Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
35
7

Devenir professeur particulier et donner des cours : le guide complet

De Simon, publié le 09/01/2017 Blog > Cours particuliers > Donner des Cours Particuliers > Comment Donner des Cours Particuliers ?

Et si vous je vous disais qu’à la fin de cet article, vous serez en mesure de donner votre premier cours particulier 🙂 

Devenir professeur particulier, c’est à dire devenir enseignant c’est mettre en avant ses qualités de pédagogue et bénéficier d’une rémunération dans le cadre d’un service à la personne.

La demande de cours particuliers est en hausse et compte tenu du contexte économique actuel, de nombreuses personnes souhaitent se lancer dans l’aventure des cours particuliers et du partage de connaissances.

Nous allons essayer de vous proposer une analyse exhaustive des options qui s’offrent aux futurs  professeurs particuliers.

Les cours particuliers peuvent se décliner dans de nombreuses matières et disciplines (des mathématiques à la guitare, en passant par le Yoga).

Que vous soyez étudiant, actif ou retraité, il est possible de rapidement commencer à donner des cours particuliers. C’est à la fois un moyen de partager ses connaissances et d’obtenir un complément de revenus. Et puis devenir professeur est le plus beau métier du monde 🙂

D’autant plus que de nombreux professeurs choisissent de donner des cours particuliers à titre d’activité principale. Enfin, les professeurs de l’éducation nationale sont aussi en droit de donner des cours particuliers en complément de leur activité.

Quelques chiffres sur les cours particuliers

Selon un sondage TNS-Sofrès,  un lycéen sur 3  et un collégien sur 5 ont recours aux cours particuliers à domicile. 43% des parents d’enfants âgés de 10 à 16 ans ont déjà eu recours à des cours de soutien scolaire pour leurs enfants, dont 28% sous forme de cours particuliers à domicile.

En moyenne, les élèves qui ont recours à des cours particuliers dépensent 1500 euros par an (et par famille / avant déduction fiscale). Par famille, cela représente 40 heures de cours privés par an (Source : Archive gouvernementale sur le soutien scolaire).

Donner des cours particuliers : Les étapes à suivre

Avant de donner des cours de musique, des cours de chimie, de biologie ou des cours particuliers de français, il est nécessaire d’identifier ses connaissances et compétences.

Et bien sûr, de les mettre à profit par la suite !

Préparer un examen, faire de l’aide au devoir, du soutien scolaire ou former des professionnels sont des activités bien différentes. A chaque activité….ses compétences.

Identifier ses compétences

Avant toute chose, il est important de faire un bilan de ses compétences afin de cibler quel type de cours vous pourrez donner. En effet, du soutien scolaire à la préparation de concours (grandes écoles), les attentes sont différentes.

Comment devenir professeur particulier ? Que vous cherchiez un job étudiant ou simplement devenir enseignant; voici la marche à suivre pour donner des cours. Faites le bilan de vos compétences !

Pour ce faire, voici quelques conseils afin d’identifier vos points forts :

  • Faire un bilan de ses formations (baccalauréat/BTS/université/doctorat).
  • Étudiez toutes les activités que vous avez eues (professionnelles ou extra-professionnelles).
  • Sollicitez l’avis de vos proches pour mieux appréhender votre profil et identifier vos atouts.

Dans cette optique, un étudiant en Bac+ 1 sera plus enclin à donner des cours de soutien, de l’aide aux devoir à des lycéens et collégiens. A l’inverse un doctorant, pourra lui donner des cours à des élèves en BTS ou licence. Pas question dans tous les cas de devenir baby-sitter 🙂

Quel est le meilleur site pour donner des cours particuliers ? Le soutien scolaire n’est pas du baby-sitting !

L’idée étant de faire un bilan de ses connaissances pour définir son champ pédagogique.

Sur le plan pédagogique, une expérience n’est pas forcément indispensable. L’apprenant doit avoir une capacité d’écoute et de compréhension des attentes de l’élève. Si vous n’avez jamais donné de cours particuliers, lancez-vous !

Dans tous les cas, chaque professeur dispense des cours différents et a ses spécificités.

Une annonce de cours particuliers ne sera pas la même entre un ingénieur, un étudiant en école de commerce ou d’un cursus universitaire (cherche cours).

Pour certains, c’est un job d’été et pour d’autres, c’est une initiation qui fait souvent naître la passion et une vocation (en complément d’une formation continue).

Tout ceci s’ajuste avec les envies des parents, des élèves et de toutes les personnes qui souhaitent recevoir un cours particulier.

Complétez vos Revenus en devenant Professeur Particulier !
Trouver un professeur

Trouver des élèves pour vos cours particuliers

Vous souhaitez donner des cours particuliers et vous avez fait un bilan de vos compétences. Il ne vous reste plus qu’à trouver des élèves.

La demande de cours est forte, il suffit juste d’arriver à bien capter cette dernière.

Comment trouver des élèves avant de devenir prof particulier ? La demande de cours particuliers est très élevée !

Dans cette perspective, nous allons vous présenter les différents canaux de diffusion de votre offre :

  • Le bouche-à-oreille : votre entourage proche et votre réseau (amis, professionnels, voisins, etc…) sont assez efficaces afin de trouver des élèves en quête de cours particuliers. Seulement, si vous souhaitez donner des cours à plusieurs élèves; ce mode de communication reste assez limité.
  • L’annonce chez le boulanger : vous en avez surement déjà croisée dans votre quartier.  Le bémol de ce  type d’annonce (post-it en noir sur blanc) est le manque de crédibilité de ce type d’annonce. Les élèves et parents cherchent des professeurs qui inspirent confiance.
  • Créer une annonce de cours particuliers sur une plateforme de cours particuliers : Internet est aujourd’hui le premier vecteur de communication. Sur SuperPROF.fr, donner des cours particuliers est gratuit. Il vous suffit de créer une annonce qui vous permettra d’être contacté par des élèves près de chez vous. Rapide et efficace, nous vous conseillons vivement de vous inscrire.
  • Postuler auprès d’un un organisme de soutien scolaire : c’est la démarche la plus lourde (recrutement professeur). Dans un premier temps, il faut envoyer sa candidature (en ligne/ou par voie postale). Une fois celle-ci envoyée, vous serez éventuellement recontacté pour un entretien. Si vous remplissez les conditions (diplômes pour donner des cours, casier vierge etc..), l’organisme vous contactera pour donner des cours dans votre matière. Les rémunérations sont faibles compte tenu du fait que les organismes prélèvent environ 50% du prix de l’heure de cours (sans compter que les professeurs sont imposés sur leur rémunération). Devenir prof pour ces organismes n’est pas une partie de plaisir.

Le déroulement des cours particuliers

Une fois que vous avez choisi comment rentrer en contact avec des élèves, il faut passer à l’action et transmettre vos connaissances. Si vous avez créé votre annonce sur une plateforme de cours particuliers, des élèves vont vous contacter.

L’avantage de passer par une plateforme en ligne et d’être référencé sur un moteur de recherche de cours particuliers, c’est de s’organiser librement avec l’élève.

L’intérêt second réside dans la possibilité laissée à l’élève et au professeur  de choisir son apprenant et son élève.

Devenir enseignant en donnant des cours particuliers de chez soi, c'est possible. Que cela soit à titre de job étudiant ou d'activité principale. Le déroulement d’un cours particulier.

Chez les organismes de cours particuliers, les professeurs sont imposés aux élèves et vice-versa.

En pratique, les cours particuliers se déclinent sous de nombreuses formes :

  • Cours de soutien scolaire à domicile : L’élève et le professeur se mettent d’accord pour se rencontrer. Soit le professeur propose de recevoir chez soi, soit il se déplace au domicile de l’élève. L’avantage de l’échange direct entre le professeur et l’élève c’est de pouvoir convenir du point de l’heure et du lieu de rencontre.
  • Cours par webcam : Les cours en ligne permettent à l’élève et au professeur de travailler très librement. Les contraintes relatives à la distance et aux transports disparaissent. Les cours par webcam deviennent bien plus qu’une simple alternative.
  • Cours collectifs : De nombreux professeurs proposent des cours collectifs (maths, sport etc..). L’avantage de donner des cours particuliers collectifs étant dans le fait que les professeurs proposent un prix dégressif en fonction du nombre d’élèves.
  • Stages : Les stages permettent à l’élève de se former à une discipline sur un nombre d’heures prévu et sur une période donnée. Se fixer un objectif et régler ses heures de cours sur la base d’un forfait est l’intérêt principal du stage.

Ici, rassurez-vous aucune intervention du Ministère de l’Education Nationale, ni de programme pour devenir enseignant. Les qualités requises par la fonction publique ne sont pas les mêmes que celle pour un enseignement privé.

Enfin pas de concours ou de formations exigés par le recteur et l’Académie, seules vos compétences et votre capacité d’enseignement convaincront vos élèves de vos aptitudes éducatives.

S’organiser pour donner des cours particuliers

Savoir quand donner des cours particuliers  est l’une des clés de ce métier.

Si vous comptez délivrer des leçons de mathématiques à des étudiants en BAC S, en semaine et de 10h à 12h…il y a peu de chance que vous obteniez des retours !

Il s’agit donc de s’adapter à la clientèle.

Devenir enseignant, c’est donc apprendre à organiser ses cours particuliers 😉

Un prof de guitare peut par exemple donner des cours particuliers à des cadres durant leur pause déjeuner. Cette pratique est très courante.

De même, de nombreux professeurs proposent des stages afin de préparer spécialement une épreuve (le bac par exemple).

Un stage de cours particuliers, c’est donc un planning organisé qui permet de se renforcer rapidement dans une matière.

Les élèves et les professeurs ont donc une visibilité sur le programme de révision.

Comment gagner de l’argent en donnant des cours particuliers ?

Vous souhaitez arrondir vos fins de mois en donnant quelques cours particuliers par-ci par-là ?

Vous souhaitez donner des cours particuliers pour mettre de l’argent de côté pour vos prochaines vacances ?

Ou au contraire, vous souhaitez vous investir dans ce travail à plein temps et en vivre ?

Toutes les configurations sont possibles et envisageables.

Dans tous les cas de figure, vous pourrez gagner de l’argent en donnant des cours particuliers.

Donner des cours particuliers est humainement enrichissant. Qui plus est, c’est un bon investissement, à la fois financier et sur l’avenir.

Le marché des cours particuliers est en plein boom.

En pratique, chez Superprof, c’est plus de 20 000 demandes de cours quotidiennes. Les professeurs ayant les offres les plus attrayantes reçoivent de nombreuses demandes d’élèves.

Comment fixer le prix d’un cours particulier ?

Pour fixer le prix d’une heure de cours particuliers, il n’y a pas de règles pré-établies. Il s’agit de s’ajuster au prix du marché en fonction de ses compétences et de son expérience.

La déduction fiscale permet aux familles de baisser le coût de l’heure de 50%. C’est un avantage qui permet au professeur de se positionner sur des prix compétitifs.

Voici les différents facteurs qui peuvent influer sur le prix d’un cours particulier :

  • La matière enseignée
  • La localisation géographique du cours (donner un cours en fonction de votre situation géographique)
  • L’expérience du professeur (job étudiant ou professeur/ enseignant agrégé)
  • Les prix des professeurs ayant un profil similaire
  • La matière enseignée (cours mathématique ?)
  • La durée du cours particulier
  • Le niveau de l’élève (secondaire/ niveau bac ou supérieur ?)

En règle générale, les prix de cours de soutien scolaire et d’aide aux devoirs (niveau primaire/collège/lycée) sont plus bas que les cours particuliers qui relèvent du supérieur.

De même, les cours particuliers « spécifiques » comme les cours de remise en forme sont plus chers que les cours donnés dans les matières plus traditionnelles (voir tableau ci-dessous).

Un aperçu des tarifs des cours particuliers par villes

La rédaction a analysé les prix moyens de cours particuliers (Maths, Guitare et Coach Sportif) dans 7 villes différentes.

Les écarts types sont minces et globalement les prix sont plus élevés dans les grandes villes métropolitaines. Bordeaux, Paris et Dijon ont des tarifs plus compétitifs que Paris (donner des cours particuliers paris), Lyon (donner des cours particuliers lyon), Nice et Marseille (donner des cours particuliers marseille).

Quel est le tarif des cours particuliers ? Si je suis enseignant de la fonction publique, combien puis-je espérer gagner ? Les prix moyens des cours particuliers en France

Les tarifs les plus bas et plus élevés, par matière, sont les suivants :

  • Mathématiques (cours maths/ aide devoir) : Le + bas : Le Mans (17,6€) / Le + élevé : Saint-Mandé (31,2€)
  • Guitare (cours de musique) : Le + bas : Nancy (17,9€) / Le + élevé Paris (16ème arr.) (28,6€)
  • Coach Sportif (cours de sport) : Le + bas : Dijon et Villeurbanne (26,70€) / Le + élevé : Boulogne-Billancourt (48,6€)

Derniers chiffres clés, en images, sur les cours particuliers.

Les cours particuliers en chiffre : illustration SupePROF

Mais comment devenir enseignant, et plus précisément professeur particulier ?

En l’espèce, il ne sera pas question d’enseignement contractuel, mais bien d’enseignement privé.

Dois-je déclarer mes heures de cours ?

Les chiffres du soutien scolaire restent généralement approximatifs, car même avec la création du crédit d’impôt pour les services à la personne, les chiffres montrent  que 80% des heures de cours ne sont pas déclarées.

Le constat est frappant, les cours particuliers représentent un véritable marché noir où chacun est libre de faire son choix. Bien évidement, cette situation de fait (dérégulation totale)  ne préconise en rien de donner des cours particuliers en dehors du cadre légal prévu.

Cependant, il nous semblait essentiel de revenir sur ses chiffres révélateurs d’un marché encore dominé par le travail non-déclaré.

D’autant plus que le nuage de matières est épais : coach sportif/ cours maths/ aide devoir/ cours chimie / cours physique/ cours piano/ cours informatique/ préparation aux examens et j’en passe.

Nous allons vous proposer les différents statuts et les particularités de chacune de ces créations juridiques.

Le régime fiscal et l’exonération de l’activité d’enseignement

Dans le cadre de l’exercice de l’activité  de professeur particulier sous une forme (individuelle ou sociétale) soumise à l’impôt sur les revenus (IR), le professionnel exerçant une activité d’enseignement est imposé dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC).

Cependant, quelques activités peuvent être regardées, par les services fiscaux, comme relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) en cas d’importance des capitaux investis et/ou en cas d’importance du nombre d’employés.

Cela ne concerne ici que les personnes qui se lanceraient dans la création d’une véritable structure physique et juridique (SARL, SAS, SA) de cours particuliers avec des salariés et des investissements conséquents.

Quelle est la forme juridique la plus conseillée pour un étudiant ou un enseignant qui souhaitent donner des cours ? Quel statut choisir pour donner des cours particuliers ?

Enfin, les cours particuliers sont  exonérés de la TVA. En effet, les cours ou leçons relevant de l’enseignement scolaire, universitaire, professionnel, artistique ou sportif dispensés par des personnes physiques sont rémunérés directement par leurs élèves.

Créer une entreprise ou une société pour donner des cours particuliers

Une entreprise peut prendre la forme d’une société (par exemple une SARL) cependant, elle peut être instituée en adoptant un autre statut juridique (entrepreneur individuel, auto-entrepreneur, micro-entreprise).

A la différence de la société (qui est une personne morale distincte de son associé), l’entreprise individuelle ne forme qu’une seule et même personne avec la personne qui se lance dans les cours particuliers.

Pour ce qui est des  formalités de constitution, elles sont plus légères pour une entreprise individuelle que pour une société.

Nous vous présenterons dans un premier les formes juridiques allégées de l’entreprise individuelle. La plupart des professeurs particuliers y ont recours pour exercer leur activité.

Donner des cours particulier avec un statut d’auto-entrepreneur (déclinaison de la micro-entreprise)

Le statut d’auto-entrepreneur n’est pas une forme juridique, c’est une déclinaison de la micro-entreprise. L’auto-entrepreneur permet une simplification de la déclaration d’activité. Ce statut vise la simplification des démarches.

Il est tout à fait adapté pour les professeurs particuliers qui se lancent dans une activité indépendante pour laquelle ils n’investissent pas dans du matériel et n’ont pas recours à des prestataires.

Le professeur particulier n’est pas soumis à une comptabilité classique, il doit seulement tenir un livre des recettes.

Concrètement, il doit communiquer chaque année les montants de ses recettes sur sa déclaration de revenus (évaluation forfaitaire sur le CA avec un abattement pour les charges). Par la suite, les charges sociales du professeur particulier seront calculées en prenant compte de cette évaluation forfaitaire du bénéfice.

La micro-entreprise est un régime fiscal dont le professeur particulier peut bénéficier s’il ne réalise pas un chiffre d’affaire supérieur à 32 900 (hors taxe) annuel.

Cela peut être une bonne solution pour les graines d’enseignants qui souhaitent  devenir professeur particulier en exerçant cette activité comme un job étudiant.

Il comporte de nombreuses particularités :

  • Le professeur particulier ne peut pas déduire de ses charges professionnelles du chiffre d’affaires, ni de récupérer la TVA, ni d’amortir le matériel (ex : pour des disciplines telles que le sport ou l’informatique; cela peut être assez problématique).
  • En matière de droits sociaux : le professeur particulier bénéficie d’une couverture sociale identiques aux autres professions indépendantes (le régime permet facilement d’être affilié à la sécurité sociale et en outre de valider des trimestres de retraite).
  • Il doit obtenir un agrément de la DDTEFP (Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) afin de permettre aux familles de réaliser leur déduction fiscale.

Créer une société pour donner des cours particuliers

Les statuts juridiques de l’EURL ou de la SARL ne conviennent pas véritablement à la démarche individuelle d’un professeur particulier. Tout du moins, les modalités et obligations attachées à ce statut sont trop lourdes pour une activité accessoire. Et à moins de vouloir concurrencer Acadomia, la SA et SAS ne correspondent pas non plus aux attentes d’un professeur particulier.

Voici un tableau qui présente les principaux types d’entreprises et sociétés et leurs régimes fiscaux :

Donner des cours particuliers : quel régime fiscal choisir ? Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Dans le cadre de la création d’une société, le professeur particulier doit également obtenir un agrément de la DDTEFP  afin de permettre aux familles de réaliser leur déduction fiscale.

Les chèques CESU : la formule de simplicité pour donner des cours particuliers

Depuis le vote de la loi Borloo en 2005 (relative au développement des services à la personne et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale), le chèque emploi service universel (CESU) a vu le jour. D’une façon générale, il facilite les conditions d’emploi direct de salariés à domicile.

Le professeur particulier doit-il avoir un contrat de travail pour donner des cours dans le cadre du CESU ?

Le contrat de travail n’est pas obligatoire si la durée hebdomadaire du professeur particulier n’excède pas 8 heures (ou 4 semaines consécutives).

Cependant, il est recommandé au professeur de rédiger un contrat avec son élève (employeur/ enseignement privé). Cela permet d’avoir un carnet de route et de formaliser sa relation avec l’élève. Vous trouverez ci-dessous un modèle de contrat du « salarié du particulier employeur ».

Les particularités du système CESU pour donner des cours particuliers

Pour les professeurs particuliers, les particularités du CESU sont les suivantes :

  • Les cours particuliers doivent être donnés au domicile de l’élève
  • Vous devenez salarié de la personne qui rémunère vos services
  • Les déclarations sont facilitées (à la fois pour le professeur et pour les familles -50% de crédit d’impôt).
  • Un bulletin de paye par élève/famille.
  • Le salaire peut être réglé par de plusieurs façons par l’élève : espèce (-1500€) / virement /chéquier CESU /chèque bancaire et enfin CESU pré-financé.
  • Pour le volet social, le site de l’URSSAF.fr permet d’économiser les frais postaux et d’accéder à un espace personnel où le professeur sera en mesure d’éditer et consulter ses attestations d’emploi.
  • Enfin, la dernière particularité demeure dans le fait que ce régime fait bénéficier le professeur particulier de l’application du Code du travail et de la convention collective des salariés du particulier employeur (du 24 novembre 1999).

A titre de précision :

L. 212-4-3 du présent code ou par les articles L. 741-2 et L. 741-9 du code rural.
« Pour les emplois dont la durée dépasse celles définies ci-dessus, un contrat de travail doit être établi par écrit ».« La rémunération portée sur le chèque emploi-service universel inclut une indemnité de congés payés dont le montant est égal à un dixième de la rémunération.

Pour l’appréciation des conditions d’ouverture de droits aux prestations sociales, le temps d’emploi effectif indiqué sur la déclaration est majoré à due proportion.

« Le chèque emploi-service universel ne peut être utilisé pour la rémunération directe ou le paiement de prestations réalisées par des salariés qui consacrent tout ou partie de leur temps de travail à une activité contribuant à l’exercice de la profession de leur employeur ou de l’acheteur des prestations, et pour le compte de celui-ci.

Le chèque emploi service permet à des professeurs d’avoir une rémunération légale (chèque emploi service universel) qui est encadrée légalement par le code du travail.

Chaque professeur peut donner légalement des cours dans sa spécialité (cours de musique, cours de maths).

Le chèque emploi service (CESU) permet à la famille de gérer facilement leur budget et de trouver des annonces de cours particuliers  à domicile ou de soutien scolaire à domicile pour leurs enfants.

Devenir professeur peut être un job ou simplement une passion ! Dans tous les cas, donner des cours à domicile avec les CESU est une option qui facilite la vie des familles et des professeurs ou enseignants.

Faut-il choisir la déclaration au réel ou forfaitaire ?

En principe, l’employé et le salarié doivent  en convenir ensemble.

Cependant, ce n’est pas toujours chose aisée lorsque des intérêts contradictoires se rencontrent. L’option forfaitaire est plus avantageuse depuis 2011 pour l’employeur (suppression de abattement de 15% de charges sociales pour l’option du réel). Pour le professeur particulier, il s’agit de faire un choix entre une amélioration de sa couverture sociale  (déclaration au réel) et une hausse de ses revenus (option forfaitaire).

En cas de désaccords sur le choix de cette option, c’est le professeur particulier qui a le dernier mot.

Pour vous faire une idée plus précise, voici un tableau comparatif :

Déclaration forfaitaire ou au réel : le coût d'une heure de travail. Modèle de déclaration forfaitaire ou au réel.

En dernier lieu, il est important d’évoquer les faiblesses du systèmes CESU. Il n’est pas adapté à l’activité d’enseignement à plein temps.

La raison est assez simple : le professeur particulier voit son allocation de chômage et ses droits à la retraite basés sur le salaire légal minimal.

Cela demeure le cas, si ce même professeur reçoit un salaire au dessus du SMIC.

Un prof de l’education nationale a-t-il le droit de donner des cours particuliers ?

Un professeur de mathématiques de l’éducation nationale serait tout à fait en mesure d’aider à préparer le concours du baccalauréat et les concours d’entrée à des examens.

Et oui, un professeur de l’éducation nationale a le droit de donner des cours !

Les assouplissements du droit positif français  permettent de clarifier la situation des professeurs et de promouvoir un principe de confiance et de responsabilisation.

Pour  faire simple, les professeurs sont à même de juger les activités qu’ils souhaitent mener en parallèle de leurs missions de service public (c’est à dire l’enseignement dans le secondaire).

Aujourd’hui, le ministère de l’éducation nationale à clairement défini les  libertés essentielles des fonctionnaires; à savoir, la libre gestion du patrimoine personnel (ses connaissances, son savoir) et la liberté d’exercer une profession libérale découlant de la nature de ses fonctions.

L’article 2 du décret du 2 mai 2007 consacre la dérogation accordée aux profs de l’éducation nationale.

Pour vous aider à profiter de cette dérogation, la rédaction revient sur toutes les démarches à suivre pour donner des cours particuliers lorsqu’on est professeur de l’éducation nationale.

Les questions fréquentes avant de donner des cours particuliers

Devenir professeur particulier, c’est compliqué ?

En pratique, les futurs professeurs se posent de nombreuses questions. Rien d’anormal jusque là.

Pour y répondre, nous mettons à votre disposition un guide pour devenir prof particulier.

Mais vous avez surement de nombreuses questions :

  • Comment bien rédiger une annonce de cours particuliers ?
  • Comment trouver des élèves pour donner des cours particuliers ?
  • Pourquoi être réactif aux demandes de cours ?
  • Pourquoi offrir la première heure de cours à ces élèves ?
  • Les cours particuliers par webcam : comment ça marche ?
  • La vidéo tuto pour s’inscrire sur Superprof
  • Comment demander des avis et recommandations sur Superprof ?
  • Les derniers conseils pour devenir un superprof
  • Comment bien préparer un cours particuliers ?

Comment se déroule un cours particulier ? Nos témoignages !

Ca y est, nous vous avons convaincu de devenir professeur particulier, c’est une très bonne décision ! Vous ne le regretterez pas, que ce soit pour la rémunération attractive, la stimulation intellectuelle ou encore le lien fort que vous créerez avec vos élèves.

C’est d’ailleurs un point qui ressort souvent dans les interviews de professeurs particuliers : la forte complicité qui peut se nouer entre l’élève et l’enseignant, ainsi que la progression de l’élève. De nombreux professeurs de soutien scolaire gardent en effet le contact avec leur élèves, même après la fin des cours particuliers.

Ces enseignants témoignent souvent que leur vocation leur est venue d’une rencontre particulièrement marquant avec un professeur du primaire ou du secondaire ! Parmi vos élèves, se cachent peut-être ainsi de futurs professeurs particuliers !

Avant de démarrer votre premier cours de soutien scolaire, à domicile ou en ligne (par webcam ou Skype), Superprof vous fait partager certains trucs et astuces de professeurs particuliers aguerris, qui proposent déjà leurs services sur Superprof !

Que vous donniez des cours particuliers d’anglais, français, musique, d’informatique ou de danse, vous trouverez forcément quelques conseils utiles !

Comment se déroule un cours particulier de français ?

Des élèves qui détestent le français, vous en avez tous déjà rencontré et pourtant, la littérature peut être tellement intéressante et source de plaisir pour peu qu’un enseignant éclairé sache bien les guider !

Il vous faut arriver à transmettre votre passion de la lecture, voire de l’écriture pour faire aimer le français à vos élèves. Les faire devenir de petits écrivains en herbe, au travers de projets d’écriture concrets, en les faisant écrire sur des problèmes du quotidien ou leurs rêves les plus fous.

Inutile de leur faire lire des livres hermétiques ou abscons comme Proust et A La recherche du temps perdu, les premières lignes risqueraient de les faire fuir (Avis personnel !) ! Attendez d’abord un peu qu’ils développent le goût de la littérature.

Cela paraît être le b.a-ba, mais commencez par des auteurs faciles et en fonction des retours et des affinités que vous sentez chez votre élève, tentez des auteurs plus compliqués.

Parlez-leur :

  • de l’auteur,
  • de sa vie,
  • de ses habitudes,
  • des amours et chagrins de sa vie afin que vos élèves tissent un lien avec l’homme ou femme de lettres.

Expliquez-leur pourquoi il a décidé d’écrire, quel a été le moment marquant de sa vie qui l’a tourné vers l’écriture, quels bienfaits la littérature lui a apporté.

Pourquoi ne pas faire lire Le Petit Nicolas à vos élèves durant vos cours particuliers ? Le Petit Nicolas, de René Goscinny, illustré par Jacques Sempé, est un classique de la littérature française jeunesse.

Racontez-leur des anecdotes comme :

  • le penchant pour la bonne chère de ce bon vieux Alcofribas Nasier, plus connu sous le nom de François Rabelais,
  • de la vie aventureuse d’Arthur Rimbaud et de son histoire d’amour tumultueuse avec Paul Verlaine
  • ou encore d’Antoine de Saint-Exupéry et de son engagement comme écrivain, auteur et poète.

Resituez l’oeuvre dans son contexte et donnez-leur des informations sur la période historique concernée afin qu’ils puissent comprendre les us et coutumes de l’époque. Cela leur apportera un bonus de culture générale !

Comme l’explique Sarah, professeur de français à Nîmes :

« L’enseignement de la littérature apporte la culture, la réflexion, l’ouverture sur le monde et sur soi également. Et le plaisir tout simplement. »

La littérature, l’étude stylistique, la rédaction de commentaires composés, tous ces exercices nécessitent du temps pour apprendre. Pour donner ou redonner goût à l’écriture, Sarah organise des ateliers d’écriture en classe.

Durant vos cours particuliers en groupe, vous pouvez vous en inspirer et proposer à vos élèves d’écrire sur des thèmes précis et ensuite les lire à voix haute devant la « classe ». Rien de tel pour regagner également plus confiance en soi…

Comment se déroule un cours particulier de danse ?

Et oui, il est tout à fait possible de trouver un professeur particulier qui vous enseignera la danse !

Vous avez toujours rêvé d’apprendre le tango ou vous êtes plutôt rythme cubain et avez envie d’apprendre le Dile ke Si ou le Sombrero ? Alors offrez-vous des cours de danse, à votre partenaire et vous, et passez 2017 sous le signe de la danse !

Prendre des cours particuliers de danse, c’est la bonne résolution de 2017 by Superprof.

La danse permet d’apporter une forte ouverture d’esprit à ceux qui la pratiquent, tout comme une meilleure appréhension de leur corps. Une expression corporelle plus importante et donc une confiance en soi grandie, que du bénef !

Mathieu, professeur de danse de seulement 22 ans, explique :

« J’aime multiplier et diversifier les approches pédagogiques afin d’adapter et d’individualiser le travail avec chaque public visé. Cela me permet de me remettre sans cesse en question, tout en amenant les élèves vers l’autonomie et l’esprit d’initiative. »

Pourquoi ne pas prendre des cours de danse en couple avec un professeur particulier à domicile ? La zumba, à pratiquer en salle de fitness, s’apprend en général avec un coach sportif.

La danse est aussi un excellent moyen de se dépenser physiquement et de brûler toutes ces calories que vous avez accumulées pendant la période des Fêtes ! Des cours de zumba avec un coach sportif à domicile ou dans une salle de sport vous permettront de brûler ces petites rondeurs qui vous obsèdent….

Comment se déroule un cours d’informatique ?

L’informatique est un secteur qui n’a jamais connu la crise. Dans notre ère qui fait la part belle au numérique, les développeurs, informaticiens et autres experts des réseaux informatiques sont toujours très convoités par les recruteurs des grandes entreprises.

L’informatique est une matière où l’on peut trouver tous les niveaux de cours particuliers :

  • Débutant pour apprendre à se servir de sa machine,
  • Intermédiaire pour gagner du temps sur les logiciels de traitement de texte ou de tableur
  • Avancé si vous êtes professionnel et souhaitez, par exemple, découvrir toutes les fonctionnalités de puissants logiciels comme la suite Adobe (Photoshop, Indesign, Flash…)

Pourquoi ne pas prendre des cours d'informatique dans le cadre de vos heures de formation salariales ? Après quelques heures de cours particulier de logiciels de retouche photo, vous serez capable d’obtenir ce résultat !

Une idée originale de cadeaux pour vos grands-parents : des cours de soutien informatique pour leur apprendre à se servir de Skype et discuter ainsi avec leurs petits-enfants par webcam !

Ne me dites pas qu’ils ne trouveront pas l’idée bonne ! Vous-même, vous pouvez leur proposer des cours particuliers afin de pouvoir exploiter toutes les fonctionnalités de leur smartphone :

  • Prise et envoi de photos par MMS.
  • Initiation à Facebook.
  • Découverte de What’sApp, Instagram, Snapchat…

Ils seront encore plus connectés que leur progéniture qui n’en reviendra pas d’avoir un papy ou une mamy à tel point dans le coup !

Comment se déroule un cours particulier scientifique ?

Théorèmes de Pythagore et de Thalès, équations du premier et du second degré, autant de notions qui vous ont peut-être pris la tête étant enfant et des heures d’explication, parfois stériles auprès de vos jeunes têtes blondes, en tant que parent.

Un professeur particulier de mathématiques est la solution si votre enfant est dans le secondaire et a fait des maths sa bête noire. Personne n’est nul en maths, cette matière obéit à une logique implacable.

C’est la même chose pour la physique ou la chimie qui répondent à des lois et des principes immuables (circuits électriques en série/parallèle, loi d’ohm en physique, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, célèbre formule de Lavoisier, en chimie).

Sachez que des cours particuliers de maths sont aussi possibles en post-bac, notamment en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) :

  • Cours de physique.
  • Cour de chimie.
  • Cours de maths avancées.
  • Sciences de l’ingénieur.

Pourquoi ne pas proposer des cours de maths à vos enfants 3 mois avant le bac ? Fini les heures où vous serez bloqué sur un problème de maths : le prof de soutien est là pour vous donner un coup de main !

Rien que pour les mathématiques, vous trouverez plus de 16 000 professeurs de cours particuliers un peu partout en France sur Superprof ! Avec un tarif moyen de 21,20 € de l’heure.

Ces tarifs sont susceptibles d’augmenter pour des cours particuliers niveau CPGE ou école d’ingénieur/commerce.

Comme l’explique Jean-Christophe, professeur de mathématiques à Fontainebleau :

« Mes élèves me demandent souvent à quoi servent les mathématiques. Je réponds toujours que ça ne sert à rien. Que même si elles sont utilisées pour résoudre une partie significative des problèmes modernes, on n’utilise guère plus que l’arithmétique élémentaire et la règle de trois au quotidien. Et pourtant, je la tiens pour la plus essentielle des matières une fois cette inutilité pratique acceptée.

Plus qu’aucune autre matière, les mathématiques développent l’esprit critique et le refus des a priori. »

Comment se déroule un cours de langue ?

Les langues posent souvent problèmes aux étudiants, qui prennent rapidement en grippe cette matière, qui plus est si elle est enseignée de manière trop littéraire, sans lien avec notre économie globalisée.

Par définition, les langues sont VIVANTES et doivent donc permettre aux élèves de se débrouiller s’ils étaient lâchés dans un pays étranger !

Demander l’adresse d’un hôtel, d’une banque, savoir commander au restaurant, pouvoir acheter un ticket de bus, entamer la conversation avec des natifs, tout ceci devrait être enseigné dans nos cours de langues en France, et ce dès le collège. Malheureusement, notre système éducatif est parfois un peu trop figé dans le domaine des langues.

Si vous avez envie de mieux parler la langue ou que vous envisagiez un séjour linguistique ou échange universitaire type Erasmus, Superprof a la solution pour vous avec des centaines de professeurs particuliers dans toutes les langues (anglais, allemand, espagnol, italien,…) et même en japonais et en chinois.

Quels sont les avantages de donner des cours particuliers ?

Pourquoi ne pas donner des cours de soutien aux personnes désireuses d’apprendre de nouvelles disciplines et  de renforcer leur niveau ?

Si l’idée vous a déjà effleuré l’esprit sans avoir osé franchir le pas, ces 10 bonnes raisons de donner des cours particuliers pourraient bien changer la donne.

En résumé, les cours particuliers vous permettrons :

  • Construire une relation de confiance avec votre élève
  • Atteindre votre objectif face à la réussite
  • Choisir vos propres méthodes d’apprentissage adaptées à votre cours
  • Faire valoir vos qualifications grâce aux retombées de votre travail
  • Combler votre épanouissement personnel au travail
  • Donner vos cours particuliers à proximité de votre domicile
  • Elargir votre réseau professionnel

Alexandra, agrégée de SVT, a trouvé sur Superprof 4 élèves, elle donne 32 heures par mois soit 1120 euros en complément de revenus (avant charge sociale et imposition).

Soutien scolaire/aide aux devoirs maths, physique-chimie et SVT- professeure agrégée de SVT Alexandra, prof agrégée de SVT, donne des cours à Saint-Maurice

Vous pouvez donner des cours dans toutes les disciplines : Maths, Français, langues, Physique-Chimie, et même musique !

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer dans l’aventure des cours particuliers ?

Partagez vos Connaissances Tout en Gagnant de l'Argent!
Donner des cours

Partagez vos Connaissances Tout en Gagnant de l'Argent!Donner des cours

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,65 sur 5 pour 23 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Pierre
Invité
Pierre

Bonjour,
Très intéressant ! Donner des cours particuliers n’est pas facile du tout. Mais c’est une façon pour arrondir la fin du mois. C’est ce genre de métier qui me permet de gagner ma vie depuis pas mal de temps.

Vh76000
Invité
Vh76000

Bonjour,

Joli article.
Je ne comprend pas une chose, vous parlez de la base forfaitaire CESU, mais il me semble qu’on ne peut plus le faire depuis le 1er Janvier 2013, seule l’option réelle est proposée maintenant.

Me trompe je ?
Merci

wpDiscuz