Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Partir de 0 en anglais : le guide des débutants

Par Simon le 08/01/2016 Blog > Langues > Anglais > Comment Débuter en Anglais ?
Table des matières

Vous en avez assez de passer à côté d’opportunités professionnelles car vous ne parlez pas Anglais ?

Vous avez envie d’apprendre l’anglais et de pouvoir lire n’importe quel article sur le web à propos du domaine qui vous intéresse (des OVNIS en passant par le massage norvégien) ? Vous nourrissez secrètement le rêve de parler à n’importe qui sur la planète avec un accent à tomber par terre ?

On peut partir de 0 en Anglais et arriver très haut !

Comment apprendre l’anglais ?

Voici comment procéder pour maîtriser la langue la plus parlée au monde, à condition d’en avoir envie.  

Ton oreille chaque jour tu exerceras (ou comment rentabiliser ses temps de trajet)

Que vous ayez étudié l’Allemand à l’école, que vous ayez plus de 60 ans, ou que vous ayez séché tous les cours d’anglais pendant votre cursus, il est impératif de commencer par éduquer votre oreille à l’Anglais.

Comment travailler son oreille en anglais ? En effet, pour parler la langue originale d’Harry Potter, il faut s’habituer à ses sonorités, à l’accent, mais aussi au rythme des phrases. Une précision pour commencer : l’Anglais n’a rien à voir avec le Français, vous pouvez donc oublier d’emblée l’idée de penser en Français et de traduire ensuite.

Du coup, rien de mieux que d’écouter parler et chanter en Anglais pour s’imprégner le plus vite possible de la jolie musicalité de la langue de Shakespeare. Pour la musique justement, vous trouverez facilement quoi vous mettre dans les oreilles, de préférence un son que vous aimez pour éviter de vous retrouver avec un réflexe pavlovien.

Comment apprendre à parler anglais ?

Pour le reste, il vous suffit par exemple de regarder des chaînes de TV anglaises (ou américaines si vous rêvez de décrocher un job là-bas) ou de les écouter en fond sonore. Vous serez surpris de voir que vous vous habituerez en quelques jours à ces prononciations nouvelles et que vous parviendrez à déchiffrer de plus en plus facilement les news et vos cours d’anglais !

Ecouter de la musique pour progresser en anglais.

Si vous préférez regarder des rediffusions de Cauchemar en Cuisine (Ramsay’s Kitchen Nightmares) en VO, ça marche aussi, mais attention de ne pas vous laisser contaminer par la colère du chef-cuisinier Gordon Ramsay !

En Anglais tu te divertiras (du matin au soir et du soir au matin)

Partir de 0 en Anglais signifie qu’à ce jour, vous ne comprenez pas (encore) les paroles de vos chansons anglophones préférées. On imagine votre tête quand vous traduirez « Chandelier» de Sia, et on vous imagine en train d’imaginer Sia suspendue. Fin du rêve éveillé.

Pour apprendre l’Anglais tout  seul pour de vrai (et pas seulement dans des livres et les cours d’anglais), il vous suffit d’établir un petit programme de divertissement à la sauce Rosbif :

  • Regardez TOUTES vos séries en anglais : nous vous recommandons de mettre les sous-titres en français pour commencer. Et parce que vous êtres très-très fan de GOT (Game of Thrones pour ceux qui se demanderaient ce qu’une pseudo chèvre fait là), vous pourrez ensuite revoir tous les épisodes en Anglais sous-titré Anglais. Finis les torrents en « FRENCH ». Juré ?

Comment apprendre l'anglais en regardant des séries ?

  • Regardez également TOUS vos films en anglais. Vous verrez, la voix de Ben Affleck dans Ce que veulent les hommes est bien moins niaise que la doublure, même chose pour celle de Claire Danes (Homeland) qui a une voix bien moins feutrée que la voix française. C’est quand même mieux l’original, non ?
  • Dégotez des blogs dans vos thématiques préférées en anglais. Idem pour les Vlogueuses de Youtube. Que ce soit des conseils de drague, beauté, ou des vidéos pratiques, il y a vraiment l’embarras du choix. Mais comment les chercher allez-vous vous demander ? Il suffit de taper vos mots clés dans Google en ajoutant « en anglais » et le tour est joué. Nota Bene pour les petits malins : pour vos exercices de grammaire et compagnie, évitez de traduire des phrases entières, il y a souvent des erreurs.
  • Offrez-vous un petit magazine en Anglais, ou journaux en anglais, pour vous entrainer à faire des exercices de traduction.

Ce sont des supers ressources pour apprendre l’anglais !

Ta fluidité à l’oral tu travailleras (enfermé dans la salle de bain ou au bord de la mer c’est selon)

Qui parmi vous, chers lecteurs, n’a pas déjà eu peur de parler Anglais en public ? Que ce soit en cours d’anglais pour répondre à une question, lors d’une présentation professionnelle ou encore pendant une réunion ? Il n’y a pas de secret, pour ne plus avoir peur, il faut pratiquer la langue anglaise. Même sous la douche !

Comment apprendre l'anglais en chantant ?

D’abord, commencez par chanter à voix haute (même si vous chantez faux) vos chansons favorites en copiant l’accent en mesure, quitte à exagérer, dans une pièce où personne ne peut rien vous dire.

Ensuite, amusez-vous à lire les sous-titres à voix haute de vos séries, émissions et films en même temps que l’acteur parle, l’objectif étant de couvrir sa voix à la nanoseconde près. Le format 26’ sera largement suffisant pour commencer à vous exercer au cas où vous auriez besoin de mettre sur pause à chaque plan.

Enfin, parlez Anglais ! Ce conseil ne casse pas trois pattes à un canard et pourtant, c’est souvent là que ça pêche. Plus vous parlerez, plus vous serez à l’aise car les mots viendront tout naturellement plus vite à votre bouche. Idéalement, converser avec un anglais est la meilleure option mais n’a pas un British sous la main qui veut.

Vous pouvez aussi vous décider à parler à des étrangers pendant une soirée (pour améliorer son accent anglais), et si le courant passe, à les ajouter sur Skype pour garder le contact.

Par contre, si vous pensez que parler anglais avec un autre français qui a un niveau moyen en anglais vous aidera, vous vous trompez.

En parlant avec un anglophone de qualité, vous prendrez ses tics de langage, vous capterez des expressions idiomatiques, et vous gagnerez en rapidité dans l’échange. Un jeu de ping pong verbal si vous préférez. En un mot, vous apprendrez l’Anglais, le vrai !

Ta grammaire tu potasseras (sérieusement)

Que ceux qui prétendent qu’étudier la grammaire anglaise pour apprendre l’anglais est inutile se dénoncent et mettent leur bonnet d’âne. Car parler une langue sans grammaire, c’est-à-dire sans comprendre sa structure (quand elle en a une), n’a pas vraiment de sens.

Pour espérer parler un Anglais correct, vous devrez par exemple intégrer qu’une préposition est suivie d’un verbe en –ING, et que certains adverbe appellent le mode indicatif ou subjonctif selon le sens. Il vous faut aussi connaître l’ordre des mots pour espérer être compris par vos interlocuteurs, tout autant que maîtriser les verbes irréguliers et l’usage du preterit ou du present perfect (pour ne citer que ces temps-là).

De plus, connaître les règles de grammaire anglaise (ou de conjugaison) apparaît comme indispensable pour valider votre niveau en Anglais (en passant le test du TOEIC par exemple). Pour commencer, voici une fiche des 50 verbes irréguliers à caser dans votre cerveau, autant vous y mettre tout de suite avant d’en baver en cours d’anglais.

Un répertoire tu t’offriras (mais un qui fait classe)

Welcome back en CE2 ! Pour parler l’anglais, en partant du néant, il faut bien entendu passer par la case vocabulaire.

Eh oui, comment faire une recette sans les ingrédients ? Achetez-vous un répertoire et notez-y les mots et les expressions que vous souhaitez apprendre et retenir. Il va s’en dire que la traduction est recommandée, et si en plus vous maîtrisez le langage phonétique, ne vous privez pas d’inscrire la transcription pour mémoire.

Apprendre l'anglais en se créant un répertoire avec la traduction des mots.

À chaque fois que vous lisez quelque chose, prenez le temps de noter les mots que vous ne comprenez pas et de les chercher. Pour cela, rendez-vous sur un dictionnaire en ligne comme WordReference.com ou Lexilogos.com.

Bien que la mode soit au tout numérique, vous pouvez acheter pour une bouchée de pain un beau et gros dictionnaire (type Harrap’s) pour éviter d’être sur votre ordinateur ou votre iPhone en permanence pendant que vous potassez. Car entre la page Facebook et la page de votre dico, il n’y a qu’un onglet…

Si vous voulez vraiment apprendre l’Anglais, prenez 5 à 10 minutes par jour pour répéter les mots de votre répertoire (page par page) en les écrivant et en les récitant à voix haute. Conseil d’ami : pensez toujours à écouter la prononciation correcte quand vous avez un doute pour ne pas vous retrouver rouge comme une écrevisse la première fois que vous direz although. Un bachotage fait avec un intérêt est un bachotage qui restera.

Pour finir, ajoutez le site Linguee.fr aux favoris de votre navigateur Internet : il a l’avantage de compiler toutes les expressions anglaises qui sont utilisées pour traduire une expression française dans un contexte, c’est-à-dire dans une phrase construite.

C’est plutôt pratique pour faire son marché et prendre exactement l’expression qui convient.

Partir de 0 en anglais n’est pas forcément un handicap

Rassurez-vous, partir de 0 en Anglais n’est pas un handicap pour apprendre à parler cette langue.

Si l’on peut penser que se remémorer les bases de collège peut aider, sachez que ces bases en question sont facilement accessibles et très bien expliquées sur Internet.

Comment apprendre l'anglais en partant de 0 ?

Vous êtes motivé ?

Apprendre l’anglais en 20 minutes par jour, c’est possible ?

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz