Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles sont les fautes les plus fréquentes quand on apprend la langue allemande ?

De Sophie, publié le 08/07/2016 Blog > Langues > Allemand > Le Top 10 des Erreurs de Débutants en Allemand

Les erreurs sont indissociables de l’apprentissage des langues étrangères.

Lorsque l’on débute l’allemand ou un idiome autre que sa langue maternelle, c’est même en se trompant que l’on progresse.

Cependant, connaître les erreurs « classiques » de débutant permet d’en éviter quelques-unes.

Que vous soyez collégien, lycéen, étudiant ou salarié, si vous avez décidé de commencer l’apprentissage de la langue allemande, vous devez être en mesure d’identifier ces fautes.

Comment apprendre l'allemand rapidement avec des exercices ? Se tromper quand on apprend l’allemand permet de progresser.

Les assimiler, c’est vous permettre d’aller plus loin dans votre progression, et devenir capable plus rapidement de parler allemand couramment.

Calquer la structure du français sur celle de l’allemand

Vous qui cherchez à débuter votre apprentissage de la langue allemande, notez ceci : reproduire la structure grammaticale du français à celle de l’allemand est l’erreur la plus courante, tout simplement parce qu’elle est aussi la plus naturelle.

En effet, on a souvent tendance à penser dans sa langue maternelle.

Lorsque l’on veut apprendre une langue, il faut donc savoir se détacher de ses pensées spontanées.

Qui plus est, la grammaire allemande est extrêmement différente de celle du français.

Comment trouver des exercices d'allemand pour débutant ? Comment maîtriser la structure des phrases en allemand ?

Contrairement à l’espagnol ou l’italien, qui sont des langues romanes à l’instar du français, l’allemand est une langue germanique.

L’allemand se rapprochera donc plus au niveau de son accent, de sa grammaire et de son écriture à d’autres langues germaniques telles que l’anglais ou le néerlandais par exemple.

Apprendre l’allemand, c’est donc changer les structures de ses phrases.

Par exemple, vous êtes un joueur de football professionnel et vous souhaitez jouer parfois au basket.
Et bien vous ne pourrez pas appliquer les règles du football sur le terrain de basket.
Il va falloir avant tout que vous appreniez celles du basket !

C’est la même chose pour les structures de phrase : avant de parler allemand, il faut intégrer ses règles.

Comme on dit souvent qu’un exemple vaut mieux que mille mots, voici un aperçu des différences de syntaxe entre les deux langues :

Gestern bin ich ins Kino gegangen.
     1          2   3    4      5         6

Hier je suis allé au cinéma
  1     3    2     6   4      5

Ne pas tenir compte les différents sens des modaux

La plupart des verbes modaux de la langue allemande possèdent un double sens. C’est en effet quasi systématique.

Pour améliorer son niveau de langue lorsque l’on est un locuteur allemand débutant, il faut intégrer rapidement cette règle essentielle de la conjugaison allemande.

On peut en effet spontanément penser qu’ils ont la même utilisation, alors qu’ils possèdent un sens relativement différent.

Les modaux « müssen » et « sollen » ont un sens assez proche, puisqu’ils expriment le devoir.
Cependant, on utilisera « müssen » pour exprimer une obligation personnelle, qui émane donc de soi-même tandis que « sollen » traduira une obligation émanant de quelqu’un d’autre.

Pour exprimer le fait de pouvoir, c’est « können » et « dürfen » que l’on emploiera.
Attention toutefois, car  le premier exprime une capacité (« je peux parler allemand, je sais le faire »).
Le second traduit plus une autorisation (« je peux aller à la piscine, mes parents ont accepté »).

Wollen, quant à lui, exprime le désir, pendant que mögen exprime un gout.

Apprendre l’allemand, c’est donc intégrer les différences fondamentales de sens entre les six modaux de la conjugaison de la langue de Goethe.

Ne pas connaître les différences entre les modaux pourrait changer complètement le sens de vos phrases, à la fois dans votre expression écrite que dans votre expression orale.

Oublier l’importance des déclinaisons

L’allemand est une langue de déclinaisons, à l’instar du latin.

Ainsi, tous les articles, noms, pronoms, et adjectifs se déclinent en quatre : accusatif, nominatif, datif et génitif.
Indispensables pour progresser en allemand, ils représentent souvent la bête noire de tout apprenant de la langue allemande, surtout ceux qui n’ont jamais fait de latin.

Les déclinaisons sont pourtant essentielles au bon apprentissage de la langue, et votre professeur leur aura d’ailleurs probablement consacré sa première leçon d’allemand.
En effet, parmi toutes les règles de grammaire, c’est peut-être la plus importante.

Vous ne devez donc pas avoir le reflex de paniquer face aux déclinaisons, et de penser que vous n’arriverez jamais à les assimiler.

Pour pouvoir vous débrouiller dans n’importe quelle conversation en allemand, il faut vous organiser et passer du temps à réviser les déclinaisons.

Réalisez des tableaux récapitulatifs, apprenez-les par cœur, et surtout, faites des exercices d’allemands pour vous entraîner au mieux.
Sur Internet, vous trouverez de nombreux exercices interactifs gratuits qui vous permettront de maîtriser les déclinaisons.

C’est exactement comme pour les verbes irréguliers en anglais : il faut apprendre par cœur, et surtout s’entraîner.

Parler en anglais

Une erreur régulièrement commise par les débutants en allemand est de parler anglais, notamment lorsqu’ils se rendent en Allemagne et qu’ils veulent s’exprimer.

Comme le niveau de langue en anglais des natifs allemand est très bon, on se dit spontanément que c’est la meilleure façon de se faire comprendre.

Cependant, lorsque l’on souhaite vraiment apprendre l’allemand, cette attitude de facilité est à éviter.

Tout d’abord, communiquer en allemand dans la vie courante est la meilleure manière de s’améliorer dans la langue de Goethe.

Pourquoi apprendre à parler allemand ? Comment communiquer en allemand quand on est débutant ?

En effet, cela vous permettra de mettre en pratique tout ce que vous avez appris.
De plus, les allemands avec qui vous avez une conversation seront à même de vous corriger lorsque vous faites des erreurs.

N’est-ce pas là la meilleure façon d’apprendre ?

N’oubliez pas non plus que pour n’importe quelle langue étrangère, faire l’effort de la pratiquer lorsque l’on se rend dans un pays est extrêmement bien perçu par les habitants.

Ils seront ravis de voir que vous mettez tout en œuvre pour vous intégrer, même si vous faites des erreurs.

Les adjectifs de nationalité

Les débutants en langue allemande se trompent souvent quand il s’agit d’évoquer la nationalité.
Encore une fois, l’amalgame est fait à cause de la langue française, qui induit en erreur lorsque l’on veut traduire mot à mot.

En français, pour exprimer sa propre nationalité, pour évoquer le fait que l’on parle la langue, ou pour préciser la nature d’un objet, on utilisera le même mot.
Exemple : je suis français, je sais parler français, voici un livre français

En allemand, les trois termes sont différents.
Exemple : Ich bin Franzose. Ich spreche Französisch und hier ist ein französisches Buch.

Le premier est la désignation de la nationalité d’une personne, le second est adjectif non décliné (pour parler de la langue) tandis que le troisième est un adjectif épithète.

Faire l’amalgame avec « also » en anglais

Votre professeur d’allemand a sûrement du vous faire la remarque : il ne faut pas confondre le mot allemand « also » avec son équivalent en anglais.

Il est normal lorsque l’on suit des cours d’allemand débutant de faire l’amalgame entre certains mots en anglais.

Comment connaître le vocabulaire allemand ? Ne pas confondre l’anglais et l’allemand pour améliorer son niveau.

Cependant, les confondre changera fondamentalement le sens de votre phrase en allemand.

En allemand, la conjonction « also » ne signifie pas « aussi » comme en anglais.
En effet, dans la langue allemande, « also » correspond plutôt à « si, ainsi ».

La traduction du mot « pour »

En français, le mot « pour » peut être employé pour différents cas ce qui n’est pas le cas en allemand.

Exemple : j’ai un cadeau pour toi / je travaille pour gagner ma vie
Votre cours de langue allemande vous apprendra donc qu’il existe deux mots distincts pour exprimer ces significations.

Pour vous perfectionner, vous devrez donc éviter d’employer « für » dès que vous devez employer « pour ». Même si votre dictionnaire français-allemand vous induit en erreur !

En effet, vous utiliserez « für » pour quandl est suivi d’un groupe nominal. S’il est suivi par l’infinitif, vous emploierez « um etza zu ».

Confondre « dann » et « denn »

Une autre erreur commune en allemand est de confondre les mots « dann » et « denn ».

Ces deux mots se ressemblent, et donc l’amalgame peut être facilement commis.
Pour consolider votre niveau de langue, il faudra donc éviter cette faute lors d’une conversation en allemand.

L’adverbe « dann » signifie  « alors » tandis que « denn » sert à connecter deux phrases entre elles.
Il a en effet le sens de «pour, parce que ».

Les mots « im » et « in »

Si proches et pourtant différents, les mots « im » et « in » sont souvent confondus par ceux qui prennent des cours d’allemand pour débutant.

Le premier est la contraction de deux mots : in dem. Cela signifie « dans le ».
Il est uniquement utilisé pour des mots masculins.
Exemple : Wir übernachten im Hotel (nous restons dans l’hôtel)

Utilisez le second accompagné de « der » quand il est suivi par un mot féminim.
Exemple : Wir essen in der Küche (nous mangeons dans la cuisine)

Le mélange entre « das leben » et « die liebe »

Même les ceux qui ne savent pas parler allemand connaisse la phrase « ich liebe dich », qui signifie « je t’aime » en français.
Cependant, elle est source d’erreur car on croit souvent que « leben » provient aussi du verbe aimer (d’amour).

Or, il n’en est rien. En effet, « leben » est un verbe qui signifie « vivre ».
Même si pour beaucoup, aimer est une de choses les plus importantes dans la vie, les deux verbes sont fondamentalement différents.

Et désormais, vous le savez !

Maintenant que vous connaissez les erreurs les plus fréquentes commises par les débutants en allemand, il ne vous reste plus qu’à améliorer votre prononciation et à pratiquer souvent.

Et pour pratiquer, vous pouvez partir faire un séjour linguistique en Allemagne, apprendre l’allemand en ligne, suivre des cours de soutien…A vous de choisir !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz