Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Dans quelles universités aller pour étudier la culture nippone ?

De Romain, publié le 14/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Comment Poursuivre Ses Études De La Langue Japonaise Après Le Bac ?

Vous avez réussi votre examen du baccalauréat ? Félicitation ! Peu importe la mention, vous avez fait la partie la plus difficile de votre cursus scolaire.

En effet, à partir de maintenant, l’enseignement général laisse la place à une filière spécialisée sur une matière que vous aimez.

Notre texte pour en savoir plus sur les études supérieures de japonais (apprendre japonais).

Que penser du LEA anglais/japonais ?

Première possibilité quand vous voulez travailler votre maîtrise de la langue japonaise après le bac : la filière LEA anglais/japonais.

Pour votre information personnelle, LEA est l’acronyme de Langue Étrangère Appliquée. Chaque LEA comporte des cours d’anglais accompagnés d’une autre langue.

Soit la filière idéale après avoir étudié le japonais au collège !

Pourquoi choisir la section Langue Etrangère Appliquée ? La filière LEA spécialité japonaise : une formation professionnalisante qui vous ouvre les portes de nombreuses entreprises.

Dans la pratique, le LEA dure 3 années. Vous y rentrez directement après le bac (découvrez comment prendre des cours pour préparer le Bac japonais) pour obtenir un niveau licence en fin de cursus. Ensuite, les professeurs vous incitent à réaliser un Master.

À la fin du LEA (en troisième année donc), vous devrez faire un stage obligatoire en entreprise de 2 mois.

Le LEA anglais/japonais est une filière universitaire professionnelle. Ainsi, en plus de vos cours de japonais, vous aurez aussi des modules sur différents domaines d’application dédiés à l’entreprise (gestion, droit, etc.).

Pas besoin d’être un expert en langue japonaise, katakana, hiragana et kanji. Le LEA est ouvert à tous les niveaux de langue, débutants ou experts.

Dans le cas où vous débutez, l’idéal étant de vous former par vos propres moyens avant de commencer votre cursus universitaire. Cela afin de pouvoir avoir des bagages en compréhension, en vocabulaire japonais et en grammaire japonaise.

Peu importe votre profil, vous rentrez dans la plupart des filières LEA par recrutement. Ainsi, que vous ayez fait un BAC général ou technologique, tout est basé sur votre motivation.

En résumé, si vous voulez une formation pratique centrée sur le monde professionnel, le LEA anglais/japonais répond à vos besoins.

LLCER / LLCE japonais

Avant tout, faisons le point sur la différence entre LLCE et LLCER.

En réalité, ce sont deux filières identiques.

Pour bien comprendre, sachez que LLCE signifie Licence Langues, Littératures, Civilisations Etrangères tandis que LLCER est l’acronyme de Licence Langues, Littératures, Civilisations Etrangères et Régionales. Et là, vous voyez que c’est exactement la même chose.

Dans tous les cas, la licence LLCE japonais est beaucoup plus littéraire que la licence LEA anglais/japonais.

Alors que le LEA incite les étudiants à penser à l’emploi du japonais dans un contexte professionnel, la LLCE propose aux inscrits de se devenir spécialiste en culture japonaise.

Bien sûr, vous apprendrez les bases de la langue du pays du soleil levant (mots japonais, écrire en japonais, caractères chinois/kanji, etc.). Mais surtout, la LLCE s’ouvre à des personnes qui veulent être incollables sur le Japon.

Que vous soyez japonais de langue maternelle, bilingue français japonais ou que vous débutiez : tout le monde peut s’inscrire en LLCE. Attention toutefois : certaines universités ne proposent que des cours en langues étrangères. Renseignez-vous pour ne pas être dépassé dès la première année.

Si vous avez la fibre littéraire et que vous souhaitez vous orienter vers les métiers de l’enseignement ou de la traduction, la licence LLCE est faite pour vous.

À savoir : bien que l’apprentissage de la langue soit très scolaire, vous devrez aussi fournir un certain travail personnel pour réussir.

Faire le choix de la filière Langues, Littératures, Civilisations Etrangères : avantages et inconvénients. En LLCE, la bibliothèque sera un des lieux où vous passerez le plus de temps.

Cela passe par la lecture de la presse du pays et des grands classiques littéraires japonais ainsi que par un intérêt pour l’histoire du Japon et sa culture. Si vous le pouvez, un séjour linguistique au Japon est aussi une chose à prévoir.

Quelles universités françaises accueillent les étudiants en japonais ?

Vous n’avez pas eu la chance de pratiquer la difficile langue japonaise au lycée et vous souhaitez profiter de l’université pour apprendre à parler japonais ? Il existe des établissements pour vous.

Vous souhaitez devenir un spécialiste de la langue et de la culture afin de partir vivre au Japon ? Il y’a aussi une réponse adaptée à vos besoins.

En France, nous avons la chance de posséder de nombreuses universités qui proposent d’apprendre le japonais gratuitement (sous réserve de régler les frais d’inscription, bien entendu).

Où trouver une formation dédiée au langage nippon en France ? Notre liste de facs spécialisées en langue japonaise vous aide à trouver l’établissement qu’il vous faut.

Voici une liste d’établissements d’études supérieures où poursuivre son cursus universitaire :

  • Université d’Aix Marseille : licence LEA anglais japonais ;
  • Université de Bordeaux III: licence LEA ;
  • Université Stendhal (Grenoble III): licence LEA ;
  • Université du Havre: DU Langues (japonais) ;
  • Université Charles de Gaulle (Lille III): licence LLCE Japonais et DUFL ;
  • Université Lumière (Lyon II): DU Monde Extrême (cours de japonais lyon) ;
  • Université Jean Moulin (Lyon III): licence LLCE et LEA Japonais ;
  • Université de Nantes: licence LEA ;
  • Université d’Orléans: licence LEA et DU ;
  • Université Paris VII: licence LLCE, LEA et DU (cours de japonais paris) ;
  • Université de Toulouse-le Mirail (Toulouse II): licence LEA, LLCE et DUEPL Japonais ;
  • Université de Strasbourg II: langue et civilisation du Japon.

Et pour les masters et doctorats :

  • Ecole des Hautes Etudes en Sciences Humaines et sociales à Paris: master et doctorat Asie mineure et intérieure ;
  • Ecole Pratique des Hautes Etudes à Paris: master Etudes européennes, méditerranéennes et asiatiques et doctorat ;
  • Université d’Aix Marseille: master (affaires internationales ou métiers de la traduction) ;
  • Université du Havre: master Affaires Internationales spécialité commerce avec l’Asie ;
  • Université Stendhal (Grenoble III): master ;
  • Université des Sciences et Technologies de Lille (Lille I): master Commerce et Management des Affaires Internationales, option Asie orientale ;
  • Université Charles de Gaulle (Lille III): master Langues, Cultures et Interculturalité, spécialité études extrême-orientales ;
  • Université Lumière (Lyon II): master Science Politique Asie Orientale ou Affaires asiatiques ;
  • Université Jean Moulin (Lyon III): master et doctorat (nombreux choix de diplômes) ;
  • Université d’Orléans: master Langues, affaires et commerce international ;
  • Université de Paris III: master Science du Langage ou Traductologie et doctorat ;
  • Université Paris VII: master, agrégation et doctorat ;
  • Université de Toulouse-le Mirail (Toulouse II): master Domaine Lettres, Langues et Arts, spécialité japonais (études orientales ou métiers de l’international).

Cette liste peut évoluer au fil du temps. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement en question pour en savoir plus.

Dans tous les cas, vous avez maintenant un bon support pour apprendre cette langue rare en France. Cela vous permettra de la pratiquer tous les jours afin de vous perfectionner facilement.

En parallèle, pourquoi ne pas essayer de progresser en japonais grâce aux jeux vidéo ?

Poursuivre ses études de japonais à l’INALCO

L’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) est un établissement d’enseignement supérieur spécialisé dans l’apprentissage des langues (autres qu’occidentales).

En effet, nous trouvons à l’INALCO un vaste choix de formations pour les amateurs de japonais, de la licence au doctorat.

Créé en 1669 et appelé à ses débuts « Ecole des jeunes de langues », l’établissement a évolué avec le temps. Il n’est devenu l’INALCO qu’en 1971.

Formations initiales ou formations continues, l’INALCO s’adresse à tous types de profils (niveau débutant ou intermédiaire) désirant s’initier à l’écriture japonaise ou se perfectionner au langage nippon.

Cette école de langue réputée offre à ses étudiants un corps professoral qualifié (souvent natif du pays), capable de vous accompagner au quotidien.

Prendre des cours particuliers de japonais

Pour finir, dernière possibilité : prendre des cours de langue à domicile.

Il est, en effet, facile de faire appel à un professionnel particulier bilingue japonais français. Celui-ci vous enseigne tout ce que vous voulez savoir, sans être obligé de passer par une école de japonais.

Ainsi, peu importe votre niveau, vous pouvez :

  • Vous entraîner en écriture japonaise (hiragana katakana) ;
  • Réviser le concept grammatical qui vous fait défaut ;
  • Progresser en prononciation et être capable de vous exprimer lors d’une conversation sur n’importe quelle thématique ;
  • Apprendre à compter en japonais ;
  • Réviser la structure complexe de phrase, chaque verbe important, chaque pronom, particule ou adjectif ;
  • Utiliser le support désiré pour vous améliorer (film, manga, débat, etc.).

Pourquoi un enseignant à domicile est un excellent moyen de devenir bilingue français japonais rapidement ? Apprendre l’alphabet japonais facilement et à votre rythme : c’est possible avec un professeur individuel.

Peu importe l’âge, votre niveau linguistique et votre localisation en France, vous trouverez sûrement le prof de japonais pas loin de chez vous sur notre site.

En quelques clics, nous vous proposons plusieurs profils d’enseignants. Parcourez leur fiche et demandez à le rencontrer pour une première séance (généralement gratuite).

Expliquez-lui vos attentes vis-à-vis de ce nouvel apprentissage et exprimez clairement vos objectifs.

Si le professeur est bon, il vous mettra à l’aise et vous aidera à vous exprimer avec aisance.

Ce qui est intéressant avec un prof individuel, c’est que vous pouvez apprendre à votre rythme. Il peut donc passer vite sur certains points que vous maîtrisez et rester plus longtemps sur d’autres.

Concernant le règlement de la prestation, sachez qu’un prof particulier peut être payé en CESU (Chèque Emploi Service Universel) ou selon le mode de paiement désiré. De plus, en faisant appel à un employé à domicile, vous bénéficiez d’une réduction ou d’un crédit d’impôt à hauteur de 50 % de la somme engagée. Ce qui est particulièrement intéressant pour alléger la pression fiscale de l’État.

Avec nos milliers de profs particuliers, vous trouvez forcément le prof de japonais qu’il vous faut sur notre site.

Dans tous les cas, vous avez maintenant l’opportunité de poursuivre vos études de japonais en étude supérieure.

C’est la meilleure méthode pour devenir enseignant, traducteur ou expert en culture japonaise.

Que vous passiez par un établissement d’enseignement supérieur pour obtenir un diplôme professionnalisant ou que vous fassiez appel à un professeur particulier de japonais : vous avez toutes les clés en main pour vous améliorer.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz