Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
5
1

Du yoga ancestral à la discipline moderne

De Romain, publié le 21/02/2017 Blog > Sport > Yoga > Histoire du Yoga et Occidentalisation de la Pratique

Vous vous en doutez : entre hier et aujourd’hui, le yoga s’est transformé au fil du temps.

Prenant ses racines en Inde, la pratique du yoga s’est exportée partout dans le monde jusqu’à arriver en Occident.

Ainsi, il s’est enrichi de nouvelles cultures qui lui ont permis d’acquérir différentes formes. Parmi celles-ci, si vous prenez déjà des cours de yoga, vous en connaissez sûrement au moins une.

Comment le yoga est-il devenu ce qu’il est aujourd’hui et de quelle façon a-t-il évolué au fil des siècles ?

Pour tout savoir sur le yoga, Superprof vous offre un cours d’histoire de la discipline !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Historique du yoga de la Haute Antiquité à nos jours

Malgré le peu de documents historiques qui peuvent affirmer avec précision les origines et le développement du yoga au fil des siècles et des millénaires, plusieurs phases importantes semblent se dégager.

La Haute Antiquité et la période ancienne du yoga tout d’abord. Puis la période classique et médiévale. Et finalement, l’ère moderne de la discipline.

Haute Antiquité : développement du Proto-Yoga

Pour commencer notre histoire, remontant quelques millénaires en arrière. Nous nous situons alors en 3000 av. J.-C., dans la vallée de l’Indus (localisée autour du Pakistan moderne).

Dans quelle région le yoga a-t-il vu le jour ? Une ancienne carte du berceau de la civilisation qui a créé le yoga.

Il est intéressant de noter que, avant le 20e siècle, ce peuple a été complètement oublié par les historiens. De plus, malgré l’intérêt nouveau que les spécialistes de l’histoire indienne lui portent, à cause de ses écritures difficiles à déchiffrer, il reste encore de nombreuses zones d’ombre sur cette civilisation antique, pourtant étendue et avancée. À ce titre, nous ne savons pas pourquoi elle a disparu subitement au cours du 18e siècle av. J.-C.

Dans tous les cas, les recherches archéologiques de cette époque ont mis à jour des objets qui semblent liés à la pratique de la méditation. À part ces vestiges, nous identifions un manque d’écrit par le fait que la transmission de savoir entre les maîtres et les élèves se faisait traditionnellement à l’oral.

Les textes sacrés de l’époque étaient appelés Vedas. Ils provenaient de la civilisation védique, antérieure à la civilisation aryenne (à ne pas confondre avec le terme repris par les nazis).

A cette époque, nous avons déjà les prémisses d’une forme de yoga. En effet, ces textes étaient prononcés à l’oral sous la forme d’incantations (tel qu’on le retrouve aujourd’hui dans le Mandra Yoga) tout en se tenant dans une position spécifique (Mudrā).

De cela sera issu le brahmanisme qui est le système rituel formalisé de la culture védique. En effet, le terme de Brahman apparait dans de nombreux textes védiques afin de qualifier le Soi suprême (Sva) qui se rapporte à l’Absolu transcendant et à la conscience cosmique. Nous sommes alors entre le 10e et le 6e siècle av. J.-C.

Puis, les choses s’accélèrent pour le yoga avec la rédaction des Yoga Sutras vers le 4e siècle av. J.-C. par Patañjali.

Un texte fondamental dans le yoga : l'oeuvre de Patanjali. Voici une statue d’un des écrivains des Yoga Sutras.

Concernant ce mystérieux personnage, nous savons très peu de choses. Comme l’écriture des Yoga Sutra est échelonnée sur plusieurs siècles, nous pouvons supposer que ce sont en fait plusieurs écrivains qui portèrent ce nom. Dans tous les cas, ce texte de 195 aphorismes (les sutras) et de 1161 mots est le point de départ du yoga contemporain.

Structuré en 4 chapitres, il explique ce qu’est le yoga et développe précisément la façon d’atteindre la paix intérieure par la libération.

À partir de cette période, nous commencerons à voir apparaître différents ordres de yogis, correspondant à des pratiques différentes. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer le courant des yogis shivaïtes (lié à Shiva donc) ou encore les yogis vishnouïtes (liés à Vishnou). Ce dernier donnera d’ailleurs le Bhakti Yoga.

Vous comprenez donc que le yoga s’est développé en relation directe avec la religion hindoue. Pourtant, il n’est pas lui-même une religion. C’est plutôt une philosophie dont le but est de mieux appréhender notre place au sein d’un tout universel.

Qui sont les ancêtres des profs de yoga ? Une petite TimeLine (en anglais) de l’histoire du Yoga.

Le yoga durant la période classique et médiévale

Entre le 2e et le 15e siècle, le yoga se développera et se scindera en différentes nouvelles formes. Il sera aussi découvert par les autres cultures indo-européennes.

Le tantrisme fera ainsi son apparition vers l’an 500 apr. J.-C. Il donnera le Yoga Tantrique.

Durant cette période, on évoque aussi de plus en plus souvent le brahman (principe fondamental du monde) et l’âtman (le soi), en tant qu’unité.

Concernant les civilisations ayant pu rentrer en contact avec l’Inde et la pratique du yoga, nous pouvons citer :

  • Les Arabes grâce à la traduction des Yoga Sutra par Al-Biruni qui le comparera au soufisme ;
  • Les Perses (par le biais de Soufis tels que Bistâmi ou Al-Ghazali) ;
  • Les Grecs (en traduisant la Bhagavad-Gita qui est un des écrits fondamentaux de la culture hindouiste).
  • Marco Polo, dans le Livre des Merveilles, fera aussi une description précise des yogis.

Cette période qui se termine vers le 15e siècle environ sera décisive pour comprendre l’arrivée du yoga vers l’occident.

C’est grâce aux différents échanges commerciaux et culturels que cette pratique indienne fut transmise aux autres peuples.

D’ailleurs, il est intéressant de noter que nous retrouvons différents aspects de cette discipline dans d’autres civilisations (tels que les arabes et le soufisme).

En effet, certains autres peuples exécutent aussi des rituels impliquant une purification intérieure, la répétition de formules traditionnelles et sacrées et des positions précises afin d’atteindre l’excellence mentale, physique et spirituelle.

La période moderne du yoga et l’occidentalisation de la discipline

Nous arrivons au 16e siècle. Le yoga fait de plus en plus parler de lui en Occident.

Les personnes qui se sont rendues en Inde ont pu côtoyer les yogis et observer leurs pratiques.

Parmi les auteurs occidentaux mentionnant le yoga, nous pouvons citer :

  • Alphonse d’Albuquerque en 1510 et Fernão Lopes de Castanheda en 1553 (tous deux portugais) ;
  • Bernard Picart en 1723 (hollandais) ;
  • Les pères missionnaires français Jean Calmette et Jean-François Pons en 1731.

Plus récemment, nous ne pouvons oublier Swami Vivekananda (né en 1863 et mort en 1902) qui organisa de nombreuses conférences mondiales sur le sujet en décrivant le yoga comme une science de l’esprit.

En Inde, une personne a permis au Hatha Yoga de prendre la forme que nous connaissons aujourd’hui (il était plus rude dans les âges anciens) : Sri Krishnamacharia (né en 1888 et mort en 1989). Ce dernier créera sa propre école de yoga dans son pays natal (qu’il ne quittera jamais). C’est son fils, T.K.V. Desikachar, qui contribuera au développement de cette forme de yoga à travers le monde.

Sri Krishnamacharia formera aussi les célèbres maîtres de yoga :

  • Bellur Krishnamachar Sundararaja Iyengar (né en 1918 et mort en 2014) qui sera à l’origine du Yoga Iyengar ;
  • Sri Krishna Pattabhi Jois (né en 1915 et mort en 2009) qui enseigna au monde entier le Yoga Ashtanga.

Dès 1950, de nombreuses associations et fédération dédiées au yoga virent le jour, dans tous les pays du monde.

Évidemment, entre le yoga traditionnel et le yoga moderne, les pratiques ne sont plus tout à fait les mêmes.

En faisant du yoga, vous découvrez une discipline millénaire qui a évolué avec son temps. Entre tradition et modernité : le yoga a su trouver sa place dans le monde du bien-être.

Ainsi, certaines techniques ancestrales étaient plus rudes pour le corps que celles que nous connaissons actuellement.

Le yoga en France

En France, le yoga est arrivé relativement tard. Vers la toute fin du 18e siècle environ. Il faut dire que la distance géographique entre notre pays et l’Inde n’a pas aidé.

Les précurseurs du yoga en France

Après les pères Pons et Calmette qui ont ramené quelques pages des Védas, l’École des Langues orientales fut fondée en 1795. Ce qui nous rapprocha de différentes cultures.

Au cours de 19e siècle, de nombreux traducteurs travaillèrent sur différents textes importants :

  • Rîg-Véda : Langlois entre 1848 et 1851 ;
  • Sâmkhya-kârikâ : Barthélemy Saint-Hilaire en 1852 ;
  • Bhagavad-Gîtâ : Emile Burnouf en 1861 ;
  • Mahâ-Bhârata : Hippolyte Fauche en 1867 ;
  • Atharva-Véda : Victor Henri en 1891 ;
  • Sans oublier les nombreuses traductions et livres sur la culture hindoue d’Emile Senart entre 1875 et 1930.

Ces différents écrits ont permis au Hatha Yoga de s’implanter en France dès les années 1930. D’après les spécialistes du yoga, cela se fit grâce à plusieurs personnes dont :

  • Constant Kerneiz (1880 – 1960) qui semble être le premier professeur de yoga en France ;
  • Cajzoran Ali (1903 – 1975) ayant enseigné cette discipline et écrit Les divines postures en 1928 ;
  • Maryse Choisy (1903 – 1979), enseignante et écrivaine (Yogas et Psychanalyse ou encore la Métaphysique des Yogas) ;
  • Nil Hahoutof (1900 – 1982) : créateur de la gymnastique évolutive ;
  • Shri Ghatradyal Mahésh (1924 – 2007) : ouvre de nombreuses écoles pour former les professeurs de yoga ;
  • Lucien Ferrer (1901 – 1964) : créateur de l’Académie occidentale de Yoga ;
  • Roger Clerc (1908 – 1998) : élève de Lucien Ferrer et créateur du Yoga de l’Énergie.

La pratique du yoga moderne

Aujourd’hui, le yoga s’adresse à toutes les personnes de tous les âges et de toutes conditions physiques.

Avec le temps, différentes formes de yoga se sont développées pour répondre aux envies de tout le monde.

Les plus connues sont :

  • Le Vinyasa Yoga ;
  • Le Yoga dynamique ;
  • L’Ashtanga Yoga ;
  • Le Yoga Nidra ;
  • Le Kundalini Yoga ;
  • L’Iyengar Yoga ;
  • Le Yoga prénatal ;
  • Le Karma Yoga ;
  • Le Natha Yoga ;
  • Le Bikram Yoga (aussi appelé Hot Yoga) ;
  • Etc.

Idéal contre le stress et les douleurs (le mal de dos, par exemple), chaque séance de yoga est déclinée, en règle générale, en différentes phases :

  • Relaxation ;
  • Exercices de respiration ;
  • Étirements ;
  • Méditation ;
  • Postures de yoga favorisant une certaine souplesse du corps (tel que la salutation au soleil) ;
  • Récitation de mantra.

Savez-vous que la pratique change en fonction des différentes formes de yoga ? La salutation au soleil : un enchaînement de mouvements bien connu des adeptes de la discipline.

Si vous voulez vous y mettre, nous vous conseillons de débuter par un stage de yoga ou une séance de yoga avec un professeur spécialisé.

Renseignez-vous auprès de la Fédération française de Yoga ou prenez rendez-vous avec un professeur particulier sur notre site qui viendra vous faire cours à domicile.

Bien que cette pratique soit encore méconnue chez nous (nous préférons soigner le mal physique et mental par des médicaments), elle tend à se populariser de plus en plus.

Il faut dire que les bienfaits du yoga sont très appréciés de ses adeptes.

Pour résumer l’histoire du Yoga :

Le développement du yoga remonte à plus de 5 000 ans, mais certains chercheurs pensent que la naissance du yoga peut remonter jusqu’à 10 000 ans.

Du début du yoga, au yoga sutra, aux types modernes de yoga, nous répondons aux questions d'histoire de yoga que vous avez toujours été se demander au sujet de la pratique antique. Le Gita est le sixième livre du Mahabharata, l’un des poèmes épiques les plus célèbre en Inde.

La longue et riche histoire de Yoga peut être divisée en quatre périodes principales d’innovation, de pratique et de développement.

  • Yoga préclassique

Les débuts du yoga ont été développés par la civilisation Indus-Sarasvati dans le nord de l’Inde il y a plus de 5000 ans. Le mot yoga a été mentionné pour la première fois dans les textes sacrés les plus anciens, le Rig Veda. Les Védas étaient une encyclopédie de textes contenant des chants, des mantras et des rituels à utiliser par les brahmanes, les prêtres védiques. Le yoga a été lentement affiné et développé par les Brahmanes et Rishis (voyants mystiques) qui ont documenté leurs pratiques et leurs croyances dans les Upanishads, un énorme travail contenant plus de 200 Écritures. Le plus célèbre des écritures yogiques est le Bhagavad-Gîtâ, composé d’environ 500 av. Les Upanishads ont pris l’idée du sacrifice rituel des Védas et l’ont intériorisé, enseignant le sacrifice de l’ego à travers la connaissance de soi, l’action (karma yoga) et la sagesse (jnana yoga).

  • Yoga Classique

Au stade préclassique, le yoga était un mélange de diverses idées, croyances et techniques qui se heurtaient souvent et se contredisaient. La période classique est définie par Yoga-Sûtras de Patanjali, la première présentation systématique du yoga. Écrit une certaine période au deuxième siècle, ce texte décrit le chemin du Raja Yoga, souvent appelé «yoga classique». Patanjali a organisé la pratique du yoga dans un «huit chemin limbed» contenant les étapes et les étapes vers l’obtention du Samadhi ou l’illumination. Patanjali est souvent considéré comme le père du yoga et ses Yoga-Sûtras influencent encore fortement la plupart des styles de yoga moderne.

  • Yoga Post-Classique

Quelques siècles après Patanjali, les maîtres de yoga ont créé un système de pratiques conçues pour rajeunir le corps et prolonger la vie. Ils ont rejeté les enseignements des Védas anciens et embrassé le corps physique comme moyen d’atteindre l’illumination. Ils ont développé le Tantra Yoga, avec des techniques radicales pour nettoyer le corps et l’esprit pour briser les noeuds qui nous lient à notre existence physique. Cette exploration de ces connexions physico-spirituelles et des pratiques centrées sur le corps a conduit à la création de ce que nous pensons principalement du yoga en Occident: Hatha Yoga.

  • Période moderne

À la fin des années 1800 et au début des années 1900, les maîtres du yoga ont commencé à voyager vers l’Ouest, attirant l’attention et les adeptes. Cela a commencé au Parlement des Religions de 1893 à Chicago, quand Swami Vivekananda a séduit les participants avec ses conférences sur le yoga et l’universalité des religions du monde. Dans les années 1920 et 1930, Hatha Yoga a été fortement promu en Inde avec le travail de T. Krishnamacharya, Swami Sivananda et d’autres yogistes pratiquants le Hatha Yoga. Krishnamachary a a ouvert la première école Hatha Yoga à Mysore en 1924 et en 1936 Sivananda a fondé la Société de la Vie Divine sur les rives du fleuve Ganges. Krishnamacharya a produit trois étudiants qui continueraient son héritage et augmenteraient la popularité du Hatha Yoga: B.K.S. Iyengar, T.K.V. Desikachar et Pattabhi Jois. Sivananda était un auteur prolifique, écrit plus de 200 livres sur le yoga, et a établi neuf ashrams et de nombreux centres de yoga situés dans le monde entier.

 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *