Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Quelles sont les formes d’accompagnement scolaire sur le continent américain ?

De Samuel, publié le 17/10/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Quel Soutien Scolaire en Amérique du Nord ?

L’Amérique du Nord regroupe le Canada, les États-Unis et le Mexique. D’une population de 528,7 millions d’habitants, l’Amérique du Nord est le second continent le plus riche du monde après l’Europe.

Pourtant, ces trois pas abritent de plus en plus de personnes vivant sous le seuil de pauvreté et qui ont des difficultés d’accès à l’instruction.

Aux États-Unis par exemple, si le taux de scolarisation avoisine 96%, 20% des enfants vivent dans la pauvreté dans ce pays et n’ont pas accès aux longues études ou sont en situation d’échec scolaire.

En 2012, 1,3 millions d’enfants Mexicains étaient déscolarisés.

Le marché du soutien scolaire nord-américain repose sur plusieurs dizaines de millions de personnes en âge d’être scolarisées.

Pourtant, la littérature scientifique et journalistique prouve à bien des égards que celui-ci est longtemps resté au stade embryonnaire, et ne s’est développé que depuis ces dix à quinze dernières années.

Vous êtes expatrié(e) aux États-Unis, au Canada ou au Mexique et vous souhaiteriez que vos enfants bénéficient d’un accompagnement scolaire afin de pallier leurs difficultés scolaires ?

Québécois natifs, vous cherchez une agence pour que votre progéniture puisse suivre des cours de soutien scolaire à domicile ?

Superprof étudie pour vous le marché du soutien scolaire en Amérique du Nord.

Monographie du soutien scolaire en Amérique du Nord

Jusqu’à récemment, le marché du soutien scolaire en Amérique du Nord ne s’était pas trop développé.

Mais la politique éducative a progressivement pris davantage d’importance, et les gouvernements successifs ont multiplié les mesures pour inciter chaque professeur particulier à donner des cours à domicile.

C’est peut-être lié au fait que même en 2016, le système scolaire tourne encore le dos à des milliers d’enfants issus des classes populaires ou des minorités ethniques paupérisées.

Un peu comme sur le Vieux Continent, où l’on retrouve également un vrai penchant pour le soutien scolaire chez les pays européens.

Aide scolaire et populations paupérisées : un rempart efficace contre l'exclusion ? Le développement récent du soutien scolaire en Amérique du Nord aurait été bénéfique pour les populations Afro-américaines.

Aux États-Unis, le soutien scolaire à domicile s’est développé en réponse aux incitations du gouvernement fédéral pour permettre aux élèves qui souffraient de difficultés scolaires majeures de progresser.

En effet, la loi No Child Left Behind (que l’on peut traduire par « Pas d’enfants laissés à la marge »), signée par le Congrès sous l’impulsion de l’administration de G. W. Bush en 2002 avait officiellement une démarche incitative :

le projet annonçait le versement de fonds publics aux établissements qui feraient preuve d’amélioration des résultats scolaires de leurs élèves. Ceux pour qui les résultats déclineraient, ne recevraient plus les financements fédéraux.

Pour certains, le bilan est discutable tandis que pour d’autres, cette loi a favorisé l’émergence du soutien scolaire, de l’aide aux devoirs à domicile. Notons que la loi n’a pas été reconduite en 2007, il y a déjà presque dix ans.

Le projet aurait davantage bénéficié aux élèves afro-américains et hispaniques ayant le plus de difficultés scolaires.

Au Canada, le marché du soutien scolaire à domicile ou à l’école semble avoir cru beaucoup plus rapidement, en atteste une étude de l’Unesco :

« Le nombre d’organismes de soutien scolaire a augmenté de 200 à 500 % en 30 ans » au Canada.

Selon Mark Bray, « environ 24 % des parents de l’Ontario ayant des enfants d’âge scolaire avaient eu récemment recours aux services de professeurs particuliers et 50 % des parents canadiens ont déclaré qu’ils paieraient des leçons privées à leurs enfants s’ils en avaient les moyens« .

La volonté d’améliorer les résultats des enfants en difficultés scolaires est donc bien présente dans les témoignages. A titre de comparaison, 21% des lycéens Allemands ont déjà reçu des cours de remise à niveau ou de rattrapage à domicile.

L’étude de l’UNESCO précise qu’au Canada, 9,4 % des sondés ont déclaré que leurs enfants suivaient des cours de rattrapage ou de remise à niveau après les heures d’école (cours du soir et cours à domicile).

Ils étaient 8,4 % à affirmer que leurs enfants en avaient pris dans le passé.

L'accompagnement personnalisé de Vancouver à Montréal s'est rapidement développé. Au Canada, les bénéficiaires du soutien scolaire sont souvent d’origine asiatique.

Au Canada, donner des cours à domicile dans les grandes villes du pays (Vancouver, Toronto, Montréal) attire majoritairement des personnes issues de l’immigration, originaires de Hong Kong, de Taiwan ou de Chine continentale.

Le soutien scolaire en Amérique du Nord reste cependant plus modeste que ce qu’il représente dans les pays d’Asie de l’Est et dans les anciens pays du bloc soviétique.

Mais il se développe de plus en plus depuis les deux dernières décennies.

Voici quelques organismes qui proposent des cours de soutien scolaire (cours de rattrapage, remise à niveau, cours du soir)…

Découvrez également le visage du soutien scolaire en Amérique du Sud et celui du soutien scolaire en Afrique

Les entreprises nord-américaines de soutien scolaire

Passé d’une économie informelle « cash in hand » et locale à une activité professionnelle déclarée, le soutien scolaire nord-américain a vu fleurir des entreprises qui se sont internationalisées ou qui se sont rapidement dotées de ramifications dans tout leur territoire national.

Pour donner des cours particuliers aux enfants, il faut se mettre dans de bonnes conditions. Une entreprise d’aide aux devoirs ou d’accompagnement individuel doit avant tout avoir du matériel pour travailler.

A l’international

  • Kumon : présente dans 45 pays, dont le Mexique, les États-Unis et le Canada, Kumon est une entreprise japonaise de cours particuliers qui compte plus de quatre millions d’élèves suivant des cours de soutien mathématiques et des cours de langues étrangères.
  • Oxford Learning Centre : plusieurs agences au Canada (Colombie Britannique, Alberta, Ontario, Manitoba, Nouvelle Écosse, Québec, Saskatchewan), aux États-Unis, et dans les pays du Golfe Persique. Ils offrent des tutorats et des cours de soutien mathématiques, français, anglais, sciences, aide aux devoirs, préparation d’examens, des programmes adaptés aux personnes en difficulté scolaire. Le slogan est « ne jamais cesser d’apprendre ».

Aux États-Unis

  • Sylvan Learning : Organisme d’aide aux élèves en difficulté scolaire. Cours de soutien scolaire en aide aux devoirs, maths (algèbre et géométrie).
  • School City : Santa Clara, Californie, États-Unis. Cette formule offre la possibilité aux élèves de suivre des cours en ligne dans toutes les villes d’implantation grâce à un réseau d’ordinateurs personnels.

Au Canada

  • Je réussis : Montréal, Québec, Canada. Organisme de soutien scolaire en français.
  • Prof en ligne : Basé au Québec, Prof en ligne propose des cours en ligne dans toutes les matières (français, anglais, maths, histoire-géographie, sciences).
  • SOS Devoirs : basée en Ontario, Canada, l’organisme se destine aux élèves de la première à la douzième année d’études en langue française. Votre prof à domicile vous dispense des cours de français, de mathématiques ou de sciences physiques.
  • Succès scolaire : entreprise Québecoise de soutien scolaire, l’école est présente en Ontario, à Québec, à Sherbrooke, à Gatineau, Montréal, Laval et Longueil. 600 professeurs (tuteurs) certifiés ont déjà donné des cours à plus de 15000 élèves depuis 2006. L’objectif est de donner aux enfants l’envie de réviser, d’acquérir plus de notions, de fournir un travail intensif et régulier.
  • Allô Prof : Association caritative (de bienfaisance) qui offre des cours gratuits d’aide aux devoirs et de soutien scolaire du primaire au secondaire, et se destine aussi aux adules qui souhaitent bénéficier d’une formation tout au long de leur vie. La structure revendique de contribuer à la réussite de ses élèves depuis plus de 20 ans.
  • Soutien scolaire Québec : basée sur toute la province du Québec, SSQ dispense des cours particuliers à domicile dès la grande section de maternelle jusqu’au secondaire (ou son équivalent Québecois). Des cours individuels de mathématiques et de langues (français, allemand, italien, portugais, espagnol, anglais, russe, arabe moderne, grec, mandarin, coréen, japonais), des cours artistiques (musique).

Notons que plusieurs sociétés ou start-ups Françaises commencent à s’implanter aux États-Unis. C’est le cas de la célèbre entreprise de cours particuliers Acadomia, lancée depuis mars 2016 en Floride.

Aussi, la start-up Superprof s’est installée dans les bureaux de la FrenchTech à San Francisco, en Californie après avoir réussi le rachat de son concurrent Espagnol MiProfParticular.

Ce type de services à domicile semblent donc être omniprésents en Amérique du Nord, à l’image du soutien scolaire en Asie !

Les types de cours particuliers en Amérique du Nord

Ce domaine du service à la personne s’est quelque peu diversifié avec le temps et l’évolution des technologies du web 2.0.

Traditionnellement, les cours de soutien scolaire privés sont des leçons individuelles, au domicile de l’élève, prodigués de manière hebdomadaire et se réalisent souvent dans les coulisses de l’économie informelle.

Leçons ludiques, simples, accessibles : la clé pour un accompagnement de qualité. Faites en sorte que votre apprenant soit captivé par le cours particulier à domicile que vous lui prodiguez.

Avec le développement des politiques d’éducation, la réussite scolaire est devenue peu à peu un intérêt de premier plan des gouvernements :

une population éduquée est une population qualifiée (dotée de capital humain, disent les économistes) qui peuple les rangs des ingénieurs, des médecins, des enseignants, des chercheurs et des innovateurs. Des professions à responsabilités qui font se développer toute société.

Le cours de soutien scolaire est d’ailleurs souvent perçu comme médium d’accès aux écoles prestigieuses, sinon à l’obtention de son diplôme. Ce n’est pas pour rien si les grands postes sont souvent réservés aux diplômés de l’enseignement supérieur !

Ces dernières années, la révolution numérique de l’internet a bouleversé le marché des cours particuliers à domicile : en Amérique du Nord, les sites de soutien scolaire en ligne se sont rapidement développés, et permettent parfois un soutien scolaire gratuit.

Désormais, un prof à domicile Canadien, Étasunien ou Mexicain peut créer son site de cours en ligne et toucher un internaute de n’importe quel endroit dans le monde.

Les plateformes en ligne mettant en relation des élèves demandeurs avec un professeur pédagogue offreur se placent de plus en plus sur ce marché de l’accompagnement scolaire.

Les conseillers pédagogiques et les agences de soutien scolaire peuvent aussi proposer des partenariats avec les écoles publiques et privées américaines :

pour combler d’éventuelles carences ou effectuer un accompagnement personnalisé que les enseignants en poste ne peuvent faire, les professeurs particuliers peuvent intervenir dans les établissements scolaires pour venir en aide aux élèves en difficultés scolaires criantes et les faire progresser rapidement.

Pas convaincu ? Vous avez toujours les sites de cours en ligne : Bordas, Educadis, methodia, anacours, babbel, mathenpoche… Let’s go !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz