Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Tout ce qu’il faut savoir sur le Certificat d’Italien Commercial

Par Alexia le 17/02/2017 Blog > Langues > Italien > Certificat d’Italien : Découvrez le CIC !
Table des matières

Besoin d’une certification professionnalisante pour évoluer dans un métier, avoir une promotion ou tout simplement pour faire reconnaître une aptitude en italien dans un contexte professionnel ?

En plus de sublimer un curriculum vitae, le CIC permet de faire attester formellement la maîtrise de l’italien.

Son point fort ? Son côté très opérationnel qui en fait une ressource très prisée par les entreprises.

Ce n’est effectivement pas pour rien que plus de 90 % des entreprises disent faire attention au niveau de langue de leurs employés.

Voici tout ce que vous devez savoir sur cette certification avant de vous lancer !

Qu’est ce que le CIC ?

Comment faire pour suivre un cours d'italien gratuit ? Apprendre à parler italien dans un contexte professionnel demande un vocabulaire spécifique au monde du travail !

Le CIC pour « Certificato dell’italiano commerciale » est une certification en italien pour adultes attestant d’une compétence dans l’utilisation de la langue italienne dans un contexte strictement professionnel. Elle est délivrée par l’université de Pérouse (Perugia) qui outre le CIC délivre aussi le diplôme du CELI (Certificat d’italien général).

Le CIC se décompose en deux niveaux :

  • Le CIC intermédiaire qui correspond au niveau B1 de la grille de classification du CECR,
  • Le CIC de niveau avancé, correspondant selon la même grille à un niveau C1.

A l’inverse d’autres certifications en italien comme le CILS ou le PLIDA qui mesurent un niveau général de langue, le CIC est beaucoup plus spécialisé et se concentre uniquement sur un aspect professionnel et très factuel de la langue italienne.

Cette certification est de ce fait particulièrement appréciée et recherchée par les universités mais surtout par les entreprises, soucieuses d’embaucher du personnel qualifié pour bien appréhender le milieu professionnel italien.

Le certificat CIC est, avec le CELI, le seul certificat linguistique italien à être inclus dans le Framework de l’ALTE, ce qui en garantie la comparabilité avec d’autres certificats linguistiques d’autres langues.

Comment se déroule l’épreuve du CIC ?

Quel est la conjugaison du verbe italien "parler" ? Il n’y a pas de secret ! Pour se débrouiller au CIC, il faut travailler en intensif !

Quelque soit le niveau testé (intermédiaire ou avancé), l’épreuve du CIC cherche à évaluer et quantifier les aptitudes et le niveau dans 5 domaines distincts :

  • La compréhension écrite qui mesure la faculté à saisir les informations d’un texte plus ou moins complexe selon le niveau intermédiaire ou avancé,
  • La compréhension orale qui évalue le niveau de compréhension d’un document audio, ou la capacité à comprendre les informations en face à face avec un natif italien ou un bilingue.
    Le degré de difficulté varie aussi sur cette épreuve où on pourra retrouver en niveau avancé des textes avec un italien plus complexe et moins facile à déchiffrer (accent italien d’une région particulière, quelques mots de dialecte, du vocabulaire plus technique, prononciation parfois plus rapide sur le niveau avancé ou encore avec quelques expressions italiennes),
  • Niveau de grammaire italienne et de vocabulaire italien : cette épreuve consiste à tester un niveau de connaissance des termes techniques utilisés en entreprise avec un degré de difficulté plus ou moins fort selon le niveau intermédiaire ou avancé,
  • L’expression écrite où il est question de tester la capacité à élaborer des phrases (sujet, verbe, complément, respect et maîtrise des adverbes, des adjectifs et des tournures de phrase en général). Là aussi, les attentes sont bien plus importantes sur le niveau avancé que sur le niveau intermédiaire,
  • L’expression orale ou l’aptitude à communiquer, s’exprimer, répondre dans une conversation, un discours ou un dialogue seront mesurées.

Concernant les attentes spécifiques :

  • Le niveau intermédiaire du CIC traite de questions très opérationnelles et concrètes dans l’entreprise comme la recherche d’un emploi, la formation, les relations avec les parties prenantes comme les banques, les clients et les fournisseurs,
  • Le niveau avancé de la certification a plus vocation à témoigner d’une totale autonomie des personnes réussissant l’examen. Ainsi, des thématiques plus stratégiques et parfois plus théoriques pourront être traitées comme les démarches et les normes qualité en entreprise, le marketing, la publicité ou encore les possibilités de croissance pour une entreprise en développement.

L’examen du CIC est noté sur 200 points quand la plupart des autres certifications en langue italienne sont notées sur 100. Pour convertir le nombre de points en note, il faut simplement diviser le score sur 200 par 2 pour obtenir une note sur 100.

Ainsi, une note entre 0 et 9 points équivaut à une note de 1.0 quand une note comprise entre 85 et 100 points correspond à la note maximum de 6.0. Ainsi une marge d’erreur reste envisageable pour obtenir la note parfaite de 6.0.

Le détail de la conversion des points en note est consigné dans le tableau ci-dessous :

Points Note
85-100 6.0
78-84 5.5
72-77 5.0
66-71 4.5
60-65 4.0
54-59 3.5
42-53 3.0
31-41 2.5
21-30 2.0
10-20 1.5
0-9 1.0

Où passer son épreuve de CIC et pour quel tarif ?

Si l'italien n'est pas votre langue maternelle, vous aurez besoin d'un professeur compétent ! Vous serez mieux informés en contactant directement les organismes proposant le concours !

Il est tout à fait possible de passer la certification CIC dans un centre d’examen français.

C’est notamment le cas du centre de formation de la chambre de commerce italienne de Lyon qui est le centre d’examen officiel et agrée par l’université de Pérouse depuis 2009. Pour plus de renseignements, il faut se référer au site de la chambre de commerce italienne lyonnaise afin de connaître les sessions d’examen.

Grâce à une même convention, il est aussi possible de passer l’examen du CIC par le biais du centre de formation de la chambre de commerce italienne de Nice. La certification reste également disponible et accessible à Monaco, Marseille ou Paris.

Pour connaître les modalités précises, parfois variables selon les chambres de commerce italienne de chaque ville, des formulaires de contact sont disponibles. N’hésitez pas à les utiliser pour avoir plus de détails sur les tarifications exactes, les dates d’examen et éventuellement sur les programmes de préparation à la certification CIC qu’ils proposent !

Au niveau tarifaire, selon les entités que vous choisirez, il en coûtera entre 140 et 160 euros pour passer la certification.

Comment préparer efficacement le CIC ?

Europass

L’école de langue italienne Europass propose une formule d’accompagnement sous forme de leçons en groupe et de cours particuliers. La formule propose 20 cours collectifs le matin (du lundi au vendredi de 9h00 à 12h40), les cours individuels étant à choisir parmi les plages horaires disponibles. Pendant ces cours individuels, des annales des années précédentes seront proposées pour se préparer au mieux aux modalités d’examen et à la structure des épreuves.

Chaque leçon, collective ou individuelle dure 50 minutes. Concernant les cours collectifs, les effectifs ne dépassent jamais 12 élèves, idéal pour à la fois créer de l’interaction mais aussi progresser rapidement !

Les prix commencent à 550 euros pour une semaine et sont ensuite dégressifs :

  • 1030 € pour 2 semaines,
  • 1800 € pour 4 semaines,
  • 5040 € pour 12 semaines,
  • Puis 420 € pour chaque semaine complémentaire.

Pour plus d’informations, un formulaire de contact est disponible ici.

La langue de Dante Alighieri n'est pas facile à apprendre ! Autodidacte ? Les livres sont vos meilleurs alliés pour maîtriser les verbes italiens !

La Scuola Tricolore

D’autres entités comme la Scuola Tricolore (école tricolore) proposent une préparation au CIC sous forme de package de 2 cours par semaine en groupe sur des périodes de 4, 8, 12 ou 16 semaines. Il est également possible de prendre des cours du soir ou des cours individualisés pour mettre toutes les chances de son côté. La formation proposée se déroule à Gênes.

Les chambres de commerce en France

En France, certaines entités comme le centre de formation de la chambre de commerce de Lyon ou de Nice proposent également un accompagnement à la préparation du CIC avec des méthodologies proches du jeu de rôle (simulation d’entretiens téléphoniques, compréhension et rédaction de lettres ou de fax) et une volonté d’enseigner l’italien de façon stimulante et enrichissante.

La chambre de commerce italienne pour la France, basée à Paris, propose une formation de 20 heures de cours individuels pour préparer le CIC. Les cours sont dispensés à Paris. Pour avoir une réelle idée des prix, la meilleure solution reste de les contacter directement en exposant attentes et besoins afin que la formation soit la plus adaptée possible à vos besoins.

L’autoformation

Enfin, pour les adeptes de l’autoformation, il est possible d’évaluer sa progression via des applications pour tablette ou smartphone comme Babbel ou Mosalingua, ou trouver des cours d’italien gratuits en ligne à commencer par italien-facile.com ou encore loecsen.com.

Pour compléter, n’oubliez pas de faire appel à nos superprofs d’italien qui seront ravis de vous concocter un programme sur mesure pour vous préparer au CIC !

En synthèse :

  • Apprendre une langue étrangère nécessite beaucoup d’exigences mais également une grande volonté de perfectionnement pour consolider ses acquis.
  • Que ce soit pour apprendre l’allemand, apprendre l’espagnol, apprendre le russe, apprendre le chinois, apprendre le turc, apprendre l’anglais, apprendre l’arabe, le portugais ou le japonais, l’investissement à consacrer en terme de temps est parfois conséquent. Apprendre la langue italienne n’échappe évidemment pas à cette vérité et faire valider formellement une compétence dans la langue de Dante peut vite devenir un atout très important sur un CV. A fortiori lorsque cette certification est professionnalisante comme l’est le CIC.
  • En Italie, il sera possible de trouver de nombreuses écoles à Rome, Naples, Turin, Milan, Gênes ou Florence proposant une préparation efficace au CIC. Pour être sûr de trouver l’offre qui correspond le mieux à votre besoin, n’hésitez pas à contacter chacune d’entre elles pour comparer les prix et s’assurer que la méthodologie d’enseignement soit la plus adaptée à vos attentes (type d’exercice, approche pédagogique, cours intensifs en immersion ou plus espacés…)
  • En France, pour préparer le CIC, s’adresser à la chambre de commerce italienne de votre région semble être un bon parti. Pour plus de renseignements et en obtenir les coordonnées, il faut consulter le site de la chambre de commerce italienne en France.
  • Ainsi, outre le passage de l’examen à proprement parler, il sera possible de trouver des cours particuliers ou collectifs dans des villes comme Nice, Paris, Marseille ou Lyon pour approfondir, s’exercer et se perfectionner ou encore pour passer au préalable un test de niveau.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Alexia
Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz