Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Jeux, actualité, musique : comment faire aimer l’italien à un élève ?

Par Alexandre le 22/09/2016 Blog > Langues > Italien > Comment Transmettre et Faire Apprendre l’Italien ?
Table des matières

Sur quelles émotions faut-il jouer pour permettre à une personne d’apprendre une langue étrangère de façon efficace ?

Faire en sorte qu’il apprenne à parler italien couramment le plus rapidement possible par exemple ?

Évidemment la motivation reste un levier clé de l’apprentissage. Car un élève motivé assimilera tout plus vite.

Mais que diriez-vous de baser votre enseignement de la langue italienne sur l’amusement et la transmission de votre passion ?

Découvrez les quelques astuces de Superprof sur la question…

Pourquoi apprendre l’italien ?

Est-ce vraiment raisonnable de se poser la question ?

Il n’y a jamais de mauvaise raison à vouloir apprendre une langue étrangère. Que des bonnes en général. Le propre de l’homme est d’apprendre, de transmettre et d’échanger.

Alors quelle expérience plus enrichissante que d’étudier les langues étrangères ?

Voilà pour l’introduction pseudo-philosophique…

Attaquons-nous sérieusement à la langue italienne désormais.

Pourquoi choisir d’apprendre l’italien plutôt qu’une autre langue ? Ça c’est une bonne question !

Et les réponses sont multiples à bien y réfléchir. Nous pourrions premièrement commencer par l’incroyable ressemblance de la langue de Dante avec notre langue maternelle, le français ! Soyons clairs dès le départ : il n’existe aucune langue à travers l’Europe ou le monde qui soit aussi proche de celle de Molière que l’italien. Aucune.

D’ailleurs, à ce propos, sachez que la revue linguistique américaine L’Ethnologue a établi ce qu’elle appelle un « coefficient de similarité lexicale », très intéressant.

C’est d’ailleurs souvent pour cela qu’il est aussi facile de trouver des élèves pour des cours d’italien.

Qui nous apprend qu’après comparaisons de mots et de racines de mots, l’italien est bel et bien le langage le plus proche du français. Devant le sarde, entre autres…

Comment faire un séjour linguistique dans une ville italienne ? C’est beau l’Italie…

Une raison donc des plus évidentes de se jeter sur l’enseignement de l’italien auprès d’élèves.

Autre raison de pousser les étudiants (collège, formation continue au lycée, université, cours d’été, cours du soir, formation professionnelle pour adultes) à se mettre à l’italien avec un professeur à domicile : les débouchés professionnels !

Il faut en effet savoir que l’Italie est le 2ème partenaire économique de la France, derrière l’Allemagne. Français et Italiens échangent tous les ans dans de nombreux domaines : prêt-à-porter, gastronomie, immobilier, design, ameublement, industrie du luxe, automobile…

Un état de fait que les entreprises connaissent bien, mais ces dernières manquent parfois (souvent) de locuteurs italophones en France. N’hésitez donc pas à motiver vos élèves avec ces postes à pourvoir…

Apprendre à parler italien par les bases et le jeu

Au début, l’apprentissage d’une langue dans un cours de langue doit se faire par l’amusement. Notamment pour les élèves les plus jeunes, type collégiens.

Ceci, pour aller toucher cette corde sensible qui passionnera l’élève ou non.

Car il semble assez évident que ce n’est pas en récitant des lignes et des lignes, tête baissée dans un manuel en italien, que l’on suscite l’émerveillement chez un étudiant. Mais bel et bien en le mettant au centre de la leçon et lui permettant d’apprendre en s’amusant !

Pour cela, il existe évidemment plusieurs solutions de jeux permettant d’apprendre la grammaire italienne ou le vocabulaire italien. Mais le mieux reste encore de profiter de ces jeux pour transmettre les bases de l’italien !

Et par quoi commence-t-on dans ce genre de situation ?

Quelles sont les phrases ou les mots les plus utiles pour commencer son apprentissage de l’italien ?

La présentation évidemment !

Commencez par apprendre à vos étudiants comment se disent :

  • Bonjour, bonsoir, bonne nuit,
  • Je m’appelle…
  • J’ai « 20 » ans,
  • Je viens de…
  • Comment allez-vous ?
  • J’habite à…
  • Mes parents sont… Etc.

En une quinzaine de petites phrases de base, vous aurez rapidement fait le tour de ces fondamentaux de la discussion. La suite : inscrivez ces phrases en français sur des cartes ou des papiers et distribuez-les à votre/vos élève(s).

Le but : permettre à l’étudiant d’improviser en italien dès lors qu’il reçoit sa carte en utilisant les phrases que vous venez de lui apprendre.

Ce type d’enseignement avec « bénéfices » vous permettra peut-être d’augmenter les tarifs de vos leçons d’italien !

Étudier la langue italienne à travers les chansons !

Débuter des cours de langue devrait toujours se faire par l’amusement et le divertissement dans un premier temps.

Pour beaucoup d’entre nous, nous nous souvenons par exemple très bien de ces cours d’italien, d’anglais ou d’espagnol lors desquels le professeur avait décidé que la leçon se ferait en chantant, en regardant un film ou en faisant un jeu.

Apprendre l'italien par la musique, c'est possible ? Zucchero, ici avec Bono, ou l’un des plus grands artistes italiens contemporains.

Eh bien justement, que diriez-vous de transmettre votre amour de l’italien et de la culture italienne à travers des chansons ?

Cette méthode est quelque chose qui reste souvent ancré dans les esprits des élèves. Les hispanophones se souviennent par exemple tous avoir appris « Clandestino » de Manu Chao en cours.

Vous, le professeur d’italien, pourquoi ne pas faire pareil avec quelques chansons italiennes plus ou moins connues ? Par exemple :

  • Ti Amo, d’Umberto Tozzi,
  • Vivo per lei, d’Andrea Bocelli et Héléne Ségara,
  • Il volo, de Zucchero,
  • Cosa Piu bella, d’Eros Ramazzotti,
  • Il regalo piu grande, de Tiziano Ferro…

Le rythme, la mélodie, le tempo, les instruments et les paroles deviennent alors autant de vecteurs d’apprentissage de la langue italienne.

En répétant la chanson, en la traduisant et en l’apprenant par cœur, l’élève, sans forcément le savoir immédiatement, imprime dans sa tête, et pour des années durant, plusieurs phrases et mots de vocabulaire italien.

Essayez !

Italien en ligne : utilisez les sites web les plus créatifs

De nombreux étudiants de la langue italienne se retrouvent souvent à errer sur Google, avec plusieurs types de requêtes : « Italien en ligne », « Apprendre l’italien en ligne », « Cours d’italien gratuit », « Cours en ligne », « Apprendre l’italien gratuitement »…

Mais ils ne savent pas forcément où aller pour trouver un cours de langue italienne de qualité.

Alors que vous, vous savez !

En tant que professeur d’italien, vous avez l’habitude de travailler avec ces sites web très pratiques pour apprendre la grammaire italienne (pronom personnel, pluriel, adjectif, pronom possessif, adjectifs qualificatifs) expression écrite, compréhension orale, expression orale, conjugaison (verbe et temps), vocabulaire (mots, phrase, expression…).

Mais aussi l’alphabet italien (légèrement différent du français) ou encore tout ce qui concerne la prononciation et la phonétique.

Ces sites sont utilisés par tout le monde pour apprendre l’italien et parfois même, la culture italienne (cinéma italien, cuisine italienne, histoire de l’art italien). Au point que, en couplant votre enseignement avec cette méthode, vous pourrez leur donner de beaux objectifs : voyage en Italie (Pise, Venise, Toscane, Rome, Sicile, Sardaigne…), un séjour linguistique pour prendre des cours d’italien en Italie, étudier l’italien et obtenir un diplôme lors des études supérieures…

Rendez-vous donc sur ces sites pour améliorer l’italien de vos élèves en cours :

  • Italien-Facile.com,
  • One World Italiano,
  • Apprendre-Italien.com,

Traiter de l’actualité ou des sujets d’histoire…mais dans la langue de Dante !

En tant que prof d’italien, vous en conviendrez, le meilleur moyen de transmettre votre passion de la langue transalpine est encore de stimuler vos élèves.

Pas d’abattre sur eux des vagues et des vagues d’exercices grammaticaux, etc.

Par conséquent, la méthode se résume en 2 axes principaux : les mettre au centre de l’enseignement et surtout, les pousser à parler italien le plus souvent possible !

Comment devenir bilingue italien ? Le débat est souvent source de réflexion et de progrès…

Comment faire pour les passionner ?

Pourquoi ne pas les faire s’exprimer sur ce qui nous pousse tous à débattre au quotidien : l’actualité ?

La méthode n’a rien de révolutionnaire évidemment, mais a en tout cas le mérite d’inviter les élèves à la discussion, la présentation d’une information et surtout, à débattre entre eux et à réfléchir à de nouvelles tournures de phrases !

Pour vous inspirer, pas besoin de chercher bien loin en décortiquant l’actualité française, internationale ou italienne.

Vous trouverez de nombreux articles à ce sujet sur internet et sur les sites des grands médias italiens : Il Corriere della Sera, la Rai, La Repubblica…

Plongez-les dans la traduction vers l’italien

Avec ce point que nous venons de développer, il est possible de faire une pierre deux coups et d’initier vos élèves à la discipline de la traduction. Toujours riche en apprentissage de nouveaux mots de vocabulaire.

La méthode est assez simple…

Avec les articles que vous avez trouvé, en français ou en anglais par exemple, et après avoir longuement débattu de cette actualité, invitez-les à rédiger, en italien, un article complet à leur tour.

Comme vous le savez certainement, la traduction d’une langue étrangère vers sa langue maternelle est souvent plus simple. Le cerveau se force en revanche à totalement penser en italien si vous exigez de vos étudiants l’inverse : traduire du français vers l’italien.

Cet exercice est beaucoup plus complexe, mais surtout, porteur de résultats intéressants pour apprendre l’italien rapidement.

A signaler que, si vous décidez de débattre sur des articles italiens, vous pouvez faire la même chose. Demandez à vos élèves de réécrire l’article avec ce qu’ils ont compris de l’information.

Progresser en italien avec les applications smartphone et tablette tactile

Comment gagner en vocabulaire en langue italienne ? Les applis de langues étrangères sont de grande qualité aujourd’hui. Pensez-y !

Dernier volet de votre plan de bataille pour permettre à vos futurs élèves d’apprendre à parler couramment l’italien : les nouvelles technologies !

Une stratégie qui devrait par ailleurs plaire aux plus jeunes.

Le domaine de l’éducation et de l’apprentissage des langues étrangères s’est emparé très tôt du phénomène des applications smartphone ou tablette tactile.

Ce qui explique que nous retrouvons aujourd’hui tant d’applis pour apprendre l’anglais, apprendre le français, apprendre le chinois, apprendre l’espagnol, apprendre l’allemand…

Bien évidemment, la langue de Dante n’est pas en reste et vous pourrez orienter vos cours en fonction des exercices disponibles sur ces apps :

  • Duolingo,
  • Babbel,
  • Mosalingua,
  • Apprendre l’italien 6000 mots…

A vous de jouer et de vous adapter à ces outils numériques !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...
Alexandre
Amoureux des langues, j'aime baigner dans les langages français, anglais et espagnols. Par le voyage, le cinéma, la culture ou les rencontres.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz