Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les raisons d’enseigner la langue française

Par Sophie le 15/11/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Pourquoi Devenir Prof de Français ?
Table des matières

Choisir son orientation est loin d’être une tâche aisée.

Quand on est étudiant, que l’on aime le français et que l’on s’interroge quant à son avenir, le métier d’enseignant peut être attirant.

59% des jeunes diplômés auraient même déjà envisagé de devenir prof.

Il est vrai qu’être professeur de français comporte de nombreux avantages !

Que vous veniez d’obtenir votre baccalauréat, que vous soyez en plein dans vos études ou que vous soyez un adulte salarié désireux de se réorienter, vos interrogations quant à cette profession sont légitimes :

  • les avantages réels d’enseigner le français
  • les raisons qui poussent à devenir prof de français
  • la pédagogie à avoir pour aider des élèves à progresser

Superprof a souhaité vous apporter les réponses en vous donnant toutes les raisons d’enseigner le français.

L’Enseignement du Français est Ouvert aux Jeunes Diplômés

Aujourd’hui en France, c’est chez les jeunes que le taux de chômage est le plus élevé.

S’il a baissé de 0,3 points au deuxième trimestre 2016 comme le révèle cette enquête de l’INSEE, il est de 23,7% pour les 15-24 ans contre 6,5% pour les plus de 50 ans.

Comment devenir professeur des écoles ? En France, le taux de chômage est plus élevé chez les jeunes.

La crainte de la précarité est donc un facteur largement pris en compte par les étudiants au moment de décider de leur future carrière professionnelle.

L’Éducation Nationale, un ministère qui recrute

On a souvent tendance à penser que la fonction publique embauche peu.

En réalité, le Ministère de l’Éducation Nationale est le plus gros pourvoyeur d’emplois de l’Hexagone.

Le nombre de postes ouverts pour les métiers de l’enseignement varie d’une année sur les autres en fonction des besoins et du nombre de départs à la retraite.

Néanmoins, il est en constante augmentation depuis 2010.
Cette année-là, 15 600 postes d’enseignants furent ouverts à ceux qui préparaient les concours pour devenir prof.

Pour les concours de la session 2017, 26 600 postes ont été ouverts, soit plus de 10 000 emplois supplémentaires.

Si la hausse du nombre de candidats inscrits à ces concours connait une hausse significative (+ 5% par rapport à 2016), certaines disciplines manquent encore de candidats et laissent donc chaque année des postes vacants.

Parmi elles, on trouve les sciences, l’anglais…Et les lettres !

Le métier de professeur de français est donc une profession qui embauche. Et qui attend même impatiemment ses futurs enseignants !

Avoir le choix de ses élèves

Vous aimez le français, et vous vous interrogez beaucoup quant à votre orientation ?

Enseigner la langue française peut être une belle perspective de carrière pour vous.

Comment étudier les lettres modernes ? Ceux qui aiment le français et les enfants peuvent devenir instituteur !

Surtout que vous avez le choix de votre cursus, car il existe de nombreuses façons d’enseigner le français.
Vous devez dans tous les cas justifier d’un bac +5 minimum.

  1. Devenir professeur des écoles
    À l’école primaire, vous êtes un enseignant généraliste. Mais à ce moment crucial de la scolarité où il faut apprendre à lire et écrire, le français est la discipline qui prédomine. La voie la plus courante est de préparer un master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation) au sein d’un ESPE (ancien IUFM) pour passer le concours CRPE à la fin de la première année de master.
  2. Être enseignant de français dans l’enseignement secondaire
    Le CAPES est nécessaire pour devenir prof certifié au collège. Ceux qui décident de préparer l’agrégation deviennent professeur agrégé, et peuvent ainsi offrir leur apprentissage au lycée (mais aussi, dans certains cas, dans l’enseignement supérieur).
  3. Devenir enseignant-chercheur en lettres à l’université
    Vous devez justifier d’un doctorat (bac+8) pour pouvoir prétendre à ce poste. Vous êtes alors chargés de donner des cours à vos étudiants, bien sûr, mais vous participez aussi activement à la recherche au sein de votre campus. Vous êtes aussi susceptible de devenir directeur de thèse.
  4. Être prof de français en lycée technologique ou professionnel
    Pour cela, il vous faudra passer le concours du CAPET (enseignement technologique) ou du CAPLP (enseignement professionnel).

L’enseignement public et la sécurité de l’emploi

Alors que l’on cite quasi-constamment le mot « précarité » quand on évoque la génération Y, le métier d’enseignant offre une sécurité et une stabilité désormais rares dans le privé.

Un sondage mené conjointement par Le Monde et l’Institut Universum en 2013 révélait que le secteur du service public était celui qui symbolisait le plus la sécurité de l’emploi pour les étudiants et les jeunes diplômés.

Quels avantages à être professeur ? Généralement, le métier d’enseignant s’exerce à vie !

Il est vrai que le statut de fonctionnaire offre de nombreux avantages :

  • un statut protégé, au sein duquel les licenciements sont extrêmement rares
  • un salaire globalement plus élevé que dans le privé
  • un régime de retraite avantageux
  • un supplément familial de traitement (en plus des allocations) selon le nombre d’enfants

Cette sécurité de « l’emploi à vie » explique peut être en partie le fait qu’en 2017, il y a eu une hausse du nombre d’inscrits au concours du CAPES.

En lettres modernes, ils étaient 9% de plus à se présenter par rapport à l’année précédente, et 14% supplémentaires pour les lettres classiques !

Devenir Enseignant pour Transmettre la Langue de Molière

Si la langue française est réputée pour être l’une des plus difficiles à apprendre, elle n’en demeure pas moins l’une des plus belles.

Le fait qu’il s’agisse de notre langue maternelle pourrait traduire un manque d’objectivité de notre part.
Cependant, Samuel Taylor Coleridge, un célèbre poète anglais, a dit du français qu’il était « le langage le plus limpide et le plus précis du monde ».

On honore donc la langue française même au-delà de nos frontières !

Pour donner des cours de français, il faut donc avoir cette passion véritable pour la langue de Molière.

Comment préparer le concours de professeur des écoles ? Passionné par les livres et la langue de Molière ? Vous pourriez devenir prof de français !

Mais comment savoir si l’on est suffisamment passionné pour être capable de transmettre son savoir et son amour du français à des élèves ?

Cela se traduit généralement par plusieurs caractéristiques :

  • aimer les livres et plus particulièrement la littérature française
  • avoir un bon niveau de culture générale et aimer rester informé de l’actualité
  • connaître et maîtriser les règles de grammaire et de conjugaison du français
  • être doté de compétences rédactionnelles et éviter les fautes d’orthographe

Un enseignant de français est implicitement investi d’une mission, à savoir partager et transmettre les bases fondamentales du français.
Et cette mission est d’une importance capitale pour tous les élèves, même ceux qui ne possèdent pas un profil littéraire.

En effet, 81% des entreprises déclarent prendre en compte la maîtrise du français des candidats au moment de l’embauche.

Ainsi, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, un professeur de langue française participe en partie à la construction de l’avenir professionnel de ses élèves.

En un sens, perpétuer l’enseignement du français est peut-être l’une des plus belles façons d’honorer notre langue.

Il faut donc beaucoup de passion pour aider les écoliers, collégiens et lycéens à progresser.

Être Professeur de Français : un Métier Utile et Source d’Épanouissement Personnel

Une étude menée par l’enseignement privé catholique et l’organisme B2V révélait en 2011 que 89% des enseignants se sentaient utiles.

En effet, envisager de devenir professeur de français, c’est donc vouloir exercer un métier que l’on pourrait qualifier d’utilité publique.

L’éducation est l’un des éléments les plus importants de notre société, et avec les parents, l’enseignant a un rôle important à jouer.

La pédagogie au cœur de la profession

« La pédagogie est ce qui reste de l’école, ce que chacun d’entre nous en retient lorsqu’il découvre ou retrouve l’émotion d’apprendre ».

Cette phrase, parue dans l’article Les approches contemporaines de la pédagogie réalisés par Daniel Hameline et Jacques Pain pour l’Encyclopédie Universalis, illustre le lien entre le professeur pédagogue et l’envie d’apprendre d’un individu.

En tant que professeur de français, vous devez donc savoir être pédagogue pour mieux partager vos connaissances avec vos élèves.

La pédagogie est un concept plutôt compliqué à définir.
Le Larousse soumet trois définitions, qui se réfèrent toutes à l’éducation et à la capacité à bien enseigner.

Il s’agit donc de transmettre son savoir, de savoir expliquer les choses de manière claire et surtout de susciter l’intérêt de sa classe.

La gratitude que peut ressentir un enseignant qui ressent l’impact positif qu’il a sur ses élèves est immense, et pourrait presque justifier à elle-seule son choix d’être devenu professeur !

Un métier dynamique

Redondant, ennuyeux, le métier de prof de français ? Bien au contraire !
Être professeur de français, c’est aussi éviter une certaine routine.

Comment devenir enseignant de littérature au lycée ? Le planning d’un prof de français évolue en permanence !

Tout d’abord, les classes changent à chaque rentrée scolaire. On découvre donc de nouveaux élèves tous les ans, avec des nouveaux objectifs à se fixer.

Ensuite, le programme évolue constamment.

Par exemple, un professeur de littérature au lycée devra mettre à jour ses cours tous les ans pour s’adapter aux quatre livres que les étudiants littéraires doivent réviser pour le bac.

Les réformes de la langue de l’Académie Française font que l’enseignant de français doit être constamment en alerte pour s’adapter.

Les jours passent et ne se ressemblent pas quand on est professeur.
L’emploi du temps n’est jamais le même d’un jour à l’autre, et il faut donc faire preuve d’une très bonne organisation et de beaucoup d’énergie !

L’altruisme au centre de la profession

Être une personne altruiste se définit par le fait de s’intéresser de manière désintéressée au bien d’autrui.
Et si une profession illustre bien cette définition, c’est bien celle de professeur !

Longtemps considéré comme étant le plus beau métier du monde, l’enseignant doit sans cesse se mettre au second plan afin de participer aux progrès et à la réussite scolaire de ses élèves.

C’est même ce qui définit l’ensemble de sa carrière.

Alors que l’individualisme de notre société est souvent critiqué, le professeur de français prend le contre-pied de ce que certains considèrent comme « le mal du siècle ».

Ses efforts sont concentrés sur un objectif bien précis, celui d’offrir un perfectionnement à ses élèves dans tous les aspects de la langue française.

À l’école primaire, c’est l’instituteur qui apprend à lire et à écrire. Au collège, c’est le professeur de français qui va inculquer les bases fondamentales de la linguistique française. Au lycée, c’est encore lui qui va participer au développement de la culture littéraire.

Et tout cela, sans bénéfice personnel, si ce n’est celui du plaisir d’aider les élèves dans leur construction personnelle et professionnelle.

Le métier de prof de français mérite bien donc toutes ses lettres de noblesse !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Sophie
Passionnée par les mots, les avions, les humains, le café : la vie quoi !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz