Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Superprof une communauté de
1.421.871
professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Superprof une communauté de professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Cours de soutien : faut-il un niveau scolaire minimal pour utiliser les MOOCs ?

De Romain, publié le 26/01/2017 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Soutien scolaire : des MOOCs à Disposition des Plus Jeunes ?

Fer-de-lance de l’enseignement en ligne, les MOOCs envahissent le monde.

Tendance qui a vu le jour au Canada et aux USA, il est maintenant possible de trouver des cours en ligne sur différents sujets universitaires ou professionnels.

Quid alors des élèves pas encore inscrits à l’université ?

Il semble que les MOOCs s’adaptent tout particulièrement aux cours magistraux.

Est-il possible de les utiliser pour des élèves de primaire, collège et lycée, dans un objectif de soutien scolaire en ligne ?

Superprof vous disons tout !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Qu’est-ce qu’un MOOC ?

Un peu d’histoire pour débuter…

2008 est l’année de référence pour les MOOCs. Le tout premier semble être apparu au sein de l’université d’Athabasca au Canada. La tendance s’est ensuite diffusée dans de nombreuses universités canadiennes et américaines.

Néanmoins, les dates diffèrent en fonction des sources…

Certains disent que le tout premier MOOC serait celui de Sebastian Thrun, en 2011, dans le cadre d’une expérimentation pédagogique. Ce professeur de l’université de Stanford aurait voulu diffuser son cours sur l’intelligence artificielle à travers le monde entier.

Toutefois, la première diffusion de ressources pédagogiques en ligne remonterait à 2002, au sein du MIT (Massachusetts Institute os Technology, aux USA)

Dans tous les cas, pour la France, il faudra attendre l’année 2012 pour voir apparaître un cours en ligne type MOOC (par un professeur de l’École Centrale de Lille).

Ça, c’était pour la petite minute historique et culturelle !

Les MOOCs dans la pratique

Les MOOCs, qu’est-ce que c’est réellement ?

Les études supérieures à la portée de tous : un objectif des MOOC. Les premiers MOOC permettaient à tous les intéressé(e)s d’assister gratuitement à des cours universitaires.

C’est un terme anglais qui signifie Massive Open Online Course (en français : Cours en Ligne Ouvert et Massif).

Des programmes d’enseignement qui portent bien leur nom puisqu’ils consistent à publier sur une plateforme internet des cours sous forme numérique.

A l’origine, les MOOCs étaient en direct. Aujourd’hui, de nombreux sites proposant des contenus pédagogiques vidéos se réclament comme étant des MOOCs.

Ainsi, généralement, un MOOC comprend :

  • Une vidéo de l’enseignant (ou de l’enseignante) faisant son exposé ;
  • Un espace d’échange (chat et/ou forum) ;
  • Un PowerPoint pour suivre l’avancée de la leçon ;
  • Parfois, des exercices qui accompagnent les cours rédigés.

Les MOOCs proposent de nombreux avantages pour du soutien scolaire en ligne !

Tout d’abord, ce type de ressource pédagogique est entièrement libre d’accès et gratuite. Tout le monde peut y accéder, sous réserve de se connecter sur la plateforme où ils sont hébergés. Et cela, à partir de n’importe quel terminal, heure et lieu.

C’est cela qui rend les MOOCs si intéressants ! Vous pouvez profiter de votre trajet de train pour assister à un cours en ligne, à partir de votre portable. Il est aussi possible de vous connecter, le soir en rentrant chez vous, sur votre PC ou votre tablette.

Ceci dit, il est intéressant de noter que la plupart des MOOCs possèdent une durée de vie. Au-delà, ils ne sont plus proposés.

En fait, les MOOCs responsabilisent les étudiants en les rendant autonomes dans leur volonté d’améliorer leurs connaissances sur un sujet précis.

Bien que les MOOCs ne proposent pas encore de diplômes reconnus par l’État, l’offre tend à s’étoffer au fil des années.

Parmi les plateformes françaises les plus connues, nous vous conseillons de vous intéresser à :

  • Learn Assembly;
  • Fun-Mooc (France Université Numérique) lancé par le Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche ;
  • Openclassrooms : dédié avant tout au numérique et à la culture digitale ;
  • Sillages : pour les étudiants se préparant à accéder aux grandes écoles ;
  • Edunao ;
  • Mooc-Francophone : un annuaire de MOOCs.

Pour les anglophones :

  • Coursera.org ;
  • Futurelearn.com ;
  • Edx.org.

Peut-on trouver des MOOCs en primaire, collège et lycée ?

Vous l’avez compris : les MOOCs répondent aux besoins et aux envies des enseignants et des élèves d’études supérieures.

  • Et concernant les classes de la primaire à la terminale ?
  • Peut-on trouver aussi des cours de ce type ?

Des MOOCs pour les classes de primaire

En primaire, il est difficile pour les élèves d’être autonomes dans leur travail. Ainsi, les MOOCs classiques ne s’adaptent pas forcément à ses classes. Au même titre que l’accompagnement scolaire sur internet, d’ailleurs.

Jusqu’en CM2, les jeunes élèves ont besoin de la présence d’un professeur pour apprendre efficacement. Il semble difficilement concevable de les intéresser à un cours publié en ligne qu’ils doivent visionner seuls.

Pour autant, nous trouvons tout de même des cours en ligne par vidéo adaptés aux plus jeunes sur les sites :

  • Videodeprof ;
  • FranceTVEducation.

Peut-on trouver des MOOC capables d'intéresser de jeunes enfants de primaire ? La vidéo sur internet : une nouvelle manière de motiver les élèves de primaire à enrichir leurs connaissances.

Il existe aussi des cours en ligne pour les enseignants. Par exemple :

  • TICMooc : forme les enseignants à l’intégration des technologies numériques en classe.
  • Education par la recherche : neuroscience à l’Ecole : pour mener des projets de recherche scientifique en classe ;
  • MOOCs destinés à former les professeurs en sciences et en enseignement par investigation : sur la plateforme M@gistère de l’Éducation nationale.
  • Projet Bâtisseurs de possibles de l’association Synlab aidant les enseignants à favoriser l’implication, la motivation et la responsabilité de leurs élèves à l’école.

Des MOOCs au collège et lycée

Au collège et lycée, de nombreuses initiatives ont été mises en place par le corps professoral afin de démocratiser les MOOCs.

Parmi elles, nous pouvons citer celle du collège de Vallauris, nommé MOOC Picasso. S’étant déroulés en 2005, ces cours en ligne portaient sur l’histoire de Picasso et son héritage. Terminé depuis le 29 février 2016, ce MOOC a été suivi par plus de 17 000 inscrits.

Nous pouvons aussi revenir sur le projet TransiMOOC, mené à bien en 2014 par des jeunes et pour des jeunes !

L’objectif était de créer un cours en ligne destiné aux élèves de 3ème s’apprêtant à passer le brevet des collèges. Hébergé sur la plateforme Beebac, ce MOOC concernait les révisions d’Histoire Géographie et d’Éducation Civique. Il obtint le prix du projet de MOOC le plus innovant la même année.

Voici pour les projets les plus innovants en termes de MOOC.

Maintenant, nous vous proposons quelques plateformes de cours en ligne pour les collégiens et lycéens (se rapprochant, pour la plupart, des podcasts vidéo) :

  • FranceTVEducation qui fournit de nombreux MOOCs pour aider les élèves de la 3e à la terminale.
  • Vidéodeprof : MOOCs toutes matières et tous niveaux (cours de français, maths, SVT, cours d’espagnol, d’allemand, etc.) ;
  • Apprendrefacile.com : vous y trouvez quelques cours vidéo de mathématiques, physique chimie et des cours d’anglais.
  • Lesbonsprofs : différents rappels de cours en vidéo de la 3e à la terminale ;
  • Mathsbook.fr : dédié, comme son nom l’indique, aux mathématiques ;
  • Openclassrooms.com : propose aussi des cours vidéo de mathématiques de niveau collège ;
  • Apprendre-en-ligne.net : un autre site avec vidéos sur différentes notions de maths ;
  • NetProf : une chaîne YouTube proposant un vaste choix de matières pour les collégiens et lycéens ;
  • E-Penser : aussi une chaîne YouTube vulgarisant les grands concepts de la physique et de la chimie.

À partir du collège, les élèves n’ont plus le même interlocuteur. Ils doivent jongler entre différentes matières. Ce qui peut en perturber certains.

Les cours de soutien par vidéo prennent donc tout leur sens. Que ce soit pour :

  • Une remise à niveau pendant les vacances scolaires ;
  • Pour acquérir la méthodologie et de nouvelles connaissances en vue d’un examen proche (brevet des collèges ou baccalauréat) ;
  • Pour une assistance scolaire sur des thématiques précises, tout au long de l’année ;
  • Pour une meilleure compréhension sur une notion étudiée en cours ;
  • Etc.

Pourquoi internet est un outil excellent pour accompagner les élèves passant le brevet ou le bac ? Des cours en ligne pour aider à la révision du baccalauréat ? C’est aujourd’hui possible avec le web.

Les cours à domicile par vidéo deviennent une nouvelle forme d’apprentissage qui semble gagner du terrain, année après année.

Dans ce contexte, les MOOCs qui étaient des cours fermés et éphémères commencent à se transformer, eux aussi, pour devenir plus ouverts. Preuve en est avec les chaines YouTube, disposant d’un espace de commentaires où il est possible d’échanger avec les autres spectateurs.

Découvrez aussi les inconvénients du soutien scolaire en ligne

Soutien scolaire en ligne : exemple de la Khan Academy

Nous avons volontairement évité de vous parler de la Khan Academy précédemment pour revenir plus en détail sur ce site, qui est un acteur majeur dans le domaine des MOOCs.

Créé aux États-Unis et traduit en espagnol et portugais, la version française du site a ouvert ses portes en 2014.

Son slogan : « Vous n’avez qu’une seule chose à savoir : vous pouvez tout apprendre », donne le ton.

Pour commencer, il faut vous inscrire. Une fois cette étape réalisée, vous avez accès à une énorme base de données de vidéos sur les matières suivantes :

  • Cours de maths du CP à la terminale S ;
  • Aide scolaire en sciences (physique, chimie, biologie, etc.) ;
  • Approche de l’informatique et vidéos pour consolider des connaissances.

Grâce à son interface claire et épurée, vous trouvez facilement les ressources dont vous avez besoin.

Pour commencer votre apprentissage, le site vous met dans une phase d’échauffement afin de tester votre niveau. Vous répondez à quelques questions qui vous permettront de vous situer ensuite.

Une fois cette étape réalisée, vous pouvez commencer à visionner les vidéos, les unes après les autres, en fonction de vos besoins.

Ce qui est intéressant sur Khan Academy, c’est le fait de mélanger les vidéos avec des exercices en ligne et la possibilité d’enregistrer vos progrès, au fur et à mesure.

Tout comme un jeu vidéo, vous débloquez ensuite des bonus qui donnent envie de progresser (tels que des avatars).

Entièrement gratuite, la Khan Academy vit principalement grâce aux dons des internautes.

Peu importe votre âge et votre niveau scolaire, il est possible d’apprendre quelque chose grâce aux cours sur le site.

Certains commentaires de personnes de plus de 70 ans le prouvent.

Pourquoi il n y a pas d'âge pour apprendre ? Les étudiants de tous les âges trouvent facilement des vidéos en ligne sur les sujets qui les intéressent.

Les MOOCs n’en sont qu’au tout début de leur conquête du monde de l’éducation.

Pour le moment, ils sont principalement dédiés aux cours universitaires. Les cours magistraux s’y prêtent, en effet, beaucoup mieux que ceux de primaire, collège et lycée.

Pour autant, les nombreuses initiatives mises en avant au sein de notre article tendent à prouver qu’ils commencent à gagner les sphères de l’enseignement primaire et secondaire.

Gageons que d’ici quelques années, nous verrons arriver des cours en ligne permettant aux classes du monde entier d’être reliées entre elles autour de projets communs.

Idée utopique ou réaliste ? Seul le futur nous le dira.

Mais les transformations de l’éducation prennent déjà ce chemin. Les MOOC sont de formidables outils pour du soutien scolaire en ligne !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz