Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Réviser la littérature pour les élèves de Terminale L

Par Simon le 18/01/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Le Bac de Littérature pour les Elèves de L
Table des matières

Comme le disait le célèbre critique littéraire Roland Barthes, « la littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer ».

C’est dire à quel point son enseignement assuré à hauteur de 2 heures par semaine est essentiel en terminale littéraire, au cours duquel les élèves étudient l’intégralité des œuvres au programme.

L’enseignement de la littérature permet aux élèves de la filière littéraire de connaître des œuvres littéraires majeures et de bénéficier d’une compréhension de ces dernières dans leur contexte, en fonction du courant littéraire, des mœurs de l’époque ou des faits historiques.

Tout au long de l’année (en « cour de français« ), l’élève doit développer sa culture générale, autour des œuvres pour comprendre leur portée, au moment de leur parution et aujourd’hui avec un œil contemporain.

Comment réussir son bac de littérature ?

A la fin de l’année, les élèves de terminale L passent une épreuve écrite de coefficient 4.

C’est la seule filière qui a une matière prenant le relais, suite aux épreuves anticipées de français en 1ère.

Le programme des cours de français

Mis à jour chaque année, le programme de littérature est fixé par le Ministère de l’Education Nationale par une note de service. Entre 2 et 4 œuvres littéraires sont étudiées chaque année. Les élèves redoublant leur terminale ne repartent pas de zéro, car la moitié des œuvres est renouvelée chaque année.

Les œuvres complètes ne sont pas forcément que des ouvrages. Elles s’étendent aux œuvres cinématographiques comme les adaptations de livres dans le 7ème art, aux œuvres picturales avec l’étude d’une peinture en corrélation avec le courant littéraire d’un des ouvrages au programme de français.

La subdivision du programme en 2 parties

Pour l’année scolaire 2015 / 2016, 3 œuvres sont au programme pour les élèves de terminale L, avec Oedipe roi de Sophocle, l’adaptation en film d’Oedipe roi de Pier Paolo Pasolini et Madame Bovary de Flaubert.

Divisé en 2, le programme souhaite montrer l’ouverture de la littérature française, vers d’autres arts et son impact sur la société. Le domaine d’étude « Littérature et langages de l’image » permet de se lancer dans une étude à la fois approfondie et comparative d’un ouvrage littéraire et d’une adaptation cinématographique. Le but est de pouvoir faire le parallèle entre 2 genres artistiques et établir aussi bien les correspondances que les différences.

Comment préparer le bac littéraire ?
Le choix de l’œuvre dans le domaine d’étude « Lire-écrire-publier » est particulier dans le sens où l’élève étudie l’œuvre complète mais également la résonnance qu’elle a eue sur la société et l’impact sur son lectorat. Ainsi pour Madame Bovary, un procès a été intenté à Flaubert devant le tribunal correctionnel de Paris en 1857, pour offenses à la morale publique et à la religion.

Les œuvres au programme du bac de français

Les professeurs recommandent plusieurs lectures pour comprendre l’ouvrage :

  •  La lecture découverte pour comprendre l’univers et les interactions entre les personnages.
  • La lecture détaillée avec une prise de notes, pour faire un résumé.
  •  La lecture analytique, que l’on fait en classe, avec plusieurs extraits phares qui sont décortiqués, pour connaître l’essence même de l’œuvre.

L’élève doit se servir des connaissances de français de sa scolarité et avoir des notions générales sur l’auteur, son œuvre complète et l’ouvrage publié. Par exemple, pour Madame Bovary, voici un mini-résumé à connaître par cœur, pour l’épreuve de français.

Comment présenter une oeuvre au bac de français ? Chef de file du courant réaliste, Flaubert est un auteur majeur, avec Maupassant, qui cherche à dresser un portrait conforme des personnages du peuple ou de la haute bourgeoisie. Avec une œuvre de 22 romans, Flaubert pratique la narration objective afin d’immerger son personnage dans son milieu et son époque, d’où le sous-titre de l’œuvre « Mœurs de province ». Il faut mettre en parallèle L’Education Sentimentale dans lequel Flaubert se montre particulièrement critique avec le peuple.

L’héroïne du roman psychologique Emma Bovary est perçue, non pas comme un personnage sacralisé, mais comme une personne de son temps, avec une dimension humaniste. La fin de son parcours sera tragique, entre abandon de ses amants, dettes et suicide à l’arsenic, dont la description quasi scientifique fit scandale à l’époque.

Au cours des années précédentes, les élèves ont étudié et été évalués sur des œuvres majeures Les mains libres de Paul Eluard et Man Ray, Lorenzaccio de Musset, Zazie dans le métro de Raymond Queneau, le film Zazie dans le métro de Louis Malle, Gargantua de Rabelais, Tous les matins de monde de Pascal Quignard et son adaptation d’Alain Corneau, Mémoires de guerre tome III « Le Salut, 1944 – 1946 » de Charles de Gaulle ou encore L’Odyssée d’Homère.

Comment réviser le bac de français ?

La méthodologie est importante pour réviser la littérature. Une fiche auteur est indispensable. Elle doit contenir ses dates de naissance et de mort, sa biographie, ses œuvres avec les dates. Ces informations sont essentielles pour l’épreuve et pour progresser en français.

Comment faire des fiches pour réviser son bac L ?

Pour chaque œuvre, il est important de réaliser une fiche personnage. En fonction du courant littéraire, comme le réalisme et le naturalisme, l’auteur donne énormément de détails sur la façon de penser, de vivre et d’agir du héros. Ainsi, Emma Bovary est une passionnée de l’amour qu’elle idéalise, ce qui fait d’elle une éternelle utopiste « L’amour, croyait-elle, devait arriver tout à coup, avec de grands éclats et des fulgurations ».

Bien que la citation ne remplace pas une réponse argumentée et construite, il est important de se constituer son propre « sac à cit », avec des citations de l’auteur et du livre étudié. Ainsi, dans Madame Bovary, certaines phrases du roman sont restées connues comme « La conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue » ou « Emma retrouvait dans l’adultère toutes les platitudes du mariage ».

Pour la préparation du bac, il faut savoir articuler ses révisions entre travail scolaire et personnel. Le travail doit être régulier et la lecture de l’œuvre récurrente, pour s’imprégner. Assurés par des professeurs de français, les cours de français peuvent venir en soutien pour aider les élèves en difficulté, dans cette matière importante pour les littéraires. Le prof peut expliquer les fondements de l’œuvre de l’auteur, le genre littéraire, les corrélations entre une œuvre avec d’autres appartenant aux arts visuels.

L’importance des lectures annexes pour le bac de français

La littérature ne se résume pas à l’étude intégrale des livres au programme. Il est vivement conseillé, pour plus d’apport, de faire des lectures complémentaires que ce soit pour l’écrit ou pour l’oral de rattrapage.

Comment préparer le bac de français ?

Il est indispensable de lire des œuvres de l’auteur, pour comprendre son style et son évolution. Pour Œdipe Roi, plusieurs des tragédies de Sophocle sont à lire : Antigone, Ajax, Electre, Philoctère, Oedipe à Colone et les Trachiniennes.

Pour Flaubert, il est recommandé de lire L’Education Sentimentale, Trois contes et Salammbô.

Les auteurs s’inscrivent dans un courant littéraire, notamment le genre romanesque qui a évolué depuis le XVIIème siècle.

En lecture annexe à Madame Bovary, il est idéal de se pencher vers Une Vie de Maupassant, La Comédie Humaine de Balzac et plusieurs des 20 romans de Zola, Les Rougon-Macquart comme Nana, Germinal…Vos cours de français n’en seront que plus enrichis.

L’épreuve de littérature au baccalauréat littéraire

D’une durée de 2 heures, l’épreuve du bac comprend 2 questions : une sur 8 points et une autre sur 12 points. Il est conseillé de consacrer 45 minutes à la première, 1H30 à la seconde et prévoir un quart d’heure pour la relecture.

En effet, l’orthographe peut être un point pénalisant et peut mener au retrait de 3 points. Il faut s’attacher progresser en cours de langue française et en orthographe lors de ses cours de français.

L’élève est évalué sur sa capacité à analyser la question, à mobiliser ses connaissances pour les restituer pour répondre et à rédiger une thèse avec une réponse personnelle et pertinente. A chaque question, il faut répondre avec des explications et développer un argumentaire. La connaissance de l’œuvre et de l’auteur est évaluée.

L’introduction se découpe en 3 parties : la définition du sujet, la formulation de la problématique et l’annonce d’un plan clair. L’élaboration du plan dépend du sujet. Par exemple, si on demande de comparer une œuvre littéraire et cinématographique, sur l’ensemble du sujet ou sur des points précis, il est essentiel de mettre en exergue les points de ressemblance, les différences et l’apport d’une adaptation.

Par exemple, en 2015, l’épreuve de littérature a porté sur Madame Bovary, qui est également au programme en 2016. Pour autant, hors de question de faire l’impasse sur un ouvrage sous prétexte qu’il est tombé au bac de français, l’an passé ! Histoire ne pas finir dans les meilleures perles du bac de français !

L’intitulé de la question à 12 points était : Un critique a écrit « C’est l’angoisse de la forme qui a de l’importance chez Flaubert ». Qu’en pensez-vous ?

Vous fonderez votre réponse sur votre connaissance du roman Madame Bovary et de sa genèse. Seule une connaissance du contexte de l’époque et de la vision de l’auteur permet d’apporter une réponse argumentée.

Passer la littérature au rattrapage

Lorsque le candidat au baccalauréat de français passe au second tour, avec une moyenne entre 8 et 10 à l’ensemble des épreuves, il peut choisir la littérature à l’oral, s’il a eu une note inférieure à la moyenne au 1ère session.

Passer l'épreuve de littérature aux rattrapages du bac littéraire.

L’épreuve se déroule de la même manière que l’oral de français, avec une préparation de 20 minutes et 10 minutes d’exposé sur l’œuvre ou la comparaison de différentes œuvres au programme des cours de français.

La difficulté est d’identifier rapidement les enjeux de la problématique.

Enfin, il se termine par 10 minutes d’entretien, durant lesquelles l’examinateur peut évaluer la culture littéraire et voir si l’élève a effectué des lectures complémentaires.

N »oubliez pas également de réviser la poésie et les 10 poètes incontournables de la langue française

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz