Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

L’aide aux devoirs sur le continent africain

De Philippe, publié le 05/10/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Afrique : Quel Soutien Scolaire ?

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblaient les cours de soutien à travers la planète ?

C’est une bonne manière de cerner toutes les problématiques du monde de l’éducation.

Avec plus d’1,2 milliard d’habitants, l’Afrique nous est riche d’enseignements. Faisons donc notre petit tour d’horizon par-delà la Méditerranée et le Sahara, à la découverte de l’un des continents les plus peuplés du globe…

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Le système éducatif en Afrique

L’école à l’africaine est une inconnue pour vous ?

Décrivons donc le système scolaire du continent africain en donnant ses propriétés générales. Vous verrez, vous serez incollable en la matière !

La question le plus souvent posée par les spécialistes est de savoir si le système éducatif africain est un héritage colonial. Longtemps partagée entre les puissances française, anglaise et belge, l’Afrique a souvent hérité des langues officielles de ces métropoles qui y ont dessiné un embryon d’Instruction publique.

Une école primaire publique a donc peu à peu remplacé pour les enfants l’éducation traditionnelle, le secondaire s’y étant également greffé. Des ministères gèrent le tout, comme sous nos latitudes, avec des dépenses publiques pour l’éducation toujours inférieures à 20 % de la globalité des crédits étatiques.

L’état des lieux de l’enseignement en Afrique est significatif. Dans le cadre du programme EPT (Éducation pour tous) 2015, l’UNESCO a placé le continent africain en dernière position. Ce vaste territoire n’est pas sans fortes disparités régionales : aucun État d’Afrique subsaharienne n’a réussi à atteindre les objectifs fixés en l’an 2000 par l’ONU. À cette époque, pour information, le taux de scolarisation dans le primaire était inférieur à 60 %.

Le Nigeria connaît d’importantes difficultés, tandis que le Burundi, Cap-Vert, l’île Maurice, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, la Zambie et la Tanzanie comptent parmi les rares lauréats. Au niveau de l’alphabétisation, c’est donc une Afrique à deux vitesses qui se dessine, la République d’Afrique du Sud faisant par exemple office de bon élève.

Au contraire de ce que l’on peut retrouver sur d’autres continents, notamment avec le soutien scolaire en Europe, soutien scolaire en Amérique du Nord et soutien scolaire en Asie !

Les cours particuliers sur le continent africain

Les systèmes publics d’éducation étant peu performants en Afrique (en témoigne une alphabétisation en recul dans certaines contrées), les écoles privées se multiplient. Leurs instituteurs et leurs professeurs particuliers ne sont cependant pas toujours dûment qualifiés et diplômés.

Et oui donner des cours demande des compétences bien précises. Un bon accompagnement scolaire diminue l’échec scolaire.

Certains établissements scolaires sont gérés par des congrégations religieuses et peuvent assurer des cours du soir, avec une tarification très variable ou une véritable gratuité, les œuvres charitables n’étant pas rares pour compenser la démission de la société civile.

En dehors de ces manifestations de philanthropie, les parents aisés peuvent offrir à leurs enfants du soutien scolaire sur mesure.

Au sein des classes moyennes, il n’est pas rare de voir des familles consentir des sacrifices pour financer des cours particuliers à domicile, dans l’espoir de voir leur fille ou leur fils grimper sur l’échelle sociale. Dans l’ensemble, le soutien scolaire est assumé par des associations ou des enseignants indépendants, et rarement par l’intermédiaire de plates-formes commerciales.

Il est malheureusement des cas où l’aide aux devoirs est comme institutionnalisée et flirte avec la corruption. C’est ainsi que des enseignants suggèrent aux parents de les rémunérer pour du préceptorat, avec la menace à peine déguisée de leur mettre de mauvaises notes. Ce procédé pédagogique éminemment commercial a donné l’idée à certains États de faire mine d’interdire purement et simplement les cours particuliers.

Vous remarquerez au passage que ces déviations scolaires concernent l’Afrique du Nord, et des pays où le système français d’enseignement a été longtemps en exercice, comme l’Algérie ou le Maroc.

Là où l’accès aux nouvelles technologies le permet, il est tout à fait possible d’accéder – notamment pour les anglophones et les francophones – à des passerelles occidentales de soutien scolaire en ligne, à l’instar de Squla ou de LiveMentor.

Les détails sur l'éducation et l'école en Afrique. Cours sur mesure | Livres d’école d’occasion pour les élèves africains | source : stocksnap.io

Notez que les cours à domicile en Afrique ressemblent beaucoup à ce que l’on peut trouver en termes de soutien scolaire en Amérique Latine.

Aides éducatives et associations de soutien

Les aides à l’enseignement provenant de l’OCDE à destination des pays les plus pauvres sont à la baisse. Celles-ci avaient doublé dans la première décennie du millénaire, mais sont redescendues de 5,6 milliards d’euros annuels en 2010 à 4,6 milliards d’euros en 2012. Cela dépasse largement nos petites épaules, me direz-vous !

Pour pallier ce déficit éducatif, de nombreuses ONG participent à des cours à domicile ou en groupe, à du soutien scolaire et à de l’aide aux devoirs, par l’envoi de tuteurs bénévoles ou d’argent. Cette assistance en grande partie permise grâce à la générosité de donateurs privés s’appuie sur des organismes titanesques, mais aussi sur des associations beaucoup plus locales et humbles. À cet égard, l’initiative du Breton Jean-Pierre Levaire, créateur de Soleils d’Afrique en 2014, ne peut qu’être saluée. L’objectif éducatif de base est l’alphabétisation par le soutien scolaire : savoir lire, écrire et compter est un impératif au XXIe siècle. Par conséquent, les cours de soutien sont au cœur de toutes les stratégies, la remise à niveau permettant de réduire l’échec scolaire.

Les pays qui bénéficient le plus de ces aides au soutien scolaire sont ceux d’Afrique noire. On remarque, d’une manière générale, que les anciennes colonies bénéficient souvent de la préférence des particuliers de leurs anciennes métropoles. C’est ainsi que l’Afrique francophone post-indépendance est le premier bénéficiaire des dons de Français. Ces transferts de fonds compensent la pauvreté des pays africains, selon le désir des Nations unies. De fait, l’Afrique du Nord et l’Afrique australe arrivent à s’en sortir d’elles-mêmes, grâce à leur développement économique, un peu mieux que l’Afrique noire, l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest.

Soutien scolaire et Organisation des Nations Unies Afrique | La communauté internationale soutient l’alphabétisation et la remise à niveau | source : visualhunt.com

Tutorat et mission humanitaire en Afrique

Le principal volet d’aides à l’éducation apportées par les organisations humanitaires est précisément humain. Les régions connaissant les difficultés les plus criantes, cernées par l’analphabétisme, sont le siège d’autant de missions éducatives. Project-Abroad propose ainsi aux jeunes gens des cours d’anglais au collège et en université au Sénégal ou bien des cours de soutien scolaire pendant l’été en Éthiopie.

Le départ en mission humanitaire éducative pendant l’année scolaire ou de soutien scolaire l’été tente un nombre croissant d’étudiants et de jeunes pros occidentaux. FMH (Femmes en Mission Humanitaire), en partenariat avec Coordination SUD (Solidarité Urgence Développement), propose ainsi de partir au Togo, au Burkina Faso, au Bénin ou au Cameroun pour la belle saison. Là, les cours particuliers concernent surtout les enfants orphelins du SIDA. Ces derniers constituent une population particulièrement vulnérable à l’échec scolaire et à l’analphabétisme, qu’il convient d’aider en priorité.

Ces ONG ne se contentent pas de prodiguer des cours de soutien. Elles profitent de leur présence pour seconder les populations africaines dans bien d’autres domaines. En plus de servir de canaux de diffusion de manuels scolaires d’occasion et de cahiers usagés venus des quatre coins du monde, elles distribuent vêtements, chaussures et objets de seconde main aux élèves, ce qui permet à leurs parents d’épargner leurs économies à d’autres fins (nourriture, logement, études supérieures…).

Craies pour un tableau scolaire en ardoise africain Équipement scolaire | Maths, français, langues, géo ou histoire : les craies de couleur sont utiles dans toutes les disciplines | source : pixabay.com

Le quotidien de Vincent et Serena à Madagascar

Parmi ces bonnes âmes de l’enseignement qui œuvrent à leur niveau, l’exemple de deux volontaires de l’ONG catholique Fidesco (170 volontaires dans 28 pays !) en Afrique doit retenir notre attention et notre admiration. Vincent et Serena, deux enfants du Sud-Ouest, ont décidé de s’envoler en 2016 en direction de l’île de Madagascar, pour deux années. Leur mission étant principalement financée par les dons de leurs proches, amis et voisins, ils aident les Filles de la Charité de Farafangana.

Serena est partie avec la tâche de gérer la librairie-papeterie de l’école locale, même si son champ d’action a été plus qu’élargi. Elle s’occupe en particulier de la recherche de fonds, par exemple pour la construction d’un lycée, la prise en charge de la scolarité d’enfants ou encore la mise à disposition de matériel et de formation pour que les enseignants de l’école puissent utiliser Internet pour rechercher des documents éducatifs.

Vincent donne des cours de français aux élèves du collège, principalement en groupe. Il fait également office de tuteur, prenant en charge le soutien scolaire de lycéens en classe de terminale. Il faut ajouter à cela des cours de conversation et de lecture (en français) avec quelques Malgaches. Outre du tutorat en histoire dans le secondaire, son soutien scolaire continue pendant ses heures de surveillance des études à la bibliothèque, moment propice pour l’aide aux devoirs et l’encadrement individualisé. Imaginez cette action multipliée par le nombre de professeurs bénévoles à travers toute l’Afrique, et vous aurez l’idée du travail éducatif qui y est mené, malgré tout ce qui reste à faire !

Farafangana et l'aide aux devoirs humanitaire Soutien scolaire | Un exemple de mission humanitaire éducative en Afrique | source : morguefile.com

En bref, le soutien scolaire en Afrique est rendu nécessaire par la précarité des systèmes éducatifs nationaux.

En raison des faibles moyens financiers des États et des particuliers, la générosité des donateurs et des enseignants bénévoles est essentielle pour densifier le maillage des cours particuliers et de l’aide aux devoirs sur le continent africain. L’éducation pour tous reste un chantier qu’il convient de mener à bien.

Et vous, avez-vous déjà pensé à participer, d’une façon ou d’une autre, à cette grande geste de l’alphabétisation ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 4 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *