Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Immersion culturelle et linguistique au Pays du Soleil Levant !

De Laura, publié le 24/01/2017 Blog > Langues > Japonais > Le Rayonnement de la Langue Japonaise à Travers sa Culture

Les Japonais sont célèbrent pour leur relation particulière avec la beauté, la philosophie zen, mais aussi la technologie et les mangas.

Au Japon, tout est prétexte à relever de nouveaux défis, tant techniques qu’esthétiques et à faire la promotion de la langue de Mishima.

Lorsque l’on parle du Japon, on pense inévitablement à :

  • La beauté de ses paysages,
  • L’exportation de sa littérature via les mangas,
  • Sa gastronomie : avec ses sushis,
  • Son amour pour la technologie…

En France, mais aussi dans les pays occidentaux, la culture japonaise est omniprésente.

  • Qui n’a jamais mangé des sushis ?
  • Qui n’a jamais lu de mangas ?
  • Qui n’a jamais essayer de parler cette si jolie langue japonaise ?

Découvrons dans cet article tout le rayonnement culturel de la langue japonaise…

La gastronomie japonaise et ses inévitables sushis

Où trouver des cours de japonais à Paris ? Pensez à la gastronomie pour apprendre le japonais : en plus de vous régaler, vous connaîtrez quelques mots !

Selon une étude du Cabinet Gira Conseil, « les restaurants de sushis sont devenus aussi nombreux en France que les établissements de hamburgers« .

En France, le nombre de restaurants de sushis est de 1580 pour un chiffre d’affaire de 865 millions d’euros ! 

Comme vous le savez, le sushi est le plat phare de la gastronomie japonaise, et il s’est maintenant développé jusque dans nos assiettes. Grâce à ce met made in Japan, la culture japonaise n’a cessé de s’exporter, pour le bonheur de nos papilles !

Le sushi est principalement composé de riz et de poisson cru, qui peut être accompagné d’une algue appelée « nori ».

Cependant, on peut distinguer différents types de sushis.

En effet, il existe le sushi nigiri qui est la forme la plus connue de sushi.

Il ressemble à une boule de riz imprégnée de vinaigre où l’on allonge une tranche de poisson cru qui peut être :

  • de la crevette,
  • du thon,
  • du saumon
  • ou de la daurade.

On peut aussi rajouter en touche finale, une algue nori, que l’on enroulera autour du riz et du poisson comme pour le parfaire d’un nœud. Certains ajoutent même du wasabi entre le poisson et la riz.

Une autre recette japonaise : les sushis appelés makis, qui consistent à enrouler de l’algue nori autour d’une quantité de riz enfermant un mélange de légume et de poisson cru.

Il existe aussi les california rolls, aussi appelés californias. Cela ne sont pas nés au Japon, mais aux Etats-Unis.

Ils sont composés de riz à l’extérieur et renferment un cœur d’algue nori et des légumes ainsi que le poisson cru.

De quoi avoir l’eau à la bouche… Mais aussi de quoi apprendre des mots en japonais ! Car c’est aussi cela la gastronomie japonaise.

La France et le Japon ont un point commun : leur gastronomie est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Yoshihiro Murata, chef cuisinier très réputé au Japon précise :

Le monde entier s’intéresse à notre cuisine, il est donc important de préserver notre culture.

Le Haiku ou l’art du poème concis

Combien coûte un cours de japonais ? Le Haiku, forme poétique nippone permet d’apprendre le japonais.

Qu’est-ce-que le Haiku ?

Le Haiku est une forme poétique de la langue japonaise. Et un autre moyen pour les habitants de Pays de Soleil Levant, d’exporter la culture et la langue japonaise à travers le monde.

Voici quelques règles pour devenir un pro de l’écriture de Haiku :

  1. Il s’écrit en 3 lignes : court – long – court (classiquement 5-7-5 syllabes),
  2. Il comporte un mot qui le relie à la réalité et, en général, à la nature,
  3. Il comporte une césure : qui fait basculer le texte d’une image dans une autre,
  4. Etant très bref, le haïku permet de saisir des choses très petites, des moments presque invisibles.

Voici un exemple de Haiku :

Vieille mare (mot de saison)

une grenouille saute (césure)

le bruit de l’eau (3 lignes, court long court)

 

Apprendre à maîtriser le Haiku, permet d’apprendre à écrire, à lire et à comprendre la langue japonaise, mais aussi les valeurs prônées par cette civilisation.

Car l’apprentissage du Haïku demande attention, simplicité, humour et modestie.

Comme la langue japonaise, le haïku est poésie, émotion, mais aussi synonyme d’un apprentissage de longue haleine.

Découvrez par ailleurs les règles grammaticales et de syntaxe de la langue nippone

La calligraphie japonaise : l’art d’écrire

Chez les Japonais, l’apprentissage de la langue est particulier et très important pour ses habitants. C’est aussi un moyen d’exporter la langue japonaise, qui est mis en valeur dans la calligraphie nippone.

Apprendre le japonais, c’est :

  • Apprendre la maîtrise de soi,
  • Respecter le système graphique japonais, la forme des caractères, le poids des mots, la phonétique,
  • Entrevoir des notions de la philosophie « zen »,
  • Atteindre une spiritualité élevée.

L’apprentissage du japonais permet d’accéder à tous ces points, pour, bien sûr, pouvoir partir faire un séjour linguistique au Japon et continuer à perfectionner son japonais.

La calligraphie nippone est tellement importante pour les Japonais, qu’elle porte même un nom : Shodo, qui signifie « la voie de l’écriture ».

Il s’agit de l’art de bien former les caractères d’écriture (kanji ou kana) avec un pinceau calligraphique et de l’encre noire.

L’écriture doit être souple, réfléchie et pleine de spiritualité.

Le calligraphe trace son œuvre d’une seule traite, et ne peut y apporter la moindre retouche.

De nos jours, la calligraphie reste très en vogue au Japon, et ce, dès le plus jeune âge.

Mais aussi, chez les élèves qui souhaitent apprendre le japonais, car la calligraphie est une étape indispensable dans l’apprentissage de la langue.

L’art du manga aux 4 coins du monde

Où trouver un cours particulier de japonais à Marseile ? Les mangas en version originale, permettent d’apprendre le japonais tout en s’amusant.

Qui n’a jamais lu de manga ?

Qui n’a jamais rêvé d’en écrire ?

Cette bande dessinée en noir et blanc faisant d’ores et déjà partie intégrante de l’histoire de la langue japonaise, fait fureur chez les jeunes occidentaux !

Le manga se présente sous la forme d’un roman et se lit de droite à gauche. Dans les mangas, une histoire se déroule la plupart du temps sur plusieurs volumes (en moyenne une dizaine de tomes).

Et au Japon, tout le monde lit des mangas ! Les jeunes tentent d’en écrire. Des cours sont même enseignés pour apprendre à écrire ce type de littérature japonaise.

Ils font partie intégrante de la culture japonaise et touchent aussi bien les enfants, les ados que les adultes et même les personnes âgées…

Les thèmes abordés sont donc très variés (policier, histoire d’amour, fantastique, sport, cuisine…).

Les mangas sont arrivés en France dans les années 70 grâce à la télévision. Autour de 1990, ils apparaissent sous forme de bandes dessinées.

Les mangas en version originale permettent alors :

  • De découvrir la culture japonaise,
  • De tenter de comprendre la langue, et pourquoi pas d’essayer d’écrire japonais,
  • D’avoir envie de partir au Japon et pourquoi pas de vouloir y vivre,
  • S’entraîner à la prononciation des mots japonais,
  • Pouvoir comprendre les caractères et l’écriture.

S’ils sont lus en version originale, les mangas sont un très bon moyen pour apprendre le japonais. Même si cela semble, au début, insurmontable, la lecture permet d’apprendre une langue.

Marc Bernabé, un écrivain, a même sorti une série de mangas spécialement prévus pour l’apprentissage du japonais. A l’intérieur, des dizaines d’exercices qui permettent aux lecteurs de se plonger dans la grammaire, l’écriture, la conjugaison, le vocabulaire japonais.

Avec les mangas en version originale, vous pouvez bien entendu apprendre la langue japonaise.

Comment s’y prendre alors ?

D’abord, mieux vaut choisir un manga pas trop complexe, sans vocabulaire spécialisé, et s’en procurer un volume, avec l’équivalent en français.

La version française permettra au lecteur de comprendre le sens général s’il est vraiment perdu.

Aujourd’hui, l’Europe et le monde entier sont devenus friands de ces divertissements japonais bien connus.

Depuis une trentaine d’années, la mangamania n’a jamais eu autant d’ampleur.

Pour preuve : le Japon reste le second exportateur de biens culturels du monde, après les Etats-Unis, principalement grâce aux mangas, ainsi qu’aux animations et films qui en sont tirés.

Les mangas et les dessins animés suscitent en effet une véritable passion, notamment dans l’Hexagone, mais aussi en Asie. Plus d’une bande dessinée sur trois vendues en France est un manga.

On voit aussi en ces chiffres, l’attraction du Japon mais aussi de la langue japonaise.

Les jeux vidéos : apprendre le japonais en s’amusant

Où donner des cours de japonais ? Les jeux vidéos japonais sont une très bonne méthode pour allier amusement et apprentissage d’une langue.

Avec près de 100 jeux en 30 ans, Mario est évidemment le jeu qui a le plus rapproché les gamers de la langue japonaise.

Tout en gardant leur aspect ludique, ces jeux vidéo ont poussé les jeunes Français, et autres occidentaux, à se familiariser avec les mots japonais, comme par exemple :

  • kana,
  • hiragana katakana,
  • kanji,
  • rômaji

Le marché japonais des jeux en 2014 s’élève à 6,38 milliards d’euros.

Selon l’estimation de l’analyste américaine App Annie, le marché des jeux au Japon a connu environ 50 % de croissance annuelle en 2015.

Le jeu vidéo est presque né au Japon, profitant des échecs américains au début des années 1980.

Au Japon, l’industrie du jeu vidéo a bénéficié de l’impulsion du MITI, le puissant ministère de l’industrie japonais, qui actionne le levier du protectionnisme et exonère les industries de haute technologie.
Ce modèle engendre par exemple le tandem Mitsubishi/Nintendo.

C’est le géant Japonais Nintendo et la console NES qui inonderont le monde de jeux vidéo-ludiques et permettront à des milliers d’enfants de :

  • Découvrir la culture japonaise, avec ses symboles, ses valeurs et ses décors,
  • De s’amuser avec des personnages aux costumes traditionnels japonais,
  • Répéter inlassablement certaines expressions japonaises de leurs personnages favoris.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz