Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Les bienfaits de l’apprentissage de l’art culinaire

De Samuel, publié le 02/01/2017 Blog > Art et Loisirs > Cuisine > La Cuisine : Un Savoir Fondamental Nécessaire au Quotidien

« Il n’y a pas d’artifice en cuisine pour déguiser une nourriture sans goût », selon un proverbe espagnol.

Apprendre à cuisiner permet d’acquérir la capacité à cuire ou assembler des aliments pour en faire un mélange de saveurs, susciter du plaisir gustatif et prendre soin de sa santé.

La cuisine redevient de plus en plus, même auprès des classes moyennes et populaires, une pièce maîtresse de la maison, un espace d’échange et de vie sociale synonyme de goût, de plaisir, de bien-être ou de détente.

Vous aimeriez progresser car vous savez que la cuisine est un passeport pour vieillir en bonne santé ? Vous souhaitez découvrir comment apprendre à cuisiner sans mayonnaise, sans sel ?

C’est un savoir fondamental qu’il faut entretenir, améliorer et perfectionner dans la vie de tous les jours.

Aujourd’hui, Superprof supervise pour vous les raisons pour lesquelles pratiquer la cuisine est fondamental pour bien vivre au quotidien.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Améliorer la santé de ses enfants

La cuisine est indissociable d’une bonne santé : une alimentation saine permet d’être en meilleure forme physique et mentale.

Ceci est d’autant plus vrai que lorsqu’on est enfant.

Les impacts bénéfiques d'une nourriture équilibrée sur le corps de votre progéniture. Soignez l’alimentation de vos filles pour leur éviter de développer des maladies et leur offrir une enfance heureuse.

C’est durant la petite enfance que les habitudes et l’éducation alimentaires se construisent, que les goûts se façonnent.

La famille et l’école ont donc un rôle crucial à jouer dans l’alimentation des enfants, car celle-ci conditionne leur croissance.

Dans l’ouvrage Les petits pieds dans les grands plats, paru en 2014, Pauline de Voghel plaide pour une éducation alimentaire orientée sur le plaisir de cuisiner :

« Trop souvent, l’enfant confond ‘j’aime’ avec ‘je connais’ et du coup ‘je connais pas’ avec ‘je n’aime pas’. Rendre l’enfant acteur dans ses choix, en terme d’alimentation, et cela sous forme de jeux, permet d’élargir et diversifier ses goûts ».

Prendre des cours de cuisine, suivre une recette originale dans un atelier cuisine ou se faire Chef à domicile en faisant de vos repas un véritable atelier culinaire, permettent d’être l’artisan de la santé de vos enfants au niveau :

  • de la croissance
  • du système immunitaire
  • de la fertilité
  • du vieillissement futur (dispositions cognitives, entretien de la masse musculaire, lutte contre les maladies)

Des études nutritionnelles de l’INSERM prouvent l’implication d’une alimentation saine sur la santé :

Selon le programme national nutrition santé (PNNS), de nombreux aliments peuvent prévenir les risques de développement de maladies les plus répandues (accidents cardiovasculaires, cancers, obésité, ostéoporose, diabète, maladies intestinales).

  • manger 5 fruits et légumes par jour (une tomate, une poignée de haricots verts, un bol de soupe, une pomme, deux abricots, quatre ou cinq fraises)
  • prendre 3 produits laitiers par jour
  • mettre des féculents à chaque repas (pâtes, riz, blé, orge, avoine, seigle, légumineuses telles que lentilles, pois, haricots secs, céréales)
  • manger poisson, viande ou œufs une à deux fois par jour
  • limiter les matières grasses, les produits sucrés et salés
  • boire beaucoup d’eau et avoir une grande activité physique : une heure par jour pour les enfants

L’éveil culinaire de votre enfant portera ses fruits si par exemple, il déserte lui-même les chaînes de restauration rapide !

Savoir cuisiner est un savoir fondamental du quotidien permettant aussi de s’affirmer et d’entretenir ses relations sociales.

Comment ?

La cuisine : un outil de développement personnel créateur de lien social

Apprendre à cuisiner et devenir un Chef à domicile, c’est bénéfique pour son entourage et pour soi-même. Commençons par flatter votre ego…

L'apprentissage de la cuisine, un outil d'échange et de lien social. Fier de vos petits plats cuisinés ? Pour épater vos amis, envoyez leur une photo…

La cuisine, instrument de développement personnel

Vous n’êtes pas vraiment un chef étoilé, mais, cuisinier en herbe, vous allez vous épater vous-même : vous découvrez des talents cachés, une faculté à transformer un sac de courses en petits plats savoureux ?

Bien souvent, l’on est trop dur avec soi-même en cuisine sitôt qu’il s’agit d’inspection des travaux finis ou d’autocritique…

On trouve notre plat trop cuit, fade, trop sec, etc.  Cette dévalorisation traduit un manque de confiance en soi.

Voici quelques conseils pour être à l’aise et autonome dans votre atelier cuisine :

  • ne pas se mettre la pression : celle-ci ne se trouve que dans la cocotte-minute…
  • viser simple pour cuisiner des recettes de plats faciles et rapides
  • goûter, déguster, tester, innover, décomplexer sont LES verbes de la prise de confiance en soi en cuisine
  • apprendre de ses erreurs : un plat trop cuit permet de mieux faire le suivant
  • apprendre les vertus de chaque ingrédient permet de mieux connaître les aliments et jongler avec

Plus vous allez faire vous-même des petits plats, plus vous allez progresser et gagner en autonomie et prendre confiance en vous.

Votre indépendance et donc votre prise d’autonomie en découleront naturellement !

La cuisine, un instrument d’échange social

Si apprendre à bien cuisiner permet de faire des économies, mettre la main à la pâte, c’est aussi un moyen de partager, de se détendre, de briller en société.

Vous organisez une soirée entre amis à la maison et vous voulez leur confectionnez un bon petit plat ?

Cuire viande, poissons et légumes, dégage des effluves dans tout la maison, qui vont réveiller les papilles de vos convives, et leur mettre l’eau à la bouche.

Ils n’en seront que ravis, imagineront l’amoncellement des plats sur la table, le tout sur fond d’une musique chaleureuse…

En cuisine, vous vous ferez peut-être accompagner : l’un met le couvert, l’autre surveille les fourneaux, unetelle coupe le pain tandis qu’untel prépare l’apéritif…

C’est un moment où l’on pose les bases, en discutant dans la bonne humeur, d’une bonne ambiance et d’une cure gourmande réussie en famille ou entre ami(e)s.

Cuisiner comme un Chef, c’est aussi transmettre et chercher à faire plaisir : une activité créatrice de lien social car elle remet le partage au goût du jour dans une atmosphère conviviale.

Cuisiner permet même de séduire !

Et de surcroît, l’apprentissage de la cuisine permet de transmettre, de donner des cours de cuisine aux enfants.

Apprendre à cuisiner pour vivre sa culture

Que l’on soit Asiatique, Africain, Américain, Océanien ou Européen, chaque société possède sa langue, sa culture et donc, sa tradition culinaire.

Apprendre à cuisiner simplement avec deux ou trois ingrédients Goûtez aux vertus de la cuisine française : basilic et tomates, la base des salades méditerranéennes !

La cuisine du monde suscite l’exotisme et provoque de l’attrait pour quiconque souhaite progresser en cuisine.

De ce fait, apprendre la cuisine d’un autre pays – cuisine japonaise, cuisine italienne, cuisine vietnamienne ou la cuisine maghrébine, entre autres – permet de découvrir, de s’ouvrir sur le monde, une invitation au voyage.

C’est un instrument d’échange pour mieux connaître l’autre et enseigner à autrui les fondements de sa propre culture d’origine.

Avec le brassage multiculturel, les vagues d’immigration et la mondialisation des échanges, se produit une sorte d’acculturation culinaire entre valorisation de son propre terroir et assimilation des spécialités étrangères, un pont entre rejets et attachements à ses racines.

Apprendre la cuisine japonaise, par exemple, permet de comprendre l’histoire et la gastronomie japonaise.

Apprendre la cuisine d’Amérique Latine informe sur l’histoire de notre alimentation.

Saviez-vous, par exemple :

  • que les haricots venaient des Andes, d’Amérique Centrale et Équatoriale ?
  • que la pomme de terre fut cultivée il y a 8000 ans sur l’Altiplano Andin, puis cultivée par les Incas du Pérou, importée ensuite en Europe pour pallier les famines du 17ème siècle ?
  • que le riz était déjà cultivé au néolithique il y a près de 10 000 ans en Chine ?
  • que les nouilles sont vieilles de 4000 ans, importées de Chine vers l’Italie par Marco Polo au 13ème siècle ?

Apprendre à cuisiner, ouvrir un livre de recettes de cuisine est donc, outre le soin d’une alimentation saine, un voyage multiculturel à travers l’Histoire.

Apprendre la cuisine pour devenir éco-responsable et créatif

On le sait maintenant, cuisiner permet de se détendre un soir après une journée de travail, et de surfer sur la vague de ses envies : en cuisinant mets et entremets, on libère sa créativité, on interprète sa recette comme l’on adapte la partition d’un morceau de piano.

En plus de respecter la planète, vous soignez votre santé en cultivant vos propres légumes. Apprenez les bases de la cuisine en ayant un potager au fond du jardin !

Cela est encore mieux si l’atelier gourmand et créatif se fait dans le respect de la nature.

La citoyenneté se retrouve en effet jusque dans l’assiette.

L’on ne compte plus les messages d’avertissement ou d’engagement pour la planète, pour que l’on consomme équitable, responsable, pour passer d’une alimentation industrielle à des produits biologiques, locaux et des menus de saison.

On ne quantifie plus non plus l’énorme littérature pour réaliser son potager, pour vanter les louanges de la cuisine végétarienne, pour faire son propre compostage alimentaire à domicile.

Apprendre la cuisine de nos jours, c’est aussi militer pour la préservation de l’environnement.

Car si des produits sont mauvais pour notre organisme, pourquoi ne le seraient-ils pas pour l’écosystème ?

Voici quelques exemples d’actions positives à réaliser chez soi à travers l’apprentissage de la cuisine :

  • installer une ruche dans son jardin (si vous vivez dans un habitat rural) pour attirer un essaim d’abeilles
  • vous aimez le miel bio ? Cultivez des plantes mellifères (coquelicot, ajoncs, bourrache, laurier-tin, arbousier, amandier, aubépine, etc) pour attirer les abeilles et autres pollinisateurs et lutter contre leur possible extinction, qui serait dramatique pour la vie humaine.
  • créer un potager dans son jardin : nul besoin d’acheter ses tomates, faites votre salade santé à la maison et apprenez quelques rudiments d’agro-écologie.
  • faire son propre compost : recyclez vos déchets alimentaires pour alimenter votre terre et éviter le gaspillage alimentaire
  • consommer des produits locaux pour éviter la pollution liée aux transports
  • manger en accord avec les saisons : une alimentation saine et raisonnée passe aussi par des menus de saison, finies les tomates en décembre !
  • acheter et cuisiner en vrac, des produits biologiques, selon ses besoins et sans excès

Pour les intéressé(e)s, voici d’autres astuces pour devenir un Chef cuisinier écologique, un consommateur éco-citoyen.

Par la cuisine enfin, vous allez stimuler votre créativité et votre développement cognitif.

Par l’inspiration, l’intuition, l’imagination, l’imitation ou la personnalisation, vous allez révolutionner les recettes de cuisine et modeler, façonner vos propres menus.

Cet exercice stimule votre cognition car votre concentration face aux ingrédients vous fait réfléchir pleinement sans être perturbé par des sollicitations extérieures (divertissement, stress).

Grâce à vos cours de cuisine à domicile en autodidacte, vous savez maintenant réaliser avec brio un plat savoureux pour votre famille. Quelle est l’étape d’après ? Maîtriser les coulisses de la pâtisserie !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *