Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Quelles études de langues pour devenir professeur d’espagnol ?

Par Julie le 29/11/2016 Blog > Langues > Espagnol > Licence d’Espagnol : LEA ou LLCER pour Enseigner l’Espagnol ?
Table des matières

Votre objectif professionnel est de devenir prof d’espagnol ?

Après le bac, il faudra vous orienter vers une licence avant d’entrer en Master MEEF.

En 2015-2016, on dénombrait 89 717 étudiants en licence de langues (espagnol, mais aussi chinois, italien, anglais, russe, portugais, japonais, turc, arabe…) sur un total de 966 924 étudiants en licence, toutes filières confondues.

Les étudiants sont donc nombreux à suivre des études linguistiques… Pour devenir professeur, mais pas seulement ! La maîtrise des langues étrangères est devenue indispensable dans de nombreux secteurs professionnels.

Quelle est le meilleur parcours pour devenir enseignant en langue espagnole ? Quel diplôme de l’Education Nationale choisir ?

La question du choix se pose souvent entre la filière LEA et la filière LLCER…

Découvrez les contenus et objectifs de chacune de ces licences de langues avant de choisir la filière qui vous convient le mieux !

Programme et objectifs de la licence LEA

La licence LEA (Langues Etrangères Appliquées) est très demandée à l’université. Les étudiants en langues sont séduits par le contenu du programme, sa diversité et son approche « professionnalisante ».

L’objectif de l’enseignement ici est de former des professionnels polyglottes qui pourront s’insérer dans les entreprises nécessitant une maîtrise de plusieurs langues :

  • commerce international,
  • tourisme,
  • import-export,
  • traduction…

Comment devenir bilingue en espagnol ? LEA ou LLCER pour une carrière de professeur de langues ?

Premier point essentiel : vous n’étudierez pas qu’une seule langue en LEA !

Les cours intègrent au minimum deux langues vivantes. Il est également possible, dans certains cas, d’en étudier une troisième en niveau débutant ou intermédiaire. Dans tous les cas, l’étude de la langue est orientée vers la communication professionnelle.

Si vous suivez un cursus LEA anglais-espagnol, vous étudierez pour chaque langue :

  • L’histoire des civilisations et des pays où sont parlées les langues étudiées (Espagne, Amérique Latine, pays anglophones…),
  • La langue, la communication et la culture,
  • La traduction, appliquée à des textes spécialisés.

Vous suivrez également des cours en relation avec l’économie, en adéquation avec l’objectif de la filière de former des professionnels trilingues :

  • Economie générale, européenne, internationale…
  • Droit, commercial, des sociétés, communautaire.
  • Gestion, management, comptabilité…
  • Information et communication.
  • Informatique et usage du numérique.
  • Espagnol des affaires et anglais des affaires.

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent élargir le champ des enseignements en rapport avec les langues étudiées, la licence LEA est très intéressante. Vous aborderez des matières enrichissantes et très utiles dans le monde professionnel.

Si vous sortez d’un bac littéraire, les cours de littérature vous manqueront certainement. L’apprentissage de la langue est ici plus technique et moins littéraire qu’en LLCER.

Il ne sera peut-être pas simple pour vous, surtout si vous n’avez pas un esprit très formaté aux mathématiques, de prendre vos marques rapidement en cours d’économie.

La licence LEA rassemble ainsi des étudiants aux parcours assez variés. Les titulaires d’un bac ES y sont fortement représentés.

Licence LLCER, la voie royale pour devenir prof d’espagnol ?

La licence LLCER (Langue, Littérature et Civilisations Etrangères et Régionales) est une formation plus littéraire.

Les cours se concentrent exclusivement sur l’apprentissage d’une seule langue, avec pour objectif un haut niveau de maîtrise de la langue. Un parcours adapté pour devenir professeur d’espagnol, en somme !

Les étudiants doivent atteindre une maîtrise approfondie de la langue au terme de la licence, mais aussi avoir acquis des connaissances très poussées sur la culture et l’histoire des pays où la langue est utilisée.

Avec une licence LLCER, les étudiants peuvent ensuite continuer leurs études dans l’enseignement, la recherche, la traduction, l’interprétariat, mais aussi des filières plus spécialisées.

L'étude d'une langue passe aussi par la connaissance culturelle et historique des pays. La découverte des civilisation est très enrichissante. Vous connaissez la Plaza Mayor à Madrid ?

Les cours en LLCER sont donc centrés sur l’apprentissage de la langue, ainsi que l’étude des pays et de leur culture avec :

  • La maîtrise de la langue (linguistique, grammaire, phonétique, traduction),
  • L’histoire et la civilisation,
  • La littérature et l’histoire littéraire.

Une approche moins pragmatique, mais plus littéraire ! Préparez-vous à lire dans le texte les auteurs hispanophones et à produire des dissertations argumentées.

En LLCER, apprendre toutes les subtilités de la langue de Cervantès et maîtriser la linguistique passent par l’étude et la traduction de textes littéraires. Les compétences d’analyse et de synthèse sont aussi très sollicitées.

En L3, les cours optionnels sont également destinés à préparer une future spécialisation : FLE (Français Langue Étrangère), traduction, mais aussi enseignement… Un atout supplémentaire pour intégrer le Master MEEF.

Etudier à l’étranger pour devenir bilingue

Quand on s’engage dans des études de langues vivantes, l’objectif est de devenir bilingue ou trilingue.

Pour apprendre une langue, les cours dispensés à l’université sont bien évidemment essentiels, mais ne suffisent pas.

Un séjour à l’étranger est indispensable pour se perfectionner à l’oral, améliorer sa compréhension et acquérir une pratique fluide et maîtrisée.

Pour cela, les deux licences de langue LEA et LLCER vous permettront de partir à l’étranger pendant plusieurs mois.

En LEA vous serez amené à faire un stage en entreprise de 2 à 4 mois. Cette filière visant à former des professionnels, vous pourrez grâce à ces stages accéder au milieu de l’entreprise et éprouver vos compétences dans des missions concrètes et des secteurs d’activités variés : traduction technique, logistique, coopération internationale, commerce, tourisme… Le lieu du stage est laissé libre. Les étudiants peuvent ainsi faire le choix de réaliser un stage en France ou à l’étranger.

En LLCER, pas de stage obligatoire, mais en L3, les étudiants peuvent passer un ou deux semestres à l’étranger. Une excellente manière de finaliser la formation et de mettre en pratique en Espagne sa maîtrise de l’espagnol. Approfondir ses connaissances, pratiquer au quotidien, enrichir son vocabulaire au contact des natifs… Une expérience complémentaire de la formation universitaire, d’autant plus importante si l’on se destine à l’enseignement de l’espagnol.

Lancez-vous et passez un semestre ou deux dans une université espagnole ! Etudier en Espagne, un incontournable pour maîtriser la langue, mais aussi une expérience personnelle unique !

Si vous rêvez déjà de passer un an en Espagne pour devenir totalement bilingue, la licence LLCER semble pour vous la meilleure option !

Comment être mieux préparé au CAPES pour enseigner la langue espagnole ?

Après la licence, pour devenir prof d’espagnol, il est nécessaire de s’orienter vers un Master MEEF (Métiers de l’Education, de l’Enseignement et de la Formation).

Pour intégrer cette filière, il est nécessaire d’être titulaire d’une licence. Il est donc tout à fait possible d’y accéder après une licence LEA ou LLCER. La question qui se pose est de savoir comment être le mieux préparé pour réussir à obtenir le CAPES, le précieux sésame qui vous ouvrira la porte de l’enseignement au collège et au lycée ?

Le Master MEEF constitue une étape essentielle pour compléter vos compétences et passer d’étudiant en langue étrangère à enseignant. Pédagogie, étude des méthodes d’enseignement, formation didactique… Les cours dispensés vont au-delà des compétences linguistiques et vous préparent à l’exercice du métier de professeur.

En fin de première année de Master MEEF, vous devrez présenter le concours du CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second Degré).

Comment devenir professeur d'espagnol certifié ? Pour devenir prof de langue espagnole, préparez vous aux examens et concours !

Dans cette perspective, les étudiants issus de LLCER sont bien préparés aux futures épreuves. Les cours de littérature et de civilisation, plus poussés qu’en LEA, sont un atout supplémentaire.

Pour obtenir le CAPES d’espagnol vous devrez passer plusieurs épreuves : des épreuves d’admissibilité et des épreuves d’admission. Ces épreuves prennent en compte l’intégralité des programmes d’espagnol du collège et du lycée. Il est donc essentiel de savoir adapter son approche pédagogique en fonction du niveau.

A l’écrit comme à l’oral, les exigences portent sur l’analyse de textes littéraires ou de documents qui sont en rapport avec les civilisations hispanophones. L’objectif est de démontrer ses capacités à exploiter ces documents à des fins pédagogiques.

Les oraux du CAPES nécessitent également une bonne capacité d’analyse et d’argumentation, tout en monopolisant toutes ses connaissances historiques et culturelles.

La licence LLCER est un choix pertinent si vous souhaitez devenir professeur d’espagnol. Elle permet de devenir un véritable expert et de maîtriser la langue, toutes ses nuances, ainsi que l’histoire et la culture inhérentes.

Si vous aviez déjà prévu de vous orienter après la licence LLCER et le Master MEEF, vous avez peut-être pris l’option enseignement dans le cadre de votre licence. Un atout supplémentaire pour vous permettre de devenir professeur d’espagnol….

LLCER, une bonne préparation à l’agrégation ?

Si vous rêvez de devenir professeur d’espagnol dans l’enseignement supérieur, il vous faudra être professeur agrégé !

Pour mettre toutes les chances de votre côté et atteindre votre objectif professionnel, il est important de bien déterminer son parcours universitaire.

Une fois le CAPES obtenu, c’est l’agrégation qu’il faut préparer. Au programme des épreuves écrites :

  • Traduction/thème,
  • Composition en espagnol sur un sujet de littérature ou de civilisation,
  • Composition en français portant également sur la littérature ou la civilisation.

A l’oral, vous serez également noté sur plusieurs épreuves :

  • Explication d’un texte et entretien en espagnol,
  • Leçon suivie d’un entretien,
  • Explication linguistique en français suivie d’un entretien en français,
  • Explication en français, au choix du candidat, d’un texte portugais, catalan ou latin.

Là encore, les compétences et connaissances acquises durant la licence LLCER peuvent vous aider à faire la différence et à préparer l’examen plus facilement.

Encore des doutes sur votre choix ?

Sachez qu’il existe des passerelles entre les deux licences. En choisissant vos options de manière à pouvoir intégrer la L2 LEA ou LLCER à l’issue de votre L1, vous pourrez vous réorienter plus facilement si votre projet professionnel évolue.

Il n’est pas rare de trouver l’enseignement LLCER trop littéraire ou au contraire les cours de LEA trop tournés vers l’économie et la gestion… Ce choix reste avant tout une question personnelle liée à vos préférences !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Julie
Curieuse, parfois rêveuse, j'aime l'exotisme et la nouveauté. Et pour moi, transmettre c'est aussi écrire. Les mots, une grande passion !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz