Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
2

Définir son Prix de Prof Particulier de Français

De Sophie, publié le 28/08/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Comment Fixer la Rémunération de son Cours de Français ?

Vous aimez la culture française, et encore plus la langue française.
Oui, c’est votre langue maternelle, mais vous adorez sa syntaxe particulière, sa grammaire, son vocabulaire.
Et vous la maîtrisez parfaitement.



Parce que vous aimez le partage de connaissances, vous souhaitez mettre à profit vos compétences.
C’est décidé : vous allez devenir prof particulier et enseigner le français.

Cependant, avant d’aider des élèves à apprendre le français et se perfectionner, il faut connaître la procédure à suivre pour être enseignant et donner des cours de français à domicile.

La première question qui vient naturellement à l’esprit lorsque l’on souhaite se lancer dans cette belle aventure concerne le tarif.
Mais se donner une valeur tarifaire à soi-même peut être une tache un peu hasardeuse.

Vous êtes passionné par le français ? Devenez prof particulier ! Vous êtes passionné par le français ? Devenez prof particulier !


Est-ce que je me surestime ? Est-ce que mon prix est trop bas ? Comment définir le prix le plus avantageux à la fois pour moi et pour ma clientèle ?

Pas de panique : ces questions sont tout à fait normales !
Il n’est pas jamais aisé de se donner un jugement de valeur.

Pour déterminer le tarif le plus juste et enfin enseigner le français dans le cadre du soutien scolaire, il vous suffit de suivre une procédure simple et de planifier certains détails à l’avance.
Avec ces quelques conseils, vous pourrez enfin commencer à dispenser vos cours et à partager avec vos élèves toutes les connaissances que vous avez pour les aider à progresser.

Connaître le marché des cours de français

Tout d’abord, avant de commencer à trouver des élèves pour vos cours particuliers de français, vous allez devoir mieux connaître le marché du soutien scolaire.
Il parait en effet compliqué de se positionner si on ne connait pas les prix de la « concurrence » !

Si cette démarche peut ressembler à l’étude de marché que l’on apprend à ceux qui font du marketing, c’est normal : le raisonnement est le même.



Pour cela, le plus simple est que vous procédiez à une première recherche sur Internet.
Sur tous les sites de petites annonces et aussi sur Superprof, mettez-vous à la place d’un élève ou d’un parent d’élève qui recherche un professeur de français (dans une école de français, en cours individuel ou en groupe, sous forme de cours d’été ou du cours du soir).
Regardez aussi le tarif pour apprendre le français en ligne.



Consultez les annonces et regardez la facturation que proposent ceux qui, comme vous, ont décidé de devenir professeur (ou professeure, évidemment).

Comment préparer un cours de français à domicile ? Même si vous n’avez pas de loupe, faites des recherches pour trouver votre prix de prof particulier !

Plusieurs études ont déjà été réalisés pour mieux connaître le secteur des cours à domicile.
Menée par le cabinet d’études sectorielles Xerfi, une enquête a ainsi établi le tarif moyen d’un cours de soutien scolaire : 36,5 euros par heure de cours.
Bien sûr, ce prix correspond à une moyenne.

Ainsi, il peut être beaucoup plus bas et beaucoup plus haut en fonction de nombreux facteurs, que l’on étudiera plus tard.

Superprof a récemment dressé son bilan du début de l’année scolaire 2016.
Il apparait que la moyenne pour un cours particulier donné sur la plateforme de soutien scolaire est de 22,5€.


Pour les cours de français via Superprof, le tarif moyen est de 21,10€.

Ces chiffres vous permettent déjà de vous faire une idée du prix dépensé par un étudiant pour un cours de français.

Vous pouvez aussi vous retourner vers une école de langue ou une école pour apprendre le français en France (cours de FLE) : cela vous donnera aussi une idée de la paie.

Positionner le prix des cours par rapport à son niveau

En regardant les annonces de chaque professeur particulier, vous remarquerez très vite que le prix varie en fonction du niveau de l’enseignant.
Sur Superprof comme sur de nombreux autres sites de petites annonces, on trouve en effet une grande diversité de profils.

En France, la loi permet de donner des cours à domicile à partir de 14 ans (en respectant bien évidemment certaines conditions).


Ainsi, on peut tout à fait trouver des lycéens s’apprêtant à passer l’examen du baccalauréat enseigner le français à d’autres élèves de l’enseignement secondaire, des collégiens par exemple.



Un professeur des écoles à la retraite, un professeur de français agrégé du Ministère de l’Education Nationale, un professeur certifié en école privée, un enseignant-chercheur, un prof stagiaire : il y a de place pour de nombreux profils très variés !

Dans la mesure où niveau du professeur est supérieur à celui de son élève, il est certain qu’il pourra lui apporter de bonnes notions lors de son apprentissage du français.

Les escaliers ne seront pas d'une grande aide pour connaître votre niveau de français : un test de connaissance, si ! Les escaliers ne sont pas d’une grande aide pour connaître son niveau de français : un test de connaissance, si !

Cette différence de niveau a donc une influence directe sur ta tarification totale de la séance.

Si vous êtes étudiant en première année de lettres modernes et que vous souhaitez donner des cours à domicile, vous ne pourrez pas demander le même prix qu’un enseignant justifiant de 20 ans d’expérience.
Il vous faut donc faire un point sur votre niveau.

Pour un professeur de français qui a le CAPES et l’agrégation, il suffit de mentionner ces deux diplômes ainsi que le nombre d’années en exercice pour pouvoir se positionner en fonction des autres offres.

Si professeur n’est pas votre métier, cela peut paraître un peu moins évident.

Cependant, ne vous inquiétiez pas !
Avez-vous passé un bac L ? Quel a été votre choix pour vos études dans l’enseignement supérieur ?
Faites le point sur vos différents diplômes et votre expérience en français.

Si vous savez que vous avez le niveau et la pédagogie pour dispenser des leçons de français mais que votre bagage semble à priori trop léger, pourquoi ne pas passer un test de français ?
Plus connus pour évaluer le niveau en langues étrangères, ces tests de niveau existent aussi pour la langue française.

Le TCF (Test de Connaissance du Français), accessible à tous à partir de 16 ans, permet d’évaluer son français : la compréhension orale, l’expression orale, l’expression écrite, la maîtrise des structures de la langue…
Il est basé sur l’échelle des six niveaux du Conseil de l’Europe (CERCL), du niveau A1 à C2.

Si le DELF et le DALF (Diplôme d’Etudes de la Langue Française et Diplôme Approfondi de Langue Française) s’adressent initialement aux non francophones désireux d’évaluer leur niveau en français langue étrangère (fle), ils sont aussi accessibles aux français.



Il faut cependant être français originaire d’un pays non francophone et ne pas avoir de diplôme dans l’enseignement supérieur.

Déterminer le profil de ses élèves

Au même titre que le niveau de l’enseignant influe sur le tarif du cours particulier, le niveau des élèves entre aussi en jeu.



En effet, des cours et exercices de français préparant au diplôme du brevet des collèges ne nécessiteront pas la même préparation que pour des cours destinés à des élèves en masters.
L’approche pédagogique est différente, et un peu plus compliquée.



De ce fait, le prix de votre cours dépendra aussi du niveau de votre apprenant.

Comment connaître les frais de fonctionnement d'un prof particulier ? A vous de définir le niveau de vos élèves pour vous cours de français !



Vous allez devoir préalablement déterminer le palier à partir duquel vous ne donnerez pas de cours.



Par exemple, si vous êtes étudiant en licence de littérature, vous pouvez logiquement prodiguer une aide aux devoirs pour des lycéens pendant vos vacances scolaires ou le soir, et pourquoi aussi à des premières années de votre cursus.
Un enseignant-chercheur en campus universitaire pourra préparer des élèves aux concours des grandes écoles.



C’est à vous de déterminer jusqu’à quel niveau vous pouvez dispenser des cours.
N’hésitez pas à consulter les offres de ceux qui ont un profil similaire au vôtre pour mieux vous positionner.

Par ailleurs, tous les élèves ne sont pas enclins à recevoir du travail personnel en plus. A vous de déterminer à qui donner des devoirs entre deux cours de français ou non…

Fixer ses frais de fonctionnement

Comment dans de nombreuses autres professions, le métier de professeur particulier a des frais de fonctionnement.
Pour fixer un tarif juste et pour rentrer dans vos couts, il vous faut les déterminer.

Comme son nom l’indique, pour un perfectionnement grâce aux cours à domicile, c’est l’enseignant qui va se déplacer jusqu’à son élève.
Ainsi, vous devez déterminer tout d’abord la zone géographique dans laquelle vous pourrez dispenser vos leçons de français.

Cette zone géographique vous permettra d’établir à l’avance les frais d’essence ou de transport en commun pour vous rendre jusqu’à vos élèves.
Si, par exemple, vous définissez un rayon de 15km autour de votre domicile, évaluez le coût que représente un trajet jusqu’à 15km pour l’intégrer à votre tarif.
Calculez aussi combien de cours par semaine vous êtes apte à dispenser.

Ensuite, vous devez prendre en compte tout le matériel nécessaire à votre activité.
Pour aider un élève à étudier le français, cahiers, stylos, mais aussi frais d’impressions (pour les corrections d’exercice, les devoirs à effectuer, etc) sont autant de facteurs à prendre en considération avant d’établir son programme de français.

Dans la mesure où un cours particulier se doit d’être déclaré, sous peine d’amende, vous devez aussi savoir si votre activité augmentera le coût de vos impôts.
N’hésitez pas à utiliser un simulateur pour avoir une idée plus précise.

Vous pouvez d’ailleurs communiquer à vos futurs élèves que le soutien scolaire permet un crédit ou une réduction d’impôts.
Mieux parler français et économiser en même temps, c’est un vrai avantage !

Choisir l’organisme de soutien scolaire

Enfin, il vous faut choisir la plateforme qui vous permettra de trouver des élèves pour vos cours.

De nombreux organismes spécialisés dans le soutien scolaire emploient des professeurs (généralement niveau bac+3 minimum).
Dans ce cas, l’enseignant possède le statut de salarié en CDD ou en CDI.

Vous devez d’abord envoyer un CV et une lettre de motivation, puis passer un entretien.
Le tarif de chaque cours de langue française est déterminé par l’organisme : il est commissionné. Ce sont eux qui se chargent aussi de vous mettre en relation avec vos futurs élèves.
Vous pouvez aussi être rémunéré par chèque CESU.

Vous avez aussi la possibilité de passer par une association de soutien scolaire présente dans votre ville, ou par un institut français telle que l’Alliance Française (qui dispense des cours de français à des étrangers).

Bien sûr, la traditionnelle méthode des petites annonces fonctionnent très bien.
Dans les commerces de proximité de votre quartier ou bien sur internet (via des sites comme Leboncoin, Jemepropose…), vous pouvez déposer gratuitement votre annonce pour vos cours de français.

Pour plus de visibilité, n’hésitez pas non plus à vous inscrire sur Superprof.
Gratuitement, vous déposez votre annonce et c’est vous qui fixez votre tarif, sur lequel aucune commission n’est prélevée.

Prêt pour partager vos connaissances ? Vous avez toutes les cartes en main désormais !

Petit tips : trouvez plus d’élèves en diminuant le prix de vos cours et en faisant vos leçons de français par webcam !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz