Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Par où commencer quand on débute le piano ?

De Isaline, publié le 20/04/2017 Blog > Musique > Piano > Les Meilleurs Conseils pour Pianistes Débutants

Vous avez décidé de vous mettre au piano, mais n’y connaissez rien en musique ?

Partition, solfège, rythme,… Vous avez peur de devoir apprendre des bases qui peuvent parfois être barbantes et décourageantes ?

Commencer le piano n’est pas toujours évident…

Mais l’apprentissage du piano se démocratise. Alors qu’il était auparavant réservé à une élite qui avait les moyens de se payer un professeur, cet art est aujourd’hui ouvert à tous par le biais de cours en ligne, notamment !

Les jeunes filles de bonne famille ne sont plus les seules à profiter de ce bel instrument à cordes frappées. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le conservatoire ou les écoles de musique, il est tout à fait possible de travailler vos morceaux de piano depuis chez vous désormais.

Vous pouvez alors apprendre à lire les notes de musique à l’aide de votre prof particulier. Et même vous en passez en regardant directement où placer vos doigts grâce à des vidéos.

Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils pour bien débuter…

Connaître les bases pour apprendre le piano rapidement

Lorsque vous débuterez le piano, vous serez tenté d’apprendre tout et tout de suite. En effet, la patience n’est pas souvent au rendez-vous quand il s’agit d’apprentissage, et surtout si vous n’êtes plus habitué à l’école. Cependant, cette précipitation ne fera que ralentir votre progression.

Il existe tout de même quelques techniques à connaître pour apprendre le piano rapidement et plus facilement.

Des tutoriels sont accessibles sur internet et vous montre comment progresser au piano. Apprendre à jouer du piano en ligne peut être une solution. Vous conviendrait-elle pour autant ?

Vous pouvez par exemple travailler l’indépendance des deux mains ou encore apprendre à déchiffrer le solfège. Toutes ces techniques sont des bases qu’il faut travailler régulièrement pour pouvoir vous améliorer. Si vous ne maîtrisez pas ces quelques bases, il vous sera très difficile de progresser…

Mais l’anniversaire de votre cousin approche et vous aimeriez bien lui jouer son morceau préféré pour l’occasion. Dommage pour vous, il adore La Lettre à Élise !

Une raison pour se démotiver ? Bien au contraire !

Choisir un morceau connu est une très bonne façon de commencer à jouer du piano. Vous l’avez sûrement entendu des dizaines de fois. Le rythme et la mélodie sont déjà ancrés dans votre tête. Cela vous évitera l’étape de l’appropriation du morceau.

Mais connaître l’œuvre ne fait pas tout. Pour accélérer votre initiation, vous pouvez tout à fait apprendre à jouer grâce à internet.

Bien que demander de l’aide à un professeur apporte de nombreux bénéfices, les méthodes de piano et les tutoriels sont de plus en plus accessibles sur la toile ! Nul besoin de savoir lire les notes de musique d’une partition, votre professeur virtuel vous montrera chaque étape de la composition. Il ne vous reste plus qu’à trouver le bon et le tour est joué.

Et n’oubliez surtout pas de prendre du plaisir lors de votre apprentissage. Un pianiste énervé est incapable de jouer un morceau correctement. Cela ne fera que vous ralentir et vous découragez. Calmez-vous et fixez-vous des objectifs régulièrement…

Croyez-moi, il vous sera beaucoup plus simple d’apprendre en vous amusant.

L’apprentissage du piano pour les adultes

Non, il n’est pas plus difficile d’apprendre le piano quand on est âgé. Les méthodes d’apprentissage sont simplement différentes en fonction de notre âge et de notre expérience. De plus en plus d’adultes décident de s’y mettre.

Alors ne vous arrêtez surtout pas en vous jugeant trop vieux pour devenir un pianiste épanoui !

Si comme moi, vous êtes du genre à vouloir jouer la bande originale du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain en un seul jour, sachez par mon expérience que vous réussirez seulement à vous décourager…

Il vous faudra donc un peu de patience et accepter d’avancer à son rythme. Un rythme qui n’est pas nécessairement le même que vous aviez pour apprendre vos leçons quand vous étiez à l’école primaire.

Et pour avancer à son allure, il est essentiel de savoir s’accorder du temps même si ce n’est pas toujours facile quand on est adulte. La vie quotidienne et professionnelle fait qu’il est compliqué de s’arrêter quelques heures pour réviser ses arpèges. Essayez de vous fixer une ou quelques heures par semaine, et de les respecter.

Votre motivation est donc très importante. Ne baissez jamais les bras au moindre obstacle. Une leçon de vie tout à fait applicable dans la vie de tous les jours.

Commencez par choisir un morceau qui vous plaît et ne changez pas au bout de 3 jours s’il devient compliqué. Les difficultés qu’il présente seront toujours surmontables avec un peu d’effort. Et vous verrez, le piano vous apprendra la persévérance !

Ne vous énervez pas lors de vos cours de musique. L’importance de rester calme lors de vos leçons de piano…!

Choisissez tout de même un morceau accessible pour éviter tout découragement précoce. On évitera par exemple La 5ème Symphonie de Beethoven ou le Boléro de Ravel.

Si vous savez que vous ne réussirez pas à vous motiver tout seul, essayer de débuter le piano entre amis, ou alors faites appel à un professeur. Il saura vous guider pas à pas en vous apprenant les notions de bases.

Quels sont les meilleurs livres pour débuter le piano ?

L’autodidaxie est de plus en plus appréciée des pianistes débutants qui se munissent alors de manuels pour apprendre le piano. Ces livres peuvent vous apprendre les bases mais également accompagner vos cours particuliers que vous prenez à domicile. Ils peuvent être d’une très grande aide et servent parfois de rappel.

Mais vous vous demandez peut-être quel livre choisir pour un débutant ?

Il est en effet important de choisir le bon livre du premier coup. Il existe cependant plusieurs catégories de manuels. Le meilleur livre sera celui qui répondra le mieux à vos attentes.

Vous pourrez trouver :

  • Des livres pour aborder la théorie. Beaucoup d’ouvrages existent pour découvrir la partie théorique du piano et plus généralement de la musique. Ces livres enseignent aux apprentis pianistes à lire une partition, déchiffrer les notes et toutes les bases nécessaires du solfège. Pour tout savoir de la clé de sol ou la clé de fa, vous pouvez vous aider du livre « Le solfège sans professeur » de Roger Evans.
  • Des livres pour accompagner les cours. Ce genre de manuel est utile à conserver auprès de soi en plus des cours que vous prenez avec votre professeur. « La méthode rose » d’Ernest Van de Velde est particulièrement appréciée des professeurs car elle est très complète et propose de nombreux exercices.
  • Des livres pour apprendre le piano seuls. Si comme moi les cours à heure fixe vous dérangent et que vous préfériez apprendre en autodidacte, privilégiez un ouvrage qui sache vous décrire les gestes techniques comme la position du poignet et du buste. « Le piano sans professeur » de Roger Evans répond tout à fait à ces critères.

Le choix des livres dépend de votre façon d'apprendre. Les livres peuvent être utiles pour compléter les cours de musique. Mais lesquels ?

Le plus important à retenir est que pour débuter le piano il faut que vous choisissiez un livre clair et compréhensible. Il doit présenter un bon équilibre entre le texte et les illustrations pour vous donner envie de le lire et éviter de le laisser au placard.

Il ne remplacera bien évidemment jamais un prof, mais apporte les connaissances nécessaires à la pratique du piano. De plus vous pourrez l’emmener avec vous où que vous soyez.

Comment apprendre l’improvisation au piano ?

Et non, savoir improviser ne s’improvise pas  !

Ce qui peut paraître très étonnant quand on ne comprend pas encore très bien tous les mécanismes de la musique… Pourtant, il faut bien apprendre à jouer du piano avant de pouvoir se lâcher. Être guidé par quelques règles.

Les techniques de l’improvisation au piano sont nombreuses et il faut du temps avant de les maîtriser.

En tant que débutant, il est tout d’abord important que vous connaissiez vos gammes.

Vous vous demandez encore ce que c’est ?

Les gammes sont des séries de plusieurs notes pouvant aller jusqu’à 8 sons dans le cadre de la musique classique. Dans notre société occidentale, nous utilisons majoritairement les gammes mineure, majeure et chromatique. Il est important pour un pianiste débutant d’acquérir ces connaissances avant de pouvoir prétendre improviser.

Mais la théorie ne suffit pas.

En tant qu’apprenti, il faudra aussi prendre confiance en vous. L’improvisation nécessite de connaître assez bien son instrument et ses capacités pour pouvoir déroger aux règles que vous avez apprises jusqu’ici. Vous pouvez par exemple utiliser votre main gauche pour la mélodie et non plus pour les accords.

L'improvisation est une façon de jouer qui s'apprend. La liberté de l’improvisation permet de vous exprimer et de créer la magie du bout de vos doigts…

N’hésitez pas non plus à développer votre culture musicale. Écoutez Mozart, Bach, Chopin, mais aussi des artistes contemporains tels qu’Olivier Messiean ou Lang Lang. En plus d’élargir votre répertoire, cela pourra vous permettre de vous inspirer de différents styles et ainsi créer le vôtre.

Car l’improvisation ne s’imite pas. Il s’agit d’exprimer ses propres sentiments dans une démarche entièrement personnelle. À vous de créer votre propre interprétation et peut-être devenir le prochain grand virtuose. Même si le concert pour l’anniversaire de votre cousin sera déjà une grande victoire…

Comment accorder un piano ?

Au piano, il y a deux types de débutants :

  1. Celles et ceux qui se mettent à la musique pour le simple plaisir de jouer, de s’accompagner au chant, de jouer avec un groupe ou un orchestre, voire parfois de séduire.
  2. Et ceux qui iront encore plus loin que cela (ce qui est déjà bien évidemment) et qui chercheront à décortiquer leur instrument, comme on décortique la mécanique d’une voiture !

Pour ces derniers, une question cruciale se pose alors : comment accorder un piano ?

En tout premier lieu, pour être sûr du travail qui sera fait sur votre piano droit ou piano à queue, vous pouvez évidemment faire appel à un accordeur de piano professionnel. Ce qui représente évidemment un certain coût à chaque fois… Mais vous vous en doutez, cette option n’est pas la seule : vous pouvez aussi accorder un piano vous-même !

Comment ?

Pour accorder les 220 cordes et autres 88 notes d’un piano, il vous faudra vous munir d’une caisse à outils bien fournie ! Et pour cause, pour faire sonner juste votre instrument à cordes, voici les outils utiles pour accorder un piano : un diapason, une table d’accordage, un accordeur chromatique, des coins d’accords, une clé d’accords, de la lumière, du temps et des pinces en plastique !

Avec tout ce matériel pour accorder un piano, vous aurez avec vous tout le nécessaire pour jouer au chirurgien du son.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,50 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz