Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les Conseils pour Progresser Rapidement en Anglais

De Simon, publié le 09/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Comment Apprendre l’Anglais en Travaillant Quotidiennement ?

Etudiants ou déjà engagés dans la vie active, vous êtes nombreux à désirer apprendre l’anglais pour rattraper le temps perdu.

Mais justement, vous n’avez souvent pas le temps de vous plonger de manière intensive dans l’apprentissage de l’anglais.

Comment apprendre l’anglais ? Est-il possible d’apprendre l’anglais en travaillant seulement 20 minutes par jour ? C’est la question que nous nous sommes posés.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Apprendre l’anglais en 20 min par jour : un argument marketing

Travailler son anglais 20 minutes tous les jours.Vous trouverez sur une foule de sites internet des solutions miracles vous promettant qu’il est possible d’apprendre l’anglais en 20 minutes par jour, parfois même, sur certains sites, en 5 minutes par jour. Il existe plusieurs manuels pour apprendre l’anglais en 20 minutes, comme celui-ci. Cet argument est terriblement efficace. De fait, on n’a pas toujours le temps de se consacrer à un apprentissage méthodique, assidu et intensif de la langue de Shakespeare. D’un autre côté, apprendre l’anglais est aujourd’hui un atout évident sur le plan professionnel. Savoir parler anglais a d’autres avantages, comme pouvoir regarder des films en VO sans louper la moitié du film parce que l’on passe son temps à lire les sous-titres, ou tout simplement pouvoir voyager à travers le monde en se faisant comprendre. Il est toujours possible de se faire comprendre lorsque l’on parle anglais dans un pays étranger, même non anglophone, comme chacun sait.

Que valent ces méthodes « miracles » qui promettent de devenir bilingue en quelques mois en ne travaillant que 20 minutes par jour ?

La première remarque concerne la motivation. Pour réussir à parler anglais assez rapidement, il faut le vouloir, il faut aimer ou apprendre à aimer la langue.

Travailler 20 minutes l’anglais chaque jour (ce qui est très peu) ne vous apportera rien si vous ne réussissez pas à vous impliquer réellement. Ce qui est impossible si vous ne prenez pas un minimum goût à cet apprentissage.

Deuxième remarque : une des clés de l’apprentissage, quel que soit le domaine, réside dans la régularité. Mieux vaut travailler un petit peu chaque jour que de travailler 3 heures toutes les deux semaines.

Donc a priori, la méthode d’apprentissage basée sur de très courtes sessions peut être efficace.

Vous ne travaillez certes que 20 minutes par session, mais vous travaillez 20 minutes PAR JOUR, ce qui fait tout de même 2 heures par semaine en moyenne (tout dépend si l’on compte le week-end ou non). Cette méthode peut donc tout à fait convenir…à condition de bien travailler pendant ces 20 minutes…

En revanche, moins de 20 minutes par jour paraît difficile. 20 minutes est la durée minimale pour une session d’apprentissage, en anglais comme dans tous les domaines. Sachant qu’il faut compter au moins 4 ou 5 minutes de mise dans le bain à chaque fois.

Partir de 0 en anglais n’est pas chose aisée..

Planifier son apprentissage et se donner des objectifs

Travailler 20 minutes dans l’absolu, cela ne veut rien dire. Ce qui compte, c’est de définir ce que l’on entend pas « travailler ». En économie comme ailleurs, la durée du temps de travail compte moins que la productivité.

Mieux vaut travailler 15 minutes en étant hyper productif que 30 minutes en travaillant sans travailler. Travailler 20 minutes par jour peut être efficace et porter ses fruits assez vite si :

  • Vous travaillez assidument pendant ses 20 minutes
  • Vous organisez un planning afin de ne pas abandonner en cours de route et de vous tenir à votre programme d’apprentissage.
  • Vous vous donnez des objectifs : apprendre l’anglais en 5 mois par exemple.
  • Pour vous aidez, nous avons rédigé deux articles pour aider les parisiens et les marseillais

En effet, le principal risque, en travaillant 20 minutes par jour, est d’abandonner au bout de quelques semaines.

On se trouve toujours des excuses pour annuler une session de travail. De manière générale, il est difficile de bloquer tous les jours 20 minutes, même si c’est une durée assez courte. Si vous travaillez intensément 20 minutes par jour, vous obtiendrez des résultats rapidement, mais encore faut-il réussir à tenir le planning…

C’est la raison pour laquelle nombreux sont ceux qui préfèrent organiser des sessions d’une heure tous les trois jours.

Sur le plan du planning, c’est souvent beaucoup plus simple de s’y tenir et c’est moins contraignant.

Apprendre l’anglais en travaillant 20 minutes est possible, mais réclame une forte motivation, une détermination sans relâche, un engagement réel.

Si vous souhaitez apprendre l’anglais en travaillant 20 minutes par jour, la durée de l’apprentissage dépendra de votre niveau initial d’anglais.

Si vous êtes un vrai débutant, comptez au moins 6-8 mois. Si vous avez déjà des bases, voire de bonnes bases, il est possible d’apprendre à bien comprendre et parler anglais en 4 mois. En fonction de votre niveau et du nombre de vos cours d’anglais, fixez à l’avance la durée nécessaire pour l’apprentissage de la langue.

C’est un bon moyen de tenir vos engagements. Pour vous aider à tenir vos engagements, listez tous les avantages qu’une bonne maîtrise de l’anglais vous apporterez.

Vous devrez travailler votre écoute, pratique, lecture et écriture de l’anglais.

Quels objectifs se fixer pour parler anglais tous les jours.

Gardez cette liste sous les yeux (ou dans votre tête): en cas de moment de démotivation, la relire vous permettra de faire redémarrer le moteur de la motivation !

Quand organiser ses sessions de 20 minutes ?

Comment apprendre à parler anglais ?

Il n’y a pas règle générale : certaines personnes travaillent mieux le matin, d’autres le midi, d’autres le soir.

Et surtout, tout dépend de votre emploi du temps. Voici néanmoins quelques conseils généraux :

  • On est globalement plus efficace le matin, même si cela peut varier d’une personne à l’autre. Si vous prenez le bus et le métro tous les matins, pourquoi pas travailler votre anglais pendant 20 minutes sur le trajet ?
  • Certaines personnes travaillent très efficacement entre midi et deux, pendant la pause déjeuner. Si vous n’empruntez pas les transports en commun le matin ou que vous êtes trop fatigué pour faire travailler votre cerveau dès 7h30 du matin, se réserver 20 minutes tous les midis peut être une bonne solution.

Apprendre à parler anglais pendant ses pauses déjeuner.

  • Certaines personnes aiment travailler le soir, parfois tard. C’est globalement déconseillé, même si là encore tout dépend des personnes. Pourquoi ? Parce qu’après une journée de cours (pas de cour anglais) ou de travail, notre cerveau a souvent déjà suffisamment bien travaillé et en tous cas vous êtes plus fatigué et donc moins efficace.
  • Travailler son anglais 20 minutes tous les jours sans exception peut s’avérer rapidement rébarbatif et au final décourageant. Pour ne pas vous démotiver face à cette régularité d’horloger, faites une pause le week-end et pendant vos jours de congé. Cela rendra plus facile le fait d’accepter de se plier à la discipline des 20 minutes quotidien en semaine.
  • Vous pouvez aussi lire les informations en anglais et consulter des ressources en anglais.

Se fixer des objectifs quotidiens

Au-delà de votre objectif global qui est de maîtriser l’anglais, vous devez vous fixer des sous-objectifs. En 20 minutes, vous ne pourrez pas faire à la fois de la grammaire, du vocabulaire ou de la lecture.

Vous devez organiser un planning qui alterne chaque jour les différentes matières. Par exemple : apprendre 10 mots de vocabulaire le lundi, travailler le present perfect le mardi, lire un article en anglais le mercredi, réapparendre 10 mots de vocabulaire le jeudi, apprendre une règle de grammaire le vendredi. Dans l’apprentissage, la mémoire est la faculté la plus sollicitée.

Or, la mémorisation est en partie un art de la répétition.

Si vous souhaitez mémoriser vite, vous devrez « réviser » ce que vous savez déjà, réapprendre les choses plusieurs fois.

Concrètement, si vous apprenez 10 mots de vocabulaire le lundi, relisez la liste le mercredi pour bien fixer ces nouveaux mots dans votre mémoire.

Sinon, vous risquez de tout oublier au fur et à mesure de votre apprentissage. Vous aurez travaillé pour rien (ou presque).

Remarque : il existe quantité de manuels de fiches d’anglais abordant tous les domaines de la langue, dont le vocabulaire, la grammaire, la conjugaison (du type « 50 fiches de vocabulaire anglais »). Prenez le temps de choisir le ou les bons livres.

De préférence, optez pour un livre par thématique : un livre pour apprendre le vocabulaire, un livre pour apprendre la grammaire.

Vous aurez ainsi des livres moins lourds et donc plus facilement transportables, ce qui est idéal si vous souhaitez apprendre en mobilité (dans les transports en commun notamment).

Pensez à pratiquer l’anglais

Bachoter 20 minutes tous les jours son anglais n’est pas suffisant. Vous avez surement dû l’entendre des centaines de fois, mais c’est vrai : pour progresser sérieusement en cours d’anglais, il faut avant tout pratiquer, parler avec des anglophones.

Avec qui parler anglais ? C’est une question que beaucoup se posent.

Comment apprendre l’anglais seul ?

Elle est en partie justifiée : les Français sont réputés pour ne pas parler bien l’anglais. Il peut paraître difficile de trouver un interlocuteur disponible.

Mais il existe en réalité de nombreuses manières de trouver un interlocuteur pour dialoguer dans la langue de Shakespeare. En voici quelques uns :

  • Vous avez surement un ami, un proche ou un membre de votre famille qui parle anglais. Proposez-lui de discuter avec vous en anglais.

Pensez à parler en anglais à vos amis.

  • Vous pouvez vous renseigner auprès de certaines associations d’anglais ou organismes d’échange culturel.
  • Sur internet, il est très facile de faire la rencontre d’anglophones, de correspondants, et de dialoguer avec eux via Skype ou par téléphone. Il existe même des sites consacrés à ce genre de rencontres.
  • Prenez des cours d’anglais particuliers avec un professeur d’anglais.

Essayez de parler anglais au moins 1h-1h30 par mois.

Cette pratique concrète de l’anglais complète très bien l’apprentissage solitaire théorique. Il faut absolument mêler pratique et théorie pour progresser vite.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,75 sur 5 pour 4 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *