Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les Solutions pour Transmettre la Langue Arabe

Par Simon le 11/01/2017 Blog > Langues > Arabe > Comment Devenir Prof d’Arabe ?
Table des matières

Aujourd’hui devenir professeur au collège, au lycée ou à la fac relève pour certains du masochisme tandis que d’autres y voient une formidable occasion d’ouverture sur le monde.

Alors que dire quand on a la ferme décision de devenir prof d’arabe ?

Comment s’y prendre ? Faut-il passer par la voie traditionnelle pour donner des cours d’arabe ?

A-t-on véritablement besoin d’un diplôme pour devenir professeur d’arabe en France ?

Voici l’histoire de l’apprenant qui voulait devenir professeur et apprendre l’arabe à des novices.

Pourquoi apprendre l’arabe ?

De nos jours, quand on parle d’enseigner une langue étrangère, on pense inévitablement à l’anglais qui est la langue par excellence pour les affaires, ou encore à l’espagnol, l’italien ou l’allemand.

Certains oseront sortir des sentiers battus et penseront au chinois qui se développe beaucoup, au russe, au japonais.

Mais avez-vous pensé à la langue arabe ?

Oui, vous avez bien lu : pourquoi ne pas enseigner la langue arabe ?

Une langue historique

L’arabe existe depuis plus de 2000 ans, c’est une langue dite sémitique qui est parlée par plus de 350 millions d’individus (*) sur la planète, au sein du monde arabe comme dans sa diaspora à l’étranger.

(*)Ce chiffre désigne les habitants de ce que l’on appelle depuis le 19eme siècle le monde arabe : c’est à dire les pays membre de la ligue arabe qui ne sont pas pour la majorité arabe.

La langue arabe a vu le jour dans la péninsule arabique et s’st rapidement imposée comme la langue officielle de l’Islam au cours du 7e siècle de notre ère.

Aujourd’hui, c’est la langue qui véhicule les valeurs de cette religion, qui transporte toute la culture, toute la littérature arabe et qui sert aussi à communiquer via les médias audiovisuels comme Internet et la télévision.

Une langue certes ancienne mais qui a su se transformer, évoluer et s’adapter à toutes les époques pour rester résolument moderne, d’où le fait qu’elle séduise de plus en plus d’étudiants à travers le monde.

Un challenge à enseigner

Même si les efforts pour promouvoir son apprentissage sont présents au niveau national et international, ils demeurent insuffisants.

L’arabe est une langue complexe à apprendre et à enseigner à cause notamment de ses divers dialectes et de sa forme littéraire.

Toutefois, enseigner l’arabe relève particulièrement du challenge : c’est un formidable défi à relever, une aventure peu commune car l’arabe a son propre cachet, elle a ses secrets et son charme et ses subtilités.

La prononciation, la polysémie et la syntaxe arabes sont inédites pour les apprenants indo-européens habitués aux racines latines surtout.

Un état des lieux de l’enseignement de l’arabe

En ce qui concerne l’école primaire, l’apprentissage de la langue arabe s’effectue surtout via le dispositif ELCO (Enseignement des Langues et Cultures d’Origine) et on la retrouve principalement dans les pays du Maghreb comme l’Algérie ou le Maroc.

Pour ce qui est du secondaire, l’enseignement de l’arabe s’apparente presque à un champ de ruines : depuis plusieurs années, la langue arabe reste cantonnée aux collèges et lycées d’élite comme le fameux lycée Henri IV à Paris.

Et encore, les professeurs enseignent leur langue avec des moyens dérisoires.

Pourquoi cet état des lieux si pitoyable ?

Parce que la spécificité de la langue arabe tient à ce que les professeurs, qui sont certifiés ou agrégés, ne se voient pas confiés d’affectation complète ou se soient affectés à des disciplines éloignées de celle pour laquelle ils sont été formés.

Disposer des meilleurs outils pour promouvoir la langue arabe. Se donner les moyens d’enseigner la langue et histoire arabe.

Même si  Claude Allègre à son époque a souhaité fortement accroître le nombre de postes proposés au CAPES ainsi qu’à agrégation, les créations de postes sur le terrain n’ont pas suivi, les chefs d’établissement sont réticents encore aujourd’hui à ouvrir des classes d’arabe.

Et pourtant la demande est forte mais une part des jeunes apprenants ainsi que des adultes qui désirent apprendre l’arabe se tournent alors vers des structures privées ou des associations qui font des ateliers hebdomadaires avec d’excellents manuels et livres d’apprentissage pour cet idiome.

Devant un tel constat, il est important de relever ses manches et de passer les différents concours pour devenir professeur d’arabe afin de souligner l’importance de cette langue en France.

Qu’est-ce qu’être un bon prof d’arabe ?

Avant de devenir un professeur d’arabe digne de ce nom, il y a quelques éléments à connaître.

Un bon prof d’arabe a pour mission de l’initier mais aussi de développer et de perfectionner les compétences et connaissances de ses élèves, que ce soit pour un travail écrit ou l’expression orale.

Le professeur d’arabe enseigne sa discipline au collège, au lycée ou en fac.

Alors que l’arabe est souvent proposé comme LV2 après l’anglais, il faut savoir que son approche s’effectue davantage dans l’expression que dans la compréhension.

L’enseignement de l’arabe peut très bien se faire en-dehors du contexte scolaire et cela s’adresse aussi bien aux néophytes en arabe qu’aux locuteurs déjà confirmés.

Que vous souhaitiez enseigner l’arabe dans un établissement scolaire, par vidéoconférence ou encore en proposant des cours d’arabe particuliers à domicile, il n’y a aucune contradiction à cela : l’objectif du professeur d’arabe demeure, quoiqu’il arrive, la transmission de son savoir ainsi que de sa pratique de la langue arabe.

Toutes les qualités d'un excellent professeur d'arabe. Faites profiter les étudiants de votre savoir en arabe !

Vous pourrez proposer, au sein de votre programme, des exercices et des cours d’arabe entièrement dédiés à la grammaire arabe, à l’orthographe ainsi qu’à la graphie arabe, à des sujets de rédaction sur de sujets d’actualité, à la conjugaison sans oublier l’expression orale qui demeure une composante essentielle de la culture et de la langue arabes.

Selon les difficultés des élèves, selon leur niveau et leurs ambitions, l’apprentissage de la langue arabe peut prendre entre plusieurs mois et plusieurs années, il n’y pas de véritables solutions pour apprendre de façon accélérée.

En moyenne, on estime à plus de 2000 heures de cours nécessaires pour maîtriser parfaitement l’arabe à l’écrit comme à l’oral.

Quel que soit votre niveau, votre diplôme, en tant que professeur d’arabe, vous devez vous adapter à vos élèves, à leur niveau car au sein d’un groupe de travail, les différences peuvent parfois être criantes entraînant lacunes, carences et abandons.

Adaptez vos méthodes d’apprentissage, montrez-vous efficace, intéressez vos élèves et captez leur attention en ayant déjà préparé vos cours d’arabe à l’avance, et en vous montrant disponible pour répondre à toutes les questions des élèves.

Les compétences pour être un bon prof d’arabe

Voici une liste non-exhaustive des compétences pour un excellent professeur d’arabe :

  • Excellente maîtrise de la langue arabe (écrit et oral)
  • Aisance relationnelle
  • Pédagogie
  • Autorité
  • Sens de l’écoute
  • Disponibilité
  • Organisation

Niveau requis

  • CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré)
  • Licence de Langues et Civilisations Etrangères (LLCE)
  • Licence de Langues Etrangères Appliquées (LEA)

Diplômes et formations pour enseigner la langue arabe

La voie classique

Pour devenir professeur d’arabe, la voie plus évidente semble être de suivre une formation de professeur en langues étrangères.

Cela requiert entre 4 à 5 années d’études post-bac et en suite de passer les différents concours de l’Education nationale comme le CAPES ou l’Agrégation si vous voulez monter dans les hautes sphères.

Ce sont des concours du second Degré.

Il y a aussi le Doctorat pour ceux qui veulent pousser l’apprentissage de l’arabe dans son confins pour ensuite enseigner à l’université.

Ce sont tous des concours difficiles qui nécessitent beaucoup de travail, d’investissement personnel, de rigueur et d’abnégation.

De plus, le nombre de postes offerts chaque année est limité.

Une fois que vous avez obtenu votre diplôme, l’Education nationale vous affecte dans un établissement, public ou privé parmi les choix que vous aurez faits au préalable dans l’année scolaire.

Préparer le concours de prof d'arabe avec une bonne formation universitaire. Devenir professeur d’arabe, tout un parcours !

Il n’est pas nécessaire d’avoir étudié l’arabe au collège ou au lycée mais si vous avez suivi des études générale et que vous ayez obtenu votre baccalauréat (idéalement en série L), cela sera de bon augure pour vous.

Vous pourrez alors aller à Université et commencer votre initiation en arabe en passant un Diplôme Universitaire (DU) ou en suivant une Licence de Langues Etrangères (en 3 ans et axée sur la littérature et culture arabe – Licence LLCER) ainsi qu’un Master du même acabit.

Pour ceux qui préfèrent l’enseignement à distance, le CNED propose une formation pour passer le concours des lycées professionnels arabe-lettres : une inscription auprès du ministère de l’Education nationale ainsi qu’auprès d’un centre régional de préparation vous permettront de tenter ce concours.

Pour ceux qui veulent un apprentissage pratique, il y a toujours la possibilité d’effectuer un stage dans une université dans un pays arabe. Il existe plusieurs pays qui proposent une formation pour enseigner l’arabe et l’apprendre également.

A noter que les frais sont généralement couverts (totalement ou partiellement) par une bourse française. Le montant de la bourse sera toujours plus généreux par rapport au coût de la vie locale dans le pays arabe où vous vous rendrez.

Les cours particuliers

Bien sûr, la voie traditionnelle qui veut que l’on enseigne l’arabe dans les collèges, lycées et à l’université est très demandée mais vous pouvez aussi transmettre votre passion pour la langue et la culture arabes avec une méthode différente, à savoir la vôtre.

Comment ? Grâce aux cours particuliers.

En effet, en vous inscrivant sur une plateforme de soutiens scolaire comme Superprof, Complétude, Kelprof ou encore Vivacours, vous allez pouvoir partager votre goût de la langue arabe à des jeunes et à des adultes soucieux de recevoir un apprentissage personnalisé.

Une fois que vous aurez défini votre tarif horaire, ce professionnel du soutien scolaire vous mettra en relation avec des élèves à qui vous enseignerez l’arabe comme il se doit, selon votre méthode.

Bien sûr, si vous avez déjà un diplôme en langues étrangères spécialisé en arabe, cela est un bonus qui sera très apprécié des élèves.

Proposez des méthodes efficaces pour apprendre l'arabe. Doper son niveau en arabe avec un professeur certifié !

Vous pouvez essayer par vous-même de proposer vos services en utilisant les services de petites annonces sur Internet ou en passant par votre mairie.

Le tarif d’un cours d’arabe varie en fonction du niveau de votre élève en arabe mais aussi du vôtre.

En règle générale, on estime que le tarif moyen d’un cours d’arabe est de 18.47 euros de l’heure.

N’hésitez pas à rencontrer votre élève pour lui expliquer votre façon d’enseigner l’arabe, pour vérifier si cela lui conviendra, pour déterminer la durée des cours, sur quelle période cela va-t-il s’étendre, etc.

Les différents profils de professeurs particuliers d’Arabe

Si vous prenez le temps de consulter la liste des professeurs inscrits sur Superprof, vous allez rapidement observer la différence entre ces derniers.

En effet, les enseignants de langues vivantes étrangères ont des parcours très différents, les professeurs d’arabe ne dérogent pas à la règle !

Se lancer dans l’aventure des cours particuliers et des leçons d’arabe privées ne nécessite pas vraiment de formation professionnelle particulière : les enseignants particuliers apprennent « sur le tas ».

Pour accompagner les élèves dans leur apprentissage de l’arabe, ils devront tout de même justifier de plusieurs qualités : compréhension, pédagogie, empathie et méthodologie seront au programme !

Qui sont les différents professeurs particuliers d’arabe littéraire ?

  • Les étudiants de l’enseignement supérieur :

Si vous étudiez l’arabe dans un cursus universitaire, vous pouvez facilement donner des cours particuliers à des débutants, leur apprendre les bases de la linguistique arabe et certaines notions pour approfondir leurs connaissances.

  • Les professeurs diplômés bilingues arabe :

En tant qu’enseignant diplômé de l’Éducation Nationale, vous avez peut-être déjà enseigné dans plusieurs établissements scolaires. Votre maîtrise irréprochable de la langue de la péninsule arabique vous permet d’accompagner tous les étudiants qui souhaitent perfectionner leur compréhension écrite et orale de la langue en vue d’un test d’arabe par exemple.

  • Les professeurs d’arabe natifs :

L’arabe est la langue maternelle des professeurs natifs. La culture arabe n’a donc aucun secret pour eux. Avec un professeur algérien, marocain, tunisien ou égyptien, les étudiants peuvent facilement apprendre l’arabe et sa culture riche.

Histoire, croyances, savoir-vivre, gastronomie, arts, littérature… La culture arabe regroupe beaucoup de valeurs culturelles communes à plusieurs pays du monde arabe.

Comment étudier la culture arabe ? Se faire accompagner d’un professeur natif arabe pour préparer un voyage dans les pays du monde arabe.

Où donner des cours d’arabe en France ?

Pour rappel :

  • L’arabe est la 5ème langue la plus parlée dans le monde (plus de 250 millions de locuteurs),
  • Elle fait partie des 6 langues officielles de l’ONU,
  • Elle est la 2ème langue parlée en France, elle a été reconnue comme « langue de France » par la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

En France et à travers le monde, l’arabe est donc essentiel pour dynamiser les relations économiques et culturelles.

Son apprentissage et sa maîtrise deviennent un enjeu sociétal.

En tant que professeur d’arabe, vous avez donc la possibilité de transmettre votre savoir de différentes manières en France.

De l’arabe en LV2 ou LV3

Première façon de dispenser vos leçons d’arabe : enseigner dans les établissements scolaires français.

Avec 4 millions de locuteurs arabes en France, on imagine tout de suite que de nombreux établissements scolaires français (collèges et lycées) proposent des cours d’arabe langue vivante pour leurs élèves.

Si dans la grande majorité des universités françaises, les étudiants ont la possibilité d’étudier l’arabe littéraire, quid de l’enseignement secondaire ?

Malgré les liens qui unissent la France aux pays du monde arabe depuis des siècles, l’enseignement de la langue n’est pas courant dans l’Hexagone.

En voici l’exemple : il existe aujourd’hui 8 lycées et 3 collèges à Paris qui proposent l’enseignement de l’arabe.

De ce fait, les élèves se tournent vers d’autres structures pour approfondir leurs connaissances.

Les organismes associatifs et culturels

Les élèves désireux d’apprendre à parler arabe rejoignent les organismes associatifs et culturels.

Dans les métropoles françaises, de nombreuses associations fleurissent afin de faire connaître la culture arabe et de transmettre les rudiments de la linguistique aux élèves.

Sous la forme de cours intensifs, de cours en petits groupes ou de cours du soir, les leçons d’arabe sont dispensées par des professeurs méthodologiques et pédagogiques.

Grammaire arabe, vocabulaire, alphabet arabe, écriture, phonétique… Pour améliorer le niveau en arabe des élèves, les professeurs misent sur la pratique et l’entraînement à l’oral comme à l’écrit.

En plus des cours, les associations organisent régulièrement des événements et des activités extra-scolaires pour apprendre l’arabe de façon ludique.

En tant que prof, vous pouvez facilement rejoindre :

  • L’AFAC à Paris
  • L’Association culturelle Tawhid à Lyon

Comment apprendre à écrire en arabe ? Enseigner l’écriture arabe dans les organismes associatifs et culturels partout en France.

Les écoles de langue arabe

Pour dispenser une formation d’arabe, vous avez la possibilité de rejoindre les dizaines d’écoles et d’instituts de langue privés en France.

Ces établissements privés recrutent régulièrement des professeurs de langue arabe, car la demande est de plus en plus forte face à l’absence de cet enseignement dans les écoles de la République.

Ouverts aux enfants comme aux adultes, ces instituts de linguistique ont pour objectif de perfectionner le niveau en langue des élèves via des exercices d’arabe et des examens.

Cette démarche d’apprentissage se réalisant en dehors du cursus scolaire traditionnel, les élèves sont souvent passionnés et motivés, ils n’attendent que votre savoir !

Avec un enseignement très sérieux, vous aurez la possibilité néanmoins, d’arranger vos cours comme vous le souhaitez. De quoi favoriser des ressources et des outils plus attractifs pour attiser davantage la curiosité de vos élèves.

Vous pouvez rejoindre par exemple :

  • L’Institut CALAM à Paris
  • Le Centre de Formation Shâtibî à Lyon

Les organismes de soutien scolaire privés

Acadomia, MaxiCours, Soutien Adom, l’offre de soutien scolaire ne manque pas en France. Il en est de même pour les cours d’arabe.

Si vous justifiez d’un diplôme en langue arabe de l’enseignement supérieur et après avoir passé des tests de niveau, vous pourrez intégrer ces organismes privés et être mis en relation avec vos élèves.

Avec un mode de fonctionnement qui n’a plus besoin de prouver son sérieux et sa rigueur, de plus en plus d’élèves, en difficulté ou non, font appel à ses profs particuliers pour des cours d’arabe à distance.

Une excellente manière d’enseigner avec ses propres ressources et ses propres méthodes.

Enseigner l’arabe à distance vous apportera une très bonne expérience dans l’enseignement si vous débutez.

Cela peut être également un tremplin pour intégrer plus tard l’Éducation Nationale.

Définir le tarif d’une leçon d’arabe

Transmettre ses connaissances et son savoir est une très bonne chose, mais à quel prix ?

En moyenne, une heure de cours particulier coûte environ 20 € en France Bien entendu, ce tarif peut osciller en fonction de plusieurs critères. Il est par exemple de 22,50 € sur Superprof, qui compte un nombre incalculable de matières…

Il est intéressant de savoir que les cours particuliers de langues étrangères font partie des moins onéreux.

Avant de fixer votre prix pour vos leçons, voici ce qu’il faut faire :

  1. Comparez les prix pratiqués sur le marché
  2. Précisez votre cible : débutants, collégiens, lycéens, étudiants, adultes, etc.
  3. Spécifiez vos cours d’arabe : initiation aux bases de la langue, cours intensifs, cours de calligraphie, cours à distance, en petits groupes, etc.
  4. Précisez votre niveau d’étude, vos diplômes et votre expérience
  5. Construisez votre valeur ajoutée : outils ludiques, modernes, utilisation de vidéos, de podcasts, etc.
  6. Ajustez-vous en fonction de votre zone de résidence
  7. Mettez en avant votre spécialité : arabe littéraire, arabe coranique, Darija, dialectes, etc.

Il y a quelques facteurs très importants à prendre en compte pour fixer le tarif de vos cours d’arabe.

Tout d’abord, votre niveau d’étude et vos diplômes. Un étudiant en cursus de lettres ou de langues étrangères proposera naturellement des cours moins chers qu’un professeur agrégé et diplômé de l’enseignement supérieur.

Peut-on donner des cours d'arabe aux jeunes enfants ? Accompagner un enfant pour lui apprendre les bases de la linguistique arabe (alphabet, vocabulaire, syntaxe, etc.) ne se facture pas comme une aide à la préparation d’examen universitaire.

Votre expérience se paiera aussi.

Il est également important de faire la distinction entre l’expérience dans l’enseignement classique et académique et l’expérience dans l’enseignement privatif, bien plus personnalisé.

Il en sera de même pour votre spécialité, les cours d’arabe littéraire n’ont pas la même exigence (et donc le même prix) que les cours d’arabe dialectal par exemple.

Autre facteur important : votre localisation.

En effet, la zone géographique va influer vos tarifs. Comme vous pouvez vous en doutez, à Paris, les leçons sont bien plus chères que partout ailleurs. Il y a également des disparités entre les métropoles du Sud et celles du Nord : prendre un cours de langue arabe coûte plus cher à Nice qu’à Nantes par exemple.

Facturer une formule de cours intensifs n’est pas la même chose qu’un forfait lissé sur l’année scolaire. En général, plus l’étudiant souhaite prendre des heures de cours, plus le tarif sera dégressif.

Une fois tous ces paramètres pris en compte, vous obtiendrez une offre tarifaire se situant entre 22 € et 35 € l’heure de cours.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance ou « Had Saïd » حظا سعيدا

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,63 sur 5 pour 8 votes)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz