Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
2

La marche à suivre pour parler anglais

De Simon, publié le 04/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Les Astuces pour Devenir Bilingue en Anglais

L’immersion et une pratique quotidienne de la langue permettent de devenir bilingue et progresser en anglais.

Cela implique d’acquérir les mécanismes linguistiques spontanément et de pouvoir converser avec n’importe qui (et accessoirement d’apprendre l’anglais).

Être bilingue est un atout indéniable sur un CV, une chance lorsqu’on voyage et surtout une ouverture sur une autre culture.

Aujourd’hui, pour devenir bilingue, les cours d’anglais enseignés dans les collèges et lycées ne suffisent pas. Il est nécessaire de parler anglais au quotidien et d’entendre des conversations anglaises, pour s’imprégner de la culture, développer son oreille et minimiser son accent. Voici quelques conseils pour devenir bilingue.

Faire ses études dans un pays anglophone

Quoi de plus radical que partir en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis ou en Australie ? L’apprentissage de la langue est accéléré par l’immersion dans un pays anglophone. Il faut partir environ un an, pour espérer revenir bilingue, avec un bon niveau à l’anglais écrit et oral.

Devenir blilingue en anglais en partant faire ses études dans un pays anglophone. Oxford University !

Pourquoi faut-il partir ? Outre le fait de rencontrer des personnes et de parler la langue, l’immersion permet de penser en anglais. A partir du moment où vous vous levez le matin et vous vous dites « Je vais prendre ma douche » et que vous pensez « I’m going to take a shower », c’est gagné ! Vous êtes en passe de devenir bilingue.

Le cerveau peut s’habituer très vite à penser et même à rêver en anglais. Selon les personnes, il faut entre 3 semaines et 3 mois pour instaurer cet automatisme. Ensuite, comptez environ 6 à 9 mois, pour réussir à développer votre vocabulaire et améliorer votre accent anglais. En outre, il n’y a pas d’age pour apprendre à parler anglais.
Dès la seconde, il est possible de partir vivre le temps d’une année scolaire, à l’étranger. Vous êtes intégré à un lycée, avec des cours d’anglais et hébergé dans une famille d’accueil, ce qui vous permet de connaître le mode de vie du pays. L’intégration est totale et le bilinguisme est assuré.
Dans le cadre des échanges universitaires du programme Erasmus, les étudiants peuvent partir durant un semestre à l’étranger. Ils sont hébergés dans des résidences universitaires et suivent les cours d’anglais à l’université.

Partir travailler à l’étranger

Si vous n’avez pas pu partir dans le cadre de vos études, rien ne vous empêche de prendre une année sabbatique et de voyager.
Dans une entreprise privée, il est possible de suspendre son contrat de travail et profiter d’un congé sabbatique, inférieur à un an, à deux conditions simultanées : avoir au moins 3 ans d’ancienneté dans l’entreprise et plus de 6 années d’activité professionnelle.
Un fonctionnaire peut bénéficier d’une mise en disponibilité. Elle est d’une durée de 3 ans renouvelables pour convenances personnelles, à condition d’avoir 10 ans d’ancienneté dans le secteur public.

Bon nombre de personnes partent pour aller faire de petits boulots, afin de payer leur loyer à l’étranger. Au niveau du choix du métier, mieux vaut ne pas être trop exigeant, mais privilégiez un métier avec du contact pour améliorer votre niveau de langage. Postulez à des jobs d’étudiants, comme serveur dans les fasts foods, agent d’accueil au public au cinéma, dans une salle de spectacle ou même vendeur dans un magasin…

Partir en vacances à l’étranger

Il est fréquent que l’on ne puisse pas partir à l’étranger, vivre pour des raisons financières, familiales ou professionnelles. Les vacances peuvent être l’occasion de parler en anglais.
Pensez à des destinations proches de la France : Londres est la ville de prédilection des Français, notamment pour le shopping. Vous pouvez avoir des séjours avec des circuits en Irlande ou en Ecosse. Privilégiez les visites culturelles, avec un guide anglais, pour pratiquer la langue au maximum. A minima, cela vous aidera pour améliorer votre accent en anglais.

Comment devenir bilingue en partant en vacances. Iles de Jersey et Guernesey

Pour les petits budgets, on ne pense pas assez aux destinations très proches de la France que sont les îles de Jersey et Guernesey. A 65 km des côtes bretonnes, il ne faut compter que 1h20 de ferry pour débarquer à Jersey. Vous pouvez embarquer avec votre voiture. Vous pourrez parler en anglais au cours de tout votre séjour, sans être à des milliers de kilomètres de la France.

Regarder les informations en anglais

Il y a trois types d’actualités : les informations mondiales, nationales et locales. Ecoutez les nouvelles du monde sur les chaines d’informations anglaises en continu, que sont Sky news et la BBC.

Comment devenir bilingue en anglais ? Regardez les infos en anglais (SkyNews) !

Bon nombre de professeurs d’anglais enregistrent des reportages et les diffusent à leurs élèves en compréhension orale. Vous pourrez comparer les accents des différents présentateurs et même voir comment est traitée une même information d’un pays à l’autre.

N’hésitez pas à répéter des phrases pour mimer l’accent et l’intonation. Au début, vous ne comprendrez pas tout mais les images et les titres écrits pourront vous aider à mieux cerner le sujet.

Une fois votre niveau meilleur, pourquoi ne pas essayer de faire un test en anglais ?

Ecouter des cours d’anglais en MP3 ou dans votre autoradio

Mettez votre temps de trajet pour aller en cours ou au travail à profit, pour écouter une leçon d’anglais sur vos écouteurs ou à fond dans votre voiture !

Vous pouvez télécharger un MP3 ou un CD et le diffuser pour améliorer votre oreille. Privilégiez le matin au soir, où vous serez moins apte à être attentif.

Aujourd’hui, plus besoin d’habiter près proche des côtes anglaises, pour capter une station radio anglaise ! Il suffit d’écouter les émissions en podcast.

Choisir de regarder les films et les séries en VO

Devenir bilingue en regardant des films en anglais.

De plus de plus de cinémas proposent la diffusion de blockbusters US en VO sous titrée. Détachez-vous au maximum de la traduction. Attention : plusieurs personnes peuvent être dérangées par l’habitude d’associer un acteur à la voix de son doubleur.

Si cela est trop perturbant et insurmontable, commencez le visionnage d’une série en anglais, à laquelle vous ne vous serez pas habitués aux voix françaises.

En devenant bilingue, l’anglais ne sera plus jamais du chinois pour vous.

Apprendre l'anglais pour devenir bilingue.

A l’achat d’un DVD / Blu-Ray ou avec la VOD, il suffit de sélectionner l’option anglais. Pour débuter, l’idéal est de choisir la VO sous-titrée en anglais, en support. Je vous assure, Desperate Housewives est une série aussi hilarante en VO qu’en VF.

Lire la littérature jeunesse anglaise

Comment passer à côté du phénomène Harry Potter ou Twilight ? Si vous avez lu ces ouvrages en français, il est tout à fait possible de les relire en anglais. Les fans de la saga d’Harry Potter n’ont pas pu attendre les 3 mois imposés par la maison d’édition, pour traduire le tome 7 en français. Les ventes du livre dans la langue de Shakespeare se sont envolées. Il en est de même pour les adultes, avec le dernier tome des 50 nuances de Grey.

Avec des nouveautés en permanence, la littérature anglaise vous permet d’améliorer votre vocabulaire. Avec un langage moins soutenu et plus parlé, la section Jeunes adultes est assez adaptée aux personnes qui souhaitent parfaire leur langue anglaise de manière moderne.
Halte aux préjugés : il n’y a pas que des histoires d’amourettes d’adolescents. On trouve ainsi des ouvrages dans tous les styles : horreur, fantastique, vie quotidienne, histoires d’ailleurs…

Avoir un correspondant anglais sur Skype

Peut-être à l’école primaire, avez-vous eu un correspondant à l’autre bout de la France, à Madagascar ou au Canada auquel vous écriviez des lettres en français ?

Aujourd’hui, essayez de vous trouver un correspondant anglais pour discuter sur Skype. Vous pourriez apprendre à le connaître et parler au cours d’un vrai échange, sans bouger de votre salon. C’est de véritables cours anglais à domicile.

Les réseaux sociaux sont parfaits, pour trouver un correspondant.

Faites une demande sur Facebook ou Twitter à des anglophones ou même à vos amis partis vivre à l’étranger. Une discussion d’une heure une fois tous les quinze jours peut être très bénéfique, pour travailler l’élocution.

Se rapprocher des associations anglaises en France

Parfois, en arrivant en France, les Anglais ont la sensation d’être exilés et chercher à se recréer un cercle d’amis, en fondant une association. Pour les Anglais, il est également difficile d’apprendre le français, langue technique avec de nombreux pièges grammaticaux.

On peut trouver des associations de cuisine anglaise, de scrapbooking anglais ou même d’activités pour se réunir entre anglais (pique-nique, tricot). Ouvertes à avoir un maximum d’adhérents, ce type d’associations peut vous permettre de rencontrer des personnes avec qui vous pourrez avoir des dialogues enrichissants, durant lesquels chacun essaie d’améliorer la pratique de l’anglais. Vous pouvez parler en anglais et la personne vous répond en français.
De plus, une association peut organiser des évènements en lien avec les fêtes traditionnelles anglaises et des voyages avec des bons plans pour se loger pas cher, grâce à un réseau de connaissances dans le pays.

S’initier dès le plus jeune âge

Il est possible d’apprendre une langue étrangère à n’importe quel âge. Ainsi, ce n’est pas parce que l’on a quitté le cursus scolaire, que l’on ne peut plus apprendre une langue. Ce raisonnement n’est qu’une barrière psychologique et fait office de frein dans l’apprentissage.
A l’inverse, si vous avez des enfants, il n’est pas nécessaire d’attendre qu’ils soient entrés en 6ème pour apprendre les rudiments en anglais. Bien au contraire, il faut reconnaître que les enfants ont des capacités d’apprentissage naturelles et phénoménales.

A partir de 4 / 5 ans, les enfants peuvent être inscrits dans des ateliers ludiques pour s’initier à l’anglais par le jeu, le chant et les comptines. Vers 7 / 8 ans, ils peuvent monter des scénettes voire une mini pièce de théâtre, pour s’exprimer en anglais, dialoguer et maîtriser l’accent. A 10/12 ans, ils peuvent écrire les paroles d’une chanson et monter un petit spectacle.

Et une fois que vous êtes bilingue. N’oubliez pas de faire profil bas !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 2,50 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz