Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Quel type d’exercice au piano peut faire gagner en dextérité ?

Par Thomas le 27/01/2016 Blog > Musique > Piano > Les Astuces Pour Améliorer sa Dextérité au Piano
Table des matières

Apprendre le piano requiert un certain nombre de caractéristiques. L’envie, la détermination, le sens de l’écoute évidemment.

Et quand on se penche sur l’aspect plus pratique vient la dextérité. Personnellement, je travaille ma dextérité à chaque fois que je me met au piano. J’ai commencé en ayant très peu de souplesse. il a donc fallu travailler deux fois plus cet aspect technique là. Et ayant de « petites mains », il faut compenser par une grande souplesse, une bonne vitesse d’exécution, et une bonne précision. C’est un juste équilibre à trouver.

J’ai souvent l’habitude de comparer la musique au sport. Les deux demandent un échauffement, du travail régulier pour progresser, et des qualités aussi bien physiques que mentales.

C’est dans cette optique et dans cet esprit que j’aborde l’importance de travailler ce qui est peut être moins glamour, mais tout aussi important que le reste dans la pratique du piano.

Qu’entend-on par dextérité au piano ?

Quand on joue du piano, la dextérité est la capacité à faire bouger les doigts sur le clavier avec toujours plus de précision, et à haute vitesse quand le besoin s’en impose. On peut également appeler cela la souplesse. Avoir une bonne dextérité signifie qu’on va avoir la capacité à enchainer les accords compliqués facilement et rapidement, avec une fluidité importante.

Comment avoir une meilleure dextérité au piano ? La dextérité

C’est ce travail de précision qui est primordial pour un pianiste, quel que soit son niveau, et son expérience. La dextérité se travaille tout au long de la vie, et donc même quand on est un pianiste confirmé.

Au même titre qu’un sportif, un musicien doit travailler au quotidien sa dextérité, sa souplesse, sa rapidité, son agilité face au clavier.

Et pour cela, il existe des exercices et des cours de piano.

Quels types de pianistes travaillent leur dextérité ? 

La réponse a cette question est très simple: TOUS !! Tout pianiste qui se respecte doit passer par cette étape là, à n’importe quelle période de sa vie.
travailler sa dextérité, c’est travailler sa qualité de jeu. Si vous voulez jouer ce que vous aimez, travaillez là.

Que ce soit pour reprendre des morceaux existant, pour jouer du piano en chantant, ou même (et surtout) pour composer au piano, il faut travailler sa dextérité. Ne pas le faire sera à un moment ou un autre synonyme de frein à votre progression. Et il existe évidemment un très grand nombre d’outils pour éviter ce frein.

Des gammes pour exercer sa dextérité au piano

Quel que soit le domaine, on a tous au moins une fois entendu cette fameuse phrase alors qu’on démarre dans quelque chose: « il démarre, il fait encore ses gammes ». Ce n’est évidemment pas par hasard.

Pourquoi faire des gammes ?

Les gammes sont un exercice très efficace pour s’échauffer dans un premier temps avant le cours de piano.

Puis, par la suite, travailler la dextérité. Alors on peut se demander tout simplement: comment faire. Commencer par la gamme de do. Même si elle s’effectue que sur les touches blanches, le passage de pouces donne une difficulté. Ensuite il suffit de passer à la gamme de ré, puis mi, etc.

Et ensuite, on accélère. C’est ce changement de vitesse qui va faire qu’on progresse. Main droite seule, puis mais gauche seule, et enfin les deux mains ensemble pour travailler la coordination.
C’est donc clair: les gammes, c’est un peu le b-a-ba du pianiste. Et faire des gammes, c’est faire du piano. Aussi.

Hanon et Czerny 

Ces exercices, regroupés dans des livres, et venant des compositeurs du même nom, n’ont pas un but musical. Le but est vraiment d’améliorer son jeu, sa technique, sa dextérité.

Hanon et l’importance du pouce

Hanon était un compositeur. Précurseur dans les exercices d’apprentissage du piano. L’idée est simple: des exercices simples, uniquement sur les touches blanches, pour délier les doigts, les rendre indépendants les uns des autres.

Les exercices pour travailler sa dextérité au piano. La méthode Hanon

Il a regroupé ces exercices dans des livres, avec une vingtaine d’exercices en tout. Des exercices réutilisables à volonté, dans lequel on peut ensuite changer évidemment la vitesse, et s’infliger des difficultés complémentaires. Le pouce est très sollicité. L’idée est de le renforcer, en le faisant souvent passer par dessus l’index, le majeur, ou l’annulaire.

Czerny et les exercices de vitesse 

Pour Czerny, l’importance de l’exercice se situe plutôt dans la vitesse des enchaînements, et dans l’isolation des doigts dans le travail. Là encore le travail se situe sur les touches blanches.

Comment améliorer sa dextérité au piano ? La méthode Czerny

Certains pensent d’ailleurs que ces livres d’exercices sont réservés aux débutants. Pas seulement ! Il est conseillé de reprendre ses exercices régulièrement, en changeant évidemment la vitesse, et éventuellement le doigté.

En général, la difficulté est croissante. Et au final, le travail avec ces exercices s’avère très efficaces. Notamment pour préparer vos cours de piano.

Quelques conseils pour travailler sa dextérité

Les méthodes pour apprendre le piano et d’exercices comme Hanon, Czerny ou van de Velde sont efficaces. Mais il y a évidemment des astuces. Chacun peut s’imaginer des petits exercices qui lui permettront de travailler plus efficacement.

Creer ses propres exercices 

Par exemple, on peut s’imaginer une combinaison de doigts sur le clavier (exemple: 1-3-2-4-3-5 pour la main droite, et 5-3-4-2-3-1 pour la gauche) et la répéter de plus en plus vite. L’avantage de ces exercices étant de connaître ses forces et faiblesse au niveau du doigté, et ainsi de travailler en précision. Moins de manière trop générale.

Après, c’est votre imagination, votre créativité et votre inventivité qui doivent fonctionner. le tout pour trouver des exercices qui correspondent à l’élève, en fonction de sa marge de progression et de ses besoins.

Le talent d’un professeur se reconnaît là aussi. Dans l’aptitude à déceler les capacités et la marge de progression de son élève.

Enchainer des accords simples 

On peut également s’entraîner à enchainer des accords simples, puis plus compliqués en ne regardant pas le clavier. Tout en veillant à ne pas se déséquilibrer au niveau de la position des mains.

Cet exercice permet de travailler la mémoire visuelle, et de ne faire qu’un avec le clavier. Car un pianiste qui ne regarde que très peu son clavier aura plus de facilités à se concentrer sur sa partition, ou sur un éventuel piano-chant.

Combien de temps faut-il pour travailler sa dextérité au piano ?

L’investissement peut être minimum, mais pour qu’il porte ses fruits : il faudra s’entrainer régulièrement.

Mais quand pratiquer le piano ?

10 minutes par jour, c’est suffisant

Il n’y a pas réellement de moment préférentiel pour travailler sa dextérité. Avant de travailler le morceau que l’on veut, à la fin, juste avant de terminer le cour de piano ou la séance. L’important est de ne pas en faire trop, ni trop peu.
Entre 5 et 10 minutes sur une séance d’une heure, c’est suffisant.

S’exercer au début permet en plus de s’échauffer (il ne faut pas oublier que des muscles, des tendons sont sollicités au piano. Et donc les risques de tendinites ou autre blessure existent).

Comment s'échauffer au piano ? Muscler votre jeu !

S’exercer plutôt à la fin permet de pousser les muscles dans l’effort, et ainsi de gagner peut être plus rapidement en souplesse, comme un gymnaste.

La régularité: la clé de la réussite

La dextérité peut donc être travaillée à tout moment de notre vie de musiciens. La travailler régulièrement permet de progresser plus vite par la suite dans l’application de la lecture musicale, et donc de pouvoir jouer plus vite, plus longtemps, plus précisément, et évidemment, plus joliment.

Comme dans n’importe quelle pratique, la progression ne s’obtient qu’en s’entraînant régulièrement. Il est évidemment de faire des pauses de temps en temps pour éviter la lassitude, ou les blessures. Mais ne pas s’entraîner régulièrement est un risque. Le risque de stagner, de toujours en être au même point, voire meme le risque de régresser dans la pratique. Et donc de ne pas se diversifier.

Qu’est-ce qu’apporte une meilleure dextérité au pianiste ?

Tout simplement des capacités accrues dans tous les domaines. Vitesse, précision du doigté pour ce qui est du côté technique.

Et le fait d’être toujours plus au point techniquement permet au pianiste de se faire plaisir. La musique, le piano doivent rester un plaisir.

Tous les exercices permettant au pianiste de progresser et d’améliorer son jeu sont bénéfiques. l’idée est évidemment de miser sur une difficulté en rapport avec le niveau visé, et sur la régularité.

La dextérité est donc un élément primordial pour un pianiste. L’idée est bien sûr de devenir un meilleur musicien.

De plus, elle vous aidera à mieux improviser au piano.

Les raisons qui peuvent vous pousser à travailler votre dextérité au piano. L’art de la dextérité

Alors sachant cela, on peut se demander quels autres aspects du jeu ne doivent pas être négligés pour progresser.

Car il est évident que la dextérité n’est pas le seul élément que le pianiste doit travailler.

La lecture musicale ? La capacité d’écoute ? le raffinement du toucher ? La position sur le piano ?

Nombre de domaines sont équipés d’une marge de progression. Et sont évidemment tout aussi importants que la dextérité. Mais c’est un autre sujet.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 5 votes)
Loading...
Thomas
Pianiste confirmé et passionné, j'aime transmettre ma passion et prodiguer des conseils à ceux qui souhaitent apprendre le piano ! N'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires ! J'y répondrais avec plaisir ...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Franck
Invité
Franck
Bonjour Thomas, Merci pour votre article qui aborde la technique, domaine on ne peut plus rationnel, avec un peu de subjectivité. J’ai une question à vous soumettre. Le doigté pour jouer un accord est-il immuable? J’ai deux mois de pratique et n’arrive pas bien à les jouer avec l’auriculaire, j’utilise l’annulaire. Si je persiste ainsi vais-je à un moment où à un autre être freiné voire bloqué dans ma progression? Je vous pose cette question car je me dis, naïvement, qu’en jouant de la sorte je rends mon auriculaire disponible pour jouer une note un peu plus haut dans la… Read more »
wpDiscuz