Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les mathématiques : un apprentissage essentiel dès la maternelle

Par Julie le 18/11/2016 Blog > Soutien scolaire > Maths > L’Importance de la Découverte des Nombres et du Calcul Chez les Enfants
Table des matières

Les mathématiques font partie des enseignements fondamentaux dispensés à l’école. Dès la maternelle, les enfants découvrent les chiffres, la numération et se familiarisent avec la géométrie.

A partir de l’école primaire, les notions sont approfondies. Les élèves apprennent à décomposer des nombres, à faire leurs premières opérations, les tables de multiplication et à tracer leurs premières figures géométriques.

Bien plus tard, ils étudieront peut-être arithmétique, fonction affine, trigonométrie, etc.

Ces enseignements fondamentaux doivent être maîtrisés pour optimiser les chances de réussite scolaire des enfants. Quand certains font face à des difficultés, il existe de nombreuses solutions pour les aider.

Faisons le point sur l’enseignement des maths à l’école maternelle, puis à l’école primaire avec les classes très importantes du CP CE1…

Hautement important, car les maths nous suivent toute notre vie !

L’apprentissage des maths à l’école maternelle et ses objectifs

Depuis la rentrée 2014, l’école maternelle est un cycle unique fondamental pour la réussite scolaire de tous les élèves : c’est le cycle 1, dit cycle des apprentissages premiers.

Les enseignements sont regroupés dans 5 grands domaines d’apprentissage. Concernant les mathématiques, l’objectif fixé est de construire les premiers outils pour structurer sa pensée.

Avant d’entrer à l’école, les enfants ont déjà la capacité de distinguer des ordres de grandeurs, sans les chiffrer, de manière intuitive. Certains savent énumérer les suites de chiffres. Le travail entrepris durant la maternelle permet donc de préparer les enfants à l’entrée à l’école primaire.

Un travail qui intervient après les toutes premières années de l’enfant, où la phase d’éveille lui a appris les nombres et formes géométriques.

Les notions mathématiques que les jeunes élèves découvrent en maternelle sont divisées en 2 groupes :

  • Découvrir les nombres et leur utilisation,
  • Explorer des formes, des grandeurs, des suites organisées.

Enseigner les maths avant l’entrée au CP. Dès la maternelle les enfants découvrent les chiffres, les formes et les grandeurs.

Alors que l’ancien programme de 2008 laissait les enseignants libres de choisir les modalités d’apprentissage. Le nouveau énonce quant à lui clairement les méthodes d’enseignement. Une pédagogie adaptée à l’âge et aux besoins des enfants de moins de 6 ans qui doivent :

  • Apprendre en jouant,
  • Apprendre en réfléchissant et en résolvant des problèmes,
  • Apprendre en s’exerçant,
  • Apprendre en se remémorant et en mémorisant.

Concrètement, à la fin de la maternelle, l’élève doit avoir développé plusieurs capacités :

  1. Utiliser les nombres : évaluer et comparer des collections d’objets, utiliser les nombres pour désigner la position d’une personne ou d’un objet par rapport aux autres (1er, 2ème…), pouvoir communiquer à l’oral ou à l’écrit pour donner des informations sur une quantité,
  2. Etudier les nombres : savoir que l’on obtient le nombre suivant en ajoutant 1 au nombre précédent, quantifier des collections jusqu’à 10 au moins et savoir les décomposer, dire une suite numérique jusqu’à 30 et lire les nombres écrits en chiffres jusqu’à 10,
  3. Explorer des formes, des grandeurs, des suites organisées : une première approche de la géométrie et de la mesure qui passe ici par la manipulation, la description, la comparaison.

Autant de notions basiques qui permettront à chacun, plus tard, de gérer leur argent grâce aux maths.

L’enseignement des maths et les objectifs de l’école primaire

En septembre 2016, 71.6 % des élèves entrant en 6ème avaient acquis les compétences et connaissances exigées en mathématiques et sciences.

Un chiffre qui montre que près de 3 élèves sur 10 entrent au collège avec des lacunes en mathématiques…!

La nouvelle réforme vise notamment à améliorer l’assimilation des apprentissages en maths. Elle définit un socle commun de connaissances, de compétences et de culture regroupant tout ce que doit apprendre un élève tout au long de sa scolarité obligatoire : du CP à la 3ème.

L’école élémentaire inclut deux cycles :

  • Le cycle 2, dit cycle des apprentissages fondamentaux, regroupe les classes de CP, CE1 et CE2.
  • Le cycle 3 ou cycle de consolidation, regroupe les classes de CM1 et CM2 ainsi que la 6ème.

Géométrie, mesure, calcul, le programme de l’enseignement élémentaire. L’entrée au primaire marque l’apprentissage des grandes notions mathématiques.

Au programme de mathématiques à l’école primaire on retrouve 3 grands thèmes :

  • Nombres et calculs.
  • Grandeurs et mesures.
  • Espace et géométrie.

Les apprentissages se veulent progressifs puisque le cycle 3 permet d’approfondir les notions déjà abordées au cycle 2. Dans les cours de mathématiques, les élèves de primaire étudient :

  • La numération : ils manipulent les nombres, les décomposent en unités de numération (unités, dizaines, centaines…), en fonction de propriétés (double, moitié), les comparent…
  • La mesure : découverte des unités de mesure, conversions, mesure de la durée.
  • Le calcul : addition, soustraction, multiplication, division sur nombres décimaux à deux chiffres et calcul mental.
  • La géométrie : propriétés des polygones et solides, calcul d’une aire, d’un périmètre et du volume.

L’enseignement et la pédagogie mis en place doivent mobiliser les compétences des élèves : chercher, modéliser, représenter, raisonner, calculer, communiquer.

Pour permettre de remédier rapidement aux difficultés que les élèves peuvent rencontrer, une évaluation diagnostic est réalisée en début de CE2. Les enseignants doivent proposer une aide personnalisée aux élèves en difficulté, en dehors des cours.

Les élèves de CEI, CM1 et CM2 peuvent aussi profiter de stages de remise à niveau pendant les vacances scolaires.

Ce programme reste primordial dans l’éducation de l’enfant, car vecteur de fondamentaux. Fondamentaux qui permettront plus tard gérer des finances grâce aux mathématiques.

Les premiers calculs de l’enfant : une base vitale pour le reste de sa vie

Les maths sont partout. Tout au long de notre vie, nous sommes amenés à faire des raisonnements mathématiques.

Il est donc essentiel pour un enfant d’assimiler les grandes notions qui constitueront des bases solides pour la suite de son parcours.

Les premiers calculs réalisés par l’enfant constituent une étape-clé dans son apprentissage des mathématiques. Au-delà de connaitre par cœur ses tables d’addition ou de multiplication, cela signifie avant tout qu’il a émis un raisonnement logique pour trouver une réponse chiffrée à un problème donné.

Apprendre à calculer à l’école primaire. Addition, soustraction, multiplication… Pas toujours simple de faire des opérations !

Savoir ce qui s’ajoute ou ce qui s’enlève, trouver une somme ou une différence ? Un cheminement dans la pensée qui peut nous paraître évident, mais qui constitue une réelle avancée pour les jeunes élèves !

En posant une opération pour faire un calcul, l’enfant se familiarise avec la manipulation des nombres. En gagnant en aisance et avec un peu de pratique, il pourra faire des calculs simples en ligne. Enfin, il appliquera des techniques et développera des automatismes pour obtenir un résultat grâce à un simple calcul mental ou pour définir un ordre de grandeur rapidement.

Pour l’aider à progresser, il est important que les mathématiques soient assimilées à des situations concrètes. L’enfant sera plus impliqué car il ne sera pas uniquement question de nombres. Il trouvera une finalité aux mathématiques. Le calcul n’est pas une fin en soi, c’est un outil pour trouver une réponse à une question posée.

Et pour le maîtriser, rien ne vaut la pratique !

Découvrez les liens qui unissent aujourd’hui sport et mathématiques.

Les outils utiles pour renforcer les fondamentaux de l’enfant

Votre enfant rencontre des difficultés en maths ? Ne laissez pas les lacunes s’installer.

Avant d’avoir recours à un professeur particulier ou à des cours de soutien scolaire, pensez à lui proposer des supports alternatifs qui lui permettront d’envisager les maths différemment.

Avec un support plus ludique il pourra s’entraîner en jouant !

Les cahiers de vacances

Les cahiers d’entrainement sont des supports qui ont fait leurs preuves.

Un enfant motivé et volontaire prendra plaisir à faire les exercices de son cahier pour progresser plus efficacement en mathématiques.

Toutefois, si l’enfant l’envisage comme une contrainte, il ne travaillera pas sérieusement et le bénéfice sera très limité. Il est alors important en tant que parent d’accompagner et de soutenir son enfant dans cet apprentissage.

Les applications à télécharger

Les enfants les adorent car beaucoup de ces applications sont conçues comme des jeux !

On en trouve notamment pour apprendre ses tables. L’enfant peut voir sa progression, ce qui est motivant. Et surtout, il le ressent moins comme une corvée. Ce sont de véritables jeux avec des défis à relever, des niveaux à passer, une vraie histoire et un univers qui fait rêver…

Comment aider son enfant à comprendre les maths ? Applications, jeux, vidéos… Des solutions pour réviser ses cours de mathématiques en s’amusant.

Les dessins animés

Vous trouverez sur internet de nombreux dessins animés éducatifs abordant toutes les notions mathématiques.

Proposer à votre enfant ce type de support peut lui permettre d’aborder les maths d’une manière différente.

Découvrir un aspect des maths qu’il ne comprend pas, expliqué différemment et mis en images peut tout simplement provoquer un déclic pour surmonter une difficulté.

Les jeux de société

Vous aimez faire des jeux en famille ?

Si le petit dernier a du mal avec les maths, proposez-lui des jeux de plateau. Il en existe beaucoup, adaptés à tous les âges.

Développer sa logique, apprendre le calcul, accroître ses capacités de raisonnement… Avec les jeux en famille, l’enfant n’est pas isolé et se sent soutenu. Il passe un bon moment avec ses parents ou ses frères et sœurs et, sans même s’en rendre compte, progresse de manière efficace.

Au-delà de ces quelques pistes pour accompagner votre enfant dans l’apprentissage des mathématiques, il est évident que vous pouvez facilement faire entrer les maths dans sa vie de tous les jours. Sans pression, montrez-lui que les mathématiques sont utiles au quotidien.

Vous préparez ensemble un gâteau ? C’est l’occasion de pratiquer un peu :

  • Un verre contient 100 g de farine et j’ai besoin de 250 g de farine pour ma recette. Combien de verres de farine dois-je mettre dans ma préparation ?
  • Je mets le gâteau au four à 15h50 pour une durée de 25 minutes. A quelle heure sera-t-il prêt ?

Les astuces sont nombreuses pour réconcilier un enfant avec les maths. Et cela en vaut la peine, puisqu’acquérir les connaissances de base au primaire favorisera sa réussite scolaire sur le long terme.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Julie
Curieuse, parfois rêveuse, j'aime l'exotisme et la nouveauté. Et pour moi, transmettre c'est aussi écrire. Les mots, une grande passion !

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz