Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
1

Le cours à domicile pour mieux connaître l’Italie

De Philippe, publié le 12/10/2016 Blog > Langues > Italien > Comment Améliorer sa Culture Italienne en Cours Particuliers ?

Qui n’a jamais rêvé d’apprendre l’italien ?

De l’autre côté des Alpes nous attend l’une des civilisations les plus fascinante du continent européen.

À défaut de pouvoir nous y rendre physiquement, pourquoi n’y voyageriez-vous pas en esprit, grâce à du préceptorat sur mesure ?

Un enseignant de qualité, qu’il s’agisse ou non de sa langue maternelle, saura vous faire aimer ce pays hors normes, aux trésors abondants, ce qui passe forcément par la connaissance de la langue nationale. Et la découverte de la culture italienne évidemment…

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Pourquoi et comment apprendre la lingua italiana ?

C’est une langue latine qui chante et qui enchante…

C’est le « parler » des belles femmes, des compositeurs célèbres, des grands acteurs… On pense tout de suite à un climat ensoleillé, aux plages méditerranéennes, aux monts escarpés et à une humanité tout empreinte de chaleur…

Si l’italien n’est la langue que d’un seul pays (si l’on excepte Saint-Marin, et le Vatican où le latin occupe toujours une place de choix), il est également parlé dans certaines enclaves de la Suisse, de la Croatie, de la Slovénie et du Brésil. Plutôt que par intérêt professionnel ou économique, c’est surtout par goût que de plus en plus de Français choisissent d’apprendre l’italien.

De fait, il n’est pas difficile de prendre des cours d’italien à Paris ou ailleurs.

Certains établissements scolaires proposent un enseignement de cette langue en LV3, en LV2 ou en LV1 bis, mais la chose reste encore relativement rare.

Outre la possibilité d’apprendre l’italien en ligne ou dans une structure associative (dispensant parfois gratuitement des leçons d’italien), la formule la plus souple reste le cours particulier : des professeurs individuels en langue italienne offrent leurs services sur tout le territoire, jusque dans les campagnes.

C’est tout de même plus confortable que de rester dans son coin avec un fascicule d’Italien facile et un dico français-italien…

L’intérêt des cours particuliers en langue italienne

Le cours intensif à domicile sera l’idéal pour persévérer dans ses efforts. La révision de la grammaire italienne et du vocabulaire italien est rapidement décourageante en l’absence de tout interlocuteur.

Ces connaissances linguistiques sont toutefois essentielles pour avoir des bases solide.

Si parler italien paraît facile de prime abord, le maîtriser à l’écrit serait beaucoup plus difficile sans fondamentaux. Mais s’exprimer à l’oral de façon didactique tout en s’amusant reste très important.

Dans un groupe, l’enseignant – natif ou non – est obligé de composer avec les niveaux souvent hétérogènes de ses élèves. Dans un face-à-face, l’enseignement est individualisé. Rien de mieux pour un échange linguistique oral enrichissant, une prononciation irréprochable et une compréhension totale des notions étudiées.

Parallèlement, le cinéma italien et le visionnage de films à succès du siècle dernier vous permettront d’habituer vos oreilles aux accents et aux intonations.

La langue de Dante Alighieri est sans conteste l'une des plus élégantes et belles qui soient. Livre en florentin | Apprendre l’italien tout en s’évadant, c’est facile ! | source : kaboompics.com

Dans cette perspective, votre tutorat prendra rapidement l’allure d’un véritable « cours de conversation », genre pédagogique apprécié des amateurs de culture italienne.

Le contenu de ces cours de langue pourra être convenu au jour le jour, de manière à donner une place croissante à la culture du pays. Si vous préférez n’étudier que l’aspect civilisationnel et vous passer de la langue, ce sera votre choix, tout à fait légitime.

Une meilleure connaissance d’une civilisation permet de ne l’aimer que mieux, et d’avoir davantage de facilités pour en maîtriser la langue.

Quelques notions clefs de l’histoire italienne

La première chose à savoir est que la langue italienne contemporaine est directement issue du florentin (ou toscan) littéraire du Trecento, lequel a été placé au rang de langue nationale et officielle.

Si la botte italienne présente une certaine homogénéité géographique (une seule péninsule, dominée par les Apennins), l’unité politique de la nation n’a été accomplie que tardivement, au XIXe siècle.

C’est l’époque du Risorgimento, auquel le Mezzogiorno reproche parfois d’avoir permis la domination économique du Nord sur le Midi. En effet, l’unification de l’Italie s’est faite à l’instigation de la maison de Savoie, régnant originellement sur le Piémont et la Sardaigne.

Une fois les Autrichiens chassés du nord du pays, la Lombardie et le grand-duché de Toscane sont annexés, Florence devenant la capitale du nouveau royaume d’Italie. Suivent le royaume des Deux-Siciles et la Sérénissime, puis la prise de Rome en 1870.

Le toscan est enseigné dans les cours suivis par tous les élèves italiens. Il Risorgimento italiano | Le choix d’une langue italienne unique s’imposait | source : stocksnap.io

Malgré une grande variété de dialectes, le choix du florentin sembla naturel, de nombreux poètes l’ayant manié dès le Moyen Âge – à l’instar de Dante ou de Pétrarque. De plus, parallèlement à la grande geste italienne, l’œuvre I promessi sposi d’Alessandro Manzoni rencontrait un succès immense, de 1827 à 1842.

L’union politique avait été préparé par une même communauté d’histoire (la domination de l’Empire romain, malgré des querelles entre le pape et l’empereur d’Allemagne dans les siècles qui ont suivi), de religion (le catholicisme) et de tradition (alimentation méditerranéenne…).

Pour en savoir plus encore de la culture transalpine, découvrez 15 personnalités historiques italiennes.

Principales richesses culturelles

La culture italienne est extrêmement riche. Elle est rayonnante dans un grand nombre de domaines. C’est la patrie dans laquelle est né le Rinascimento, dans le sillage du Quattrocento, mais aussi l’esprit baroque issu de la Contre-Réforme tridentine, éléments essentiels de l’histoire de l’art.

Dans la République des Lettres, nous avons déjà cité des noms célèbres – Dante Alighieri est certainement le plus important. Nous pourrions encore y ajouter l’Arioste et Boccace chez les anciens ; Lampedusa, d’Annunzio, Eco, Buzzati et Moravia chez les contemporains.

L’architecture des cités varie grandement d’une province à l’autre : outre la tour de Pise, les pastels de Parme et les façades jaunes des îles de la baie de Naples sont assez loin des ocres de Sienne ou des motifs byzantins de Ravenne. Les châteaux vénitiens succèdent aux villas romaines et aux loggias ou autres maisons-tours.

La gastronomie italienne ne se compose pas seulement de spaghetti et de macaroni. Elle est si foisonnante qu’elle dispute à la cuisine française la première place. Certaines années, la botte italienne est le premier producteur mondial de vin.

Enfin, vous ne serez pas déçu par les restaurants de Bologne, Ferrare ou Mantoue…

Les œuvres d'art nées de la culture italienne sont nombreuses et remarquables. La Madone au livre | La peinture italienne est à elle seule tout un cours ! | source : commons.wikimedia.org

La sculpture, art hérité de l’Antiquité, est à son apogée avec Michel-Ange.

La peinture d’Italie est peut-être la plus florissante de toute l’Europe. Les « écoles » y sont nombreuses, et les peintres innombrables, qu’il s’agisse de fresques ou de toiles peintes à l’huile. Fra Angelico, Léonard de Vinci (Fait-il partie de nos 5 artistes italiens à connaître ?), Botticelli et le Titien ne sont que quelques artistes d’exception parmi beaucoup d’autres. Le maniérisme, le chiaroscuro et le caravagisme sont, à titre d’exemples, nés en Italie.

Le théâtre aurait peut-être été à la peine s’il n’y avait eu Goldoni et Pirandello pour en rehausser l’éclat. Mais doit-on séparer cet art de la musique italienne, où l’opéra est un incontournable, alliant chants, parties musicales et jeux scéniques ?

Classique et baroque ont produit en Italie de nombreuses partitions (Monteverdi, Vivaldi, Palestrina, Cimarosa, Scarlatti…). Le romantisme et le Novecento ne sont pas en reste avec Verdi, Bellini, Puccini ou Donizetti.

Et comment ne pas évoquer le cinéma italien pour terminer ? Des compositeurs tels que Morricone et Rota en ont fait la gloire, sans oublier des acteurs comme Claudia Cardinale ou Vittorio Gassman, et des réalisateurs ayant révolutionné le septième art : Rossellini, Fellini, Visconti, Antonioni, Pasolini, Sergio Leone et autres Benigni…

Découvrez 5 films italiens à connaître absolument !

Comment la culture dope la linguistique ?

Apprendre une langue demande de la persévérance. De même pour se perfectionner. Se plier à des exercices rébarbatifs est bien souvent un passage obligé.

Pour ne pas perdre le moral, rien ne vaut mieux que de tempérer cette tension intellectuelle par des plaisirs culturels.

La simple exploration de l’univers des pâtes vous apprendra de nombreux mots (farfalle = « papillons », etc.). Et que dire du lexique spécialisé des beaux-arts ?

Vous apprendrez à mieux connaître les lieux et leur histoire, ce qui sera l’idéal pour planifier un séjour linguistique. Il n’y a pas de meilleure scuola (école) que de se débrouiller tout seul au cours d’une immersion culturelle prolongée.

Vous aurez nécessairement envie d’explorer des régions que vous aurez abordées (les Pouilles, la Calabre, la Campanie…) afin d’y mettre en pratique vos acquis théoriques.

Vous pourrez y délier votre langue pour toujours progresser ! La meilleure école de langue, c’est encore de ne faire qu’une seule âme avec l’état d’esprit de la langue que l’on étudie par choix.

L'apprentissage de plusieurs langues vivantes est plus facile lorsque l'on en maîtrise déjà une. Écoles de langues | Pourquoi ne pas apprendre l’allemand ou une autre langue étrangère ? | source : morguefile.com

 

Une fois lancé dans la dynamique des cours, vous acquerrez des automatismes pour les langues. Ce sera le moment opportun pour apprendre le portugais, l’espagnol, le chinois, le romain ou autre.

Si vous prenez beaucoup de plaisir en savourant les délices culturelles de l’Italie, rien ne vaut – en guise de complément – un séjour linguistique en Italie…

De la virée entre amoureux sur les gondoles de Venise à une visite touristique à Rome en passant par un pèlerinage à Assise ou une tournée culinaire à travers l’Émilie-Romagne, les possibilités sont nombreuses !

Et pourquoi n’essayeriez-vous pas de partir étudier en Italie ? Vous pourriez y enseigner et donner des cours, car nombreux sont les Italiens, jeunes et moins jeunes, qui désirent apprendre le français !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz