Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Le Guide du Débutant pour Apprendre l’Espagnol

De Simon, publié le 28/01/2016 Blog > Langues > Espagnol > Astuce pour Débuter en Langue Espagnole

La langue de Cervantes n’est pas la pire à apprendre lorsque l’on débute totalement.

Les très nombreuses similitudes avec le français permettent en effet de faire de rapides progrès.

Rassurez-vous donc chers apprentis, vous qui vous lancez dans ce défi de taille.

Si vous êtes ici, c’est que votre démarche d’apprendre l’espagnol est lancée !

En lisant cet article, vous saurez quelle route emprunter.

D’autant plus que, pour que vous fassiez les choses bien, Superprof.fr vous propose son guide de l’étudiant pour apprendre l’espagnol en partant de 0.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les similitudes entre le français et l’espagnol

L’espagnol est probablement, avec l’italien, la langue la plus proche du français.

Les 3 sont ce que l’on appelle des langues latines, issues du latin donc, et possèdent de nombreuses similitudes de sons, de syllabes, de prononciation et de racines de mots.

C’est par conséquent très pratique pour un Français de se mettre  à des cours d’espagnol.

Comment apprendre à parler espagnol ? Les similitudes entre les deux langues

Bien souvent, les Français se permettent même des blagues, arguant qu’il suffit d’ajouter un « o » à un mot français lorsqu’il s’agit d’un genre masculin, ou un « a » pour le féminin. C’est parfois vrai, mais c’est souvent faux.

Pour vous qui partez de 0 donc, considérez d’emblée que vous ne partez par de 0 en espagnol justement !

Avec une telle ressemblance globale, vos premières leçons en espagnol vous frapperont puisque vous comprendrez rapidement des mots, des bribes de phrases, voire des phrases entières !

Dès lors, charge à vous de retenir ces ressemblances et les mots qui se traduisent à l’identique ou presque. Vous verrez que votre espagnol progressera rapidement d’emblée.

Prendre des cours particuliers d’espagnol

Partons du principe que votre parcours scolaire ne vous a pas mené vers des cours d’espagnol en LV2.

Partons du principe également que vous ne pourrez plus suivre des cours d’espagnol à l’école.

Vous aimeriez néanmoins apprendre la langue, dans un but professionnel ou tout à fait personnel.

Dès lors, chez Superprof.fr nous admettons volontiers que l’immersion à l’étranger est une excellente solution.

Toutefois, vous n’acquerrez qu’une partie de la langue : l’oral.

Qu’en sera-t-il de l’espagnol écrit ?

Comment rédiger les mots que vous entendez ?

Quand est-il également de la grammaire et de l’espagnol « littéraire ».

Pour apprendre une langue totalement, il est nécessaire d’envisager l’ensemble de ces domaines.

Comment prendre des cours particuliers d'espagnol ? Un prof particulier et son élève

Le meilleur moyen pour vous d’apprendre l’espagnol dès lors et donc de suivre des cours d’espagnol particuliers avec un professeur privé. Profitez de la méthodologie et des connaissances de ce dernier pour faire des progrès rapides en espagnol. En vous donnant les bases nécessaires à l’assimilation de la langue, votre niveau augmentera tout de suite.

Apprendre la phonétique espagnole

Commencer à apprendre l’espagnol, c’est effectivement se rendre compte des multiples ressemblances entre les deux langues, ce qui peut être très confortable.

Mais c’est tout de même s’efforcer à assimiler une nouvelle phonétique. En ne le faisant pas, il est possible que vous tentiez de prononcer certains mots sans pour autant vous faire comprendre.

Sachez par exemple que le « c » et le « s » ne se prononcent pas de la même manière, contrairement au français. Le « s », par exemple, exige de vous que vous placiez votre langue un peu plus proche des dents de devant.

Par ailleurs, le « z » et le « j » se prononcent différemment aussi. Pour cette dernière lettre justement, il est nécessaire d’évoquer la « jota ». La « jota », ou le « j » exige de vous que vous le disiez avec la gorge.

Voici une vidéo qui vous aidera à mieux comprendre ces spécificités :

La prononciation est gutturale. Interdiction de dire le « j » comme en français ! Les Portugais font comme nous, mais pas les Espagnols.

Savoir compter en espagnol

Bien évidemment, votre apprentissage de l’espagnol passera également par l’assimilation des chiffres.

Difficile de désirer parler une langue sans passer par la case des nombres. Ils vous permettront d’exprimer un grand nombre de choses lorsque vous serez dans un pays hispanophone.

Comment apprendre les nombres en cours d'espagnol ? Compter en espagnol

En outre, vous découvrirez avec eux d’autres aspects de la phonétique espagnole.

Comme les diphtongues et autres triphtongues par exemple. Il s’agit en fait de syllabes à double ou triples sons, comme dans le nombre « veinte » (20). C’est une particularité que l’on retrouve aussi dans la langue anglaise et qui est une partie essentielle de l’espagnol.

Connaître les genres masculins et féminins

L’espagnol et le français se ressemblent sur un autre point précis.

Les deux languies exigent en effet que l’on identifie les noms par un genre masculin ou un genre féminin. Là où l’anglais est totalement débarrassé de cette particularité, le français et l’espagnol l’imposent.

Pour un étranger, en plus d’apprendre les règles de grammaire, la phonétique ou la conjugaison, il est ainsi indispensable de se pencher sur la question des genres !

Qu’est-ce que l’espagnol considère comme un mot féminin ?

Qu’est-ce qui fait de ce mot, un mot masculin ?

Cela n’a pas toujours de logique, comme en français, mais chaque étudiant de l’espagnol se doit de l’apprendre et de connaître ainsi ce qui représente pour lui « une irrégularité ».

Prenons par exemple « le mot », qui est du genre masculin en français. L’espagnol le traduit par « la palabra ». Un genre féminin donc. Les exemples sont malheureusement assez nombreux et une pratique assidue et une écoute attentive de la langue vous permettront de les mémoriser petit à petit !

Assimiler le vocabulaire de base

Pourquoi ne pas vous faire de petites fiches résumant le vocabulaire de base à connaître ?

Par exemple, une fiche sur les aliments pour comprendre une carte de restaurant espagnol :

Faire des fiches de vocabulaire pour commencer à apprendre l'espagnol. Les aliments en espagnol

De cette façon, vous pourrez apprendre plusieurs nouveaux mots chaque jour, à mémoriser les uns après les autres.

C’est une méthode somme toute très basique pour apprendre l’espagnol, mais c’est encore l’une des meilleure lorsque l’on commence.

Et pour apprendre à parler ou à écrire la langue, il vous sera indispensable de connaître les verbes de base. A ce titre, il est incontournable pour vous de savoir la différence entre « Ser » et « Estar ».

Par la suite, attardez-vous sur les verbes d’action : ir (aller), llamar (appeler), poder (pouvoir), ver (voir), oir (entendre), comer (manger), comprar (acheter)… Indispensables pour construire vos premières phrases !

Tout un vocabulaire fondamental est ensuite à construire : la vie quotidienne, les couleurs, les dates, les objets, les fruits et légumes, les parties du corps humain…

Attachez-vous donc à faire une petite liste de ceux que vous utilisez vous-même le plus et traduisez-les vers l’espagnol. Cela complète très bien le travail effectué en cours d’espagnol.

Comment poser une question ?

Basique également : le fait de savoir poser une question. La grammaire espagnole est ainsi faite que la façon de construire une question dans la langue de Cervantes s’avère différente de la méthode française.

Pas toujours, mais sur certaines formes c’est effectivement le cas. Les différentes formes de questionnement sont donc à apprendre.

Comment poser une question en espagnol ? La forme interrogative en espagnol

Par ailleurs, les mots de questionnement sont aussi à connaître. Comme le français, ils ne sont pas nombreux. Cette tâche ne sera donc pas très difficile pour vous : que, cual, porque, cuando, como, quien, cuanto…

La conjugaison

C’est un peu LA mauvaise nouvelle de ce guide de l’apprentissage de l’espagnol pour étudiant partant de 0 : la complexité de la conjugaison… En effet, contrairement à l’anglais, mais à l’image du français, la conjugaison espagnole s’avère assez difficile à maîtriser.

Elle est composée d’une multitude de temps, ainsi que des irrégularités à connaître absolument.

On ne saurait par exemple accepter que quelqu’un dise « Vous faisez » à la 2ème personne du pluriel du présent de l’indicatif en français. Eh bien il en va de même en espagnol.

Il existe ainsi des verbes réguliers (Comer [manger]: como, comes, come, comemos, comeis, comen), des verbes à modification orthographique (Ser [être] : soy, eres, es, somos, sois, son), des verbes à diphtongue (Jugar [jouer] : juego, juegas, juega, jugamos, jugais, juegan) et bien d’autres formes spéciales à connaître !

Les pronoms et autres démonstratifs

En parallèle de votre apprentissage de la conjugaison et des cours d’espagnol, vous découvrirez aussi les pronoms.

De « je » à « ils » ou « elles », ils vous permettront de conjuguer vos verbes, même si vous découvrirez qu’ils ne sont pas toujours indispensables à la conjugaison justement…

Vous passerez ensuite par les pronoms possessifs et vous découvrirez cette fois-ci à quel point ils sont utilisés en espagnol (à l’image du français et contrairement à l’anglais).

Enfin, il vous faudra compléter le tout par les démonstratifs : esta, este, esa, ese, estos, estas… Ils vous seront notamment très utiles à l’oral !

Pratiquer l’espagnol à l’oral

Oral justement, nous souhaitions achever ce guide de l’étudiant souhaitant apprendre l’espagnol par aborder la thématique de l’expression oral.

Pratiquer l'espagnol à l'oral pour débuter. Parlez espagnol !

Tout ce qui a été énoncé ci-dessus fait partie du B.a.-ba lorsque l’on commence l’espagnol. Ils représentent une base très solide sur laquelle vous reposer pour approfondir ensuite vos connaissances.

Par ailleurs, d’après nous, il est nécessaire d’utiliser ces fondamentaux à l’oral très rapidement.

De cette façon, vous développerez en parallèle vos facultés en phonétique et pourrez commencer à tenir des conversations.

L’apprentissage d’une langue étrangère ne saurait se faire sans l’oral, nous vous encourageons donc à parler l’espagnol !

Vous vous demandez encore : pourquoi apprendre l’espagnol ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *