Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
4

Réviser le français pour le brevet des collèges

De Simon, publié le 04/02/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Comment Avoir Son Brevet de Français ?

Premier examen dans la scolarité d’un élève, le brevet des collèges a fait l’objet d’une réforme en 2016. Il devient officiellement un examen important de l’Éducation Nationale.

Cette institution prend du galon avec de nouveaux barèmes, de nouvelles épreuves et une cérémonie républicaine de remise de diplôme.

Le travail pour l’obtention du brevet des collèges doit être régulier, tout au long de l’année.

Le contrôle continu est pris en compte. L’élève doit obtenir la moyenne dans les matières suivantes : le français,  les mathématiques, la langue vivante 1, les sciences de la vie et de la terre, la physique-chimie, l’éducation physique et sportive, les arts plastiques, la musique, la technologie et les matières optionnelles (grec, latin, LV2, langue régionale…).

Il doit également valider le socle commun de compétences et de connaissances avec la maîtrise de la langue française, d’une langue vivante étrangère, des bases en mathématiques, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art…

Le passage du brevet ne sert donc en fin d’année, qu’à attester des connaissances acquises durant le collège. On compte aujourd’hui 4 épreuves de coefficient 2 : un écrit de français de 3 heures, un écrit de maths de 2h, un écrit d’histoire / géographie / éducation civique de 2h et un oral d’histoire des arts.

Comment préparer le brevet de français ? Epreuve du brevet

L’épreuve de français demande un travail de rédaction et de compréhension écrite. La grammaire et l’orthographe sont évaluées par une dictée de 800 caractères maximum. Le candidat a le choix entre 2 sujets de rédaction.

Et, l’élève se doit de devenir bon en orthographe afin de mettre toutes les chances de son coté.

Un questionnaire de compréhension est demandé à l’élève pour montrer ses capacités en expression écrite et son analyse sur un texte d’auteur.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

La grammaire à étudier en 3ème

Le programme de 3ème reprend les points clés à connaître en français pour la compréhension d’un texte et l’expression écrite. Quels sont les points de la matière à maîtriser pour progresser en cours de français ?

Le candidat doit connaître et savoir identifier les différents registres de langue (soutenu, courant et familier).

Il est possible de lui demander de modifier une phrase pour qu’elle appartienne à un registre de langue plus soutenu.

A la lecture d’un texte, un élève doit trouver le type de discours de l’auteur : narratif pour raconter des évènements, descriptif pour décrire des lieux, des personnages, explicatif dans un ton neutre pour informer le lecteur et argumentatif pour convaincre son interlocuteur.

La transformation du style direct en indirect peut être demandée au cours de l’épreuve du brevet.

Les changements de personne, de temps et de ponctuation sont nécessaires pour une transposition correcte.

Le mot est étudié en 3ème, dans son sens et sa structure. L’élève doit connaître les préfixes et les suffixes qui se collent au radical pour la formation du mot. Les synonymes et antonymes doivent être connus de l’élève pour montrer l’étendue de son vocabulaire. Des questions sur les champs lexicaux peuvent être posées.

Les figures de style sont des questions très fréquentes lors du brevet de français. Les élèves peuvent avoir des difficultés à les repérer. Métaphore, personnification, périphrase, hyperbole, oxymore, anaphore, allitération… il est souvent demandé au candidat de trouver le procédé de style utilisé dans une proposition ou un texte.

La phrase peut prendre différentes formes : active, passive, emphatique (pour mettre un élément en valeur), impersonnelle à la 3ème personne du singulier. L’élève doit les identifier et pouvoir transformer une phrase dans la forme voulue.

La phrase peut être simple avec un verbe ou complexe, avec plusieurs verbes. On parle de proposition par juxtaposition séparée par un élément de ponctuation, de coordination reliée par une conjonction de coordination ou de subordination, qui ne peut exister sans la proposition principale.

Le candidat doit déterminer la nature des propositions d’une phrase. Il doit également distinguer la fonction des mots par rapport au verbe : sujet, complément d’objet, complément d’agent, attribut.

Les conjugaisons doivent être maîtrisées en 3ème : présent, imparfait, passé simple, plus-que-parfait, conditionnel présent et passé, subjonctif présent et passé.

Comment travailler la conjugaison pour le brevet de français ? Travaillez votre conjugaison !

Même s’ils semblent acquis, les déterminants (articles, déterminants démonstratifs, possessifs, indéfinis) et les pronoms (personnels, réfléchis, démonstratifs, possessifs, relatifs) doivent être revus pour le brevet.

On distingue en français, les verbes d’action et les verbes d’état, qui sont souvent suivis d’un attribut.

Le complément d’objet, quant à lui, suit le verbe qu’il complète. Le COD (complément d’objet direct) est facile à trouver : c’est le sujet du verbe à la forme passive. Le COI (complément d’objet indirect) complète le verbe par l’intermédiaire d’une préposition. S’il complète un verbe qui a déjà un COD, on parle de COS (complément d’objet second).

La phrase peut contenir des compléments circonstanciels de lieu, de temps, d’opposition, de manière… Le candidat peut avoir à définir la valeur circonstancielle d’une proposition.

Les œuvres à lire au cours de l’année

Au cours de l’année, le professeur voit différents genres de textes et peut proposer la lecture intégrale autour de récits sur le thème de l’enfance et de l’adolescence, qui peuvent être autobiographiques, avec des problématiques liées à la famille, l’amitié, l’amour, la scolarité…

Les lectures obligatoires sont essentielles pour avoir un minimum de connaissances. Il faut les compléter avec la lecture d’œuvres pour améliorer ses références littéraires et avoir des citations en réserve.

Vous pouvez passer du temps à la bibliothèque.

Les oeuvres à lire pour le brevet de français. Lire les oeuvres pour le brevet de français

Les lectures conseillées sont les 2 ouvrages de Colette, Sido et La Maison de Claudine, Le Livre de ma mère d’Albert Cohen, Enfance de Nathalie Sarraute, L’Ami retrouvé de Fred Uhlman, L’Enfant de sable de Tahar Ben Jelloun… Trois œuvres restent incontournables et sont à lire pour la culture : Vipère au poing d’Hervé Bazin, Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier et L’Enfant noir de Camara Laye.

La poésie est un genre littéraire que l’on étudie en 3ème.  Des auteurs comme Paul Eluard, Louis Aragon, Jacques Prévert, Robert Desnos, Aimé Césaire, Guillaume Apollinaire peuvent être proposés par l’enseignant.

Découvrez d’ailleurs ici les 10 poètes incontournables de la langue française !

Le théâtre est un genre vivant à travers lequel on peut travailler la corrélation entre le texte et la représentation. C’est la tragédie qui est au programme du brevet. Des auteurs comme Sophocle, Pierre Corneille, Jean Racine, Jean Giraudoux, Jean Cocteau, Eugène Ionesco, Jean Anouilh, Albert Camus sont étudiés en 3ème.

Comment se préparer à l’épreuve de français ?

Aujourd’hui, avec la réforme, le brevet prend une nouvelle dimension comme un passeport pour se diriger vers des études générales, technologiques ou entrer dans une voie professionnelle.

Les barèmes de notation ont changé. Le contrôle continu représente 400 points, au lieu des 200 points d’avant.

Le brevet est noté sur 300 points, alors qu’il n’était noté que de 160 points auparavant. Le système de mention reste identique, avec l’obtention du brevet à la moyenne et des mentions assez bien, bien ou très bien.

Pour décrocher la mention très bien, il faut avoir plus de 560 points sur 700.

1/ Un travail régulier

Il est important de consacrer au moins 2 à 3 heures de travail personnel en français par semaine, pour approfondir les cours, apprendre les notions grammaticales et faire les lectures.

Pour vous aidez dans cette perspective, jetez un oeil à notre article : comment faire un planning de révision en français ?

2/ Des examens blancs

Au cours de l’année, les examens de français blancs ont lieu 2 ou 3 fois, ce qui n’est pas suffisant pour se sentir serein le jour J.

Pensez aux week-ends ou aux vacances scolaires pour vous bloquer 2 heures et vous mettre en conditions d’examen.

Portable et ordinateur éteint, cours fermés, demandez des sujets à votre professeur de français ou parcourez des sites qui répertorient des sujets d’examen récents.

3/ Des annales corrigées

S’il est important de s’entraîner, il faut savoir ce que le correcteur attend comme réponse précise et argumentée.

Les annales corrigées permettent de voir la longueur et la teneur de la réponse. Inutile de répondre en 3 mots ou 30 lignes !

L’examinateur attend une réponse construite et concise, dans un vocabulaire adapté.

4/ Des dictées fréquentes

La dictée est un exercice de connaissance orthographique et de concentration.

Pour s’améliorer en dictée, il n’y a pas de secret : il faut en faire régulièrement. De manière hebdomadaire, demandez à ce que l’on vous dicte un passage d’une œuvre au programme.

Pensez à la ponctuation, aux temps, aux accords et à l’orthographe des mots. L’écriture et la présentation sont des points importants. Il faut écrire très lisiblement pour faciliter le travail de correction du jury.

Prenez un temps de relecture pour ne pas laisser passer des fautes aux épreuves de français.

Des cours particuliers pour se préparer au brevet de français

A la différence des mathématiques, les réponses à un examen de français peuvent être plus discutables, en matière de compréhension de texte. Les élèves, au cours de l’année, peuvent être en difficulté, parce qu’ils ne parviennent pas à cibler la réponse attendue.

Un professeur particulier de français  peut aider à acquérir les vrais réflexes à la lecture d’un texte : champ lexical, registre de langue, figure de style…

Prendre des cours de français pour préparer le brevet de français. Prof particulier de français

De plus, la grammaire est souvent détestée par les élèves. Considérée comme ennuyeuse et rébarbative, elle est mise de côté lors des révisions.

Pourtant, bien maîtrisée, elle permet de récolter des points sans trop de difficulté, comme l’écriture d’une phrase à la forme passive, au style indirect, l’identification de la nature et de la fonction d’un groupe de mots.

Un professeur peut proposer des exercices de grammaire et de syntaxe, à faire toutes les semaines, ce qui aura un impact positif sur la rédaction.

Vous vous demandez encore : pourquoi prendre des cours de français ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *