Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Superprof une communauté de
1.421.871
professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Superprof une communauté de professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Le russe, une langue dure à assimiler : mythe ou réalité ?

De Aurélie, publié le 08/06/2017 Blog > Langues > Russe > Est-ce Difficile d’Apprendre le Russe ?

Selon le classement Mosalingua de 2015, le russe arriverait à la 3ème position des langues les plus difficiles à apprendre au monde, juste derrière l’arabe et le mandarin !

Souffrant de sa réputation négative, la langue russe n’est que très peu connue de nos compatriotes. Une impopularité qui s’explique par sa grammaire compliquée, son alphabet incompréhensible et son accent vigoureux.

  • Mais, le russe est-il si difficile qu’on le prétend ?
  • Est-il réellement impossible de devenir polyglotte dans la langue de Pouchkine ?

Voici nos réponses !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

La facilité d’apprendre la langue russe

Appartenant à la sous-catégorie des langues slaves, le russe fait partie des langues indo-européennes, au même titre que l’espagnol, le français ou l’italien.

Quels sont les outils pédagogiques pour se perfectionner en russe ? Rien qu’à voir la beauté du métro, ça donne envie d’aller à Moscou, non ?

On peut donc facilement imaginer que le contexte historique commun des pays de l’Europe a joué un rôle sur des éventuelles similitudes entre les langues.

En effet, la langue officielle de Russie comporte, certes, ses propres spécificités, mais aussi certaines ressemblances avec la langue française !

D’ailleurs, selon un sondage réalisé par le Centre Russe d’Etude de l’Opinion Publique en 2014, 10% des Russes estimeraient que le français serait la langue la plus utile, après l’anglais, l’allemand et le chinois.

La population russe est donc, elle, d’ores et déjà séduite par l’apprentissage du français, maîtrisant la langue en seulement quelques années grâce aux concomitances des deux langues.

Pourquoi ne pas rendre la réciproque vraie ?

L’alphabet russe plus simple qu’il n’y paraît

La base de l’apprentissage du russe ? L’alphabet cyrillique, bien sûr !

Bien que cet alphabet inconnu puisse, dans un premier temps, effrayer le lecteur francophone, l’alphabet cyrillique est en fait bien plus simple à retenir que ce qu’il laisse entendre.

L’alphabet russe possède 33 lettres (soit seulement 7 de plus que l’alphabet latin) et est composé de :

  • 7 lettres latines,
  • 9 lettres grecques,
  • 15 lettres russes,
  • Un signe mou et un signe dur.

Pour les francophones ayant étudié le grec ancien à l’école, les 16 premières lettres de l’alphabet russe peuvent être assimilées en seulement une voire deux séances de cours de russe.

La calligraphie reste elle aussi facile d’accès : les signes russes ressemblent à s’y méprendre à des variations de nos lettres capitales et sont très facilement reproductibles, contrairement aux signes du kanji par exemple, qui changent de sens selon l’orientation d’un trait.

Qui plus est, les apprenants du russe peuvent choisirent d’étudier l’écriture cursive cyrillique qui permet d’apprendre la calligraphie russe plus naturellement et plus rapidement, bien que l’écriture typographique reste indispensable pour travailler sur l’ordinateur via le clavier cyrillique.

Langue russe : des règles faciles à apprendre

Tout comme dans notre langue maternelle, la langue russe est une langue bicamérale, composée donc de voyelles et de consonnes.

Comment faciliter l'apprentissage de la langue moscovite ? Souriez ! La langue russe n’est pas si compliquée que ça !

L’élève pourra donc retrouver une base commune au français en ce qui concerne la formation des mots !

Au niveau de la conjugaison, l’élève pourra souffler quelques minutes : la conjugaison russe, est loin d’être aussi complexe que la conjugaison française !

Les russophones utilisent seulement deux formes simples :

  1. Le présent,
  2. Le passé.

Et quatre modes :

  1. Le mode indicatif,
  2. Le mode impératif,
  3. Le mode gérondif,
  4. Le participe.

Comme dans la langue de Molière, il existe six pronoms personnels russes :

  1. я,
  2. ты,
  3. он,
  4. мы,
  5. вы,
  6. они.

Ces trois personnes du singulier et trois personnes du pluriel sont en fait quasiment inutilisées par les natifs, puisque les formes conjuguées des verbes russes sont assez différentes pour être identifiables sans pronoms personnels.

Enfin, la syntaxe des mots russes est plus aisée à maîtriser que la syntaxe française : le russe, lui, ne reconnaît pas de caractère défini ou indéfini à un sujet. Le manque d’article est pallié par la place du sujet dans la phrase, indiquant si ce dernier est défini ou indéfini.

Par exemple, on dira littéralement « Grand-mère est entrée » pour insister sur le verbe : la grand-mère a donc déjà été définie, il s’agit de « la grand-mère ». A l’inverse, on dira littéralement « Est entrée grand-mère » si le sujet est inconnu, il s’agit donc d’« une grand-mère ».

Lors d’un entretien accordé à Russia Beyond Headlines le 27 janvier 2017, Anna Soloviova, étudiante de russe, explique :

« Si les étrangers se mettaient au russe dès leur enfance, comme pour l’anglais, il ne leur paraîtrait pas difficile. Dans le russe, l’horreur de la grammaire s’arrête au niveau A2. Après, c’est la liberté et un plaisir illimité à parler, à lire et à écrire une langue absolument magnifique. »

C’est simple, on vous dit !

Quels sont les défis de la langue russe ?

Une prononciation quasi-impossible

Pour les jeunes russisants, la partie la plus compliquée de l’apprentissage reste la prononciation !

Comment travailler son accent russe avant un séjour à Saint-Pétersbourg ? Petit à petit, vous commencerez à retenir des mots russes naturellement.

La langue russe est une langue accentuelle, contrairement au français : l’accent tonique des mots russes se déplace d’une forme à une autre, rendant l’apprentissage ardu pour les élèves français. Pour devenir un véritable expert russophone, il faudra donc non seulement apprendre l’alphabet russe, mais aussi l’alphabet phonétique international (API), particulièrement utile pour s’aider de dictionnaires français-russe.

Voici un petit récapitulatif de la prononciation de l’alphabet russe :

Lettre cyrilliquePrononciation
AA
E
3
KK
MM
OO
TT
БB
ГGué
ДD
УOu
ФF
ПP
СS
РR
ЛL
ИI
ЙYeu
ЦTseu
ЧTsheu
НN
ШSheu
ЩShsheu
ХKha
ЫI tendu
ЖJ
ВV
Э
ЮYou
ЯYa
ЁYo
ъSigne dur (non vocalisé)
ьSigne mou (non vocalisé)

Les deux derniers signes de l’alphabet (le signe mou et le signe dur) indiquent la palatisation ou la non palatisation de la consonne précédente. Ce concept est particulièrement compliqué à comprendre pour les élèves français : nombre d’entre eux font l’impasse sur cette règle.

Pourtant, l’accentuation est indispensable pour pouvoir être compris par un Russe, comme l’est l’accentuation en anglais !

Qui plus est, il existe en Russie plusieurs accents au sein-même de la langue :

  • Le russe septentrional : le g est guttural, le o est non accentué en /o/ et le t en terminaison de verbe se prononce dur,
  • Le russe méridional : le g est fricatif, le o non accentué se prononce /a/ et le t en terminaison de verbe est mouillé,
  • Le russe central : il utilise à la fois les règles du russe septentrional et du russe méridional.

Selon votre région géographique, donc, vous rencontrez des natifs utilisant des dialectes différents, parfois incompréhensibles pour les non-initiés !

Une linguistique complexe

Contrairement au français, la langue russe est une langue flexionnelle, c’est-à-dire que les mots russes changent de forme selon leur rapport grammatical aux autres termes d’une phrase. Ces règles inédites sont un véritable casse-tête pour nos compatriotes !

Au sein de la langue russe, il existe dix déclinaisons grammaticales :

  • Le nominatif,
  • Le génitif,
  • Le datif,
  • L’accusatif,
  • L’instrumental,
  • Le locatif.

Avant de passer à l’expression orale, donc, l’élève doit à chaque fois faire l’effort de réfléchir à la forme à donner au mot. C’est donc tout son système de pensée linguistique que l’élève de russe doit modifier, la plupart des langues n’étant pas des langues flexionnelles.

Un autre souci pour les élèves francophones est la formation des verbes !

En russe, il existe deux formes pour un verbe :

  • Le perfectif, qui décrit une action passée totalement terminée ou une action unique ou une action future,
  • L’imperfectif, qui décrit une action présente, une action qui se répète dans le temps ou une action passée non terminée.

Lors d’un entretien accordé à Russia Beyond Headlines le 27 janvier 2017, Natalia Blinova, étudiante de russe, explique :

« Je me souviens que je lisais cent fois de suite mon manuel illustré. Mais j’hésitais toujours : il est venu ou il venait ? Quel est le sens ? Où est-il en ce moment ? Est-il resté ou est-il déjà parti ? Par exemple, pour traduire le verbe italien andare (aller), nous avons en russe des verbes différents, car c’est tantôt « aller dans un lieu précis » tantôt « y aller en moyen de transport ». »

Qui plus est, les étudiants doivent prendre en compte les préfixes qui peuvent subitement changer radicalement le sens d’un mot.

Il faudra donc faire preuve de motivation pour parler russe couramment comme un vrai natif du pays de Tolstoï !

Combien de temps pour apprendre la langue russe ?

Pour devenir bilingue russe français, l’étudiant devra acquérir toutes les bases de la langue de Dostoeivki.

Comment apprendre la langue avant de partir en Russie ? Pourquoi ne pas faire un voyage linguistique pour accélérer votre connaissance du russe ?

Il lui faudra ainsi être incollable sur :

  • La grammaire russe,
  • La culture russe,
  • Les expressions russes,
  • Les salutations russes,
  • La prononciation russe,
  • La transcription phonétique des nouveaux mots russes,
  • L’alphabet cyrillique russe etc.

Dans un premier temps, l’élève de russe peut choisir d’apprendre la langue en autodidacte pour réviser le vocabulaire russe le plus basique. L’étudiant devra absolument faire l’effort d’apprendre seul, même s’il prend des cours de langue, afin de pouvoir faciliter sa mémorisation des mots.

Pour retenir l’alphabet cyrillique, il faut compter environ 1 mois pour connaître par cœur la calligraphie et la prononciation !

Utiliser les exercices interactifs permet de rendre l’apprentissage plus ludique, mais aussi et surtout d’apprendre le russe gratuitement. Cependant, il faudra généralement passer par les cours de russe standards pour apprendre la langue.

L’élève peut prendre des cours de russe :

  • En école de langue,
  • Au collège,
  • Au lycée,
  • A l’université,
  • En cours particuliers à domicile.

Avec un accompagnement personnalisé, l’élève pourra retenir toutes les bases de la langue en moins de 6 mois !

Enfin, la méthode la plus recommandée pour apprendre le russe rapidement reste le voyage en Russie. Au cours d’un séjour linguistique en immersion, l’élève pourra à la fois découvrir la culture russe mais aussi toutes les tournures linguistiques du langage courant russe.

Il faut compter 1 an de stage linguistique pour parfaire son russe et pouvoir tenir des conversations usuelles avec un natif, tandis qu’il faut compter au moins 2 ou 3 ans pour un élève restant en France. Qui plus est, l’échange linguistique permet de travailler sa prononciation russe et son accent tonique.

Qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz