insulte tout en euphémisme lorsqu’on est en présence de plus jeunes,
  • Che palle signifie littéralement : Quelles belles roubignoles,
  • Me ne frego signifie : je m’en frotte,
  • Figlio di buona donna signifie “Fils de bonne femme”. Une manière polie d’insulter la maman de quelqu’un,
  • Rompiscatole signifie : Casse-boîtes. Version française de “casse bonbons”,
  • Scopare signifie “Balayer”. Euphémisme pour dire “coucher ensemble”,
  • Mi da(i) ai nervi ou deficiente signifie “gros débile”.

Pour le reste on trouvera des expressions idiomatiques du langage courant, imagé et poétique dans les expressions de la vie quotidienne. Tout expatrié sera fier d’utiliser ces expressions familières qui montrent qu’on commence à s’adapter à la langue italienne et parler comme un transalpin !

En voici un petit florilège pour se faire à l’idée :

  • C’est génial : « favoloso » ou « stupendo »
  • J’adore : « mi piace da morire », « mi fa impazzire », « impazzisco per »
  • Je n’y crois pas : « ma dai !!! » « davvero ?? » « ma va là ! »
  • Plus Argot… Qu’est-ce que tu veux ? : « ma che cazzo vuoi ? » (Attention, le mot cazzo est très vulgaire)
  • Je m’en fous : « non me ne frega niente »
  • Si seulement : « magari »
  • arrivederci : au revoir, mais très familier
  • Scusa : pardon, familier
  • prego : SVP
  • Je ne comprends pas : non capisco
  • Rompiscatole : casse-pieds
  • Zio boia / Porca miseria / Porca madosca : “pauvres de nous…” en version romagnole, le sicilienne et italienne.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 4 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz