Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Conseils pour éviter les fautes de français aux examens

Par Aurélie le 03/11/2016 Blog > Soutien scolaire > Français > Comment Prendre des Cours de Français pour Préparer une Épreuve ?
Table des matières

Une parfaite maîtrise du français est essentielle pour votre réussite scolaire : quel que soit votre niveau, vous devrez passer par l’écriture pour pouvoir exposer vos connaissances.

Pourtant, beaucoup d’élèves ont aujourd’hui du mal à bien écrire français, notamment à cause de la popularité du « langage texto ».

Pour apprendre le français en France ou à l’étranger, les méthodes sont diverses et variées :

  • Étudier en école de langue
  • Séjour linguistique européen en immersion (grâce à un organisme spécialisé)
  • Faire une formation continue en école de français
  • Participer à un stage adapté
  • Cours de français langue étrangère (FLE)
  • Cours d’été et cours du soir à l’université ou dans un institut de l’enseignement supérieur.

Les cours particuliers de français sont également une bonne alternative à l’apprentissage traditionnel.

Grâce à sa pédagogie, le prof particulier proposera des exercices de français adaptés, à l’oral ou à l’écrit, qui toucheront tous les sujets : prononciation, phonétique, linguistique, culture française en général et cours de langue.

Bien écrire est fondamental lors d’une épreuve

Quelles que soient vos études (lettres, langues vivantes, sciences et même maths !), vous serez obligatoirement confronté à des épreuves écrites qui prouveront intrinsèquement votre niveau de langue.

Au-delà des connaissances demandées par l’épreuve, le correcteur se focalisera sur la qualité rédactionnelle de la copie.

Pensez toujours que, si le correcteur hésite entre deux notes, un français impeccable dans votre rédaction fera pencher la balance en votre faveur !

Quelles sont les techniques pédagogiques pour apprendre le français ? Au lieu de vous louper à l’examen, faites un test de français en ligne pour jauger votre niveau !

En plus d’être un atout majeur dans la vie de tous les jours, la maîtrise de la francophonie est en effet un indicateur de culture qui démontrera votre capacité à communiquer.

Les capacités écrites du candidat seront primordiales : à la fois une preuve de professionnalisme et d’implication, une copie sans fautes sera toujours appréciée.

Malheureusement, de nombreux Français ont toujours du mal à maîtriser leur propre langue maternelle. Aujourd’hui, 73% des Français jugent que leur langage est trop difficile ! Vous pouvez d’ailleurs tester votre propre niveau de français en ligne avec un test de connaissance.

Voici les règles de cette langue qui posent le plus de problème :

  • Différencier le futur et le conditionnel
  • Bien accorder le participe passé avec les verbes (pronominaux ou non)
  • Le pluriel des nombres
  • Le pluriel des noms composés.

Durant la préparation des épreuves, pensez donc à bien réviser pour acquérir les règles primaires de la langue française. Une copie parfaite linguistiquement sera le signe d’une forte motivation !

Alors, qui sont les responsables de ces erreurs communes ?

En grande partie, ce sont les nouvelles technologies qui entraînent une perte de la maîtrise du français… Les internautes utilisent régulièrement des correcteurs automatiques pour corriger leurs fautes. Cependant, ces outils numériques ne corrigent, en moyenne, que 20 à 30% des fautes.

Pour progresser, il est donc essentiel d’apprendre le français par soi-même car lors de l’épreuve, l’étudiant ne pourra compter que sur sa tête !

Quid des cours de français pour élèves dyslexiques ?

L’importance du français lors du Brevet

L’évaluation écrite de français constitue une des notes principales du Brevet des Collèges.

Au programme :

  • Compréhension de texte, réécriture et dictée pendant 1h30
  • Rédaction pendant 1h30 avec deux sujets au choix (sujet d’imagination ou sujet de réflexion).

En plus de l’épreuve de français, la maîtrise de la langue sera jugée dans toutes les matières du Brevet de l’Éducation Nationale.

Pour préparer le jeune élève à s’améliorer dans la langue de Molière, il faut s’y prendre tôt !

Comment prendre des cours particuliers de francais langue étrangère ? L’apprentissage de la langue doit se faire dès le plus jeune âge !

Lectures variées, exercices d’écritures ou activités ludiques… Plus l’élève commencera son apprentissage jeune, plus il lui sera facile de bien écrire durant le premier examen de sa vie.

Laila Methani, professeur de français, donne le conseil suivant aux jeunes collégiens :

« La variété du vocabulaire, des verbes employés, une construction correcte de vos phrases sont autant d’atouts pour gagner des points auprès de votre correcteur. Un plus ? Une touche d’originalité sera appréciée, car votre copie se distinguera du lot, et n’oubliez pas : un correcteur qui prend plaisir à vous lire est un correcteur généreux ! »

Vous l’avez compris : il ne s’agit pas ici d’être trop scolaire, mais également de développer une rédaction unique et originale. Les jeunes collégiens ont également tendance à trop se précipiter sur la rédaction en elle-même.

Pour bien répondre, il faut d’abord comprendre tous les mots du sujet !

Des termes tels que « analyser », « distinguer » ou encore « justifier » doivent être parfaitement acquis au préalable afin de ne pas répondre à côté de ce qui est demandé !

Enfin, il est primordial que le collégien ait une connaissance de vocabulaire aussi accrue que possible. Il serait bête de mal comprendre le sens d’une phrase à cause d’un mot inconnu ! Pratiquer d’une façon quotidienne, s’exprimer par le biais de conversations, faire un test de français en ligne… en apprenant avec une approche ludique, le collégien pourra aisément enrichir son vocabulaire.

Avant l’épreuve, n’hésitez pas à prendre des leçons de français pour réviser les bases !

Le français et le Bac…

Le Baccalauréat est le diplôme scolaire par excellence, puisqu’il est aujourd’hui indispensable pour la majorité des recruteurs.

En 2016, le Bac général affichait un taux de réussite de 91,4%.

Les compétences rédactionnelles y sont grandement mises à contribution, puisque la grande majorité des épreuves sont écrites. Voici quelques conseils pour bien écrire français pendant l’examen :

  • Développer sa culture littéraire (à faire pendant toutes ses études). Écrire sera bien plus facile si vous êtes habitués à lire des textes de la littérature française.
  • Réviser les règles de français.
  • Réfléchir avant d’entamer la rédaction (le mieux est d’utiliser un brouillon).
  • Privilégiez la simplicité : le but est de faire passer clairement votre message.
  • Faire attention à la présentation. Une copie sans fioritures et présentée simplement fera plus « pro ».
  • Se relire et faire la chasse aux erreurs.

Quels sont les conseils à suivre pour présenter une copie parfaite au Brevet ? La culture littéraire française est importante pour consolider sa maîtrise de la langue.

Tous les professeurs, et plus particulièrement les profs de langue, seront extrêmement attentifs aux erreurs de la copie.

La moyenne d’âge au Bac est de 18 ans.

Les correcteurs attendront donc que l’étudiant francophone, qui entre dans son âge adulte, puisse commencer sa vie professionnelle en ayant bien acquis les bases de sa propre langue !

Au Bac de français, que l’on passe généralement en Première, le lycéen aura le choix entre trois épreuves :

  1. Le commentaire
  2. La dissertation
  3. L’écriture d’invention (si vous souhaitez choisir cela, assurez-vous avant de prendre des cours pour apprendre à exprimer vos idées par écrit)

Attention à cette dernière !

En effet, ceux qui ont du mal avec le français ont tendance à la choisir précipitamment, pensant qu’elle sera plus « facile ». Cependant, Valérie Chester, professeur de lettres, explique :

« Je déconseille aux candidats en grande difficulté de choisir a priori l’écriture d’invention qui leur paraît plus facile car c’est sans doute celle où la qualité et la richesse de l’expression font la différence. »

Le choix du sujet au Baccalauréat de français doit ainsi être adapté à votre niveau d’écriture. Voici donc une raison de plus pour se perfectionner en français : il vous sera plus facile d’assurer dans tous les sujets !

Examens et concours : quid du niveau de langue française ?

Les concours ont un fonctionnement bien différent des examens scolaires traditionnels : pour être reçu, le but n’est pas d’avoir une note « passable » mais bien de faire partie des meilleurs !

La solution pour réussir ? Se perfectionner dans absolument toutes vos compétences !

Face à cette concurrence impitoyable, le taux de réussite est bien moins élevé que pour les autres examens.

Pour le concours de Sciences Po 2015, seulement 12,2% des inscrits étaient admis.

Il n’y aura donc pas le droit à l’erreur : chaque faute de français sera scrutée et pourra vous coûter votre place. Afin de présenter une rédaction quasiment parfaite, il faut :

  • Ne pas écrire de façon scolaire. Vous entrez maintenant dans la cour des grands ! Il est donc temps de développer une écriture personnelle et structurée tout en restant naturel.
  • Garder l’attention des correcteurs en mettant en avant ses idées.
  • Bien réfléchir aux phrases et ne pas faire de remplissage.
  • Apprendre à synthétiser (il y a souvent une épreuve de synthèse de documents).
  • Lire rapidement et efficacement les documents.
  • Avoir un plan/développement logique avec une vraie conclusion.

Gardez en tête que votre écriture sera le reflet de votre motivation. Mieux vaut donc viser un 19/20 plutôt qu’un simple 10/20.

Comment éviter les fautes d'orthographe et de grammaire ? Ne soyez pas trop scolaires : le but des études est de vous aider à développer votre propre écriture !

Il faut aussi, bien évidemment, savoir parler français lors des fameuses épreuves orales : le perfectionnement de l’écrit passe d’ailleurs par un apprentissage du français lors des conversations quotidiennes.

Certains concours, comme les concours d’administration de la fonction publique, feront encore plus attention à la qualité de votre écriture.

Pourquoi ?

Car vous serez amenés, dans votre futur professionnel, à écrire de nombreux mails et courriers. Si votre français est mauvais, cela pourra être néfaste à la réputation de l’entreprise. De plus, n’oubliez pas que vous êtes en concurrence avec les autres.

Si le correcteur hésite entre votre travail et celui d’un autre, vos qualités rédactionnelles rentreront en ligne de compte !

Votre écriture est « brouillonne » avec quelques fautes par-ci, par-là ? Le correcteur privilégiera une autre copie plus travaillée.

Votre travail est structuré, sans la moindre faute d’orthographe ou de grammaire ? Vous maximisez vos chances d’être choisi.

Comment sont pénalisées les fautes lors d’une épreuve ?

Pour la plupart des examens scolaires (à part pour certaines épreuves, comme la dictée), les fautes d’orthographe et de français ne sont pas vraiment pénalisées.

La raison ? L’accent est plutôt mis sur le « fond » de la réponse, plutôt que sur sa forme. Cependant, plus l’élève avancera dans les classes, plus les enseignants seront intransigeants sur les règles basiques de la langue de Molière.

Valérie Chester, professeur de lettres, explique les sanctions appliquées lors du Bac :

« La consigne est stricte : on doit pénaliser la copie, mais pas au-delà de 2 ou 3 points. En général, on comptabilise le nombre de fautes d’orthographe et de syntaxe sur une page entièrement rédigée, et on commence à sanctionner à partir de 10 fautes. »

Les petites erreurs oubliées lors de la relecture, qui sont souvent peu nombreuses, ne baisseront probablement pas votre note. En revanche, si votre niveau de français est très moyen d’une façon générale, les fautes d’orthographe peuvent coûter cher !

Pourquoi ne pas prendre des cours de français pour progresser en orthographe ?

Comment développer ses compétences linguistiques ? Les enseignants accordent beaucoup d’importance à la qualité rédactionnelle de la copie !

Par exemple, si vous décrochez un 11/20 en français, mais que votre copie est bourrée d’erreurs de langue, vous passerez en-dessous de la moyenne !

Pour le reste des matières, tout dépendra du professeur car aucune consigne officielle n’a été donnée.

C’est au bon vouloir du correcteur de fixer un seuil d’acceptation des erreurs : sachez tout de même que les fautes à répétition ont vite tendance à agacer les professeurs. Autant mettre toutes les chances de votre côté en présentant une copie claire et structurée qui prouvera votre habilité à exposer votre raisonnement.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Aurélie
Passionnée d'arts et de voyages, je milite pour la transmission culturelle ! Il n'y a pas d'heure pour la littérature, la littérature n'est jamais à l'heure.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz