Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Créer un sigle avec une identité visuelle

De Julie, publié le 10/07/2017 Blog > Art et Loisirs > Dessin > Comment Dessiner un Logo ?

Les dessinateurs et infographistes sont couramment amenés à créer des logos pour leurs clients. Une mission qui peut paraître simple vue de l’extérieur, et pourtant c’est un travail de longue haleine.

La créativité sans stratégie, cela s’appelle de l’Art. La créativité avec de la stratégie, cela s’appelle de la publicité.

Jef L Richards – Juriste et professeur de publicité américain

Vous souhaitez dessiner un logo mais ne savez pas par où commencer ?

Découvrez toutes les phases nécessaires au processus créatif et les pièges à éviter pour dessiner LE logo qui fait la différence !

Un logotype ne doit pas seulement être beau. Il doit avoir du sens et être reconnaissable entre tous.

La conception graphique d’un logo professionnel ne doit rien au hasard !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

INDISPENSABLE ! Le logo c’est l’identité visuelle de l’entreprise. L’image qui relie l’entreprise à sa cible. Sans grand discours, juste grâce à ce petit pictogramme, le consommateur identifie non seulement le nom de l’entreprise, mais aussi sa culture, ses produits, son image…

Un bon logo doit faire passer un message. Il constitue la base de toute communication visuelle.

Ses couleurs seront déclinées pour déterminer la charte graphique reprise sur tous les supports liés à la marque (cartes de visite, papier entête, dépliant, site web, plaquette commerciale…).

Ses formes aussi serviront de rappel pour les campagnes de communication.

Bref, pour faire simple, le logo est indissociable des plans de marketing et de communication. Il permet au grand public d’identifier d’un seul coup d’œil une entreprise et ses caractéristiques et de faire le lien avec toutes les valeurs qu’elle véhicule.

Le logo a un impact très important sur le public. A tel point qu’il existe même un jeu de plateau qui lui est entièrement dédié. Et à ce jeu-là, les enfants sont très forts. Preuve que l’image exerce un véritable impact et se fixe dans l’inconscient collectif dès le plus jeune âge.

Comment être un bon graphiste et créer de belles images de marques ? Un logo doit être simple, mémorisable facilement et adaptable à tous les supports.

Les caractéristiques d’un logo réussi

Dessiner un logo ne doit pas être laissé au hasard. Un bon logotype doit répondre à plusieurs critères essentiels.

Avant de vous lancer et de créer une image qui représentera fidèlement une entreprise, il est important de les rappeler pour les avoir en tête quand vous ferez vos premiers croquis.

  • Un logo doit être unique

C’est bien évidemment la base. Le logo doit être une pure création. S’il ressemble à un autre, il sera source de confusion et vous risquez d’être accusé de plagiat. Donc oui, on fait preuve d’originalité quand on crée un logo.

  • Un logo doit être intemporel

Attention aux effets de mode qui peuvent vite passer. Un logo doit être conçu pour durer dans le temps. Même s’il peut faire l’objet de modifications si nécessaire quand l’entreprise évolue, il devra conserver son identité graphique. Quand on construit une image, elle doit pouvoir traverser les années.

  • Un logo doit être simple

Un logo doit être facilement mémorisable. Il est destiné à être vu très rapidement. L’idée c’est d’identifier l’entreprise en un coup d’œil. Un logo trop compliqué, comportant trop de niveaux de lectures ou de détails ne remplira pas sa fonction.

  • Un logo doit être lisible en noir et blanc

Parce que le logo d’une entreprise n’est pas toujours reproduit en quadrichromie, il est important qu’il reste lisible, même en noir et blanc ou en bichromie. Attention aux dégradés ou aux nuances de couleurs qui risquent de rendre le logo inutilisable en noir et blanc.

  • Un logo doit attirer l’œil

Un logo ne doit pas passer inaperçu. Il doit attirer l’œil. C’est là une des grandes difficultés dans la création d’un logo. Trouver les couleurs et le graphisme qui aura un impact sur le public est un point central de la réflexion à mener.

  • Un logo doit s’adapter à tous les supports

Un logo doit rester visible et lisible quel que soit le support sur lequel il est intégré. Vous avez déjà remarqué au bas des affiches ces logos imprimés en petite taille ? Certains sortent du lot et sont facilement identifiables quand d’autres deviennent inexistants.

Avant de se lancer dans la phase de créa, vous allez devoir réfléchir sérieusement aux principaux éléments qui caractériseront le logo.

Les couleurs, les slogans d'un logotype sont très importants. La phase de création et réflexion est essentielle pour dessiner un super logo.

Ensuite, place au dessin pour réaliser plusieurs versions et les comparer.

La phase de réflexion pour concevoir un logo

Le cahier des charges précise certains éléments importants. Il peut être plus ou moins détaillé. Dans tous les cas, il est important de se pencher sur les caractéristiques essentielles de l’entreprise. Il est également utile de faire le point sur la concurrence pour s’en démarquer, sans renier les codes visuels liés au secteur d’activité par exemple.

Parmi les points importants à ne pas négliger pour créer une nouvelle identité visuelle :

  • La palette de couleurs : chaque couleur a une signification. Le choix est donc représentatif du secteur d’activité dans lequel évolue l’entreprise (le vert est couramment utilisé pour l’écologie et la nature par exemple). La couleur est aussi un excellent moyen d’attirer le regard, et de transmettre un message,
  • L’intégration du nom de l’entreprise dans le logo : c’est un choix à faire. Certaines marques ont su transmettre dans leur logo l’identité et le nom de la marque sans le mentionner (comme la pomme d’Apple),
  • L’intégration ou non de texte au logo : souvent plusieurs versions d’un même logo sont réalisées, avec ou sans baseline, en fonction de leur utilisation. Dans tous les cas, la cohérence de l’ensemble doit être respectée,
  • Le format et le sens de lecture : en longueur, hauteur, de forme ronde ou carrée…
  • La police de caractères : une typographie originale, voire unique et bien choisie, transmettra des informations essentielles sur l’entreprise.

En agence de communication, un brainstorming n’est jamais de trop pour se poser les bonnes questions, déterminer les axes de travail et prendre les premiers arbitrages.

Pour trouver l’inspiration, il est aussi important de faire des recherches et de se pencher dans l’univers du design graphique.

Il suffit d'un carnet de dessin pour laisser s'exprimer sa créativité. La création d’un logo commence par de nombreuses esquisses pour trouver l’idée à travailler.

Premières esquisses de logo

Quand on parle des premières esquisses, c’est bien évidemment parce que la phase de création commence à main levée avec le crayon pour placer les premiers éléments et les retravailler dans plusieurs esquisses.

En matière de création de logotype, il faut savoir que la première idée n’est généralement pas la bonne.

Pourquoi ? Tout simplement car la première idée est souvent trop conditionnée, pas assez originale et donc loin d’être unique, comme doit l’être un logo original.

Les premières idées qui vous viennent à l’esprit sont les mêmes que celles de la plupart des gens. Autant dire qu’il est important de s’en éloigner et d’affiner son travail de création graphique pour être original et unique.

Véhiculer un ou plusieurs messages dans une image simple est loin d’être évident. Chaque détail compte. Et c’est ce qui fait la force d’un logo personnalisé. Couleurs, typographie, formes, texte, espaces négatifs… Chaque élément doit servir un message commun et refléter au mieux l’image de marque de l’entreprise.

L’harmonie dans la conception graphique, passe notamment par l’étude des courbes, des proportions et de la symétrie.

Certains logos sont d’ailleurs directement inspirés de la suite de Fibonacci. Le fameux Nombre d’Or, ou divine proportion. C’est le cas des logos d’Apple, BP, Pepsi, ou encore du National Geographic.

Pendant la phase de création, il est important de prendre régulièrement du recul. Laisser la création de côté et y revenir avec un œil neuf. Le projet va ainsi mûrir naturellement et les idées nouvelles apparaîtront.

Il est souvent nécessaire de prendre du recul pendant la phase de création graphique. Chaque graphiste a ses techniques pour trouver l’inspiration. Objectif : créativité !

Finalisation du logo

Ce qui fait la qualité d’un logo, hormis tous les éléments précédemment cités, tient aussi à son harmonie générale.

Les graphistes le savent bien pour avoir étudié de multiples modèles très variés. On ne s’improvise pas designer graphique. Le détail qui sautera aux yeux d’un professionnel échappera certainement à une personne lambda, mais si l’harmonie du logo n’est pas parfaite, il n’attirera pas l’attention du plus grand nombre.

Que l’on fasse appel à une agence de création, un studio graphique ou à un graphiste freelance pour faire un logo, une chose est sure : un professionnel saura expliquer le logo qu’il vient de créer et justifier ses choix.

Dans tous les cas, un logo doit être soumis à plusieurs personnes avant d’être validé. Chacun en aura une perception différente, ce qui permettra de faire les ajustements nécessaires.

La conception d’un logo ne s’improvise pas. Bien sûr, vous trouverez des sites de création de logo en ligne qui offrent la possibilité de créer facilement un logo en quelques clics sans aucune connaissance spécifique en graphisme, voire même d’utiliser un générateur de logo.

Est-ce vraiment la bonne solution ?

Le logo d’une entreprise est fait pour durer et marquer les esprits. Il est donc essentiel de créer un logo de qualité professionnelle pour se différencier. Il ne suffit pas de chercher parmi les bibliothèques d’images et d’ajouter un nom.

Créer un logo, c’est aussi s’assurer qu’il pourra être décliné dans tous les formats possibles pour être mis en valeur sur tous les supports de communication. Les créatifs utilisent généralement Adobe Illustrator, logiciel de dessin vectoriel. Inkscape est également un logiciel professionnel.

Gimp conviendra si vous cherchez un logiciel de création graphique gratuit.

Photoshop est quant à lui un logiciel de retouche d’image fonctionnant avec un système de grilles et de pixellisation qui n’offre pas les mêmes possibilités. Les logiciels de dessin vectoriel permettent de réduire et d’agrandir les images en haute définition sans perdre en qualité.

Quizz : les trucs en plus de logos célèbres

Pour finir, faisons un petit test et voyons ensemble si vous saurez trouver les messages cachés dans ces quelques exemples de logos bien connus de tous.

Trouvez le sens caché de logos célèbres. Les logos transmettent un grand nombre de messages, dont certains sont cachés au premier regard…

Continental : Le C et le O forment une roue en noir et blanc,

FedEx : une flèche est cachée entre le E et le X, dans l’espace négatif du logo,

Carrefour : Là aussi, le C de carrefour apparait dans les espaces négatifs du logo,

Le tour de France : vous le voyez le cycliste stylisé ? Il se trouve dans les lettres O, U et R et la roue avant du vélo, c’est le cercle orange,

Toblerone : un ours se cache dans la montagne, en référence à l’emblême de Bern, la ville suisse où il est fabriqué,

PMU : Vous voyez les chevaux à l’avant du logo ? Mais voyez-vous le parieur qui brandit son ticket ? Regardez de plus près la forme verte dans le cheval blanc…

Maintenant, c’est à vous de trouver l’inspiration !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *