Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Comment être un bon prof particulier ?

Par Alexia le 18/11/2016 Blog > Cours particuliers > Donner des Cours Particuliers > Quelles Qualités Avoir pour Donner des Cours Particuliers ?
Table des matières

Au-delà de compétences purement techniques de la matière, donner des cours particuliers requiert d’autres qualités qui tiennent plus du savoir-être que du savoir-faire.

Évidemment, vous n’iriez pas proposer des cours particuliers de maths si vous n’avez aucune idée de ce qu’est une intégrale ou une dérivée !

Néanmoins, il serait injuste de considérer que des compétences seulement techniques, aussi brillantes soient-elles, suffisent à devenir un bon professeur particulier.

Des recherches ont prouvé qu’un « mauvais enseignant » pouvait impacter durablement la réussite d’un élève.

Les 3 Compétences Essentielles qu’un Professeur doit mettre en œuvre

  1. Créer un bon environnement de travail

  2. Avoir un savoir-faire et surtout un faire-savoir

  3. Analyser et ajuster ses cours en fonction de son élève

A travers cet article, nous allons voir ensemble les qualités indispensables à la bonne tenue de cours particuliers. Pédagogie, compréhension et méthodologie seront au cœur de nos préoccupations.

Que vous donniez des cours d’anglais, des cours de violon ou encore des cours de mathématiques ou des cours de physique chimie, vous saurez comment devenir le meilleur prof particulier !

Autant de qualité qui vous permettront de trouver des élèves pour des cours particuliers.

Savoir organiser un cours particulier ou un soutien scolaire

Un cours de néerlandais, qu'il soit pour un niveau débutant, intermédiaire ou perfectionnement doit être bien organisé. Une très bonne organisation est un premier pas vers des cours de qualité

Après avoir rédigé une belle annonce de cours particulier et trouvé des élèves, place aux leçons !

Avoir une méthodologie établie d’avance semble être quelque chose de positif, à condition de ne pas totalement la figer et de l’adapter en fonction des objectifs, des attentes et des besoins de l’élève que vous aurez en face de vous. De cela dépendra la progression de vos élèves et votre propre réussite en tant que professeur particulier.

La méthodologie est, à peu de chose près, la même selon la matière que vous enseignerez.

Que vous donniez des cours de comptabilité, des cours d’informatique, des cours de français, des cours d’allemand, de biologie, des cours d’histoire géographie, des cours de chant ou des cours de piano, la véritable question est de savoir comment vous allez pouvoir faire passer votre message.

Votre organisation en tant que bon professeur particulier ou prof de soutien scolaire se mesure également à votre investissement et votre sérieux dans la préparation des cours. Il n’est pas admissible d’improviser les exercices du jour avec l’élève et de découvrir ce qu’il fait en cours. La préparation est gage de votre investissement et de votre rigueur et joue grandement sur votre réputation.

Enfin, si vous suivez un élève en alternant les cours particuliers à domicile et les cours de soutien scolaire dans un endroit différent, tachez de garder la même approche et de pas être plus laxiste sur votre préparation lorsque les cours se déroulent à votre domicile. Encore une fois, votre réputation et votre sérieux sont engagés !

Organisez-vous aussi si vous devez donner des cours via webcam ! Ou dans n’importe quel autre endroit où vous souhaitez faire cours.

Une approche psychologique indispensable pour gérer les blocages et le stress

Bien comprendre l’élève que vous avez en face de vous, vous permettra d’avoir déjà fait une grande partie du travail.

A ces fins, le premier cours qui permet de comprendre les attentes des élèves et de présenter votre méthodologie de travail, peut constituer un outil important de l’approche psychologique.

La définition d’un objectif précis avec l’élève clarifie votre mission et peut constituer un outil puissant pour vous comme pour vos élèves. Les objectifs peuvent être :

  • une note moyenne à obtenir à un examen
  • assurer une certaine note au rattrapage
  • appréhender une matière dans son cursus
  • obtenir un concours
  • etc.

N’hésitez pas à questionner l’élève sur ses difficultés pour comprendre en quoi un exercice de maths peut le bloquer ou en quoi une dissertation de philosophie peut être pour lui source de stress.

En d’autres termes, cerner les modes de fonctionnement de vos élèves permet pour vous en tant que professeur particulier de mieux comprendre les leviers à utiliser pour le perfectionnement et la progression de vos élèves.

Soyez systématiquement positif avec vos élèves. Encouragez-les lorsqu’ils sont efficaces et mettez l’accent sur des points précis où vous estimez qu’ils ont progressé.

Pour autant, ne passez pas sous silence les axes d’amélioration mais tachez de les présenter systématiquement sous un angle positif et constructif. En ce sens, présenter des « axes d’amélioration » est plus positif que d’énumérer les mêmes éléments sous l’appellation « erreurs » ou « points négatifs ».

Le point le plus important est de mettre à l’aise l’élève que vous suivez.

Restez calme et souriant pourra lui permettre d’être plus décontracté pendant vos cours.

Une petite dose d’humour peut aussi pourquoi pas vous aider à plus facilement faire passer vos messages !

Se former à cela fait aussi partie des démarches pour devenir prof particulier.

Donner des cours particuliers, c’est aussi créer un programme sur mesure

Je souhaite donner des cours de batterie, par quelle leçon commencer ? Jonglez avec les forces et les faiblesses de vos élèves pour leur préparer des cours adaptés à leur besoin.

Votre programme de cours va dépendre de plusieurs choses :

  • Le niveau d’études de l’élève : effectivement, donner des cours particuliers ou faire du soutien à domicile pour un élève de terminale passant son baccalauréat à la fin de l’année n’est pas du tout la même chose que suivre régulièrement une étudiante de grandes écoles, ayant intégré une école préparatoire ou préparant des concours d’une école d’ingénieur. Le programme n’est pas le même et la méthodologie d’approche doit également s’en trouver modifiée.
  • Adapter son programme et son coaching scolaire à la personnalité de l’élève que vous avez en face de vous : comme nous le disions, établir une méthodologie claire n’a du sens que si elle est ajustable à la personnalité des élèves que vous avez en face de vous. A mesure que les cours avancent, il faut également pouvoir évoluer dans sa méthodologie et proposer des choses nouvelles.
  • Adapter le rythme de vos cours en fonction des circonstances : la méthodologie de travail doit être différente et adaptable pour un élève devant passer un examen ou une interrogation sous peu. Par exemple, à l’approche d’un examen, un travail intensif sur des annales semble être tout à fait cohérent et efficace.

Très simplement, il faut savoir jongler entre les phases d’apprentissage qui vont construire le socle de connaissances de l’élève et les phases de révisions, typiquement présentes avant un examen.

L’anticipation et la communication avec l’élève seront vos principaux alliés pour trouver le juste équilibre. Un bon prof particulier sait personnaliser ses cours.

Suivre l’élève sur le long terme et mesurer les fruits de son travail

Être patient fait parti des clés de la réussite d'un collégien au brevet des collèges. Faites le point et mesurez ensemble les fruits de votre travail et du travail de votre élève !

Que le même élève soit suivi par le même professeur tout au long du processus semble évidemment être la meilleure des solutions.

De plus, l’organisation de cours réguliers (un par semaine par exemple) semble plus efficace que des cours parfois rapprochés puis espacés dans le temps.

La régularité permet de conserver à l’esprit les notions apprises la semaine précédente et de ne pas perdre trop de temps au prochain cours sur les rappels des cours précédents.

Ce critère de régularité peut malheureusement parfois ne pas dépendre de vous (empêchement de l’élève ou des parents par exemple) mais il est important de programmer le plus souvent possible des cours réguliers.

Comme nous le disions plus haut, le premier cours nous semble idéal pour l’évaluation des forces, des faiblesses mais surtout des attentes de chacun de vos élèves.

Il est tout à fait possible de réutiliser cette méthode à mesure que le suivi dure et de proposer des « bilans de progrès » plusieurs fois dans l’année (après un certain nombre de mois ou après un certain nombre de cours par exemple).

Ce genre d’initiatives permettra à l’élève de se rendre compte de son évolution, de mesurer très concrètement ses progrès pour retrouver de la confiance dans son travail.

Le grand défi de l’indépendance et de l’autonomie

Je donne des cours de musique pour des enfants de primaire et je suis payé en CESU. Le travail de prof particulier est aussi de redonner son indépendance aux élèves que vous suivez.

Le professeur particulier ou le coach scolaire n’a pas vocation à suivre l’élève indéfiniment. La finalité de la mission du professeur particulier est de rendre l’autonomie à l’élève qu’il encadre.

Ce processus prendra plus ou moins de temps en fonction des élèves que vous aurez en face de vous, mais il doit toujours rester la finalité de votre accompagnement scolaire. Gardez toujours à l’esprit que vous êtes un intermédiaire pour permettre à vos élèves de trouver le droit chemin.

En ce sens, il est important pour vous en tant que professeur particulier de faire comprendre les principes et les connaissances de la matière que vous enseignez mais également de faire en sorte que votre élève « apprenne à apprendre ».

C’est la différenciation la plus claire que nous faisons entre un élève dépendant qui pense que le professeur est responsable de son enseignement et un élève autonome. Ce schéma est d’autant plus important qu’il pourra être utilisé par l’élève dans d’autres matières que celle(s) que vous enseignez.

En ce sens, vous devez enseigner et transmettre des compétences, mais également une méthode. Encore une fois, celle-ci doit être claire et l’élève doit pouvoir se l’approprier. C’est ainsi qu’il basculera dans l’autonomie.

En synthèse :

  • Un bon enseignant particulier est quelqu’un de sérieux, de méthodique, de pédagogue et observateur.
  • Il doit savoir cerner les difficultés de l’élève qu’il accompagne et doit pouvoir adapter sa méthode de travail en fonction de la personnalité de son ou de ses élèves.
  • Le suivi de l’élève doit être alimenté par une volonté sincère de le faire progresser et de le perfectionner jusqu’à en assurer l’autonomie face au travail.
  • Un coach scolaire de qualité doit être capable de laisser la main progressivement jusqu’à ce que l’élève soit totalement apte à suivre et comprendre par ces propres moyens.

Un enseignant doit donc avoir :

  1. Une Bonne capacité de communication

  2. Un enthousiasme et une passion pour l’enseignement

  3. Un bon sens de l’humour et être capable de rire avec les étudiants

  4. Le temps d’écouter les élèves.

  5. Respect des élèves et des autres enseignants.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Alexia
Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz