Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

À quel endroit apprendre la langue portugaise à Lutèce ?

De Philippe, publié le 05/05/2017 Blog > Langues > Portugais > Où Prendre des Cours de Portugais à Paris ?

Afin de préparer ses futures vacances d’été, pour renouer avec des racines familiales ou par simple curiosité d’esprit un siècle après les célèbres apparitions mariales de Fatima (1917) : il y a mille et unes raisons de se mettre à bonne enseigne en prenant des cours de langue portugaise !

L’apprentissage du portugais en France n’est pas négligeable, loin s’en faut : l’association lusophone Cap Magellan nous rappelle que la sixième langue la plus parlée de la planète (notamment grâce au poids démographique du Brésil) concerne près de 20 000 élèves dans le second degré.

Ces effectifs sont en progression, notamment dans la couronne parisienne.

Nous sommes certes loin derrière l’anglais, l’espagnol, l’allemand et l’italien, mais c’est un chiffre fort honorable en dépit d’un manque de professeurs certifiés en langue portugaise.

En 2011, la démographe Michèle Tribalat estimait que les habitants de France d’origine portugaise étaient au moins 1,5 millions sur trois générations, ce qui peut expliquer le goût de plus en plus prononcé qu’ont les Français pour cette contrée atlantique guère lointaine !

Et, franchement, si vous habitez en Île-de-France, vous n’aurez aucun mal à trouver un lieu où apprendre le portugais sur Paris : c’est ce que nous allons le voir…

Comme il n’y a pas d’âge pour se mettre au lusitanien, nous allons passer en revue toutes les possibilités qui vous sont offertes en région parisienne !

L’enseignement parisien du portugais en collège et lycée

Le ministère de l’Éducation nationale ne compte qu’assez peu d’enseignants de la langue portugaise, avec un recrutement de trois profs certifiés et deux agrégés seulement chaque année (depuis 1999). Cela tranche avec les 28 places annuelles de 1984 !

À l’orée du troisième millénaire, des sections internationales offrant l’OIB (option internationale du bac) en langue portugaise ont été inaugurées en région parisienne, dans des établissement faisant de la lusophonie une spécialité. Ce sont notamment :

  • le collège-lycée Montaigne dans le 6e arrondissement ;
  • la cité scolaire internationale Balzac, dans le 17e ;
  • le lycée international de l’Est parisien à Noisy-le-Grand ;
  • le lycée international de Saint-Germain-en-Laye ;
  • le collège Pierre-et-Marie-Curie du Pecq.

L'Amérique latine, ou Amérique du Sud, est une excellente destination de voyage linguistique pour les enseignants chercheurs en quête d'un meilleur niveau linguistique. Savoir se débrouiller | La didactique d’un bon centre de formation peut faire la différence quant aux progrès visibles

L’académie de Paris est l’un des rectorats de l’Hexagone les mieux pourvus pour apprendre le portugais. Cette langue vivante européenne peut être choisie en LV1, LV2 ou LV3.

10 arrondissements font rayonner culturellement le Portugal. En dehors de ceux des ensembles scolaires déjà mentionnés (6e et 17e), nous trouvons :

  • le 3e avec le collège Béranger (classe bilingue, LV1 et LV2) ;
  • le 4e avec le lycée Sophie-Germain (LV2, LV3 et EIE – i. e. une section « enseignements inter-établissements ») ;
  • le 8e avec le lycée général et technologique Racine (EIE LV2 et LV3) ;
  • le 13e avec le lycée technologique Jean-Lurçat (LV1, LV2 et LV3 jusqu’au BTS et EIE) ;
  • le 14e avec la cité scolaire François-Villon (EIE LV2) ;
  • le 16e avec le collège et lycée général Molière (enseignement de l’histoire en portugais, et étude de la langue en CPGE) ;
  • le 17e avec l’École nationale de commerce (LVA, LVB et option facultative en BTS ; EIE et CPGE) et avec le collège Stéphane-Mallarmé (classe bilingue anglais-portugais à partir de la sixième) ;
  • le 19e avec le lycée technique Diderot (LV2 EIE) et le collège Guillaume-Budé (section bilingue dès l’entrée au collège) ;
  • le 20e avec le collège Henri-Matisse (LV2).

N’oublions pas qu’un élève scolarisé dans un établissement public ne proposant aucun cours de portugais peut exiger d’être gratuitement inscrit au CNED !

Les résultats obtenus via ce cours par correspondance officiel seront pris en compte par le conseil de classe, et il n’aura pas à choisir dans son bahut une autre langue étrangère en surplus.

Le Portugal à l’Université

En France, Paris n’est pas que la capitale politique, économique et administrative. C’est aussi un centre de rayonnement intellectuel et universitaire à l’échelle internationale.

La Sorbonne est sans aucun doute possible, pour ce qui est des matières littéraires, la référence en métropole.

Les langues européennes sont pleines d'argot tonique, et un dictionnaire portugais-français (en CD-ROM) vous sera utile. Sciences du langage | Les vieilles méthodes de formation individuelle sont-elles les meilleures ? | source : stocksnap.io

  1. L’université Paris-Sorbonne propose un diplôme universitaire de portugais sur deux années, en formation continue ou initiale, avec découverte des cultures lusophones. L’étudiant peut choisir de se consacrer à l’idiome du Portugal ou à son dialecte du Brésil (une norme légèrement différente). Le même campus permet aux élèves de presque toutes ses filières de choisir le « portugais du Brésil » en guise d’enseignement facultatif : les niveaux 1 et 2 correspondent à une initiation ; le niveau 3 à du perfectionnement.
  2. L’université Sorbonne-Nouvelle (Paris III) est, rue Santeuil, la petite sœur de la précédente. On y trouve une licence LLCER de portugais, allant donc jusqu’au bac+3. Compréhension, communication, traduction, littératures et sociétés ne sont pas oubliées. Un master est ensuite disponible, pour couronner un parcours lusophile digne de ce nom.
  3. Plus loin du centre-ville, l’université Paris VIII de Vincennes-Saint-Denis propose à peu près l’équivalent pour les « études lusophones ».
  4. Enfin, l’immense université Paris-Nanterre vient clôturer ce quatuor grâce son UFR LCE abritant un département de portugais à part entière. Il y a notamment un DEUG et licence d’histoire-langues et civilisations étrangères.

L’Angola, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Mozambique, Macao et l’est du Timor n’auront plus aucun secret pour vous !

Sachez que la plupart des amphithéâtres de fac peuvent vous être ouvert sous le régime de l’« auditeur libre » : un excellent moyen d’assimiler la grammaire, la syntaxe et la phonétique portugaises de grands universitaires à peu de frais !

Les sessions académiques de langue portugaise

Différentes structures parisiennes dispensent des cours de portugais, généralement sur un mode magistral.

C’est un bon filon pour une familiarisation et faire ses premiers pas sans trop de peine.

L’Institut culturel franco-brésilien, rue de Turenne dans le 4e arrondissement, propose des cours intensifs de portugais l’été (environ 375€), de nombreuses conférences ouvertes aux adhérents, des rencontres littéraires ponctuelles, des ateliers, une préparation au CELPE-BRAS (certificat d’aptitude en portugais du Brésil)…

Il y a aussi des cours tout au long de l’année scolaire (en fait, de février à juillet), avec une formule classique ou bien une formule accélérée, ainsi que des activités hebdomadaires permettant de se détendre tout en bûchant.

Selon le module retenu, il faudra en tout et pour tout débourser entre 375 et 700€. Les apprenants adultes sont répartis en 8 groupes selon leur niveau, tandis que des cours spécifiquement pour enfants ont été mis en place.

N’hésitez pas à tenter votre chance de ce côté pour vous immerger dans l’univers culturel des pays parlant portugais et faire des rencontres intéressantes aussi bien que fructueuses d’un point de vue linguistique et culturel.

 

L’Institut portugais du 8e dispense lui aussi des cours pour adultes comme pour enfants, en axant ses classes en fonction des objectifs de chacun : portugais des affaires, portugais académique, cours de conversation, bases du portugais avant un voyage ou un séjour au Portugal, etc.

ADomLingua fait à peu près la même chose, à quelques pas (rue du Havre) de la précédente institution, mais avec en sus de la remise à niveau, du perfectionnement oral, du portugais de la banque ou du tourisme…

Pour finir, l’Angelio Academia n’est pas spécialement consacrée au brésilien ou autre : toutes les langues – ou presque ! – y ont droit de cité : le russe par exemple.

Elles sont étudiées d’une façon originale : des cours de langues en mini-groupes pour adultes, organisés rue de Prague dans le 12e arrondissement !

La mine d’or des cours particuliers en portugais

La voie royale pour maîtriser la langue portugaise selon ses envies et à son rythme, c’est le cours particulier à domicile !

Les subtilités grammaticales lusitaniennes seront rapidement assimilées grâce à un répétiteur privé qui saura s’adapter à son interlocuteur.

L’apprentissage de listes de vocabulaire et des conjugaisons est un passage obligé, mais il peut prendre des formes ludiques avec un pédagogue de génie.

Il existe divers annuaires de profs particuliers sur le Net, dont le plus instructif est probablement celui de Superprof : il donne une description détaillée du parcours et des qualifications de chaque précepteur, et ses élèves peuvent le noter.

Les pronoms personnels à Sao Paulo sont beaucoup plus faciles à comprendre que ceux du polonais ou du norvégien, avec une orthographe plus intuitive : de quoi enrichir sa formation linguistique ! Portugais langue vivante | Prenez des cours de portugais brésilien pour des vacances inoubliables ! | source : visualhunt.com

De 17 à 25€ de l’heure (soit presque deux fois moins que pour les géants tels qu’Acadomia), c’est le meilleur moyen de progresser à toute vitesse, sans prise de tête.

Une relation interactive en tête à tête est ce qu’il y a de mieux pour s’exprimer distinctement, se corriger de ses erreurs de prononciation ou de ses problèmes d’accent, et maîtriser l’art de la conversation.

C’est un cadre privilégié pour entretenir ses connaissances, faire des exercices d’intonation et se mettre en situation.

Votre aisance orale vous étonnera vous-même et le bilinguisme vous tendra les bras en un rien de temps – moyennant quelques efforts tout de même !

Internet ou l’universalisation du portugais

Le Web est comme une énorme banque mondiale de savoirs et contenus.

Des sites de passionnés du Portugal, pas forcément des Parisiens d’ailleurs, proposent des supports de cours en ligne.

Certains sont gratuits, d’autres non ; la qualité varie en fonction de la plate-forme (mais on se rend vite compte des interfaces qui valent le coup et de celles qu’il faut reléguer aux oubliettes de la Toile…).

Ce sont le concept Busuu.com à raison de 10 minutes chaque jour, les MOOC de Babbel.com, le soutien gratis de Portugaisfacile.fr…

Le Net permet des techniques pédagogiques insolites, comme le cours de portugais par Skype, en visioconférence !

Cela a toujours un coût, mais parfois éligible au CPF pour les professionnels et actifs.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz