Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
23
4

Comment Optimiser votre Apprentissage du Clavier ?

De Simon, publié le 17/03/2017 Blog > Musique > Piano > Conseils pour Apprendre le Piano Rapidement

Le piano est, avec la guitare, l’instrument le plus connu et le plus plébiscité.

Beaucoup de personnes souhaitent apprendre à jouer du piano. Mais apprendre à jouer du piano prend du temps.

C’est une activité exigeante. Il n’existe malheureusement pas de technique magique qui permettrait d’apprendre à jouer en deux mois une sonate ou une musique de chambre sur son piano numérique ou un piano classique.

Comment apprendre à jouer du piano justement ?

Vous trouverez dans cet article quelques informations importantes à connaître pour vous aider dans votre projet d’apprentissage du piano (définir son style, choisir le bon professeur, apprendre les bases, suivre des leçons de piano,…).

Lorsque vous commencerez à apprendre à jouer du piano, vous serez rapidement confronté à une des difficultés majeures de cet instrument : réussir à jouer avec les deux mains ensemble.

Vous vous apercevrez que c’est loin d’être facile au début et qu’une bonne partie de votre travail, si vous débutez, consistera à surmonter ce premier obstacle.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Apprendre le piano : commencer par travailler l’indépendance des deux mains

Comment apprendre à jouer du piano ? Toutes ces touches noires et blanches, c’est assez intrigant au début…

Au piano, en général, la main droite a une vocation davantage mélodique, tandis que la main gauche est plutôt tournée vers l’harmonie. Dit autrement : la main droite joue la mélodie, la main gauche les accords. Ce n’est évidemment pas aussi simple que ça. Dans la musique dite contrapuntique par exemple, le partage des fonctions est beaucoup moins accentué.

Vous remarquerez qu’il est beaucoup plus simple de jouer avec la main droite qu’avec la main gauche. La main gauche est plus maladroite, moins forte aussi. Au départ, vous aurez tendance à ne jouer qu’avec la main droite (cela concerne d’ailleurs surtout les droitiers).

Commencer avec la main droite n’est pas si grave puisque celle-ci joue la mélodie, ce petit air qu’on retient quand on entend une musique. Cependant, pour étoffer le morceau, la main gauche devient indispensable.

Ayant commencé à apprendre le piano en autodidacte, il m’était personnellement plus facile d’apprendre la mélodie en premier. Une fois cette dernière acquise, il me fallait donc me concentrer sur les accords et donc l’accompagnement. Il s’agit d’une méthode comme une autre. Chacun doit trouver la méthode d’apprentissage avec laquelle il est à l’aise. Toutefois, il vous sera impossible d’éviter l’entraînement de la main gauche.

Réussir à acquérir l’indépendance des deux mains va donc consister surtout pour vous, au départ, à faire jouer la main gauche. Comment jouer au piano avec la main gauche ? Ou plutôt : comment apprendre à jouer au piano avec la main gauche ?

Pour résoudre ce premier obstacle, la solution consiste à commencer par jouer avec la main gauche seule (jouez des gammes par exemple avec la main gauche). Et ce dès le début de votre apprentissage du piano. N’attendez pas deux mois avant de faire travailler votre main gauche. Vous devez affronter cela dès le début de votre étude du piano.

Une fois que vous serez plus à l’aise avec la main gauche, vous pourrez commencer à jouer avec les deux mains ensemble. L’astuce est donc celle-là : ne pas commencer à jouer avec les deux mains avant d’avoir fait travailler seul sa main gauche.

Quelles techniques apprendre au piano ? Apprendre à utiliser ses deux mains pour un morceau peut parfois être prise de tête…

Pour progresser, commencez par jouer les mêmes notes, avec les mêmes temps, avec votre main droite et avec votre main gauche. Vous jouez alors exactement la même chose avec les deux mains. Ensuite, apprenez à jouer une partition très simple, chaque main ayant une partie différente. Surtout, commencez par travailler mains séparés. C’est en effet une autre règle à respecter : ne pas jouer d’emblée les deux mains, mais d’abord travailler mains séparés.

Décortiquez les notes et prenez le temps de retenir les sonorités. Votre cerveau s’y fera tout seul avec le temps. Croyez-moi, rien ne sert de se presser à apprendre un morceau, cela ne fera que vous décourager.

Vous verrez qu’avec l’indépendance des deux mains, jouer les deux mains ensemble posera de moins en moins de problèmes. Cela prend du temps, le temps que votre cerveau se forme, que vos mains mémorisent les mouvements. A partir d’un certain stade, vous pourrez déchiffrer une partition en jouant directement les deux mains ensemble.

Bien sûr, choisissez bien vos partitions – des partitions faciles pour débuter. Vous en trouverez dans les méthodes pour débutants. Dites-vous qu’il vous faudra au moins un an de pratique pour devenir véritablement capable d’acquérir une bonne indépendance des deux mains. Ne vous découragez donc pas trop rapidement. On ne devient Mozart du jour au lendemain.

Apprendre le piano : comprendre le solfège

Le deuxième « problème » que vous rencontrerez, c’est le solfège.

L’apprentissage du piano requiert l’apprentissage du solfège. Cet apprentissage est assez théorique, pas forcément très réjouissant ni très ludique d’ailleurs, mais c’est souvent une étape obligée pour apprendre à utiliser son synthétiseur, son piano à queue ou piano droit.

Il est tout à fait possible d’apprendre le piano sans apprendre le solfège mais vous serez très rapidement limité, même si votre projet n’est pas de jouer des morceaux de musique classique.

Beaucoup de livres dédiés au piano sont écrits à l’aide du solfège. De la musique classique à la variété française, il est très difficile de trouver l’équivalent des tablatures pour la guitare. Au piano, seuls les tutoriels Youtube peuvent aider les pianistes amateurs pour commencer. C’est pourquoi il est important de connaître la théorie musicale et savoir lire une partition pour un musicien.

L’apprentissage du piano requiert l’apprentissage du solfège.

Le solfège est très rébarbatif au départ, mais une fois acquis, il permet d’aller beaucoup plus vite dans l’apprentissage des morceaux de musique. Il y a principalement deux composantes dans le solfège : les notes d’une part, le rythme de l’autre. Vous devrez apprendre et travailler les deux.

Vous connaissez surement le nom des notes de musique. Il n’y en a que sept : do, ré, mi, fa, sol, la, si. Toute la question est de savoir lire et repérer ces notes sur une partition, sur les portées.

Même si pour vous aussi le collège est enterré dans vos vieux souvenirs, peut-être vous souvenez-vous de quelques-unes de ces notes que l’on apprenait pour jouer de ce merveilleux instrument qu’est la flûte à bec…

Connaître la position des notes sur la partition est relativement facile. Vous verrez, quelques minutes (ou quelques heures) suffiront.

Mais pour ne plus hésiter devant la partition, vous devrez pratiquer un exercice peu divertissant, mais essentiel : la lecture de notes. Vous avez une partition devant vous, et vous devez lire ou dire à haute voix le nom de toutes les notes, dans leur ordre de succession (de gauche à droite).

En prenant des cours de solfège en école de musique ou au conservatoire, il vous faudra certainement passer également pas l’exercice de la dictée. Redoutée par tous (et je parle en connaissance de cause), cet exercice consiste à déchiffrer et retranscrire la musique entendue sur des portées. Autant vous dire qu’il vous en faudra des heures de boulot.

Pourtant, il est très agréable de pouvoir utiliser la langue de la musique quand bon vous semble une fois acquise.

Petite difficulté supplémentaire : le piano utilise deux clés différentes. La clé de sol et la clé de fa. Vous devrez vous familiariser avec ces deux clés. La position sur la partition d’une note n’est pas la même suivant que la note figure sur la clé de fa ou sur la clé de sol. Sur la clé de fa, les notes sont une ligne ou un interligne plus haut.

Apprendre le piano : le rythme

Apprendre le piano : le rythme. Sans rythme, la maîtrise de l’instrument n’est rien !

Une fois que vous vous serez bien familiarisé avec la lecture de notes, vous pourrez commencer à étudier le rythme. La musique, c’est à la fois des sons et du rythme. L’un ne va pas sans l’autre.

Le travail sur le rythme se situe dans la continuité du solfège, sauf qu’il s’agit à ce stade non seulement de lire les notes mais de respecter le rythme en même temps (en vous aidant de vos mains ou d’un métronome). Cela suppose au préalable de bien assimiler la valeur des différentes notes de musique : la ronde, la blanche, la noire, la croche, la double croche, le triolet, etc.

Un conseil : au départ, travaillez uniquement le rythme, sans vous soucier de la lecture des notes. Il est indispensable de bien assimiler en premier les différentes valeurs (les « temps ») avant d’aller plus loin. D’ailleurs, ce n’est pas tant les valeurs qu’il faut apprendre que leurs relations. L’important est de savoir qu’une blanche vaut deux noires qui valent elles-mêmes quatre croches. De le savoir et de l’appliquer dans les exercices. Familiarisez-vous également avec la notion de mesure.

Une partition est découpée en unités de temps appelées mesures. En général, une mesure représente quatre noires.

Cela peut paraître aussi compliqué que de déchiffrer des hiéroglyphes la tête à l’envers, mais une fois que vous aurez appris les bases de ces codes, cela vous facilitera votre vie de pianiste débutant. Car les morceaux de Beethoven, Mozart ou Bach ne sont pas qu’un ensemble de notes.

Les temps imposés pour chaque partition sont de réelles indications pour vous diriger dans votre interprétation. Cependant, libre à vous de modifier ces temps comme bon vous semble une fois que vous les maîtriserez parfaitement.

Avec de l’expérience, vous pourrez même apprendre l’improvisation au piano.

Apprendre le piano : lire et jouer en même temps

Une fois que vous maîtriserez la lecture des notes et des rythmes, il reste l’essentiel à faire. C’est-à-dire jouer les notes de la partition sur le piano, en respectant les rythmes. Un travail de longue haleine et très difficile au début, car il suppose de savoir gérer plusieurs choses en même temps.

Pour lire et jouer en même temps (des deux mains qui plus est), vous devrez beaucoup travailler. La pratique régulière et l’entraînement sont vos principaux alliés dans ce travail.

Et bien que les plus grands virtuoses de l’histoire de la musique tel que Lang Lang profitent la plupart du temps d’une tourneuse de page, il vous faudra un certain niveau avant d’en profiter également.

Comment lire et jouer du piano en même temps ? Difficile de coordonner lecture, main droite et main gauche au début !

Voici quelques conseils pour vous aider à ce niveau : commencez par lire les notes, sans toucher au piano. Ensuite, travaillez mains séparés et très lentement. Il faut que vos mains et votre cerveau s’habituent à repérer les notes de la partition sur le clavier.

Petite astuce : commencez par réaliser cet exercice de lecture des notes en choisissant des morceaux très lents. Oubliez donc la lettre à Elise ou tout autre morceau dynamique. Debussy a même pensé à vous en composant une œuvre intitulée La Plus que Lente.

Petit à petit vous acquerrez des automatismes. On peut même comparer cet apprentissage avec la rédaction sur un clavier d’ordinateur. Rappelez-vous quand vous n’utilisiez que vos deux index pour écrire un texte (et c’est peut-être encore le cas). Mais à force d’utiliser son ordinateur et le traitement de texte, on s’aperçoit qu’il devient de plus en plus facile d’écrire sans regarder son clavier et en utilisant tous les doigts. Et cela s’acquiert avec l’expérience et le temps. Soyez donc patient !

Travailler les gammes peut être un bon moyen de s’exercer à associer les notes de la partition à leur emplacement sur le clavier. Nous reparlerons plus loin des gammes.

Pour le reste, il n’y a pas de secret : c’est à force de vous entraîner que vous progresserez. Au départ, vous ferez de nombreuses erreurs et c’est tout à fait normal. Soyez persévérant, et vous observerez rapidement les progrès que vous faites.

Apprendre le piano : savoir positionner son corps

Le piano ne mobilise pas uniquement les mains. Il ne mobilise pas non plus uniquement le cerveau. Jouer au piano est une activité qui implique tout le corps. Pour jouer du piano, il faut adopter une position corporelle adaptée, confortable. Une bonne position du corps dans son ensemble représente une condition nécessaire pour jouer du piano de manière optimale.

L’objectif est de savoir bien se positionner vis-à-vis du clavier.

Placez-vous bien au centre du clavier, c’est-à-dire face à la note « Do » du milieu. Les bras doivent être quasiment perpendiculaires au clavier, mais pas tout à fait. Plus précisément : vos coudes doivent être au niveau du clavier, ou légèrement au-dessous. Tout dépend bien sûr de votre taille et de votre morphologie. L’avantage d’un prof de piano est qu’il pourra vous conseiller personnellement sur la meilleure manière de vous positionner (lors de vos cours de piano).

Un mauvais placement de vos coudes et de vos doigts pourraient avoir une mauvaise influence sur votre jeu mais aussi sur votre santé. En plaçant les coudes trop bas, vos poignets seront cassés et vous aurez moins de force dans vos doigts pour appuyer les touches. N’hésitez pas à utiliser un tabouret sous vos pieds si vous êtes trop petits.

A contrario, des coudes trop élevés auront trop de forces. Vos avant-bras prendront ainsi le dessus sur vos doigts.

Le dos quant à lui doit être droit. Les pianistes débutants ont tendance à se courber sur le piano. Si vous êtes dans ce cas, vous vous apercevrez (ou vous êtes déjà aperçu) que cette position engendre des douleurs et n’est pas du tout confortable. Choisissez également un siège suffisamment large, pour pouvoir pivoter légèrement lorsque vous jouerez dans les aigues ou dans les graves.

Votre corps doit également se trouver au centre du piano pour la simple et bonne raison que certains instruments sont agrémentés de pédales pour jouer plus ou moins forts les morceaux. Celles-ci sont placées au niveau du centre du piano.

Comment progresser au piano ? Devenez un virtuose du piano à queue en jouant à plusieurs mains.

Être au centre permet également de pouvoir atteindre toutes les tonalités du clavier. Autant les graves que les aigues. Mais il est aussi possible de jouer à quatre mains. Dans ce cas, la longueur du piano est partagée en deux. Le premier pianiste du côté des graves jouent les accords, le musicien à droite joue la mélodie.

Les mains, pour finir, doivent être…sur le clavier. Il est conseillé d’adopter une position « voûtée » : les doigts doivent être légèrement arque boutés. Imaginez que vous tenez une pomme dans la main. Cependant, la tenue de votre main peut varier en fonction de la taille de celle-ci. Le jeu du pianiste qui a de grandes mains n’est pas le même que celui qui a de petites mains. Pour bien savoir comment vous placer, demandez à votre professeur de piano ou bien regardez des photos ou illustrations sur internet.

Faire des exercices de relaxation et de respiration peut être très utile pour apprendre le piano. Pensez aussi à détendre et étirer votre corps avant de commencer à jouer (surtout vos poignets, vos épaules et votre coup). Toutes tensions ou crispations doivent être évitées. Vous jouerez de manière beaucoup plus fluide et même plus rapide si vous êtes détendu que si vous êtes tendu et stressé.

La pratique d’un instrument comme le piano est une véritable danse. Tout le corps participe à l’interprétation du morceau de musique. Des pieds qui utilisent les pédales jusqu’aux bouts des doigts pour frapper les touches.

La détente a aussi un impact sur l’endurance, car oui, le piano peut « fatiguer ». Pour certains, le piano est un véritable sport. Un conseil : détendez vos muscles après avoir joué une note (pareil après vos cours de piano). Vous n’avez pas besoin de maintenir une tension sur des touches déjà enfoncées. Cela ne fera pas varier le son de la note et vous fera économiser de l’énergie.

Apprendre le piano : travailler les gammes

Nous en avons déjà rapidement parlé, les gammes constituent l’exercice le plus connu mais aussi le plus efficace pour apprendre le piano, même si les avis divergent. Le travail des gammes a plusieurs fonctions (en plus de sa fonction d’échauffement). Même si le rôle des gammes dans l’apprentissage du piano a eu tendance à diminuer au cours de ces dernières décennies, il demeure un point central et à ne pas négliger.

Les gammes sont une suite de notes jouées les unes après les autres et définies par un intervalle donné qui sera le même entre chaque note. Le nom de la gamme est généralement la première note de celle-ci. Le nombre de notes d’une gamme n’est pas invariable. Certaines en ont dix quand d’autres en ont cinq.

Les gammes permettent tout d’abord de gagner en vélocité de jeu. Dans de nombreux morceaux, la partition impose des successions de notes très rapides. Les gammes ont une autre fonction : apprendre à jouer de manière régulière, en respectant bien les temps. Le travail des gammes peut en effet avoir aussi un rôle rythmique. Les gammes permettent aussi d’apprendre à bien positionner ses mains, de travailler l’articulation de ses doigts, etc.

Les gammes permettent d’apprendre à bien positionner ses mains, de travailler l’articulation de ses doigts.Le travail des gammes a également une autre fonction, mais qui ne vous intéressera pas immédiatement si vous débutez les cours de piano. Les gammes permettent en effet de se familiariser avec l’harmonie. Travailler ses gammes de manière intelligente permet de bien comprendre la structure d’une gamme (justement), la répartition des intervalles (tons et demi-tons), la différence entre les modes majeur et mineur, etc. D’ailleurs, vous apprendrez bien plus rapidement à jouer un morceau dans une tonalité que vous maîtrisez bien. Un élève aura plus de facilités à apprendre un morceau de piano en fa dièse majeur s’il connaît déjà bien cette gamme.

D’ailleurs, et il s’agit là d’un conseil qui concerne tout le monde, y compris les débutants, il est fortement conseillé de bien jouer la gamme concernée, de se l’approprier avant de commencer à travailler un morceau et avant ses cours de piano.

De nombreux manuels de piano vous permettront de travailler vos gammes au clavier.

Si vous avez déjà appris à jouer d’un autre instrument avant de jouer au piano, il sera d’autant plus facile de pratiquer les gammes et d’en comprendre le concept. Guitare, trompette, violon,…

Combien de temps faut-il travailler pour apprendre le piano ?

C’est une question très importante. Comme nous l’avons déjà dit, apprendre à jouer du piano prend du temps. Combien d’heures faut-il jouer par semaine, par jour pour pouvoir progresser ?

Cette question n’a pas de réponse universelle. Cela dépend de plusieurs facteurs et des méthodes pour apprendre le piano. Tout d’abord, tout le monde n’a pas la possibilité de travailler deux heures par jour devant son piano ou devant sa partition de solfège. Les contraintes (professionnelles notamment) doivent être prises en compte.

Ensuite, tout dépend de votre objectif d’apprentissage du piano : si vous souhaitez réussir à jouer des partitions de Liszt dans deux ans, premièrement ce sera très difficile, deuxièmement vous devrez travailler très dur. C’est-à-dire plusieurs heures par jour. Mais sachez que l’on peut très bien progresser au piano en y consacrant quelques heures par semaine.

Finalement que vous travailliez dix heures ou deux heures par semaine, l’essentiel est que votre apprentissage soit régulier. Essayez de vous bloquer un créneau dans votre emploi du temps afin de suivre des cours de piano.

Combien d'heures faut-il passer pour apprendre à jouer du piano ? Il est important de prendre du temps pour commencer les cours de musique.

Mes débuts au piano étaient quelques peu glorieux. Je pensais qu’il était possible d’apprendre la bande originale d’Amélie Poulain en s’y consacrant plusieurs heures d’affilée. Seulement, il est tout aussi important de prendre des pauses que de travailler régulièrement. Au bout de quelques heures de pratique, le cerveau sature et mes mains n’arrivaient plus à suivre. D’autant plus que je n’étais pas habituée à jouer.

N’oubliez donc pas d’espacer vos séances d’entraînements dans la semaine.

Alterner entre solfège et pratique peut aussi être la solution pour éviter de faire une surchauffe de la matière grise. Vous progresserez ainsi plus vite et serez plus efficace en termes de concentration. Vous pourrez alors passer d’un niveau de débutant à intermédiaire plus aisément.

D’autres facteurs entrent en ligne de compte : votre méthode de travail, votre capacité de concentration, votre motivation, votre régularité. Globalement, pour vous donner un ordre d’idées, dites-vous que le seuil horaire nécessaire pour progresser véritablement est de quatre ou cinq heures par semaine. Soit une heure par jour, sans compter les week-ends. Il est très difficile de progresser au piano en ne travaillant qu’une heure par semaine.

L’apprentissage du piano pour les plus jeunes

De nombreux parents se demandent: «À quel âge nos enfants peuvent-ils commencer le piano ? ».

Tandis que les débutants plus âgés demandent: «Suis-je trop vieux pour apprendre le piano? Combien de temps faudra-t-il ? ».

Alors, est-ce un facteur important ? L’âge est un, parce que l’apprentissage du piano est un fait appel à des cellules nerveuses, en particulier dans le cerveau. Le processus de croissance nerveuse ralentit avec l’âge.

Examinons donc les catégories de débutants en fonction de leur âge et les conséquences du ralentissement de la croissance cellulaire avec l’âge.

Âges 0-6 :  Bon pas de cours à cet âge là, mais plutôt une découverte en douceur !

La musique peut fournir une stimulation supplémentaire pour donner aux bébés une longueur d’avance énorme dans le développement du cerveau d’un an après la naissance.

Tous les parents devraient avoir une bonne collection de musique de piano, de musique d’orchestre, de concertos de piano et de violon, d’opéras, etc., et les jouer dans la chambre des enfant., ou quelque part dans la maison où le bébé peut encore entendre la musique.

Beaucoup de parents murmurent et marchent doucement pendant que le bébé dort, mais ce n’est pas justifié. Les bébés peuvent être formés pour dormir dans un environnement (normal) bruyant, et c’est l’alternative saine.

Âges 6-12 : Une formation musicale étape par étape

Ce groupe peut profiter de l’énorme croissance du cerveau qui se déroule pendant cet intervalle d’âge. L’apprentissage est sans effort et limité plus par la capacité de l’enseignant à fournir le matériel approprié que par la capacité de l’élève à l’absorber.

Âges 13-19 : L’âge de maturité pour les jeunes pianistes 

C’est la tranche d’âge où l’on peut approfondir ses connaissance musicale (jeu et solfège).

Le pianiste commence à définir sa sensibilité de pianiste….Et pourquoi pas faire éclore son talent !

Et lorsqu’on est adulte ?

Beaucoup d’adultes qui souhaiteraient commencer à apprendre le piano se posent cette question. On n’apprendrait pas aussi facilement adulte qu’enfant. C’est en partie vrai, de manière générale, on apprend et on mémorise mieux enfant qu’adulte. C’est vrai des langues vivantes comme de la musique, et en particulier du piano.

Si ce constat est en partie fondé, il ne doit pas désespérer pour autant d’apprendre le piano.

On peut apprendre à jouer du piano à tout âge et il est tout à fait possible de devenir un excellent pianiste même lorsqu’on commence à jouer à 30 ans, 40 ans, voire plus. Certains commencent à apprendre le piano à l’heure de la retraite et deviennent de surprenants pianistes quelques années plus tard. L’essentiel, ce n’est pas l’âge, c’est la motivation. C’est le carburant qui vous fera progresser le plus surement et le plus rapidement.

Comment jouer d'un instrument selon son âge ? Même à 90 ans, il est toujours temps de commencer les cours de musique !

Lire les notes de musique et apprendre à jouer du piano demande de la motivation quelque soit l’âge. Car cela demande du temps et du travail. Des efforts que j’ai appris à faire lorsque j’ai commencé les leçons de guitare mais aussi de piano. Il ne suffit pas de quelques heures pour réussir à jouer du piano facilement. La progression se fait sur la durée, il ne faut donc pas se décourager.

En revanche, il est tout à fait vrai qu’un adulte a, généralement, moins de temps disponible pour se consacrer à l’apprentissage du piano. La vie professionnelle consomme une grande partie du temps, et aussi de l’énergie des personnes à partir de l’âge adulte.

La seule solution pour apprendre le piano et progresser (apprendre sans progresser est vite lassant et ennuyant) quand on est adulte et qu’on manque objectivement de temps, c’est de se fixer un planning et de s’y tenir.

La régularité est l’élément le plus important. Même si vous êtes surchargé de travail, il est toujours possible de trouver 30-40 minutes tous les deux jours pour se consacrer au piano. Surtout lorsque l’on sait qu’en moyenne un Français regarde la télévision 3 heures par jour…

La pratique du piano peut tout aussi bien vous détendre qu’un bon feuilleton télévisé. Il faut savoir que la musique en général a des effets bénéfiques sur le cerveau. Elle améliore la concentration et apaise les angoisses. En effet si les vibrations qu’engendre la musique sont en accord avec le rythme de notre organisme, cela apaise notre corps et diminue notre stresse. Une excellente raison de se mettre au piano en rentrant chez soi.

Apprendre tout seul ou avec un professeur ?

Il y a plusieurs manières d’apprendre à jouer du piano : tout seul, avec un professeur particulier, en école de musique. Il n’y a pas de réponses toutes faites. Certaines personnes très autonomes réussiront à faire de grands progrès en travaillant seules. D’autres, au contraire, ont besoin d’être encadrées et conseillées pour progresser sur leur instrument.

L’avantage d’apprendre le piano avec un professeur est évident : c’est celui de l’encadrement, et plus précisément de l’encadrement personnalisé.Tout dépend aussi de vos objectifs. Si vous souhaitez simplement réussir à jouer deux ou trois morceaux devant vos amis, sans apprendre le solfège, apprendre tout seul à jouer du piano ne sera pas mission impossible. Par contre, si vous souhaitez apprendre tout ce qu’il faut apprendre, réussir à jouer des morceaux difficiles et réellement progresser, apprendre tout seul sera très difficile. Même si internet permet aujourd’hui d’avoir accès en quelques clics à de nombreuses ressources écrites ou vidéos (voir plus bas).

Si vous décidez d’apprendre tout seul, sans professeur, vous devrez prendre soin de choisir dès le départ les bons outils de travail. Votre guide le plus précieux sera votre méthode. Il existe aujourd’hui de très nombreuses méthodes pour débutants permettant d’apprendre le piano tout seul.

Mais encore une fois, il vous faudra une grande motivation, de la persévérance et de la régularité pour progresser. Dans la pratique, beaucoup de celles et ceux qui décident d’apprendre le piano tout seul finissent tôt ou tard par abandonner, suite à la rencontre d’obstacles, ou bien simplement par démotivation.

Ayant commencé le piano de manière autodidacte, je peux vous assurer que la régularité est très dure à tenir. Ne pas avoir d’horaire précis à tenir a été compliqué pour avancer dans mon apprentissage. Roi et reines de la procrastination, l’autodidaxie n’est pas faite pour vous, et encore moins lorsqu’il s’agit d’un instrument comme le piano.

Apprendre avec un professeur particulier est certes plus onéreux mais au final beaucoup plus payant dans la majorité des cas. C’est surement la meilleure façon d’apprendre le piano.

Un professeur de piano, ce n’est pas un simple professeur qui vous enseigne la pratique de l’instrument, c’est aussi une personne capable de vous motiver, de vous aider à persévérer et de vous faire vraiment aimer la musique. Un professeur de piano est par définition passionné par son instrument, la passion étant contagieuse, elle devrait vous gagner vous aussi (plus facilement). Vous trouverez des dizaines de professeurs de piano passionnés sur Superprof pour vous aider.

L’école de piano est également une solution alternative aux cours de piano en ligne ou cours gratuits attrayants sur internet. Toutes sortes de cours sont proposés:

  • cours de piano débutant
  • cours privé
  • solfège
  • éveil musical
  • piano jazz
  • piano classique
  • formation musicale
  • histoire de la musique
  • cours de chant

Un programme de cours que vous pouvez aussi retrouver avec des professeurs particuliers, et la plupart du temps pour moins chers si les dépenses pour le piano ne sont pas votre priorité.

Que vous travailliez tout seul dans votre coin ou en compagnie d’un professeur de piano, la règle d’or demeure la même : pour progresser au piano, il faut travailler. Tout plaisir se mérite. Pour réussir à jouer les morceaux de vos rêves, vous devrez passer des heures à vous exercer devant votre clavier.

Mais ce travail peut être plus ou moins agréable en fonction du professeur que vous aurez choisi. Avec SuperProf, vous pourrez par exemple choisir le professeur qui vous correspond. Bien que découvrir de nouveaux styles en musique peut être très enrichissant, choisir un professeur adapté à vos besoins permettra de vous faire progresser plus facilement.

Certains professeurs auront plus d’affinités avec la musique classique, d’autres avec la musique de films et d’autres encore avec la musique jazz ou blues. Quoiqu’il en soit, regardez bien les profils de chacun avant de prendre votre décision. Si le feeling passe bien entre vous et le professeur, il sera plus agréable pour vous de suivre les cours.

Les professeurs de cours à domicile ou cours particuliers sont très souvent de bons pédagogues qu’il s’agisse de cours d’accordéon, de cours de guitare, de cours de batterie ou tout autre instrument. Donner des cours est avant tout partager sa passion avec son élève. Les cours sont progressifs et permettent d’appronfondir ses connaissances et techniques tout en s’amusant. Méthode pleyel ou méthode colin, commencer le piano est avant tout une bonne manière d’apprendre la musique avec plaisir.

Pourquoi apprendre le piano ?

L’’entraînement peut lui aussi être source de plaisir et de joie. Donc si vous êtes motivé et déterminé pour apprendre le piano, n’hésitez pas et foncez !

Jouer du piano en se servant de vidéos Youtube !

Suite et fin des astuces de cet article spécial « méthode piano » pour débutants et débutants ++ !

Celle-ci n’est certainement pas la meilleure méthode pour apprendre la piano ou apprendre à lire la musique tout simplement, mais elle a le mérite d’être ludique et interactive. Pourquoi ne pas vous servir des très nombreuses vidéos présentes sur Youtube pour perfectionner votre niveau sur l’instrument à cordes frappées ?

Est-il possible d'apprendre à jouer du piano avec des cours en ligne ? Défi : devenir pianiste en apprenant sur des vidéos Youtube…!

Youtube a cela de magique que, jour après jour, semaine après semaine, des pianistes du monde entier y téléchargent leur propre tutoriel piano ou interprétation de La lettre à Elise, Bach, Chopin, La Marche Turque, Prélude de Bach, Schumann…

Evidemment, il va falloir faire le tri, car il y a à boire et à manger sur le site de partages de vidéos. Nous distinguons d’ailleurs 2 types de vidéos pour apprendre à jouer des morceaux de piano :

  • Les vidéos type Synthesia, sur lesquelles les notes défilent en couleur lorsqu’il faut les jouer. Un peu à la manière de Guitar Hero pour les aficionados des jeux vidéo,
  • Les vidéos où le pianiste se filme du haut pour montrer les notes, les placements et le morceau !

Prévenons tout de suite les débutants et apprentis pianistes : ces deux façons de faire ne sont vraiment pas idéales pour les profanes. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il leur manquera toujours des indications quant au morceau choisi : silences, rythme, phrasé… Tout ce qui a été annoté aux partitions en quelques sortes, et que se transmettent les pianistes de décennies en décennies !

Elles n’en demeurent pas moins vraiment fun pour plusieurs raisons :

  • le support vidéo et auditif qui manque souvent aux partitions,
  • la réinterprétation de certains morceaux de façon inédite,
  • la possibilité d’apprendre des chansons modernes, parfois tout juste sorties (séries TV, films, chanteuses/chanteurs à la mode),
  • La possibilité à votre tour d’interpréter à votre manière, de se départir d’un certain formatage et surtout, de gagner en créativité.

Si cette astuce semble très intéressante, nous vous recommandons de ne surtout pas zapper la case « apprentissage du solfège ». Ce serait comme décider d’apprendre l’anglais avec des films en VOST, sans passer par la case grammaire et conjugaison. Résultat : il vous manquera toujours quelque chose. Des bases solides pour aller plus loin.

Reconnaissons néanmoins que les vidéos Youtube ont l’avantage de favoriser l’apprentissage du piano chez les autodidactes ne pouvant se permettre de prendre des cours de piano. Par ailleurs, les vidéos de pianistes, plutôt que celles version Synthesia, ont la possibilité de laisser entrevoir à l’apprenti comment placer les doigts et les mains sur un piano.

Un vrai plus pour les personnes fonctionnant beaucoup à la mémoire visuelle (c’est à dire la plupart des individus).

Ces vidéos permettent également de s’ouvrir culturellement sur l’histoire de la musique et le champ des possibles. Car une fois que vous vous trouvez sur l’une des vidéos, toute une sélection de vidéos concernant le piano s »offre à vous à droite de votre écran. On peut alors y passer des heures.

N’hésitez pas à prendre le temps de découvrir les styles, les morceaux et les compositeurs qui se présentent par ce biais-là. Promenez-vous dans Youtube et faites-vous l’oreille. C’est en écoutant le plus possible de styles de musique différents que vous favoriserez votre créativité et votre inspiration.

Notez enfin qu’en tapant « learn piano« , vous obtiendrez de nombreux cours en ligne et en vidéo sur Youtube. De la même manière, n’hésitez pas non plus à écrire « How to play (titre de chanson) piano » dans le moteur de recherche du site. Vous obtiendrez des vidéos très intéressantes et instructives !

Mais de par mon expérience, je sais qu’apprendre le piano en ligne n’est pas toujours évident. Bien qu’on puisse être attiré par une certaine forme de liberté, les cours de piano gratuits ou encore la pédagogie de certains youtubeurs, il n’est pas facile de s’imposer une certaine rigueur.

Les leçons de piano en école de musique, en conservatoire, ou les cours de piano à domicile permettent une progression plus évidente et rapide quand on débute au piano. Car commencer le piano, la flûte traversière, les cours de batterie ou tout autre instrument, demande de la régularité et un professeur pédagogue avec qui vous pourrez échanger. Une communication qu’on ne retrouve pas toujours derrière son écran.

Mes conseils de pianiste

La meilleure façon d’apprendre à jouer du piano, à mon avis, est de prendre des leçons de piano fournies par un instructeur qualifié.

Les enseignants seront en mesure de continuellement vous guider et fournir des commentaires sur votre jeu qu’aucun livre, vidéo ou toute quantité d’auto-étude peut fournir.

Cependant, il peut y avoir plusieurs raisons qui vous conduisent à vous poser la question suivante :  «Comment puis-je apprendre moi-même ? ». Vous savez déjà quelles sont vos raisons, alors je ne vais pas m’attarder sur ces dernières.

Si je devais le faire encore et encore sans professeur, je suivrais probablement Andrew Furmanczyk (alias Lypur) sur YouTube.

Il est un jeune professeur de piano qui a produit une série d’environ 200 vidéos gratuites sur l’apprentissage de jouer le piano et la théorie musicale.

Il va commencer avec les toutes premières choses que vous devez savoir sur le piano et la théorie et progresser progressivement à partir de là.

Je pense qu’il est un bon professeur, quand il explique les techniques et recommandations basiques pour les débutants.

Contrairement aux leçons en direct, si vous ne comprenez pas un concept particulier, vous pouvez toujours regarder de nouveau la vidéo (autant de fois que vous le souhaitez).

Et cette méthode ne vous coûtera rien 😉

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,61 sur 5 pour 54 votes)
Loading...

11 réponses à “Conseils pour Apprendre le Piano Rapidement”

  1. Gaston dit :

    Merci pour ce partage très intéressant. J’ai l’intention de mettre au piano, je joue de la guitare que j’ai appris en autodidacte (de l’accompagnement en barré). Je me suis intéressé à la notion de solfège toujours en autodidacte. Le résumé de mon niveau : je sais lire les rythmes (à la base je joue de la percussion) je connais comment sont construits les accords. je peux lire à mon modeste niveau les clés de Sol et Fa. Que me conseillerais-tu pour l’apprentissage du piano avec un prof ou sens, en précisant que j’ai une préférence sens ? merci pour ta contribution

  2. Fiévet dit :

    Merci beaucoup pour tous ces renseignements précis, fouillés, je vais donc démarrer en suivant vos conseils et je vous tiendrai au courant concernant l’évolution. Je réalise que j’adore écouter le piano, j’admire au plus au point les personnes capables de chanter en s’accompagnant du piano, et je rêve de rassembler des gens autour d’un piano sur lequel je jouerais des airs ………….Les cours de solfège du lycée sont loin, je vais m’accrocher !!!!!!!!!!

    • Alexandre Robert Alexandre Robert dit :

      Bonjour et merci à vous pour ce retour très positif !
      Evidemment, Superprof est derrière vous et nous vous encourageons à atteindre vos objectifs « rapidement », puisque c’est l’objet de l’article !
      Comment souhaitez-vous procéder ?

  3. Tahri med dit :

    Article enrichissant et généreux. Un grand merci!

  4. Alex dit :

    Bonjour, merci pour ce bel apercu du piano. J’ai 14 ans et je commence a m’interesser plus ou moins a la musique et particulierement au piano. Je n’y connais rien au soflfege et je ne me sens pas a l’aise avec mes deux mains. Je pense m’incrire dans une ecole pour apprendre a jouer de cet instrument. Pour l’instant ca me parait difficile d’apprendre car je vis en appartement et n’ai pas de place pour un piano (aussi par respect envers les voisins), mais je compte prendre des cours avec un professeur. J’aimerais avoir quelque conseils sur « combien de temps par semaine » pour obtenir des resultats, combien de temps pour apprendre le soflege (meme si je suppose que vous allez me repondre que ca depend de mon niveau d’apprentissage).
    Merci de votre reponse, je continue a me renseigner.

    • Alexandre Robert Alexandre Robert dit :

      Bonjour Alex et merci pour votre témoignage 🙂
      Pour ce qui est du piano en appartement, tout d’abord, sachez que certains professeurs de piano peuvent vous accueillir à leur domicile, pour que vous puissiez pratiquer sur leur instrument. Faites-en sorte de trouver ce type d’enseignant proche de chez vous. Vous dénicherez peut-être la bonne personne sur Superprof notamment.
      Pour ce qui est de vos autres interrogations, ne possédant pas d’instrument chez vous pour du travail personnel, nous vous conseillons de prendre au moins 2 cours par semaine : pour apprendre le solfège dans un premier temps, puis le piano.
      Pourquoi ? Laisser passer 7 jours entre deux cours de piano ou deux leçons de solfège, sans pouvoir travailler à la maison, est parfois trop long…

      De cette façon, en 2 ans, vous pourrez commencer à obtenir d’intéressants résultats !

      Bon courage à vous !

      • Alex dit :

        Bonjour et merci pour votre réponse rapide. Je n’ai pas de piano chez moi, mais je vais voir pour acheter un Synthétiseur ou piano keyboard, (le fait que l’on puisse brancher un casque et régler le volume du son me plaît), pour commencer à m’entraîner à la maison. J’ai commencé à faire des recherches et effectivement, il n’y a que de ça des professeurs de piano ! Je vais sûrement bientôt prendre des cours et je compte m’entraîner le soirs après l’école.
        Sachant que je pourrai pratiquer chez moi, je pense que ça change plus ou moins la donne sur la progression non ? Je suis motivé pour apprendre, je fais énormément de recherches sur le piano ces derniers temps.

        En tout cas merci pour ce site et pour votre réponse, merci aussi pour votre soutien 😉

        • Alexandre Robert Alexandre Robert dit :

          Ravi de vous relire Alex et surtout de constater que votre motivation à apprendre le piano est de plus en plus forte !

          Cet achat d’un synthé ne peut être que bénéfique pour vous : vous apprendrez 2 fois plus vite. Si ce n’est plus… Avez-vous trouvé un prof de piano sur Superprof du coup ? N’hésitez surtout pas à partager avec nous les prochaines étapes de votre apprentissage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *