Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

L’âge idéal pour débuter le clavier et devenir pianiste

Par Simon le 20/11/2015 Blog > Musique > Piano > Quand Faire Commencer les plus Jeunes à Jouer du Piano ?
Table des matières

La réponse paraîtra banale, mais elle n’est pas moins vraie : il n’y a pas d’âge pour apprendre à jouer du piano. Certains pianistes très doués ont commencé à jouer du piano à l’âge adulte, voire à la retraite. D’autres ont appris le piano étant enfants

Que l’on commence le piano à 5 ans ou à 50 ans, la clé de la réussite est la motivation.

Commencer à jouer du piano très jeune (enfants avant 6 ou 7 ans) ?

Existe-t-il un âge minimum pour commencer à jouer du piano ?

Il n’existe pas de réponse tranchée à cette question. Certains enfants commencent à jouer du piano dès l’âge de 3 ans ou 4 ans. La plupart des grands compositeurs de musique ont commencé à jouer du piano très tôt.

D’après un consensus, on estime qu’apprendre à jouer du piano avant 3 ans et demi n’est pas pertinent : l’enfant est encore trop jeune pour se lancer dans l’étude relativement complexe du piano (exemple : des cours de piano avec un prof de piano).

Apprendre le piano aux jeunes enfants grâce à l'éveil musical.

Les cours de piano dispensés aux très jeunes enfants sont très différents de ceux délivrés à des adolescents ou des adultes. Il s’agit de cours d’éveil, visant à faire découvrir à l’enfant le monde de la musique, à l’initier aux sensations rythmiques et mélodiques. Le maître mot de l’apprentissage du piano très jeune est le plaisir. Apprendre le piano très jeune, doit être considéré comme une activité d’éveil et ludique.

Votre enfant n’accrochera pas si vous souhaitez dès le début le pousser à apprendre tel ou tel morceau et si vous êtes trop ambitieux.

Il décrochera et refusera de poursuivre les cours de piano. Forcer un enfant à jouer du piano alors qu’il refuse n’est pas le meilleur moyen de le faire progresser. C’est même un euphémisme, car vous dégoûterait l’enfant du piano.

Si l’enfant ne prend pas de plaisir à jouer du piano, mais qu’il considère cela comme une corvée, comme un travail pénible, il n’aura pas la motivation ni la volonté d’aller de l’avant. Un enfant, comme tout être humain, « marche » à la motivation. Sans motivation, aucun progrès ne sera possible. Pour être motivé, il faut aimer et aimer, pour un enfant, c’est avant tout prendre du plaisir.

Ludique ne veut pas dire inutile. Au contraire. L’enfant acquerra une oreille musicale, une sensibilité musicale et un rapport au piano comme instrument qui lui serviront beaucoup par la suite, lorsque les cours d’éveil se transformeront en véritables cours de piano, de technique pianistique. Les progrès strictement pianistiques seront très lents au début.

Mais l’essentiel est ailleurs.

Un conseil pour donner envie à votre enfant en bas âge de jouer du piano : présentez-lui l’apprentissage du piano comme une chance, comme une récompense. Typiquement : si tu es sage comme une image, tu pourras jouer du piano. Il faut que l’enfant valorise, grâce à ses parents et son entourage, le piano en tant que tel. Qu’il s’estime chanceux d’avoir la chance d’apprendre à jouer du piano.

Une fois dit qu’apprendre le piano avant 6 ans était tout à fait possible, voici quelques conseils concrets qui participeront aussi à motiver votre enfant :

  • Encouragez-le et félicitez-le régulièrement pour ses progrès, même si ceux-là ne vous paraissent pas grandioses !
  • Choisissez un professeur particulier pédagogue, patient, s’adaptant à l’âge de l’enfant et capable d’humour. Plus l’enseignement sera ludique, plus l’enfant acceptera de se plier aux aspects laborieux de l’apprentissage du piano.
  • Choisissez une méthode adaptée aux très jeunes enfants, c’est-à-dire une méthode facile, ludique, en couleur, avec des dessins, des petites histoires à l’intérieur, voire des jeux musicaux, etc. Vous pouvez aussi choisir la méthode avec votre enfant, en l’amenant dans un magasin de partition.

N’oubliez jamais qu’apprendre le piano est bon pour les enfants !

Apprendre à jouer du piano adolescent

Comme cela a été rappelé plus haut, il n’y a pas d’âge pour commencer à jouer du piano. Si l’on peut commencer très tôt, dès 3 ans, on peut a forciori commencer à jouer adolescent (entre 12 ans et 18 ans). Sur le plan de la technique pianistique, on apprend plus rapidement adolescent que tout jeune. La musculature des doigts est déjà bien formée et les capacités intellectuelles sont plus développées.

Comment trouver un prof de piano pour enfant et adolescant ? Il est très important de trouver le bon professeur lorsqu’on est adolescent et qu’on souhaite (ou qu’on est poussé par les parents) à apprendre le piano. Certains adolescents se sont pris à détester le piano à cause d’un professeur mauvais, ou plutôt qui ne leur correspondait pas. A l’inverse, de bonnes rencontres entre un adolescent et un professeur favorisent le goût de l’apprentissage pour l’adolescent. La relation humaine entretenue entre le professeur et l’adolescent est déterminante.

Un bon professeur de piano, pour un adolescent, est un professeur capable de s’adapter aux goûts musicaux de ses élèves. Les adolescents ont parfois une vision négative du piano, considéré comme l’instrument de la musique classique et l’instrument bourgeois par excellence, contrairement à la guitare qui est associée à la culture populaire et fait plus « moderne » et « cool ». Il est important de démystifier ces conceptions pour donner envie à l’adolescent d’apprendre à jouer du piano. On peut jouer des musiques de film ou de jeux vidéo au piano. Plus largement, le piano est l’instrument qui se prête à tous les styles de musique. On peut tout jouer au piano, contrairement à certains instruments qui sont plus limités (le violon par exemple, mais aussi dans une certaine mesure la guitare).

En conclusion, si le professeur ne convient pas, n’hésitez pas à en changer. La motivation, comme on l’a vu, est le moteur principal et la source des progrès au piano. Dès la petite enfance. Mais pour les adolescents, il y a deux sources de motivation qui doivent toutes deux être mobilisées pour que l’apprentissage du piano se déroule dans les meilleures conditions :

Commencer à jouer du piano à  l’âge « adulte »

Il y a beaucoup de personnes adultes qui refusent de commencer à jouer du piano, car elles s’en estiment incapables. L’idée selon laquelle il serait impossible d’apprendre le piano adulte est très répandue. C’est une idée reçue qui fait beaucoup de dégâts.

Comme toute idée reçue, il y a souvent une part de vérité cachée derrière. Oui, effectivement, plus on est jeune, plus les facultés d’apprentissage et de « formation » sont importantes. Les jeunes enfants apprennent plus facilement les langues que les adultes. C’est un fait. Ce n’est donc pas spécifique au piano. L’apprentissage est plus simple jeune qu’adulte.

Il n'est jamais trop tard pour apprendre le piano.Mais ce n’est pas une raison pour extrapoler ce fait et en faire une fatalité. Heureusement que l’on peut continuer à apprendre, a forciori apprendre à jouer du piano, adulte. Le monde serait bien triste si l’on devait abandonner tous projets d’étude, au sens large, l’âge adulte survenu. Donc rien n’empêche de commencer à jouer du piano à 30 ans, 40 ans ou 60 ans. Encore une fois, certains pianistes très doués ont débuté le piano très tard. Le fait que les doigts soient plus raides à l’âge adulte n’est pas un argument très convaincant. Les exercices sont là justement pour délier le doigté.

Un enfant, contrairement à un adulte, n’a pas encore les doigts complètement formés, d’un point de vue musculaire notamment. Avec l’exercice, ses doigts se transforment et acquièrent une force musculaire qu’ils n’avaient pas. Au niveau des doigts, les efforts à fournir par un enfant sont au moins aussi importants que pour un adulte. La raideur des doigts n’est pas une fatalité et ne doit pas vous décourager de jouer du piano.

En réalité, ce sont surtout deux facteurs qui rendent difficile pour certains adultes l’apprentissage du piano : 1/ La motivation et 2/ Le manque de temps.

La motivation d’abord. On a vu dans quelle mesure elle était absolument essentielle pour apprendre à jouer du piano et surtout progresser. Or, la motivation est bien souvent ce qui manque aux adultes. Les adultes, contrairement aux très jeunes enfants, savent qu’ils devront travailler beaucoup pour parvenir à leur objectif : bien jouer du piano. La perspective de ce travail long, régulier et assidu, qui est nécessaire pour apprendre le piano, est un motif de découragement très puissant. Il est difficile ici d’énumérer toutes les bonnes raisons, de mobiliser tous les bons arguments pour vous faire trouver la motivation nécessaire. En voici tout de même un : un adulte très motivé a une faculté d’apprentissage bien supérieure à celle d’un enfant. Si la motivation est là, les progrès peuvent être fulgurants.

Il n’est jamais trop tard pour ce mettre au piano

Le manque de temps ensuite. Une majorité d’adultes ont une activité professionnelle et parfois même des enfants, une vie de couple, etc. Ce qui n’arrange rien. Comment trouver le temps nécessaire pour jouer du piano à la maison, une fois dit qu’un travail régulier est requis pour faire des progrès ? Le manque de temps est un frein évident, qu’on ne peut balayer d’un revers de main. Il faut faire avec.

Et justement, le plus souvent, on peut faire avec. On dit souvent qu’un adulte en France regarde en moyenne la télévision trois heures par jour.

Du temps libre, tout le monde en a. Du temps, on peut (sauf cas exceptionnels) en trouver. Le manque de temps, finalement, est parfois une excuse plutôt qu’autre chose. Examinez la manière dont vous organisez vos journées et regardez si vous ne pourriez pas réserver une heure tous les trois jours pour jouer du piano ? Vous verrez que c’est surement le cas.

Comme vous le voyez, il n’y a pas d’âge pour apprendre à jouer du piano, même si chaque âge a ses propres contraintes. Si vous êtes motivé, tout est possible, y compris la réalisation de vos projets pianistiques les plus fous !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,43 sur 5 pour 7 votes)
Loading...
Simon
SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Vautrin
Invité
Vautrin

Bonjour
Quel piano choisir pour un enfant de trois ans ?
Merci

Alexandre Robert
Admin
Alexandre Robert

Bonjour,

pour un enfant en bas âge comme ici, nous recommandons avant tout l’initiation et l’éveil musical. Cela peut ainsi passer par des piano sous forme de jouets. Nathan en propose quelques uns notamment.
Il existe par ailleurs des mini-pianos à queue, composés de 30 touches, si vous n’êtes pas favorable à l’apprentissage du piano via les jouets.

wpDiscuz