Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Passons au crible l’anglais de William Shakespeare !

De Alexandre, publié le 04/05/2016 Blog > Langues > Anglais > Shakespeare a Apporté sa Pierre à l’Edifice de la Langue Anglaise

A tout bout de champs, vous entendrez parler de la « langue de Shakespeare » pour évoquer la langue anglaise.

Une attribution qui, au-delà de ses pièces de théâtre et de son impact sur la littérature anglaise, a définitivement fait passer l’auteur britannique à la postérité mondiale.

Pour ses phrases à l’épreuve du temps, Shakespeare doit avoir eu une compétence unique pour la langue anglaise.

Alors qu’attendez-vous pour suivre son exemple pour apprendre l’anglais ?

Lisez attentivement ce qui va suivre car cela vous apportera des informations utiles de culture générale anglaise et cela vous aidera surtout à mieux apprendre l’anglais.

Etudier Shakespeare est non seulement utile et fascinant, mais aussi amusant.

D’autant plus que la langue de Shakespeare est la plus connue et parlée au monde aujourd’hui : 400 millions dont elle est la langue maternelle et quelques 750 millions d’autres pour qu’il s’agit d’une langue étrangère. Normal donc de vouloir apprendre à parler anglais.

Mais au-delà de cette appellation commune que nous connaissons tous, qu’est-ce réellement que l’anglais de Shakespeare ?

Peut-on apprendre l’anglais à travers l’œuvre du dramaturge ?

Ou même progresser en anglais à travers ses pièces ?

Existe-t-il des cours d’anglais prodigués par des professeurs experts en théâtre et littérature pour étudier l’impact linguistique de William Shakespeare ? L’apprentissage de l’anglais peut-il se faire selon lui ?

Apprendre l’anglais avec Shakespeare : l’auteur aurait introduit plus de 1700 mots dans la langue anglaise

Pourquoi dit-on de l'anglais qu'elle est la langue de Shakespeare ? William Shakespeare, sapé comme jamais.

A quoi doit-on s’attendre lorsque l’on cherche à progresser en anglais selon les préceptes du poète british ?

Les experts peinent à s’accorder sur le sujet, mais il semblerait en effet que l’illustre auteur anglais, William Shakespeare, aurait introduit entre 1700 et 2200 mots à la langue anglaise. C’est dire son impact sur les cours d’aujourd’hui, les mots, le vocabulaire, la grammaire…ainsi que sur l’histoire de la langue anglaise !

Vous vous souvenez certainement de ces mots sans queue ni tête que vous et vos amis créiez lors de vos plus grands « délires » ?

Eh bien William de son côté en aurait inventé plus de 2000… Mieux ! Si ce chiffre est déjà bien assez impressionnant comme ça, sachez aussi que la plupart sont encore utilisés aujourd’hui.

On sait par exemple que seuls 5% des mots qu’utilisaient Shakespeare ne sont plus employés aujourd’hui en « anglais contemporain ». Pourquoi dit-on alors qu’étudier l’anglais à travers le langage du dramaturge du 16ème siècle, c’est aussi étudier un vieil anglais ? Un anglais pas toujours accessible et vieux ? Par méconnaissance de son œuvre certainement…

A titre d’exemple, notez que le prénom « Olivia » fut l’un des plus empruntés par les parents pour leurs nouveau-nés en 2014. Shakespeare fut la première personne à orthographier le prénom de cette façon en nommant l’un de ses personnages de la sorte dans la pièce de théâtre « Twelfth night ».

Et pour terminer dans les anecdotes et les chiffres shakespeariens, sachez enfin que le poète anglais a utilisé plus de 28829 mots dans ses œuvres. 12493 d’entre eux n’apparaissent d’ailleurs qu’une seule fois.

A signaler qu’avec plus d’1 500 000 000 de locuteurs anglophones, l’anglais est la langue la plus parlée au monde.

Apprentissage de l’anglais : mots et expressions anglaises inventées par Shakespeare

Nous vous le signifiions plus haut : William Shakespeare a plus qu’apporter sa pierre à l’édifice de la langue anglaise. Et de la culture anglaise par la même occasion.

En inventant plusieurs centaines de mots et expressions anglaises, vous pouvez être sûr d’en retrouver encore dans l’anglais contemporain.

C’est d’ailleurs l’idéal pour améliorer votre prononciation en anglais et votre niveau d’anglais. Comment parler anglais avec l’art de shakespeare ? Immergez-vous dans ses livres en anglais !

C’est aussi pour cela qu’il est intéressant d’apprendre l’anglais gratuitement selon Shakespeare. C’est un moyen d’acquérir un anglais littéraire et passé à la postérité grâce à quelques expressions devenues intemporelles. En voici quelques exemples, que vous apprendrez certainement en cours d’anglais intensif (exemple : cours anglais paris)avec votre professeur :

  • « Heart of gold » (Henry V) : un cœur en or.
  • « Wild-goose chase » (Romeo and Juliet) : fausse piste, recherche futile/vaine/inutile.
  • « Faint-hearted » (Henry IV part I) : peureux, craintif.
  • « Brave new world » (The Tempest) : « le meilleur des mondes »
  • « Break the ice » (The Taming of the Shrew) : briser la glace
  • « For goodness’ sake » (Henry VIII) : « pour l’amour de Dieu »
  • « Foregone conclusion » (Othello) : joué d’avance, couru d’avance
  • « Love is blind » (The Merchant of Venice) : l’amour est aveugle.

Quels mots anglais ont changé de définition lors des derniers siècles ? Entre ce moment immortalisé en peinture et aujourd’hui, certains mots anglais ont changé de signification…

Comme vous pouvez le constater, certaines de ces expressions sont même utilisées en français. De façon littérale. Des mots inventés également par le célèbre auteur sont aussi restés dans la langue anglaise, tels :

  • Hurry : se dépêcher
  • Critic : un critique/détracteur
  • Dwindle : diminuer, baisser
  • Bump : une bosse
  • Belongings : affaires, biens
  • Eyeball : globe oculaire
  • Fashionable : à la mode, tendance, chic
  • Ladybird : coccinelle
  • Manager

Vous qui désirez apprendre l’anglais rapidement, il est probable que même avec un petit niveau vous connaissiez certains de ces mots et expressions. Vous savez désormais d’où ils viennent !

Ces mots anglais inventés par Shakespeare avec une traduction totalement différentes aujourd’hui

Attention aux faux-amis ! On ne sait parfois pourquoi ni comment, mais certains mots inventés il y a plusieurs siècles se voient transformés à travers le temps. Comme vidés de leur sens. Réappropriés par un groupe de personnes et diffusés.

Avant de vous rendre en cours d’anglais shakespearien, vous seriez ainsi bien inspiré de connaître la liste suivante et de la ressortir à votre professeur d’anglais. Voici 11 mots utilisés dans les pièces de théâtre du dramaturge Shakespeare, ayant un sens différent aujourd’hui :

  1. « Revolve » voulait autrefois dire « faire attention » ou « se montrer méfiant ». Il prend aujourd’hui le sens de « tourner ».
  2. « Wherefore » était autrefois un synonyme de « pourquoi », et veut parfois dire, de façon maladroite, «  ».
  3. « Naughty » voulait dire « méchant » ou « immoral ». Aujourd’hui, il prend le sens de « désobéissant » et « vilain ».
  4. « Stand on ceremony » représentait avant quelqu’un de « superstitieux ». Aujourd’hui : « faire des manières »
  5. « Quick » veut aujourd’hui dire « rapide » comme vous le savez sûrement. Au 16ème siècle, il signifiait « vivant ».
  6. « Weird », comme vous le savez certainement aussi, prend le sens de « bizarre » ou « étrange ». Autrefois il renvoyait à quelque chose relevant de la « fatalité ».
  7. « Prodigies » équivaut à ceux que l’on nomme « prodiges » aujourd’hui. Le mot voulait autrefois dire « présages », mais plutôt dans le sens « événements non-naturels »
  8. « Minion » n’est pas seulement le nom d’une célèbre série de dessins-animés aujourd’hui, puisqu’il signifie communément un esclave suivant aveuglément son maître (oui, comme les Minions). Un minion était jadis un « élu », un « favori ».
  9. « Quaint » est aujourd’hui un synonyme vieillot de « séduisant » ou « charmant ». Du temps de Shakespeare, il était plutôt associé à quelqu’un de « compétent », « ingénieux »
  10. « To the manner born » signifie aujourd’hui ce que l’on pourrait traduire en français par « être né avec une cuillère en argent dans la bouche ». Pour Shakespeare, l’expression voulait plutôt dire « avoir été entraîné » à quelque chose. « Bien formé à… »
  11. « Unthrifty » représente quelqu’un de « dépensier » aujourd’hui et de « peu économe ». Plusieurs siècles derrière nous, il signifiait en anglais « malchanceux » ou « mauvais ».

C’est aussi cela apprendre à parler l’anglais selon Shakespeare : connaître son héritage linguistique et les différentes significations de ses mots. Et si 95% des mots employés par William Shakespeare, mort il y a 400 ans, dans ses pièces de théâtre sont toujours utilisés aujourd’hui, certains ont donc fini par changer de signification. C’est peut-être pour cela que l’on qualifie l’anglais shakespearien de « vieil anglais »…

Une liste à apprendre définitivement par cœur et à ressortir à votre professeur en leçon d’anglais !

Cours d’anglais : et si vous partiez en immersion totale pour étudier l’anglais de Shakespeare au Royaume-Uni ?

Où se trouve la tombe de William Shakespeare ? En 2016, l’Angleterre célébrera le 400ème anniversaire de la mort de William Shakespeare. L’occasion d’aller faire un tour sur sa tombe à l’Abbaye de Westminster.

En près de 37 pièces de théâtre et 154 sonnets, William Shakespeare a eu une influence énorme sur la langue anglaise. Que l’on surnomme d’ailleurs communément aujourd’hui « langue de Shakespeare ». L’équivalent de « langue de Molière » pour le français en somme.

Pas étonnant donc de retrouver au Royaume-Uni une majorité d’aspirants à du cours d’anglais gratuit ou intensif. Tous ces étudiants en quête d’apprendre à parler l’anglais en école de langue (grammaire, leçons d’anglais, expression anglaise, cours d’anglais gratuit, mots, prononciation, compréhension écrite, alphabet anglais, phonétique…), la langue étrangère la plus parlée au monde, se retrouvent donc aux 4 coins du Royaume.

Et pas uniquement pour goûter à la gastronomie anglaise !

D’ailleurs, si au-delà du fait de devenir bilingue anglais votre souhait est d’étudier l’anglais à travers Shakespeare, vous ne trouverez certainement pas de meilleurs endroits. De nombreux professeurs d’anglais et professeurs de théâtre vous y attendent.

Enfin, si vous ne pouvez vous y rendre, il reste tout à fait envisageable d’apprendre l’anglais en ligne et même celui de Shakespeare.

Certains sites vous proposent ainsi un apprentissage de la langue anglaise tourné vers le célèbre poète britannique (avec de belles citations anglaises).

Le Royaume-Uni est la destination préférée des étudiants étrangers pour apprendre l’anglais

Où prendre des cours d'anglais shakespearien à Londres ? Quoi de mieux que le charme londonien pour étudier l’anglais, l’amour et William Shakespeare ?

Où et comment apprendre l’anglais ? Lorsque vient le moment de choisir une destination sur la planète pour partir prendre des cours d’anglais débutant : le choix est vaste !

Le monde étant beaucoup plus accessible aujourd’hui qu’il ne l’était pour les générations précédentes, les 4 coins du globe sont envisageables. Étudions alors ensemble vos possibilités pour enfin apprendre à parler anglais à l’étranger, en compagnie d’un professeur d’anglais local.

Proche de chez nous nous retrouvons bien évidemment le Royaume-Uni qui, tant qu’il est encore dans l’Union Européenne, vous offre par ailleurs des possibilités « infinies » de séjour.

Passeport européen oblige.

Ensuite, pour vivre son rêve anglais en XXL, il y a bien évidemment les USA : le pays-continent, ses villes immenses, sa culture internationale, libérale et ses cours d’anglais américain (différences de prononciation, accent, mots, vocabulaire)… Enfin, pour les amoureux de paysages sauvages et de nature, il y a bien évidemment le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. 3 terres lointaines où partir apprendre l’anglais durant plusieurs mois grâce au Working Holiday Visa.

Fini donc l’apprentissage de la langue sur les médias anglais : voyagez !

50% des étudiants viennent massivement prendre des cours d’anglais au Royaume-Uni

Voilà pour ce tour d’horizon rapide de vos possibilités d’apprentissage de l’anglais à l’étranger. Mais alors qu’USA, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande semblent être des destinations plus excitantes pour des séjours linguistiques, c’est bel et bien le Royaume-Uni qui se voit le plus plébiscité pour améliorer son anglais ! Il faut dire qu’il y a de quoi être fier de parler anglais avec un bel accent british !

Les étudiants étrangers souhaitant apprendre à parler anglais en pays anglophones optent en effet en majorité pour les professeurs d’anglais de :

  • L’Angleterre,
  • L’Irlande du Nord,
  • L’Ecosse
  • Et le Pays de Galles.

Et ce n’est pas peu dire, puisque 50% d’entre eux ont effectivement choisi le Royaume-Uni en 2011 pour étudier la langue de Shakespeare ! Considérable.

Mais pourquoi une telle majorité après tout ?

Et si cet anglais soutenu, littéraire et beau que l’on attribue au Royaume de Sa Majesté, mais aussi à William Shakespeare, était l’une de ces raisons ? On ne peut nier la richesse de ce que l’on appelle l’anglais britannique : son vocabulaire, sa prononciation, ses mots, sa syntaxe, sa grammaire, ses formules et expressions.

Alors, lorsque vient le moment d’apprendre la langue anglaise, nombre d’étudiants se tournent vers la patrie du génie du théâtre. D’autant plus que comme vous le verrez plus bas, son héritage reste encore extrêmement présent aujourd’hui.

Parmi les autres causes de ce plébiscite, nous imaginons que l’attrait de l’Europe doit charmer une grande partie des étudiants internationaux. Tous comme les facilités de visa qui attirent énormément de Français, Espagnols, Russes, Allemands…

Culture, pop-culture, histoire, vie nocturne riche ne sont sans doute pas étrangers à ce phénomène non plus. Apprendre la langue anglaise en Angleterre ou à Londres, c’est quand même plus fun.

Apprendre l’anglais sans Shakespeare c’est passer à coté de l’essentiel

En raison de l’impact profond de Shakespeare sur la façon dont nous parlons aujourd’hui l’anglais, l’étude des œuvres de Shakespeare est une partie indispensable de l’éducation culturelle dans l’apprentissage de l’anglais.

Etudier Shakespeare est non seulement utile et fascinant, mais aussi amusant.

Herman Melville, William Faulkner, Alfred, Lord Tennyson, et Charles Dickens ont tous été fortement influencés par les oeuvres de Shakespeare. Entre parenthèse, cela a même conduit George Steiner à conclure que les poètes romantiques anglais étaient de « faibles variations sur des thèmes shakespeariens. »

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz