Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Les Lieux et Formations étrangers pour Apprendre l’anglais

De Simon, publié le 09/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Comment Faire des Études dans un Pays Anglophone ?

Le Royaume-Uni mais aussi les Etats-Unis ou le Canada accueillent plus de 6000 étudiants français chaque année dans le cadre du programme Erasmus mais il existe d’autres moyens d’aller apprendre l’anglais dans un pays anglo-saxon sans passer nécessairement par un tel encadrement.

Qu’attendez-vous pour voyager et apprendre l’anglais ?

Des régions qui fascinent

Même si les Etats-Unis et le Canada fascinent et attirent le plus, les places demeurent limitées car les visas d’entrée dans ces pays ne sont pas simples à obtenir.

Pour ce qui est du Royaume-Uni, de l’Irlande, de l’Ecosse ou encore du Pays de Galle, c’est autre chose.

Comment partir étudier au Royaume-Unis ? Université de St Andrews

Les raisons sont nombreuses : en effet, de par leur proximité, il est plus aisé de conserver un contact avec la France, de ne pas trop s’éloigner de sa famille si besoin et surtout de pouvoir revenir plus rapidement.

Les étudiants qui souhaitent partir sont très attirés par les métropoles comme Londres, Manchester, Liverpool ou encore Southampton mais aussi Dublin, Edimbourg et Cardiff.

L’activité étudiante y est très forte et il existe de nombreuses occasions pour sortir et faire la fête.

Les critères pour choisir un pays anglo-saxon

Avant de partir étudier dans un pays anglo-saxon, il existe différents critères à prendre compte.

Une question de niveau

Niveau académique

Avant toute chose, il est important de vérifier que vous avez bien obtenu les diplômes exigés par l’établissement sur lequel vous avez des vues.

Lorsqu’il est demandé d’intégrer un programme dit « undergraduate », il suffit d’avoir son Bac mais si vous voulez intégrer une université de 2e ou 3e degré de Bachelor (équivalent à la Licence en France), les choses se compliquent : vous devez vous appuyer sur un système de crédits ECTS qui est reconnu mondialement aujourd’hui.

Le système de crédit ECTS est un système européen de transfert et d’accumulation de crédits, bas » sur la charge de travail à effectuer par l’étudiant pour atteindre les objectifs d’un programme.

Niveau linguistique

Tout établissement anglo-saxon va chercher à vérifier vos connaissances en anglais et tenter de savoir si vous avez suffisamment de bases poursuivre des cours d’anglais dans une langue qui n’est pas le français.

C’est pourquoi il est conseillé de passer un ou plusieurs tests qui le certifient : le TOEIC (Test Of English International Communication/ passer le toeic), le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language, sûrement le test le plus répandu actuellement, reconnu par 9000 établissements/ passer le toefl) ou encore l’IELTS (International English Language Testing System, le test le plus prisé au monde) font partie des tests les plus réputés au monde.

Pour éviter de vous faire évincer dès les premières étapes, il est recommandé de passer au moins l’un de ces tests internationaux.

Renseignez-vous le plus tôt possible auprès de l’établissement que vous visez et sur le type de test exigé ainsi que le score minimum requis, vous aurez ainsi plus de temps pour vous organiser et vous préparer.

Entrainez-vous sérieusement en vue de ces tests car certaines universités ont des exigences assez fortes comme aux Etats-Unis où certaines universités demandent 80 points au TOEFL et au moins le niveau 7 pour l’IELTS.

Néanmoins, si vous n’atteignez pas ces scores, n’abandonnez pas pour autant : plusieurs autres universités proposent des formations spéciales de renforcement avec des cours d’anglais intensifs.

D’autres compétences

Pour étudier dans un pays anglo-saxon, vos bonnes notes et vos résultats scolaires ne suffisent toujours pas : en effet, votre dossier prend aussi en compte vos compétences.

Au Royaume-Uni et aux Etats-Unis notamment, les universités font très attention aux qualités et compétences de chaque postulant, que ce soit sur le plan sportif, artistique ou tout simplement humain.

Si vous faites partie d’une association, si vous êtes à la tête d’un mouvement étudiant, si vous avez des responsabilités à la tête d’un bureau comme le scoutisme, le BDE, si vous pratiquez un sport en compétition, si vous avez une activité artistique comme le théâtre, le cinéma, la musique, les arts plastiques ou si vous voyagez très fréquemment, n’hésitez pas à le mentionner. Cela pourrait faire la différence avec un autre candidat.

Partir à l'étranger en continuant à pratiquer votre sport.

Expliquez ce que vous avez tiré de ces expériences et mettez en valeur vos points forts et vos acquis.

L’important, pour étudier à l’étranger et notamment dans le système universitaire anglo-saxon, est de montrer que vous êtes motivé, dynamique, ouvert d’esprit et talentueux et surtout capable de vous adapter à un nouvel environnement.

Des bonnes raisons pour étudier dans un pays anglo-saxon

Apprendre et parfaire une langue

Lorsque vous êtes baigné 24h/24 durant plusieurs mois dans un nouvel environnement linguistique, votre maitrise de la langue anglaise en l’occurrence s’en trouve considérablement améliorée.

Vous la comprenez, vous la parlez, vous la lisez, vous l’écoutez grâce aux médias du quotidien (radio, TV, Internet, téléphone mais aussi les dialogues + cours d’anglais).

Vous vous ouvrez au bilinguisme.

Apprendre une culture

Aller dans un pays anglo-saxon, c’est avoir la chance et l’opportunité de découvrir le pays, une culture différente, de comprendre ses différences, ce qui fait sa force.

Partir en Angleterre pour découvrir une nouvelle culture.
C’est acquérir une expérience unique et gagner en maturité.

Préparer son avenir

En vous rendant dans un pays anglo-saxon, vous allez booster votre niveau en cours d’anglais.

C’est ainsi la chance d’accroitre ses chances de réussir dans ses études et de préparer sa future vie professionnelle.

Avoir passé quelques mois à l’étranger peut faire la différence sur un CV, c’est un atout incomparable, un investissement à long terme.

Acquérir de l’autonomie

Bien évidemment, en étant éloigné de votre famille, de vos amis, de vos repères habituels, vous allez devoir vous adapter.
C’est une excellente opportunité d’apprendre à se débrouiller seul, de savoir réagir face à la nouveauté et à l’inattendu.

Mieux se connaître

Enfin, partir à l’étranger dans un pays où l’on parle constamment en anglais va vous permettre de mieux vous connaître, d’apprendre à savoir qui vous êtes réellement, quelles sont vos vraies valeurs, vos véritables objectifs dans la vie.

En étant déraciné de la sorte, vous allez devoir faire face à des responsabilités, et mettre à  l’épreuve vos motivations profondes.

Conseils pour partir étudier dans un pays anglo-saxon

Ne pas s’expatrier trop tôt

A priori, rien ne vous empêche de partir en Angleterre ou aux Etats-Unis après votre bac pour suivre des cours dans une université anglo-saxonne de votre choix.

Mais il faut savoir que vous serez mieux accueilli si vous avez déjà une petite expérience de l’enseignement supérieur français, notamment si vous avez déjà une Licence.

Vous serez alors directement intégré dans les niveaux « postgraduate » (Master et +).

Les titulaires de BTS, de DUT ou encore ceux qui ont un niveau Bac+2 ont davantage de difficulté à étudier à l’étranger.

Le programme Erasmus

Evidemment, c’est l’une des meilleures façons de partir étudier à l’étranger.

Les étudiants qui sont dans un établissement ayant une charte Erasmus peuvent se rendre dans près de 30 pays en Europe dont le Royaume-Uni, l’Irlande, le Pays de Galle, etc.

Actuellement, le coût d’inscription dans une université anglo-saxonne avoisine les 4500 euros en moyenne sur une année : Erasmus vous offre l’opportunité de payer uniquement les frais d’inscription à l’université française partenaire.

Erasmus propose une bourse pendant l’ensemble de votre période d’étude dans un pays anglo-saxon ; cette somme doit être perçue comme un revenu complémentaire.

A ne pas confondre avec le working visa holiday pour apprendre l’anglais.

Une sélection sur le niveau de la langue

Pour partir étudier à l’étranger, il est indispensable d’avoir un certain niveau de langue.

Selon l’université dans laquelle vous allez étudier, les critères d’intégration diffèrent : une sélection est alors faite selon votre niveau de langue, surtout dans le cadre d’un séjour Erasmus. Certaines école vous feront passer un entretien oral (les meilleures citations en anglais pourront vous être utiles).

Pour les études de Finance, on pourra vous demander de préparer le gmat.

Partir au minimum 1 an

Pour progresser suffisamment en anglais, il est vivement recommandé de partir au minimum une année et si possible, de rester par la suite quelques mois supplémentaires pour effectuer un stage.

Apprenez les phrases utiles en anglais pour pouvoir communiquer avec les locaux !

Durant les premiers temps, vous allez devoir assimiler beaucoup de nouveautés, faire face à l’inconnu et vous adapter. C’est par la suite que vous pourrez profiter pleinement de votre séjour et vous immerger dans la culture et la langue anglaise.

Se renseigner sur les doubles diplômes

Il faut savoir que l’université qui va vous recevoir n’est pas obligée de vous délivrer son diplôme.

Il vous est possible d’obtenir le diplôme de l’université partenaire mais il faut passer au minimum 6 mois sur place.

Avant d’aller dans une quelconque grande école ou dans une université anglo-saxonne, renseignez-vous sur les accords internationaux.

Enfin, les programmes Erasmus Mundis permettent d’obtenir un double diplôme.

Des bourses et des aides

Partir étudier dans un pays anglo-saxon représente un certain coût : entre le voyage, le logement, l’inscription à l’université sans oublier la vie quotidienne (nourriture, déplacements, sorties, etc.).

Certaines bourses et aides peuvent être dispensées sous réserve de conditions.

Renseignez-vous auprès de l’université de votre choix mais aussi auprès de votre conseil régional voire du Conseil général.

L’autre solution peut aussi de prendre un petit job, ce qui apportera sans aucun doute une expérience inédite et une immersion totale.

A Londres, ces pratiques sont très faciles.

La question du logement

Avant de partir étudier à l’étranger, posez-vous la question de votre logement.

Si vous décidez d’aller dans une grande ville comme Londres ou Dublin ou encore à New York, les tarifs sont complètement fous.

Comment se loger en anglettere ?

L’important est de s’y prendre en avance, de se renseigner sur les colocations, sur les quartiers à éviter. Vous pouvez aussi consulter notre sélection des meilleures destinations pour apprendre l’anglais.

Et si vous ne souhaitez pas étudier, vous pourrez toujours faire un roadtrip en Nouvelle-Zélande !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz