Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Superprof une communauté de
1.421.871
professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Portugais du portugal
Coach sportif
Dessin
Initiation informatique
Coach sportif
Maths
Solfège
Initiation informatique
Français
Maths
Italien
Maths
Espagnol
Piano
Danse
Coach sportif
Superprof une communauté de professeurs particuliers indépendants
TOP 10 professeurs
Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Conseils pour l’acquisition de votre ukulélé préféré

De Philippe, publié le 05/04/2017 Blog > Musique > Guitare > Des Conseils Simples pour Acheter votre Ukulélé au Meilleur Prix

Ça y est, vous avez sauté le pas et décidé d’acheter un uku pour commencer à jouer du ukulélé ou bien garnir votre collection ?

Le plus dur reste à faire : s’y retrouver dans cette jungle qu’est le monde des instruments à cordes pincées et autres accessoires musicaux…

Je parie que vous n’auriez jamais pensé qu’il puisse exister une telle déclinaison d’ukulélés !

Comment faire son marché dans un tel bazar ? C’est la question que nous allons essayer d’éclaircir…

Ensuite, que vous soyez simple débutant ou déjà spécialiste chevronné, vous n’aurez qu’à faire courir vos doigts sur les cordes, à la manière de Frank Ferera, Ernest Kaai et Roy Smeck !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les différentes sortes d’ukulélés

La base, c’est d’abord de se mettre d’accord sur l’objet que l’on souhaite acquérir.

L’ukulélé pur et dur ne date que de la fin du XIXe siècle, d’où sa popularité croissante au début du siècle suivant.

C’est à la base un cousin direct à six cordes minimum du « kamaka hawaiien », lequel n’avait que quatre cordes et égayaient les soirées des insulaires de l’océan Pacifique.

Pourtant, ce que nous appelons « ukulélé » aujourd’hui est bel et bien cette version à quatre cordes qu’il est si agréable de pincer !

Le plus extraordinaire, c’est que cet instrument au son inimitable est le fruit d’un mariage entre les traditions océaniennes et le savoir-faire de la lutherie portugaise.

Les pièces détachées de violent et autres instruments – à vent par exemple – ne sont pas difficiles à trouver en magasin de musique. Débuter | Un home studio « folk » : rien de plus facile avec cette petite guitare ! | source : stocksnap.io

Les non-initiés considèrent que l’ukulélé n’est qu’une espèce de petite guitare. De là à prétendre que c’est le lot des guitaristes pauvres ou ratés, il n’y a qu’un pas… Un peu comme ceux qui ne jurent que par le piano en raison de son prix et donc du standard de vie qu’il suppose…

Mais rien n’est plus pathétique que ces préjugés purement sociologiques laissant dans l’ombre l’essentiel : la qualité musicale.

La guitare folk qui nous intéresse ici, si l’on peut dire, n’est pas toujours de la même taille, car les ukulélés se subdivisent en quatre familles ayant chacune un son plus ou moins aigu et un diapason spécifique :

  • les barytons, avec un diapason supérieur à 45,50 cm ;
  • les ténors, entre 40,50 et 45,50 cm ;
  • les ukulélés de concert, entre 35,50 et 40,50 cm ;
  • les sopranos, entre 30,50 et 35,50 cm.

C’est cette dernière catégorie qui renvoie aux ukulélés « traditionnels ». Si vous souhaitez jouer la carte de l’authenticité et du classique, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Les meilleurs ukus sont souvent les sopranos. Comment choisir son instrument à cordes ?

Votre choix, comme nous allons le voir un peu plus loin, dépendra surtout du genre musical que vous préférez ainsi que de votre style de jeu, sans oublier la qualité de votre technique.

Fingerpicking ou damping, vous trouverez votre bonheur !

Les composants du kamaka auxquels il faut faire attention

Il ne faut pas lésiner sur la qualité et la solidité de votre instrument.

Le bois dans lequel il est ciselé a son importance. Il n’y a pas une essence obligée ou plus conseillée qu’une autre, mais on préfère généralement le bois de koa et l’acajou (un peu comme la guitare acoustique).

Choisir une guitare exige une grande attention, car il faut veiller au bon état de toutes ses pièces.

Les quatre cordes doivent être de qualité pour durer et tenir l’accord. Le chevalet et son sillet sont leurs principaux supports, sans lesquels l’équilibre de l’ukulélé est en cause.

La main gauche sera largement mise à contribution avec flamenco, arpège, jumbo, jazz manouche et guitare jazz. Civilisation océanienne | Un folklore nous a fait don d’instruments de musique exceptionnels ! | source : commons.wikimedia.org

La table d’harmonie doit s’ouvrir sur une bouche sans imperfection dans son dessin, tandis que l’éclisse doit permettre une bonne prise en main et une conduction sonore irréprochable.

Les repères de touche vous aideront à vous y retrouver entre touche et frettes du manche. Ce dernier est surmonté d’un sillet de tête, de la tête et… de clefs, bien sûr.

Rien de sorcier pour qui s’y entend un peu en lutherie et en guitare vintage !

Découvrez également comment apprendre le ukulélé

Des plates-formes commerciales pour faire ses emplettes

Pas toujours évident de savoir où acquérir son ukulélé !

Si vous habitez dans une agglomération, il semble incontournable de se déplacer dans des magasins de musique.

Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permettra de regarder de près et de toucher les différents types d’ukulélés, et de les comparer entre eux.

Surtout, ne vous contentez pas d’un seul commerce, mais visitez-en plusieurs, ce qui ne pourra qu’élargir l’horizon des possibles.

Tout en soutenant le commerce local et de proximité, vous pourrez bénéficier des conseils avisés des vendeurs, lesquels sont censés connaître leur marchandise.

C’est l’idéal pour un premier accord digne de ce nom et, éventuellement, quelques menus réglages.

Sauf exception du patron pas sympa, il est de coutume de pouvoir tester les instrument pour se faire soi-même une idée…

Ces magasins ont par ailleurs l’avantage de s’insérer dans un réseau de mélomanes et de profs de guitare, ce qui pourrait vous aider à trouver des cours de musique ou une aide quelconque pour vous assister dans vos progrès.

Le seul bémol, c’est que vous serez probablement dépité par le faible nombre d’ukulélés présentés, surtout en comparaison avec les guitares (gaucher, guitare sèche, guitare manouche, basse guitare, guitare enfant, guitare de voyage, etc. : là, il y en a pour tout le monde).

En région parisienne, il faut absolument que vous vous forciez à passer chez les Charles. À notre connaissance, c’est le seul magasin spécialisé de France à avoir autant d’ukulélés disponibles.

En habitant en pleine cambrousse, c’est plus compliqué… Vous serez peut-être obligé de faire confiance à des sites tels qu’Ukebox.fr, Exquisite.fr et Woodbrass.com.

Ukulélés : les meilleures marques

Comme dans tout domaine, les fabricants sont nombreux, et certaines firmes semblent sortir du lot.

Il ne s’agit parfois que de bonne communication, ou alors de prix défiant toute concurrence (comme pour les vêtements chinois…), mais ce n’est pas toujours le cas.

Les choses finissent par se savoir, surtout entre passionnés et musiciens expérimentés. Les bons tuyaux courent par le bouche à oreille et sur le net, et cette boussole va nous aider à opérer notre choix.

L'acoustique guitare est proche, même s'il s'agit d'apprendre la guitare avec des cordes guiatre électrique ou des cordes guitare classique, avec amplificateur et haut-parleur pour le chant. Guitares | D’une gratte à l’autre, le chemin est court ! | source : unsplash.com

Les modèles d’ukulélés les plus usités des joueurs sont très certainement le Mahilélé (entre 50 et 70€) et le Flea (au-dessus de 150€). Ils sont largement plus robustes que les Benton d’entrée de gamme.

Les déclinaisons sont diverses : customisation quasi inexistante et touche en plastique ou polycarbonate ; davantage de décoration ; ou table et touche entièrement en bois (non massif). Pour du bois massif, il faut compter un budget supérieur à 100€.

Côté longévité, mieux vaut parier sur cette dernière offre…

Si vos moyens le permettent, les factures Aloha et Stagg (voire Applause, dans les 100€) sont un cran au-dessus du Mahilélé.

Sur la gamme supérieure, vous pourrez jeter votre dévolu sur Lag ou Lanikai (70€ pour le LU-21) puis sur Bruko et Kala Travel (moins de 200€).

L’Ohana SK-38 mérite de terminer cette liste, à 179€ mais pour un rapport qualité-prix remarquable.

Pour des ukulélés « Deluxe », il faut quitter l’univers du prêt-à-porter (à moins d’acheter le Kiwaya KTS-4 à 420€) et se déplacer chez les luthiers. C’est musicalement top, mais il faut avoir de bonnes provisions sur son compte en banque…

Découvrez également comment trouver des tablatures ukulélé !

Quelques conseils universels pour dénicher le bon instrument

Notre premier grand conseil, que vous aurez vraiment tout intérêt à suivre, c’est de ne jamais se contenter d’acheter un ukulélé tout seul.

Quel est le prix d'une petite guitare ? Comment trouver un ukulele mais aussi ses accessoires ?

En effet, il vous faut trouver un équipement plus conséquent, constitué d’accessoires tels que :

  • une housse ou étui de protection (et éventuellement une sangle de guitare selon l’usage prévu) pour éviter les rayures voire la casse dès les premiers transports  ;
  • des cordes ukulélé top qualité, dont plusieurs de rechange pour ne jamais tomber en rade devant ses potes ;
  • un accordeur ukulélé, afin de ne pas se casser les oreilles au bout de quelques jours – à moins que vous n’ayez l’oreille absolue d’un Mozart…

Notre deuxième conseil, c’est de bien définir l’usage prévu pour votre ukulélé : déco, concerts publics, transports fréquents, etc.

Vos considérations permettront de définir une taille et un certain impératif de qualité.

La problématique de la budgétisation doit être abordée ici, un peu comme le pianiste qui ne peut s’offrir un Steinway et n’a d’autre possibilité que de se rabattre sur un synthétiseur…

Le cas du premier achat

Généralement, une première acquisition d’ukulélé ne concerne que les grands commençants, qui n’ont guère besoin de frapper à la porte de feu M. Stradivarius.

Il faut chercher du fonctionnel et de l’économique.

À cet égard, nous vous invitons à arrêter votre choix sur un ukulélé soprano.

Pourquoi ? Parce que c’est le format standard et traditionnel de l’instrument. Il permet un large répertoire, et c’est sa sonorité qui est connue du public.

Art et lutherie se retrouvent dans l'amplification stéréo des vibrations de la flûte, du piano numérique ou de l'orgue. Polynésie | La beauté des îles promet un bain d’huile inoubliable… | source : visualhunt.com

En outre, sa petite taille le rend plus pratique à transporter. Mais bon, si cette question-là ne vous embête pas, vous pouvez aussi vous mettre à la contrebasse… !

Seuls les guitaristes doués pourront déroger à ce principe, pour retrouver des sensations plus proches de celles que leur procurait leur gratte habituelle.

L’aspect visuel d’un premier kamaka est essentiel, non tant d’un point de vue esthétique que pour mieux s’y retrouver avec ses gros doigts.

La « lisibilité » des frettes et touche est un élément crucial pour celui qui débute en ukulélé. Ça vous facilitera la vie !

Enfin, rien ne sert de se ruiner : limitez-vous à un plafond de 100€, et économisez le reste pour une seconde acquisition, plus tard, si vraiment vous persévérez dans la voie de l’ukulélé !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz