Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment devenir un expert du piano à cordes horizontales ?

De Avner, publié le 13/07/2017 Blog > Musique > Chant > Comment Jouer sur un Piano à Queue ?

Pédale forte, pédale de prolongation, pédale de sourdine… Tout cela n’évoque pas grand chose et pourtant cela concerne l’un des instruments préféré des français : le piano.

Bien qu’il puisse être utilisé dans d’autres cadres que le simple fait de jouer de la musique – comme cette publicité pour la vente d’un véhicule dans les rues de Nantes – jouer du piano reste le rêve de nombre d’entre nous.

De tous les instruments de la famille des pianos c’est aujourd’hui le piano à queue qui nous intéresse. Qualifié de traditionnel, ce piano dont les cordes sont horizontales, fascine autant qu’il intimide les débutants.

On s’en doute, il n’y a pas d’âge limite concernant l’apprentissage du piano,mais il va en falloir du travail avant de jouer le Boléro de Ravel.

Voyons voir si cette passion peut-être traduite en véritable activité musicale en apprenant à jouer sur un piano à queue.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

S’initier au piano à queue

Définir ses objectifs

Apprendre à jouer sur un piano à queue est un défi qui reste de l’ordre du faisable. Toutefois, pour “noter” son avancée (Pardonnez-moi ce jeu de mots facile) il est important de définir clairement des objectifs, des envies et des désirs.

Dans la mesure du possible – n’allez pas imaginer devenir Mozart, Beethoven ou Chopin dès la première semaine de cours de piano – on peut se fixer des objectifs qui donneront envie de progresser au piano, de s’améliorer au clavier voire de maîtriser l’instrument.

Comment devenir un bon pianiste ? La pédale de sourdine permet d’affaiblir le son.

 

L’un des objectifs qui revient le plus souvent dans l’apprentissage moderne du piano à queue est de jouer les morceaux de musique de ses pianistes ou virtuoses préférés selon son niveau de piano.

Ainsi, petit à petit, note après note, gammes après gammes, nos mains se plaisent à parcourir le clavier se frayant un chemin aisément entre les notes blanches, les notes noires et notre technique de pied sur les pédales.

L’étude du piano, le travail sur les mélodies et la technique devient un plaisir et on peut être fier à chaque fois que l’on franchit un palier dans l’apprentissage d’un bout de partition.

S’attarder sur le travail d’écoute

Le travail d’écoute doit être aussi poussé que le travail sur la technique des mains, des doigts et de la posture.

Chaque pianiste a sa propre particularité, il est donc idéal voire crucial, si l’on souhaite progresser rapidement au piano, de s’imprégner de leur musique pour :

  • Comprendre la structure de leur morceau en tendant l’oreille.
  • Apprendre de leurs gestes.
  • Évaluer le niveau de technique dans la composition et l’interprétation du morceau.
  • Améliorer son écoute, son oreille ce qui peut avoir une influence positive sur sa propre musique.
  • Pour ce faire on va avoir recours à plusieurs méthodes qui accélèrent le processus de formation au piano :
  • Ecouter plusieurs fois un morceau avant de le jouer.
  • Assister à des concerts en direct de piano.
  • Regarder des vidéos de performances de pianistes professionnels.

Se faire plaisir

Rares sont les sportifs, musiciens ou artistes qui, à la différence de beaucoup d’employés dans les bureaux, ont réussi sans aimer ce qu’ils font.

C’est une condition sine qua non voire intrinsèque de la réussite d’un projet artistique comme de jouer du piano à queue.

Sans le plaisir de jouer du piano, chanter ou boxer comme respectivement Nina Simone, Michael Jackson ou Mike Tyson à la fin de leur carrière, la tâche devient trop rude pour ces métiers surexposés à la critique.
Évidemment pour progresser au piano, il faut devenir un fin technicien, mais cet apprentissage ne doit pas se faire au détriment du plaisir de jouer du piano qui booste le talent, les compétences et fait swinguer la salle de représentation d’un coup de mains de maître.

Encore une fois plusieurs méthodes peuvent permettre de ne pas perdre le goût pour le piano à queue comme :

  • Ne pas jouer que des morceaux techniques qui suivent uniquement le programme standard.
  • Diversifier son répertoire en jouant des morceaux hors du programme avec par exemple du jazz, du blues voire de la variété.
  • Improviser des morceaux plutôt que de suivre uniquement cette “satanée” partition.

Poursuivre son apprentissage du piano à queue

Comment acquérir les bases du solfège ? La pédale de sourdine permet d’affaiblir le son.

« L’important ce n’est pas de commencer la course mais de la finir. »

Cette citation pourrait s’adresser à ceux qui démarrent leur apprentissage du piano. En effet, que ce soit pour le piano à queue, le piano acoustique ou le piano numérique, il est très difficile poursuivre son apprentissage du piano sans s’arrêter.

Cet instrument nécessite une pratique régulière, une assiduité sans faille et une motivation plus puissante que pour la guitare.

Comme l’apprentissage d’une langue étrangère, apprendre jouer du piano à queue accapare beaucoup de temps, d’énergie (et d’argent) et tout cela peut parfois se réduire avec l’âge et la pression de la vie active.

Néanmoins pour les musiciens les plus vaillants d’entre vous voici quelques conseils qui devraient vous aider à ne pas abandonner l’apprentissage du piano.

Utiliser les techniques de développement personnel

« Vole comme le papillon, pique comme l’abeille »

Comme l’auteur de cette citation, Mohamed Ali, il est nécessaire d’avoir recours à des techniques de développement personnel pour booster son ego.

En prêtant attention à ses progrès, aussi mince soient-il, on se donne une chance pour les prochaines leçons de piano.

On peut aussi, sans prétention aucune, partager sa progression avec ses proches, son entourage ou sa communauté sur le web. Une petite compo par ci durant la soirée pyjama, un petit solo par là durant le barbecue du dimanche ou une vidéo tutorielle façon Stromae sur ses nouvelles compositions.

Faire preuve de patience

“Tout vient à point à qui sait attendre”

On ne le se répète jamais assez mais l’apprentissage du piano peut parfois voire souvent sembler très long, difficile et rébarbatif.

Les plus persévérants sont généralement ceux qui réussissent le plus à apprendre via un piano à queue. Je laisse ici quelques conseils pour améliorer son rendement avant de pouvoir jouer ses morceaux préférés :

  • Procéder à un entraînement régulier de l’ordre de 15 à 30mn quotidiennes sur son piano.
  • Ne pas écouter les “haters”, ceux qui pensent que vous êtes trop vieux, que vos mains sont trop petites ou trop grosses.
  • Être patient, un jour notre heure viendra de rayonner dans un cabaret de jazz.

Apprendre à jouer du piano à queue : quels outils ?

Comment devenir musicien ? Peut-on rapidement arriver à jouer quelques morceaux d’un niveau correct ?

Que ce soit en autodidacte, dans une école de musique ou au conservatoire, apprendre à jouer du piano à queue nécessite un plan.

Plusieurs options s’offrent aux débutants qui cherchent à s’initier au piano à queue.

En école de musique ou au conservatoire

Encadré, conseillé et dirigé par des professionnels, cette option tombe sous le sens de l’étudiant qui souhaite apprendre les bases du piano à queue.

Avec des programmes complets, souvent validés par le Ministère de la Culture, ces écoles ont un savoir-faire déjà prouvé, une pédagogie bien rodée et des professeurs de musique expérimentés.

En cours collectifs voire en cours individuels, cette solution sera focalisée, aux 2/3 du temps, sur l’apprentissage du solfège, de la notation et des notes pour pouvoir lire, écrire et comprendre le langage musical.

En autodidacte

Plus courageuse, brave et culottée cette solution est souvent perçue comme “suicidaire”. En effet, beaucoup perçoivent l’apprentissage du piano comme beaucoup plus compliqué, ardu et difficile que d’apprendre à jouer de la guitare ou de la batterie.

Sans réelle prise de parti ici, il revient à chacun de faire son choix pour comprendre, intégrer et mémoriser toutes les techniques et théories liées au piano.

Là où ça se complique c’est qu’apprendre le piano à queue en autodidacte est assez cher voire carrément coûteux si l’on souhaite s’entraîner, réviser ses gammes ou tout simplement jouer du piano à la maison.

Néanmoins, pour ceux qui ont les moyens, un très bon ami ou une Maison de Jeunesse qui possède un piano à queue c’est l’occasion de rêver de se lancer.

Sans avoir à trop chercher on peut se référer :

  • Aux livres pour débutants qui indiquent clairement la position des mains sur le clavier. Certains sont vendus avec un CD intégré pour rendre l’apprentissage plus ludique, interactif et amusant.
  • Les contenus en ligne avec des formations personnalisées, les livres blancs sur l’apprentissage du piano ou encore les sites d’exercices de piano.

Avec un professeur particulier

Le clavier d’un piano à queue est constitué de touches plombées. Apprendre la musique, et le piano en particulier, est un rêve de beaucoup d’entre nous.

On ne va se pas se mentir, c’est la façon la plus rapide de progresser pour maîtriser le piano à queue. Auprès d’un professeur particulier on peut vite se mettre dans la peau du pianiste virtuose avec des entraînements intensifs, plus personnalisés et individualisés.

Pas nécessairement plus chère qu’un cours dans une école de musique ou au conservatoire cette méthode a l’avantage de s’adapter à l’emploi du temps de l’élève, ses envies et ses aptitudes.

Pour trouver ce professeur particulier de piano, plusieurs options s’offrent à nous :

  • Se rendre au conservatoire le plus proche de chez vous. Ils ont sûrement des offres de professeurs pour des cours particuliers.
  • Se renseigner auprès des écoles de musique, des associations voire auprès de la mairie de sa localité.
    Regarder les petites annonces, sur les poteaux de votre ville, dans les bars à musique (Exemple : le Piano Vache à Paris) ou encore dans les magasins spécialisés.
  • Compter sur le bouche à oreille : les amis de mes amis musiciens sont mes amis et peut-être même mes professeurs de piano.
  • La plateforme Superprof : spécialisée dans la mise en relation de professeurs avec les élèves en demande de cours, notre plateforme compte plus de 4 000 professeurs en France à des tarifs très avantageux.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *