Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
3

Comment se caractérise le cours à domicile dans le Vieux Continent ?

De Samuel, publié le 17/10/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Quel Soutien Scolaire en Europe ?

« Mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine ».

Cette célèbre citation de Montaigne (1533-1592) illustre une certaine philosophie de l’éducation, qui viserait à privilégier chez l’enfant l’intelligence et sa capacité de réflexion, plutôt que l’apprentissage par cœur de milliers de notions sans comprendre comment s’en servir.

Cinq siècles plus tard, il y a encore beaucoup à redire en Europe sur nos systèmes d’éducation.

Quel est le visage du soutien scolaire dans le monde ? Et sur le Vieux Continent ?

Applaudi au nord en Scandinavie et critiqué au sud, le système scolaire en Europe est profondément hétérogène.

Au sud et à l’est de l’Union Européenne, l’école serait incapable de répondre aux attentes des parents d’élèves, qui n’auraient plus confiance en leurs systèmes d’éducation nationaux, et s’orienteraient de plus en plus vers le cours à domicile et l’aide aux devoirs pour faire progresser leurs enfants.

On dit souvent que le cours privé émerge des carences de l’Éducation Nationale. Le même phénomène est-il observable dans tous les pays d’Europe ? Réponse par la négative !

Superprof a élaboré pour vous un tour d’Europe du soutien scolaire.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Le soutien scolaire dans les pays latins

Selon une étude menée par Mark Bray, directeur du centre de recherche en éducation comparée de l’université de Hong-Kong, voici les plus gros consommateurs de cours scolaires privés en Europe :

Le soutien scolaire à domicile intensif peut être contre-productif si l'élève ne se repose pas assez. Avec en moyenne une à deux heures de leçons privées à domicile de remise à niveau par semaines, les familles imposent un rythme harassant à leurs enfants.

On retrouve parmi ces pays – outre l’Allemagne – ceux qui ont été le plus durement frappés par les crises économiques, la récession et le chômage de masse ces dix dernières années.

Dans un contexte où de plus en plus d’étudiants sont au chômage même lorsqu’ils ont validé un diplôme d’enseignement supérieur, la confiance dans le système national scolaire décline à mesure que la concurrence sur les postes s’accroît.

Portée par la hausse du chômage, le soutien scolaire devient source de revenus supplémentaires pour de nombreuses personnes diplômées qui s’installent comme professeurs de cours particuliers indépendants en langues étrangères, en histoire-géographie ou en sciences (maths, physique-chimie, SVT).

Prendre des cours particuliers pour permettre sa mobilité sociale ascendante. Le soutien scolaire à domicile est vu comme un rempart contre pauvreté et précarité dans les pays latins frappés par le chômage de masse.

Par ailleurs, donner des cours particuliers confère une meilleure instruction et une remise à niveau pour les élèves souffrant de difficultés scolaires.

De ce point de vue, des parents qui allouent une part de leur budget pour payer un prof à domicile ont le sentiment qu’ils agissent pour l’éducation de leurs enfants et le soutien scolaire privé est vu comme un futur rempart contre l’échec scolaire et la pauvreté.

La course au diplôme, la compétition, la performance, sont autant de facteurs qui poussent les parents à faire suivre des cours à domicile à leurs fils et filles.

En Europe, plus d’un tiers des lycéens ont déjà eu des cours de rattrapage et le soutien scolaire s’est rapidement ramifié : nombre d’organismes ont pignon sur rue dans toutes les grandes villes nationales, à l’instar pour la France de Complétude ou d’Acadomia.

En outre, les plateformes de cours en ligne mettant les élèves en contact avec les professeurs particuliers se sont démultipliées ces récentes années, et certaines comme Superprof sont jeunes et déjà en voie d’internationalisation :

Superprof est présente en France, en Suisse, achète des concurrents présents en Espagne et au Mexique, s’est installé en Californie.

En Europe, le soutien scolaire concerne :

  • 83 % des lycéens Maltais
  • 69 % des lycéens Grecs
  • 36 % des lycéens Français
  • 21 % des lycéens Allemands

Mais quel est l’impact du cours à domicile dans ces pays de langue latine ?

Selon une enquête menée par un groupe de chercheurs anglophones pour la Commission Européenne, le soutien scolaire privé ne favoriserait que les milieux sociaux aisés.

Car il aide les enfants qui réussissent déjà à l’école à viser l’excellence pour accéder aux grandes écoles, et les enfants dépourvus de capital culturel, en difficultés scolaires et issus des familles plus défavorisées, ne peuvent bénéficier d’un prof à domicile.

Le marché du cours particulier confirmerait donc lui aussi les inégalités scolaires déjà à l’oeuvre au collège, au lycée et à l’université.

Les pays d’Europe du nord et le soutien scolaire

Au Royaume-Uni (Écosse, Pays de Galle, Eire, Angleterre), en Irlande et en Allemagne, le soutien scolaire à domicile est aussi très développé, mais pour des raisons différente des Latins. En revanche, il est marginal en Scandinavie.

La Scandinavie, meilleur élève du système éducatif européen. En Finlande, les cours de soutien scolaire s’effectuent directement à l’école par l’enseignant. Nul besoin de cours à domicile.

Les Anglo-Saxons ont beaucoup recours à des cours intensifs à l’approche des examens et des passages de niveau scolaire. Mais ce sont les soutiens en mathématiques qui y sont le plus demandés.

Les enfants d’origine sociale défavorisée sollicitent moins le soutien scolaire à domicile.

A l’âge de 15 ans, 43% des enfants dont les parents sont diplômés du supérieur ont déjà reçu des cours de soutien scolaire, tandis qu’ils ne sont que 19% à fréquenter un prof à domicile parmi les familles ayant stoppé leurs études à la fin du cycle secondaire.

Le sociologue Français Raymond Boudon (1934-2013), dans les causes de l’inégalité des chances scolaires, défendait l’idée que les familles opèrent un choix rationnel dans l’orientation scolaire.

De ce raisonnement, on en conclut que :

  • les famille au revenu faible privilégieraient les études courtes (car les longs cursus sont onéreux et incertains en termes de mobilité sociale) et l’insertion sur le marché du travail vers des emplois sous-qualifiés. Croyant peu au système éducatif, ils sollicitent moins le soutien scolaire à domicile
  • les parents au revenus élevés supportent le coût des études supérieures car elles permettent l’ascension sociale : les cours de soutien scolaire à domicile sont alors très demandés, pour viser la réussite scolaire et l’excellence

 Au Royaume-Uni, les motivations menant aux cours particuliers dès le collège seraient triples :

  • perfectionner sa connaissance de la discipline étudiée
  • améliorer sa confiance en soi
  • obtenir de meilleurs résultats scolaires

Enfin, la Finlande fait office de premier de la classe en matière de politique éducative : le soutien scolaire y est pratiqué dès l’école primaire, juste après la grande section de maternelle.

Afin d’éviter les lacunes cumulatives dès le primaire, chaque enfant peut recevoir un soutien pédagogique personnalisé, et gratuitement.

Les cours de soutien scolaire prennent la forme d’accompagnement individualisés, selon les difficultés scolaires de chaque élève, et relèvent de l’initiative du professeur : celui-ci se fait seconder par un binôme afin d’assurer le bon déroulement des enseignements.

Ainsi, nul de besoin de recourir en Scandinavie aux cours particuliers à domicile, ils se font directement à l’école.

Et si jamais les difficultés scolaires persistent, si l’accompagnement personnalisé est insuffisant, les familles peuvent désormais s’orienter vers les sites de soutien scolaire en ligne.

L’accompagnement scolaire dans les pays d’Europe de l’Est

Si l’Asie semble être le champion du monde du soutien scolaire, l’Europe n’est pas en reste.

Les pays d’Europe de l’est regroupent la Grèce et les anciens pays du bloc soviétique : Ukraine, Lituanie, Lettonie, Estonie, Pologne, Roumanie, Bulgarie, Hongrie, ex-Yougoslavie, République Tchèque, Slovaquie.

La partie orientale du continent européen et l'aide aux devoirs : un phénomène en pleine expansion. Partez à Prague apprécier les charmes de la République Tchèque pour donner vos leçons privées de soutien scolaire à domicile.

Dans ces régions, le soutien scolaire à domicile y est parmi les plus répandus en Europe.

Cela tient au fait qu’à l’effondrement du bloc soviétique en 1991, et depuis la fin des guerres Balkaniques de la fin des années 1990, les professeurs particuliers ont vu leur pouvoir d’achat fondre comme neige au soleil face à l’entrée brutale dans l’économie de marché capitaliste.

Ainsi, ce sont les professeurs de soutien scolaire, conseillers pédagogiques, qui ont développé les cours scolaires privés.

Les enseignants titulaires de l’enseignement public se sont progressivement mis à proposer des leçons privées à domicile afin de compléter leur faible revenu mensuel.

Ils font eux-mêmes la démarche de proposer des cours de rattrapage et de remise à niveau aux élèves en difficultés scolaires auxquels ils enseignent déjà dans l’enseignement public.

Pour le chercheur Mark Bray, dont on évoquait plus haut l’étude sur les consommateurs européens de soutien scolaire à domicile, « l’offre a créé la demande : il y allait de la survie des enseignants« .

L’ouverture des pays de l’Est à l’économie de marché capitaliste a aussi permis un développement accéléré des cours de soutien scolaire en ligne.

Prague, Kiev, Bratislava, Belgrade, Sarajevo, Bucarest, Sofia, Budapest, Varsovie, Vilnius ou Riga sont autant de métropoles où l’offre des cours particuliers à domicile dans toutes les matières générales (langues étrangères, maths, physique-chimie, histoire-géographie) se développe à vitesse grand V !

Qui dit donner des cours à domicile, dit aussi être rémunéré à hauteur de son niveau et de son expérience. Vous aimeriez être le professeur particulier de lycéens étrangers, être leur conseiller pédagogique et contribuer à leur réussite scolaire ?

Faites du soutien scolaire en français, donnez des cours particuliers de maths de Lisbonne à Tallin, de Londres à Sofia.

Petite devinette : à votre avis, dans quelle(s) région(s) d’Europe avez-vous le plus de chances de trouver des élèves à vos cours particuliers à domicile ?

Découvrez aussi le visage du soutien scolaire en Afrique.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,50 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *