Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Etudier et débuter l’italien à partir de 0 : quelles méthodes ?

Par Alexandre le 14/04/2016 Blog > Langues > Italien > Comment Apprendre l’Italien en Partant de 0 ?
Table des matières

Se mettre à apprendre une nouvelle langue peut résulter de plusieurs choses. Et parmi toutes les raisons existantes, indéniablement, la beauté des sons reste un facteur important.

Sur le podium des « belles langues », nous retrouvons évidemment l’italien !

C’est peut-être par sa beauté et son histoire qu’elle vous a charmé, mais vous avez finalement décidé d’apprendre la langue italienne en partant de 0. Un bel objectif pour lequel nous vous donnons quelques astuces…

Pour quelles raisons devez-vous vous mettre à l’italien ?

Une question quelque peu bizarre il est vrai. Comme s’il fallait une raison bien précise pour se cultiver et donc apprendre une langue.

Comment parler italien lorsqu'on a jamais pris de cours d'italien ? Comment apprendre facilement l’italien ?

Mais au-delà de cet enrichissement personnel, nous pouvons essayer de nous poser la question, allez : pourquoi apprendre l’italien aujourd’hui ?

L’italien : 3ème langue la plus parlée dans l’Union Européenne

Cela vous semblera peut-être étrange, mais oui : l’italien est la 3ème langue maternelle la plus parlée au sein de l’Union Européenne. Ce qui n’est pas rien.

A la première place, nous retrouvons l’allemand (79 millions de locuteurs). Puis l’anglais (65 millions). Et enfin, devant le français (4ème avec le chiffres de 60 millions), l’italien fait son apparition avec près de 63 millions de locuteurs à travers l’UE. Ainsi, si l’on retrouve il est vrai la très grande majorité de ces locuteurs italiens dans la botte, certains se cachent tout de même en Suisse, au Vatican, à Saint-Marin et à Malte.

L’Italie : partenaire commercial privilégié de la France

Sur le marché du travail français, nous retrouvons en général peu de diversité dans les langues parlées par les candidats. Ils se cantonnent avant tout à l’anglais et à l’espagnol.

Apprendre l’italien et présenter un bon niveau dans cette langue devient donc une particularité plus qu’intéressante et significative aujourd’hui ! D’autant plus que l’Italie est un partenaire commercial privilégié de la France. Pour être exact, il était le 2nd en 2013, devant l’Espagne, les USA et la Chine.

Apprendre l’italien, même de 0, a donc un vrai sens si vous pensez carrière.

Une culture rayonnante dans le monde entier

Se mettre à l'italien, c'est aussi embrasser la culture transalpine, n'est-ce pas ? Florence : symbole éternel de la Renaissance et de la quintessence de la culture italienne…

Autre raison d’apprendre l’italien en partant de 0 : se rapprocher un peu plus de l’incroyable culture italienne. Sa diversité et sa créativité.

L’Italie est l’un des pays les plus visités par les touristes internationaux, envieux de découvrir la dolce vita, ses paysages mythiques, le berceau de la Renaissance (Florence), son romantisme, ses monuments, sa langue et sa gastronomie.

Connaître sa langue vous permettra donc de vous rendre plus souvent dans ce si beau pays et de vous y sentir de plus en plus à l’aise.

Faire confiance aux similitudes entre français et italien

1ère règle à avoir en tête lorsque l’on part de 0 pour apprendre l’italien : comprendre que l’on ne parle pas de 0 !

Les deux langues semblent parfois tellement semblables, qu’il est difficile de concevoir qu’un apprenti italophone d’origine française parte réellement de 0. A bien y penser d’ailleurs, bien plus que l’espagnol et l’anglais, l’italien est très certainement la langue la plus proche du français !

Facile d’apprendre l’italien donc ?

Pour prouver cela, prenons par exemple une étude réalisée par la revue linguistique L’Ethnologue, qui, depuis 1951, répertorie les langues du monde. Et si la méthode est parfois discutée, L’Ethnologue a en tout cas proposé son coefficient de similarité lexicale. Le meilleur moyen pour se rendre compte des langues les plus proches les unes des autres.

Eh bien, lorsque l’on regarde attentivement le tableau, sur un barème maximum de 1, l’italien arrive à un coefficient très élevé de 0,89 par rapport au français. Quand le portugais, le roumain et l’espagnol atteignent 0,75. A signaler que la revue arrive à de tels chiffres en comparant des listes de mots, ainsi que les similitudes dans le fond et la forme.

Autant vous dire donc que si vous êtes déjà parvenu à apprendre l’anglais, l’espagnol et, plus fort encore, l’allemand, vous aurez normalement moins de mal avec l’italien. Le vocabulaire est souvent plus que semblable, ainsi que les constructions de phrase.

Prendre des cours particuliers d’italien

Prenez des cours particuliers d'italien pour enfin savoir comment traduire "pizza"... Important. Prenez des cours particuliers d’italien pour enfin savoir comment traduire « pizza »… Important.

Passons désormais à des solutions concrètes pour étudier la langue italienne en étant totalement débutant.

Selon nous, avant de vous lancer pourquoi pas dans une immersion totale en Italie (soyons fous), il serait tout de même judicieux de prendre quelques cours particuliers d’italien ! Les plus audacieux d’entre vous soupireront peut-être à la lecture de ce passage.

Mais après tout, avant de vous lancer à l’assaut de l’Italie, d’y trouver un travail pourquoi pas, mais aussi des amis et bien d’autres choses, ne serait-il pas judicieux d’en savoir un peu plus sur l’italien ?

Chez Superprof, nous pensons que si. C’est pour cela que nous recommandons vivement les cours particuliers pour apprendre l’italien rapidement.

En effectuant vos recherches dans notre base de données, vous trouverez rapidement un professeur particulier d’italien à proximité de chez vous. Ce dernier n’aura plus alors qu’à vous transmettre les rudiments de la langue italienne.

Vous vous rendrez ainsi compte de la proximité extraordinaire qu’elle possède avec le français. De quoi progresser plus vite.

Il est possible d'apprendre gratuitement l'italien. Les similitudes entre le français et la langue italienne.

En partant de 0 avec votre professeur particulier d’italien, vous découvrirez rapidement vos premières conjugaisons, ainsi que la traduction des verbes les plus courants : « fare » (faire), « avere » (avoir), « essere » (être), « potere » (pouvoir), etc.

Viendront aussi rapidement les nombres, les pronoms, les négations, ainsi que les éléments de vocabulaire les plus important du quotidien. Tout ceci, vous pouvez l’acquérir très rapidement en compagnie d’un professeur particulier.

D’autant plus que, contrairement à des leçons données devant une classe de 30 personnes, vous vous retrouverez ici seul avec lui. Pour des cours totalement adaptés à vous et à vos possibilités. Dès lors qu’un blocage aura lieu de votre côté, plutôt que de passer outre, son rôle sera de vous aider et de le vaincre.

Lorsque l’on part de 0 en italien, les cours particuliers deviennent l’une des solutions les plus rapides pour apprendre.

Se faire des fiches de vocabulaire pour enrichir son italien

En parallèle de vos cours particuliers d’italien, il est une méthode des plus simples. Aussi simples qu’efficace à vrai dire.

Alors que vous serez en pleine acquisition des bases de l’italien, à savoir ses conjugaisons et sa grammaire, ce qui constitue la structure globale de la langue, il vous faudra également enrichir votre vocabulaire.

C’est indispensable. Sinon, si bon que vous soyez en grammaire, sans vocabulaire, vous n’irez jamais très loin dans vos conversations en italien !

La solution alors bien souvent est de faire fonctionner la mémoire visuelle ou photographique. Pour cela, notre conseil est simplissime : réalisez vos propres fiches de vocabulaire ! Le but ici est d’en faire plusieurs et surtout, de les faire par thème.

Commencez par une fiche de vocabulaire en rapport avec les verbes les plus importants du quotidien. Continuez avec les parties du corps. Puis les nombres, la nourriture, les transports, le sport, les vêtements, les animaux, les fruits et légumes… Et ainsi de suite.

Grâce aux grandes ressemblances existant entre le français et l’italien, nous avons tous largement les capacités de retenir au moins une vingtaine de mots par jour et par cœur. Une gymnastique à répéter chaque jour pour rapidement arriver à un répertoire élargi de mots.

Une méthode à appliquer également si vous commencez tout juste à prendre des cours d’italien LV2.

Les non-hispanophones partent avec une longueur d’avance

Pourquoi l'espagnol pourrait vous gêner dans votre apprentissage de l'italien ? Attention aux raccourcis maladroits : italien et espagnol ne sont pas les meilleurs amis.

Petit aparté pour vous qui commencez à peine à apprendre l’italien.

De l’avis de nombreux apprentis italophones, l’espagnol se révèle souvent être un léger frein à l’assimilation de l’italien. Ainsi, si vous avez fait espagnol en LV2 durant vos années de collège et de lycée, voire même à l’université, attendez-vous à une petite gêne en italien.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que dans nos esprits très français, italiens et espagnols sont deux langues très semblables. Ainsi, lorsque vous chercherez un mot en italien au plus profond de votre mémoire, il est possible que vous ressortiez la traduction espagnole !

C’est déjà arrivé à de nombreuses personnes et il est possible que cela vous arrive également. « Comment dit-on village en italien déjà ? Ah oui, « el pueblo ! » Eh bien non, c’était malheureusement plus simple que cela : « villaggio ». Attention à ne pas prendre de mauvaises habitudes très tôt donc.

Partir en immersion en Italie pour apprendre l’italien

Maintenant que nous avons vu pourquoi il vous serait utile de vous mettre à l’italien et surtout comment faire pour acquérir les bases de l’italien en partant de 0, il est temps d’aller vous tester sur le terrain !

Vous avez assimilé les fondamentaux de l’italien. Ne serait-ce que le nécessaire pour pouvoir vous débrouiller en Italie. La prochaine étape serait donc de partir en immersion au sein même de la botte.

Pourquoi l'immersion en Italie pourrait grandement améliorer votre italien ? Se sacrifier et partir en Italie pour y apprendre la langue… Dur choix de vie.

Evidemment, vous pouvez toujours partir à l’aventure avec un niveau proche de 0 en italien. La magie de l’immersion réside d’ailleurs souvent dans le fait de s’adapter à un nouvel environnement et à en adopter les codes rapidement.

Mais tant qu’à faire : partez en Italie avec un petit niveau. Cela vous permettra ensuite de pouvoir postuler à un travail sur place. Travail qui, au fur et à mesure des semaines, améliorera votre niveau d’italien de façon fulgurante.

Ainsi, lorsque l’on part de 0 en italien, voici notre formule miracle : cours particuliers d’italien gratuits, travail personnel et immersion. En procédant de la sorte, vous pourrez prétendre à un excellent niveau en 6 mois à peine ! Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas tenter votre immersion à Rome pour apprendre l’italien seul…?

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Alexandre
Amoureux des langues, j'aime baigner dans les langages français, anglais et espagnols. Par le voyage, le cinéma, la culture ou les rencontres.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz